Korn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Korn (homonymie).

KoЯn

Description de cette image, également commentée ci-après

Korn en 2013. De gauche à droite : Reginald « Fieldy » Arvizu, Ray Luzier, Jonathan Davis, James « Munky » Shaffer, et Brian Welch.

Informations générales
Pays d'origine Bakersfield, Californie,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Nu metal, metal alternatif, metal industriel
Années actives Depuis 1992
Labels Prospect Park, Caroline[1],[2], Roadrunner, Virgin, Epic, Immortal
Site officiel Korn.com
Composition du groupe
Membres Jonathan Davis, Reginald Arvizu, James Shaffer, Brian Welch, Ray Luzier
Anciens membres David Silveria
Logo

Korn (stylisé KoЯn) est un groupe de metal américain originaire de Bakersfield, en Californie, formé en 1992[3],[4],[5]. Le groupe est actuellement composé de Brian « Head » Welch et James « Munky » Shaffer à la guitare, de Reginald « Fieldy » Arvizu à la basse, de Jonathan Davis au chant et Ray Luzier à la batterie.

Korn a été formé à l'origine par trois membres de L.A.P.D. Le groupe sort sa première démo Neidermeyer's Mind, en 1993[6]. Leur premier album Korn sort en octobre 1994. Le groupe commence à enregistrer Life is Peachy en avril 1996, et sort Follow the leader qui permet à Korn de percer dans le grand public, il a pris la tête du Billboard 200 en août 1998 avec l'album Issues, en novembre 1999[7]. Le groupe sort Untouchables en juin 2002 et Take a Look in the Mirror en novembre 2003.

Leur première compilation Greatest Hits, Volume 1 sort en octobre 2004, et le contrat chez Epic Records et Immortal Records prend fin. Puis, Korn signe chez Virgin Records et sort See You on the Other Side en décembre 2005, et Untitled sort en juillet 2007. Les derniers albums Korn III: Remember Who You Are et The Path of Totality sortent via Roadrunner Records en juillet 2010 et décembre 2011, respectivement. Korn a vendu 19 millions d'albums aux États-Unis selon Nielsen SoundScan[8], et environ 47 millions dans le monde. Onze des albums du groupe ont culminé dans le Top 10 du Billboard 200, dont huit ont pris la tête[7]. Huit albums sont certifiés platine ou multi-platine par la RIAA, et ont été certifiés or[9]. Korn a sorti six supports vidéos et trente-neuf clips. Ils ont actuellement sorti quarante-et-un singles. Korn a gagné deux Grammy Awards sur sept nominations pour "Freak on a Leash" and "Here to Stay"[10],[11]. Ils sont également apparus dans un épisode spécial Halloween de South Park (Saison 3, Episode 12: KoRn et le mystère mystérieux des pirates fantômes).http://south-park-streaming.com/saison-3/episode-12/korn-et-le-mystere-mysterieux-des-pirates-fantomes

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Centre-ville de Bakersfield (Californie), où le groupe fit ses débuts.

Korn est officiellement né en 1989.

Avant la formation du groupe, Korn était en partie issu du groupe L.A.P.D. composé de Munky, Fieldy, David et Richard Morales au chant. Ils jouaient sur des petites scènes autour de Los Angeles, jusqu'en 1989, année à laquelle ils sortent leur premier single, Love And Peace, Dude sur le label TripleX Records.

En 1991, ils sortent leur premier album, Who's Laughin' Now ?. Le groupe se sépare ensuite de son chanteur, jugé trop « space » par les autres membres. Munky évoque d'ailleurs une soirée où Richard Morales refusa de chanter car son guitariste s'était coupé les cheveux et que cela avait cassé la « wave ». LAPD est donc sur le déclin. Les musiciens décident de prendre Brian « Head » Welch dans leurs rangs pour former Creep. Munky et lui se connaissaient depuis le collège mais LAPD avait jusqu'ici refusé de prendre un second guitariste. Le groupe reste toujours sans chanteur.

Un soir de début 1992, Munky et Head assistent à un concert de Sex Art dans un club de Barkersfield. On ne connaît qu'une seule chanson de ce groupe, Inside, sortie sur une compilation regroupant quelques groupes de Bakersfield, Cultivation '92. Jonathan Davis se fait entendre. « Nous sommes restés bouche bée » déclara Munky. Creep propose donc à Jonathan de faire un essai. Jonathan n'est cependant pas très emballé mais décide de faire l'essai tout de même. Plus tard, pour l'audition, Creep joue Alive, musique déjà composée par le quatuor. « Et il s'est mis à improviser sur notre musique » déclare Munky. « On s'est regardés et on a tout de suite su qu'il était parfait ». Finalement, Jonathan Davis intègre le groupe. Petite anecdote à l'histoire, Fieldy et Jonathan se connaissaient, leurs pères jouaient dans le même groupe. Dans leur jeunesse, Fieldy était d'ailleurs assez méchant avec Jonathan : « Il me piquait mes T-shirts » a déclaré plus tard Davis. La mère de Munky travaillait dans une usine de chaussures et son père était professeur dans une école renommée en aéronautique et espace.

En 1993, c’est la rencontre avec Ross Robinson, jeune producteur, ancien guitariste, assistant ingénieur son sur les albums de Machine Head et Fear Factory. Il s'associe au groupe et produit leur première véritable démo : Niedereyer's Mind. Elle comporte les désormais célèbres Blind, Daddy, Predictable et Alive. La démo est envoyée à plusieurs labels. La filiale de Sony, Immortal Records, est intéressée. Sous la houlette de Ross Robinson, Korn travaille alors sur son premier album, à l'Indigo Ranche Studio de Malibu.

Korn, Life Is Peachy et Follow the Leader (1994-1998)[modifier | modifier le code]

Korn signe un des tous premiers albums de néo métal, genre qui se popularisera quelques années plus tard, en raison de l'utilisation de la basse à cinq cordes de Fieldy et des guitares sept cordes des guitaristes Head et Munky. L'album a été certifié double disque de platine. Ce premier album n’explose pas dans les charts mais se vend régulièrement et devient disque d’or, le groupe accumule alors les premières parties prestigieuses : Megadeth, Marilyn Manson...

En 1996, le groupe revient avec un album toujours dans la même lignée : Life Is Peachy. Cet album connaît un succès bien plus retentissant et entre en 3e position dans les charts américain, porté notamment par le single A.D.I.D.A.S. En 1998, les cinq de Bakersfield enregistrent leur plus gros succès commercial : Follow the Leader, la musique a ici énormément évolué, mélangeant rap et métal, ce qui décevra les fans. Pour cet album Korn fait appel à de nombreux invités tels qu'Ice Cube. L’album explose dans les charts. Le groupe commence alors une tournée (qui deviendra annuelle) The Family Values Tour avec à l’affiche des groupes comme Rammstein, Orgy. Des tensions naîtront dans le groupe à cette époque et Davis faillit quitter le groupe.

Issues (1999–2001)[modifier | modifier le code]

Le quatrième album du groupe, intitulé Issues, produit par Brendan O'Brien est commercialisé le 16 novembre 1999[12], présentant une couverture créée par Alfredo Carlos, qui a gagné un concours sur MTV[13]. Issues débute à la première place du Billboard 200 avec plus de 573 000 exemplaires vendus[14], précédent le second album de Dr. Dre, intitulé 2001[14].

