Lincoln Memorial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lincoln Memorial
Image illustrative de l'article Lincoln Memorial
Présentation
Nom local Lincoln Memorial
Période ou style Greek Revival
Type Mémorial
Architecte Henry Bacon
Date de construction 1914 - 1922
Protection National Register of Historic Places
Mémorial national
Site web www.nps.gov/linc/
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Localité Washington, D.C.
Localisation
Coordonnées 38° 53′ 21″ N 77° 03′ 00″ O / 38.8893, -77.050122 ()38° 53′ 21″ Nord 77° 03′ 00″ Ouest / 38.8893, -77.050122 ()  

Géolocalisation sur la carte : Washington, D.C.

(Voir situation sur carte : Washington, D.C.)
Lincoln Memorial

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Lincoln Memorial
Lincoln Memorial, 1914 - 1922

Le Lincoln Memorial est un monument en l'honneur d'Abraham Lincoln, 16e président des États-Unis, inauguré en 1922 dans le West Potomac Park, dans le prolongement du National Mall à Washington, D.C.

Grand bâtiment de marbre blanc à la forme d'un temple dorique grec, il abrite une statue monumentale d'Abraham Lincoln assis, et les inscriptions de deux de ses plus célèbres discours. Le Lincoln Memorial a été le lieu d'où ont été prononcés plusieurs discours dont le célèbre « I have a dream » de Martin Luther King, le 28 août 1963, clôturant la Marche vers Washington pour le travail et la liberté.

Comme d'autres monuments du National Mall, dont les proches Vietnam Veterans Memorial, Korean War Veterans Memorial, et National World War II Memorial, le Lincoln Memorial est administré par le service des parcs nationaux américains.

Intérieur[modifier | modifier le code]

L'influence du style mémorial semble être l'ancien temple de Zeus à Olympie en Grèce. Une salle centrale abrite une statue monumentale d'Abraham Lincoln. Elle est l'œuvre du sculpteur américain Daniel Chester French. Elle mesure 6 mètres de haut pour 6 mètres de large et a été taillée dans 28 blocs de marbre de Géorgie. Inspirée des photos de Mathew Brady, elle représente un Abraham Lincoln assis, le regard pensif, regardant vers l'est au-delà de Lincoln Reflecting Pool vers le Washington Monument, emblême de l'Union. Sous ses mains, des faisceaux romains, symboles de l'autorité de la République, sont sculptés sur le siège. Sur le mur derrière la statue, en hauteur, est inscrit :

« IN THIS TEMPLE

AS IN THE HEARTS OF THE PEOPLE

FOR WHOM HE SAVED THE UNION

THE MEMORY OF ABRAHAM LINCOLN

IS ENSHRINED FOREVER »

« DANS CE TEMPLE

COMME DANS LES CŒURS DU PEUPLE

POUR QUI IL SAUVA L’UNION

LA MÉMOIRE D’ABRAHAM LINCOLN

EST PRÉSERVÉE À JAMAIS. »

Lincoln Memorial (Lincoln tall).jpg
Annexe Sud avec le discours de Gettysburg surmontée d'une peinture murale

La pièce centrale est flanquée de deux pièces annexes : dans l'une le discours de Gettysburg est inscrit sur le mur sud et dans l'autre le discours inaugural de la seconde investiture de Lincoln est inscrite sur le mur nord. Ces inscriptions sont surmontées de peintures murales, représentant un ange (symbole de la vérité), la libération d'un esclave et l'unité entre le Nord et le Sud américain.

Croyances sur la statue[modifier | modifier le code]

Vue arrière de la tête de Lincoln où semble se dessiner le visage de Lee

Il existe deux croyances sur cette statue :

Le service des parcs nationaux réfute ces deux croyances, les qualifiant de légendes urbaines. Cependant l'historien Gerald Prokopowicz écrivit qu'il était possible que le sculpteur Daniel Chester French ait donné cette position des mains dans l'intention de reproduire ses initiales. Il était en effet familier avec la langue des signes américaine et aurait pu aussi vouloir rendre hommage à Lincoln pour avoir signé la loi fédérale donnant à l'université Gallaudet, une université pour sourds, le droit de délivrer des diplômes de niveau college. La publication Pinpointing the Past in Washington, D.C. de la National Geographic Society déclare que Daniel Chester French avait un fils qui était sourd et qu'il était donc familier avec la langue des signes.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :