SimCity 4: Rush Hour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SimCity 4: Rush Hour
Éditeur EA Games
Développeur Maxis

Date de sortie Septembre 2003
Genre Jeu de gestion
Plate-forme Windows et Mac OS
Média CD-Rom
Contrôle Souris et Clavier

Évaluation PEGI : 3+

SimCity 4: Rush Hour est une extension pour SimCity 4, sortie le 22 septembre 2003, soit neuf mois après le jeu de base.

Nécessitant la version originale du jeu pour s'installer, Maxis a par ailleurs publié une version contenant tout le nécessaire (Jeu original et Rush Hour) dans un pack appelé SimCity 4 Deluxe. Aspyr Media a lancé la version Mac avec près d'un an de retard sur la version Windows de Simcity 4 Deluxe, avant l'extension unique.

Améliorations[modifier | modifier le code]

Rush Hour propose de nombreuses améliorations au jeu original, principalement axées dans le domaine des transports.

Transports[modifier | modifier le code]

  • Des avenues : une "deux fois deux voies", de capacité donc doublée, dans chaque sens, par rapport à une route classique. Les sens sont séparés par un îlot de verdure s'adaptant au niveau de richesse des quartiers adjacents.
  • Des routes à sens uniques : une "une fois deux voies", à sens unique donc, de capacité double par rapport à une route classique.
  • Des autoroutes au sol : équivalentes aux autoroutes aériennes incluses dans la version originale du jeu en termes de taille et de capacité, elles sont bien moins chères à la construction. En revanche, elles sont plus difficiles à prévoir pour la connexion des routes, rue, avenues, rails...
  • Des monorails : un réseau aérien permettant la circulation de trains express.
  • Des métros aériens : version aérienne du métro. Une intersection spéciale permet désormais l'interconnexion du réseau souterrain au nouveau réseau aérien.
  • Des péages : pouvant être placés sur n'importe quelle route, avenue ou autoroute (pas sur rues et routes à sens unique), ils génèrent chaque mois une somme proportionnelle au trafic. En revanche, s'ils arrivent à saturation, ils ralentissent le trafic.
  • Des parkings : ils améliorent l'efficacité des stations de correspondance proche.
  • Des ferries : disponibles pour passagers ou véhicules, ils permettent, à moindre coût, de relier plusieurs rives d'une ville et même au-delà, grâce à la prise en compte la notion de région.

Outil "infos trafic"[modifier | modifier le code]

Une autre fonction de Rush Hour est l'outil info trafic avec lequel désormais il y a la possibilité, d'un simple clic, de savoir combien de personnes passent sur une route, une voie ferrée, si celles-ci utilisent le bus, et quelles sont leurs différentes destinations... En cliquant sur une résidence, on peut voir où vont travailler ceux qui y habitent, et quels sont leurs différents moyens de transport. Cet outil complète l'outil "Information" classique. Ainsi, il devient ainsi possible de créer des "itinéraires Bis" fiables, permettant de décongestionner certaines routes.

Malheureusement, cet outil a quelques problèmes : parfois, le nombre de personnes indiquées par l'outil comme prenant la route est différent du nombre de personnes indiquées par l'outil "Information" standard (Le nombre de personnes d'une habitation ne correspond pas à celui de la route). Le temps de mise à jour de l'outil est trop long. Il peut également indiquer des trajets très étonnants (Comme des véhicules qui traversent un endroit sans route, ou bien encore qui "sautent" d'une autoroute pour se rendre dans le bâtiment adjacent, alors même qu'il n'y a pas de sortie...) ou ne pas indiquer de trajet du tout, alors qu'il y a du trafic.

Constructions[modifier | modifier le code]

Cet add-on propose un choix bien plus important en types de ponts pour routes, autoroutes, etc. Le choix peut porter sur l'esthétique et la hauteur du pont (faisant baisser ou augmenter le prix). Il y a par exemple le célèbre Golden Gate de San Francisco, un pont à haubans, des ponts dans le style de la révolution industrielle (pont avec arches métalliques, pont avec arches en pierres, etc.).

Cet add-on comprend également des styles architecturaux (au nombre de 4). C’est-à-dire que désormais il y a la possibilité de créer des villes à l'allure européenne, à la façon de Chicago en 1890… On trouve aussi de nouveaux bâtiments.

Jouabilité[modifier | modifier le code]

Rush Hour apporte de nouveaux paramètres à régler ainsi que diverses améliorations à la Gameplay, comprenant de nouvelles catastrophes (OVNIs, attaque de robots) et de nouveaux outils de modélisation du terrain.

U-Drive-It[modifier | modifier le code]

Une des fonctions premières de Rush Hour est le U-Drive-It. C'est un mode dans lequel les joueurs peuvent prendre le contrôle des voitures, bus, avions, bateaux... de leur propre ville, soit pratiquement tous les véhicules qui roulent, volent ou flottent dans une ville (des tanks, voitures de police, hélicoptères médicaux...). Des missions à thèmes sont également proposées, permettant de décrocher des récompenses, comme un nouveau bâtiment par exemple. Toutes ces possibilités d'interactions ont été regroupées dans le Mode Sim, qui se dote pour l'occasion d'un outil "Microphone", qui permet d'interroger n'importe quel Sim-citoyen d'une ville, simplement en lui cliquant dessus. Ses pensées s'affichent alors sous formes de symboles, bien connus des joueurs du jeu Les Sims.

Configuration minimum requise[modifier | modifier le code]

Windows Mac OS
Système d'exploitation Windows 98/2000/ME/XP Mac OS X 10.2.8 ou plus
Processeur 500 MHz Power PC G4 700 MHz
Mémoire 128 Mo de RAM (256 Mo sous ME et XP) 256 Mo de RAM
Disque Dur 1.6 Go d'espace libre 2 Go d'espace libre
Lecteur Optique CD - DVD 8x CD
Carte graphique 32 Mo de VRAM ATI : Radeon 7500/32 Mo de VRAM - nVidia : GeForce 2 MX/32 Mo ou plus
Accélérateur 3D Direct 3D N/A
Carte son Compatible DirectX 7.0 N/A
DirectX Version 7.0 N/A
Périphériques Clavier, souris Clavier, souris

Liens[modifier | modifier le code]