Pour célébrer la parution de l'album, participe à une performance au Apollo Theater de New-York, notamment[15]. Cette performance marque la première performance d'un groupe rock depuis Buddy Holly à la fin des années 1950[16]. Plus tôt cette année, Korn apparaît dans un épisode de South Park, intitulé Korn et le mystère mystérieux des pirates fantômes, dans lequel le premier single de l'album Issues, Falling Away from Me, a été présenté pour la première fois[17],[18]. Le single devient la première entrée de Korn au Billboard Hot 100, atteignant la 99e place[19]. Make Me Bad est le second single de l'album paru en 2000, à la quatorzième place du Bubbling Under Hot 100[20]. Un troisième single, Somebody Someone, suit avec un succès modéré. Les vidéoclips des trois singles ont suivi, dont un réalisé par Fred Durst, Falling Away from Me, et de Martin Weisz qui a réalisé le concept du vidéoclip Make Me Bad[21].

Untouchables (1999-2002)[modifier | modifier le code]

En juillet 1999, lors de la 3e édition du Woodstock festival à New York, le groupe dévoile quelques titres de leur prochain album Issues, produit et mixé par Brendan O'Brian. Un concours est alors lancé pour le design de la pochette et c'est un certain Alfredo Carlos qui le remporte avec la fameuse pochette de la peluche éventrée s'installant parfaitement dans le style artistique de Korn. Pour cet album, sortant en novembre 1999, Korn remet les compteurs à zéro, le style garde un côté sombre mais la voix de Jonathan enrichit sa palette et la musique joue de plus en plus sur le calme et le violent. Le groupe prend alors une pause.

Le groupe rentre en studio à l’automne 2000. C'est seulement au début de l'année 2002 que le nom de l'album est annoncé : Untouchables. Munky se serait même fait pirater son ordinateur personnel et 14 titres de l'album (en demo version) seront ainsi disponibles sur le net quelque trois mois avant la sortie annoncée. L'album quant à lui rencontre un bon accueil de la part du public. En 2002, l'actrice et chanteuse Brigitte Nielsen et l'acteur Udo Kier apparaissent dans le clip du groupe Make Me Bad.

Take a Look in the Mirror, See You on the Other Side et Untitled (2003-2009)[modifier | modifier le code]

James « Munky » Shaffer, le guitariste.

Novembre 2003, Korn sort son nouvel opus : Take a Look in the Mirror, certifié disque de platine un mois plus tard[réf. nécessaire]. Cet album marque un retour aux sources pour le groupe, moins complexe et plus direct cet album produit par le groupe lui-même sera le dernier avec les membres originels. Enfin, après six albums, Korn achève son contrat avec Epic/Sony Music le 5 octobre 2004 avec la sortie du premier volume de leur Greatest. Head décide de quitter le groupe en 2005, après s'être converti au christianisme[22]. Cela n'entache aucunement la motivation du groupe qui enregistre See You on the Other Side, encore une fois, Korn prend les fans à contre-pied en proposant des morceaux très mélodiques, et l’apparition de passages électro / pop. David Silveria a annoncé en décembre 2006 vouloir faire une pause, afin de retourner à d'autres occupations. Déjà absent lors du MTV Unplugged enregistré en fin d'année et sorti après le l’album Live & Rares, il n'apparaîtra pas non plus sur le huitième album studio, Untitled sorti le 31 juillet 2007. La batterie sera assurée par Terry Bozzio. Le batteur du groupe Slipknot, Joey Jordison[23]., le remplace pendant la tournée 2007. En juin et juillet 2006, le chanteur Jonathan Davis a été hospitalisé dans une clinique londonienne pour une infection du sang sans doute due à une allergie (purpura thrombocytopénique idiopathique)[réf. nécessaire]. Sa fatigue lors de la tournée l'a contraint à prendre du repos et à annuler plusieurs dates, dont leur date au Hellfest.

