Ocean's Eleven (film, 2001)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ocean's Eleven et L'Inconnu de Las Vegas.

Ocean's Eleven

Titre québécois L'Inconnu de Las Vegas
Réalisation Steven Soderbergh
Scénario Ted Griffin
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Village Roadshow Pictures
NPV Entertainment
Jerry Weintraub Productions
Section Eight
WV Films II
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie policière
Sortie 2001
Durée 116 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ocean's Eleven (ou L'Inconnu de Las Vegas au Québec) est un film policier américain réalisé par Steven Soderbergh et sorti en France en 2002. C'est un remake de L'Inconnu de Las Vegas (Ocean's Eleven) de Lewis Milestone en 1960 dans lequel jouait notamment Frank Sinatra.

Le film connaitra deux suites : Ocean's Twelve en 2004 et Ocean's Thirteen en 2007.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À sa sortie de prison dans le New Jersey, Daniel « Danny » Ocean s'apprête à monter un coup qui semble impossible à réaliser : cambrioler simultanément les trois plus gros casinos de Las Vegas : le Bellagio, le Mirage et le MGM Grand Las Vegas. Il souhaite par la même occasion récupérer son ex-femme tombée sous le charme de Terry Benedict, le propriétaire de ces trois somptueux établissements de jeux.

Pour ce faire, Danny compose une équipe de dix malfrats maîtres dans leur spécialité. Parmi eux figurent Rusty Ryan, maître dans l'art du bluff, Linus Caldwell, le pickpocket le plus agile qui soit ; Basher Tarr, un expert en explosifs ; Ruben Tishkoff, qui connaît les systèmes de sécurité des casinos sur le bout des doigts et est la « banque » des comparses ; Livingston Dell, sorcier en informatique ; les frères Virgil et Turk Malloy, capables de revêtir plusieurs identités et pilotes hors pair ; Frank Catton chargé « d'infiltrer » le casino ; Saul Bloom, un vieux routier qui se fait passer pour un riche client afin de récupérer des informations et Yen, véritable contorsionniste et acrobate.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Dans son 11e film, Soderbergh retrouve trois comédiens avec lesquels il a déjà travaillé : George Clooney (Hors d'atteinte), Julia Roberts (Erin Brockovich, seule contre tous), et Don Cheadle (Hors d'atteinte et Traffic). Bien que faisant partie des acteurs principaux, Don Cheadle n'est pas crédité au générique.

Le rôle de Terry Benedict était un temps associé à Bruce Willis qui quitta finalement le projet[3]. Il se « rattrapera » finalement avec un caméo dans Ocean's Twelve. Mark Wahlberg et Ewan McGregor ont été pressenti respectivement pour les rôles de Linus et Basher[4].

Alan Arkin devait tenir le rôle de Saul mais a du quitter le projet pour des raisons personnelles[4]. Le rôle de Frank Catton a été proposé à Danny Glover, qui a décliné l'offre pour tourner dans La Famille Tenenbaum[4]. Les frères Luke et Owen Wilson refusent également les rôles de Virgil et Turk pour jouer dans La Famille Tenenbaum[4]. Sydney Pollack et Dennis Franz ont été envisagé pour incarner Reuben Tishkoff, alors que Warren Beatty, Michael Douglas et Ralph Fiennes l'ont été pour Terry Benedict[4].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné dans divers États américains, dont l'Illinois (Chicago), la Californie (Los Angeles, Santa Monica, Palm Springs, Warner Brothers Burbank Studios à Burbank, Universal Studios à Universal City, Université de Californie à Irvine, Victorville), le New Jersey (Atlantic City, Prison d'État de l'East Jersey à Rahway), la Floride (Infinite Horizon Studios et Universal Studios Florida à Orlando, St. Petersburg) ainsi que plusieurs lieux de Las Vegas dont le Strip et le casino Bellagio[5].

Musique[modifier | modifier le code]

Ocean's Eleven

Bande originale par divers artistes
Sortie [6]
Durée 52:05
Genre Pop rock, rock alternatif
Format CD
Compositeur David Holmes, ...
Label Warner Bros. Records
Critique

Bandes originales par Ocean's Eleven

La musique du film est composée par David Holmes. L'album sorti chez Warner Bros. Records contient également des chansons déjà existantes de Percy Faith, Perry Como, ainsi que "Clair de Lune" tiré de la Suite bergamasque de Claude Debussy, interprété par l'Orchestre de Philadelphie.

D'autres chansons présentes dans le film, n'apparaissent pas sur l'album, comme Take My Breath Away de Berlin, Cha Cha Cha de Jimmy Luxury and the Tommy Rome Orchestra, Spirit in the Sky de Norman Greenbaum, Spanish Flea interprété par Powerpack Orchestra, Misty et Moon River de Liberace, ou encore le thème du film Ils n'ont que vingt ans composé par Max Steiner[8].

Liste des titres[6],[9]
  1. Theme for Young Lovers (Percy Faith) - 1:01
  2. Boobytrapping (David Holmes) - 2:32
  3. The Projects (Pjays) (Handsome Boy Modeling School feat. De La Soul) - 4:12
  4. The Plans (David Holmes) - 1:24
  5. Papa Loves Mambo (Perry Como) - 2:37
  6. Ruben's In (David Holmes) - 3:05
  7. Lyman Zerga (David Holmes) - 1:52
  8. Caravan (Arthur Lyman) - 2:24
  9. Gritty Shaker (David Holmes) - 3:26
  10. Planting the Seed (David Holmes) - 2:12
  11. Pickpockets (David Holmes) - 1:31
  12. A Little Less Conversation (Elvis Presley) - 1:42
  13. Dream, Dream, Dream (Percy Faith) - 0:12
  14. Stealing the Pinch (David Holmes) - 1:03
  15. Blues in the Night (Quincy Jones) - 3:56
  16. Tess (Clair de Lune) (Claude Debussy) - 3:22
  17. Hookers (David Holmes) - 1:06
  18. $160 Million Chinese Man (David Holmes) - 4:10
  19. 69 Police (David Holmes) - 4:23
  20. Clair de Lune (Claude Debussy, interprété par l'Orchestre de Philadelphie) - 5:00
  21. Theme for Young Lovers (Percy Faith) - 0:44

Box-office[modifier | modifier le code]

  • Monde Monde : 450 717 150 dollars[1]
dont Drapeau des États-Unis États-Unis : 183 417 150 dollars[1]
dont Paris : 1 103 304[10]

Clins d’œil[modifier | modifier le code]

  • Plusieurs acteurs de L'Inconnu de Las Vegas (1960) apparaissent dans le film : Angie Dickinson, qui interprétait Beatrice Ocean, et Henry Silva qui jouait Roger Corneal, font une apparition en tant que spectateurs du match de boxe[3].
  • Dans le film, on assiste à la destruction du casino Desert Inn. Dans le film de 1960, c'était le casino qui servait de décor à l'intrigue[3].
  • Il est possible que la partie de carte au début du film qui réunit plusieurs acteurs (Holly Marie Combs, Joshua Jackson, Barry Watson…) jouant leur propre rôle à l'écran soit un clin d'œil, voire un hommage, à la célèbre partie de carte du film Sunset Boulevard (Boulevard du crépuscule, Billy Wilder, 1950) à laquelle participe entre autres Buster Keaton (jouant son propre rôle dans le film).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]