Après cette première annulation, le groupe a été réinvité pour le Hellfest 2007 où ils figuraient une nouvelle fois en tête d'affiche. À cause d'un temps très mauvais et de problèmes d'organisation concernant les protections mises à disposition pour protéger leur matériel de la pluie, ils ont annulé leur concert et sont partis en milieu d'après-midi[24]. La foule ne fut prévenue qu'à l'heure supposée de leur entrée en scène. L'organisation a porté plainte car le groupe serait parti juste après avoir empoché son cachet, qui a été rendu par décision de justice quelque temps après[réf. nécessaire]. Ce qui est sûr, c'est que lors de l'annonce faite par les organisateurs, un mot du chanteur a été lu à la foule : « Au nom de Korn, j'aimerais faire mes excuses aux fans français qui sont venus au Hellfest aujourd'hui (vendredi 22 juin) et qui n'ont pas pu nous voir jouer. En raison d'une très mauvaise météo et d'un promoteur négligent qui ne pouvait pas nous fournir de protection adéquate pour notre équipement, on nous a conseillé d'annuler le show pour éviter que le groupe ne se fasse électrocuter. (...) Ce show était spécialement important pour nous car ma maladie nous avait empêchés de jouer l'année dernière. Je suis sincèrement déçu. » Suite à cet incident, l'image du groupe en France s'est trouvée fortement ternie (alors que tous les autres groupes avaient joué dans les mêmes conditions climatiques)[réf. nécessaire]. Munky décide de ne pas participer à la tournée européenne 2008. Sur scène, on retrouve au poste de guitariste Shane Gibson et Rob Patterson. Ray Luzier, qui était percussionniste depuis le See You On The Other Side Tour, devient batteur du groupe pour la tournée de l'album Untitled. Les 2 autres musiciens additionnels sont Kalen Chase aux percussions ainsi qu'aux voix arrières et Zac Baird aux claviers. Ce dernier a participé à l'enregistrement de Untitled. Munky annoncera finalement son retour sur la tournée européenne en février 2008.

Korn au Rock im Park 2007.

Une rumeur court selon laquelle Korn se reformerait avec les membres originels[25]. Le nouveau Myspace de « Head » le montre avec un nouveau look, le look qu’il avait durant Korn (notamment ses dreadlocks). On peut aussi voir en haut de la liste de ses amis le Myspace de Korn. Lors d'une récente interview de Fieldy, celui-ci a annoncé que Korn travaillait actuellement sur un 9e album studio. Il a aussi précisé que cet album serait un lourd retour aux sources pour Korn. Aucune nouvelle cependant sur l'éventuel retour de Head au sein de Korn[26]. Actuellement, Jonathan Davis s'occupe d'un projet solo, un style de musique différent de celle de Korn. Il a aussi annoncé que le groupe prenait une pause pour au minimum un an. Il a récemment remixé le hit de Lil Wayne et T-Pain, "Got Money" avec la collaboration de Jim Root.

Korn a enregistré une reprise de Kidnap the Sandy Claws sur le CD Nigthmare Revisited disponible aux États-Unis. Korn est programmé au festival Rock Am Ring se déroulant du 5 au 7 juin 2009, sur le mythique Nürburgring. Le 30 mars 2010, Korn signe dans l'illustre label métal américain Roadrunner Records (Slipknot, Stone Sour, Nickelback, Dream Theater) et entre en studio pour écrire le neuvième album. Produit par Ross Robinson, le groupe annonce que cet album, intitulé Korn III: Remember Who You Are, sera un retour aux sources. Une démo circule. Elle s'appelle My Time. Le premier clip du nouvel album du groupe s'intitule Oildale (Leave Me Alone), il est sorti le 31 mai 2010.

De Korn III : Remember Who You Are à The path of the totality (2010-2012)[modifier | modifier le code]

Reginald « Fieldy » Arvizu, le bassiste.

Leur nouvel album intitulé Korn III: Remember Who You Are sort le 12 juillet 2010 et marque un large retour au sources pour le groupe, à tel point que l'on peut voir Jonathan Davis de nouveau en jogging et sur-vêtement Adidas dans le premier clip de cet album (Oildale (Leave Me Alone)) ainsi qu'en concert, style vestimentaire qu'il a abandonné à la sortie de leur album Follow The Leader. L'album marque également l'arrivée de Ray Luzier à la batterie, mais les rumeurs affirmant que Brian « Head » Welch reviendrait pour cet album sont fausses, ce dernier ne faisant pas partie de la formation pour l'enregistrement de l'album.

Munky annonce que le groupe travaille sur un nouvel opus aux influences des débuts de Soundgarden prévu pour 2011 ou 2012. Le groupe sort un featuring avec Skrillex Get Up !. Le groupe annonce qu'il sort un EP aux sons dubstep qui est finalement retardé puis annulé pour être remplacé par un album entier, qui contiendra la chanson Get Up !. Celui-ci se nomme The Path of Totality et sort le 6 décembre 2011 sous le label métal Roadrunner Records.

Retour de Brian « Head » Welch et The Paradigm Shift (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Head rejoua avec Korn en 2012. Il ne joua qu'une chanson, Blind, lors de cet évènement, mais son retour à temps plein au sein groupe n'est pas encore évoqué.

Pour deux dates au festival Rock Am Ring 2013, Head jouera deux concerts entiers avec le groupe. Le groupe est en ce moment en train d'enregistrer leur 11e album, cet album ne sera pas un virage à 180° comme The Path of Totality, mais une sorte de retour au sources des albums issues et untouchables qui sera produit par Don Gilmore et l'un des albums les plus attendus des fans. Le 12 février 2013, le groupe quitte Roadrunner Records pour le label Prospect Park record[27]. Le 18 février, Korn publie une nouvelle photo sur leur page officielle Facebook montrant Head dans le cadre de la ligne en place d'autres rumeurs croissantes que Brian « Head » Welch pourrait être en train de rejoindre Korn en permanence[28].

Head rejoint à nouveau le groupe le 2 mai 2013, confirmé par un message relayé sur le Facebook et Twitter de ce dernier. Il est à nouveau présent sur scène avec le groupe pour la première fois le 8 juin 2013 au festival Sonisphere dans l'est de la France. Le 9 mai 2013, Munky a annoncé dans une interview avec Artist Direct que le groupe a écrit 25 chansons complètes et 15 d'entre eux seraient mis sur l'album. Le 18 mai 2013, à une nouvelle entrevue avec KornRow, Munky et Head ont révélé un grand nombre de titres de chansons ; parmi eux étaient Love and Meth, Never Never, Pray For Me, et Victimized. Head dit aussi soit Love and Meth ou Pray For Me sera premier single de l'album. Le 1er juin 2013, Caroline Records (en) ajoute à sa liste Korn, confirmant que le groupe a signé un contrat avec le label, ils sont en partenariat avec la gestion Prospect Park[27]. Le single Never Never sort le 12 août 2013, un single de rock électronique[29]. Le 2e single Love and Meth peut s'écouter le 5 septembre 2013. Le nouvel album s'appelle The Paradigm Shift et sort le 8 octobre aux États-Unis et en France le 7 octobre[30]. L’album mélange du vieux Korn avec de nouvelles mélodies, de nouvelles paroles et de nouveaux chœurs.

Style et influence[modifier | modifier le code]

Les membres du groupes ont été influencés par Metallica, Nirvana, Led Zeppelin, Alice in Chains, Sepultura, Faith No More, Red Hot Chili Peppers, Soundgarden, Duran Duran, Fear Factory, Cathedral, Living Color, Helmet, Rage Against the Machine, Slayer, Pink Floyd, Primus, Tool, Ministry, Mr. Bungle, Biohazard, Nine Inch Nails, Pantera, Beastie Boys, Black Sabbath, N.W.A., Anthrax, and Jane's Addiction[31],[32],[33]. Une grande partie de leur travail a été inspiré par le hip-hop comme les chansons Wicked et All in the Family[34],[35],[36].

Le groupe fait partie de la New Wave of American Heavy Metal (nouvelle vague de heavy metal américain)[37]. Le groupe a également été qualifié de heavy metal, de metal alternatif, de rock alternatif, de post-grunge, de hard rock, de rap-metal, de funk metal, de groove metal et de metal industriel[38],[39],[40],[41],[42],[43],[44]. Le premier album mélange metal, rock, rap, groove et dissonance. Leurs paroles se concentrent principalement sur la douleur et les problèmes personnels plutôt que sur les thèmes traditionnels du metal.

Les paroles du groupes se basent sur la vie personnelle de Jonathan Davis, car son enfance a été très tourmentée : il sera violé très jeune[réf. nécessaire] et lorsqu'il en parlera à ses parents ils ne le croiront pas, car ils pensaient que « ce genre de choses ne pouvaient pas arriver à leur fils »[réf. nécessaire] (La chanson Daddy de l'album Korn y fait référence). Puis ses parents divorcent et son père se remarie avec une femme qui le haïssait. Dans la chanson intitulée Kill You de l'album Life Is Peachy, Jonathan Davis parle de cette femme, il dit que la nuit il rêvait qu'il la tuait. Le nouveau compagnon de sa mère, catholique intégriste, le frappe[réf. nécessaire]. La chanson nommée Falling Away From Me de l'album Issues fait référence à cet homme. Au collège, il s'habillait parfois presque en fille parce que son idole était Alice Cooper et qu'il était fan de new wave[réf. nécessaire]. Plusieurs chansons de KoRn font référence à cette époque et à ces rejets comme Faget du premier album ou Thoughtless d'Untouchables, par ailleurs le tatouage de Jonathan Davis sur son épaule, HIV, est le nom anglais du virus du Sida, référence aux anciennes insultes qu'on lui a portées. Il devient ensuite assistant médecin-légiste à la morgue. Plusieurs chansons y font également référence, comme Pretty de l'album Follow The Leader ou Trash, de l'album Issues.

Le groupe a influencé Adema, Limp Bizkit, Linkin Park, Slipknot, Evanescence, P.O.D., Staind, System of a Down, Seether, One Minute Silence, Kittie, Endo, Taproot, Disturbed, Crazy Town, Otep, Hoobastank, Suicide Silence, Emmure, Impending Doom, Five Pointe O, Lacuna Coil, Chris Volz, Videodrone, Theory of a Deadman, Thousand Foot Krutch, Avenged Sevenfold, Breaking Benjamin, Bleed the Sky, Papa Roach, Godsmack, Shinedown, Coal Chamber, Three Days Grace, Flymore, Bring Me the Horizon, Trapt, Molotov, Eths parmi tant d'autres[41],[45].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels
Anciens membres
Anciens Membres additionnels
Évolution

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

VHS et DVD[modifier | modifier le code]

  • Family Values Tour 1998 (VHS)
  • Who Then Now? (VHS)
  • Deuce (DVD)
  • Korn Live at Hammerstein (DVD)
  • Live At CBGB (DVD)
  • Live on the Other Side (DVD)
  • Interview Untitled Album (DVD)
  • Live At Montreux 2004 (DVD)
  • Family Values Tour 2006 (DVD)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Don Gilmore », The BK Entertainment Group (consulté le 27 mars 2013).
  2. (en) « Jeff Kwatinetz Making Changes at the Prospect Park Record Label », audiokorner.com (consulté le 5 mai 2013).
  3. Ankeny, Jason, « Korn – Overview », 'Allmusic', Rovi Corporation (consulté le 5 avril 2013).
  4. Montgomery, James, « Brian 'Head' Welch Leaves Korn, Citing Moral Objections To Band's Music », MTV News, Viacom Media Networks,‎ 22 février 2005 (consulté le 23 novembre 2012)
  5. Hunter, Tony W., « Korn's new rec(inodot)pe », Chicago Tribune, The Hartford Courant,‎ 6 août 2007 (consulté le 23 novembre 2012)
  6. Small 1998, p.16
  7. http://www.billboard.com/news/korn-s-davis-we-were-dubstep-before-there-1005571562.story
  8. http://www.riaa.com/goldandplatinumdata.php?artist=Korn
  9. http://www.allmusic.com/artist/korn-mn0000112789
  10. http://www.roadrunnerrecords.com/blabbermouth.net/news.aspx?mode=Article&newsitemID=150243
  11. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Issues – Korn », Allmusic (consulté le 20 mars 2013).
  12. (en) Tina Johnson, « Korn Asks Fans to Design Next Album Cover », MTV News,‎ 1999 (consulté le 3 octobre 2007).
  13. a et b (en) Robert Mancini, « Korn Tops Dre, Celine, Will Smith on Album Chart », MTV News,‎ 1999 (consulté le 3 octobre 2007).
  14. (en) Robert Mancini, « Korn Fills Apollo With New Sounds, Rabid Fans, And V.I.P.s », MTV News,‎ 1999 (consulté le 3 octobre 2007).
  15. (en) Anees A. Sheikh, Imagery in sports and physical performance, Baywood Publishing Company,‎ 1994 (ISBN 0-89503-080-2), p. 161–164.
  16. (en) David Basham, « Korn To Premiere New Track During "South Park" Special », MTV News,‎ 1999 (consulté le 3 octobre 2007).
  17. (en) Robert Mancini, « Korn Headed to The Apollo to Unveil 'Issues' », MTV News,‎ 1999 (consulté le 23 juillet 2010).
  18. (en) « Korn – Chart History: Hot 100 », Billboard (consulté en 19 février 2013)
  19. (en) « Korn – Chart History: Bubbling Under Hot 100 », Billboard (consulté le 26 janvier 2013).
  20. (en) « Hall of Fame », ATRL (consulté le 3 octobre 2007).
  21. From the band described as "perverts" and "psychopaths", did this guitarist truly find Jesus?
  22. (en) « Slipknot drummer Joey Jordison to tour with Korn », blabbermouth.net
  23. Metalorgie.com
  24. Sources : metalorgie.net ; Childrenofkorn.net
  25. Dailymotion
  26. a et b (en) « Partners », Caroline,‎ 2013 (consulté en 5 août 2013).
  27. (en) « Timeline Photos », Facebook (consulté en 14 décembre 2012).
  28. (en) « Korn's "Never Never" To Premier MONDAY! », Kornrow.com,‎ 2013 (consulté en 5 août 2013)
  29. (en) Steve Baltin, « Korn Explore 'The Paradigm Shift,' Jonathan Davis' Rehab on New Album », Rolling Stone,‎ 2013 (consulté le 9 juillet 2013).
  30. Arvizu 2009, p. 36
  31. (en) http://www.allmusic.com/artist/korn-mn0000112789
  32. Arvizu 2009, p. 40
  33. Arvizu 2009, p. 80
  34. Small 1998, p. 58
  35. "Reviews". Spin. 1998-10. pp. 135-136
  36. (en) Joel McIver, Nu-metal : The Next Generation of Rock & Punk, Omnibus Press,‎ 2002 (ISBN 0-7119-9209-6), « How did we get to nu-metal from old metal? »
  37. "Music as a Weapon: Disturbed, Korn Tonight." Caller Entertainment.
  38. "Top 5 Alternative Rock/Rock Bands of 2009." Yahoo Voices.
  39. Guitar World Presents Nu-Metal Hal Leonard Corp, 2002. p9. 69-71. ISBN 0-634-03287-9
  40. a et b Jason Ankeny, Bradley Torreano. "allmusic ((( Korn > Biography )))". Allmusic. Retrieved 2010-08-29.
  41. Return of Funk Metal With Korn Philly.com
  42. Korn's New Album:Industrial Metal Dubstep - And It's Really Good! fatpie42
  43. Korn: Heavy On the Hip-Hop The Washington Post
  44. (en) Jason Arnopp, Slipknot : Inside the Sickness, Behind the Masks, Ebury,‎ 2001 (ISBN 0-09-187933-7)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :