Andy García

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir García.

Andy García

Description de cette image, également commentée ci-après

Andy Garcia en 2009

Nom de naissance Andrés Arturo García Menéndez
Naissance 12 avril 1956 (58 ans)
La Havane, Cuba
Nationalité Drapeau de Cuba Cubaine
Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Producteur
Réalisateur
Films notables Le Parrain 3
Les Incorruptibles
L'Enjeu
Ocean's Eleven

Andy García, né le 12 avril 1956 à La Havane, est un acteur, réalisateur et producteur de cinéma américano-cubain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Andrés Arturo Garcia naît à La Havane le 12 avril 1956 d'un père avocat et d'une mère professeur d'anglais, Andy Garcia quitte Cuba après le débarquement de la baie des Cochons en 1961 avec sa famille pour s'installer à Miami. Après quelques années difficiles, la nouvelle entreprise d'import-export de son père permet un nouveau confort de vie. Moqué à cause de son accent, il intègre l'équipe de basket-ball de son école secondaire mais se voit contraint d'abandonner suite à une mononucléose. Il se tourne alors vers la comédie et prend des cours à la Miami Beach Senior High School.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après quelques petits boulots, il débute à la télévision dans la série Capitaine Furillo (Hill Streets Blues), dans le rôle d'un gangster, puis dans The Mean Season. Il est engagé par le réalisateur Hal Ashby pour un second rôle dans Huit millions de façons de mourir. Remarqué par Brian De Palma, il se voit offrir un rôle pour Les Incorruptibles qu'il accepte, celui d'un jeune inspecteur du FBI dans l'équipe formée par Kevin Costner et Sean Connery. Le film est un grand succès et fait connaître Andy Garcia au monde entier.

Il fait face à Michael Douglas dans Black Rain de Ridley Scott en 1989. L'année suivante conforte pour de bon son nouveau statut de star internationale : le réalisateur Francis Ford Coppola lui offre le rôle de Vinnie dans Le Parrain 3 convoité par de nombreuses stars telles Val Kilmer ou Nicolas Cage. Sa performance face à Al Pacino lui vaut d'être nommé pour l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle et aux Golden Globes.

Nouvelle figure incontournable du cinéma, la décennie suivante sera pourtant moins prolifique en succès. On retient sa prestation face à Dustin Hoffman dans Héros malgré lui de Stephen Frears ou dans Jennifer 8 en 1992. En couple avec Meg Ryan dans Pour l'amour d'une femme, il est à nouveau un criminel dans Dernières heures à Denver. Il tourne sous la direction de Sidney Lumet en 1997 dans Dans l'ombre de Manhattan. Cette décennie lui aura toutefois permis de passer derrière la caméra pour réaliser un documentaire sur Cachao, Cachao... Como Su Ritmo No Hay Dos en 1993.

La renaissance arrive avec les années 2000. Après avoir partagé l'affiche avec la vedette de rock Mick Jagger, il fait partie de la luxueuse distribution de Ocean's Eleven, reprise du film de 1960. Il incarne un directeur de casino à Las Vegas face à George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon et Julia Roberts et reprend son rôle dans la suite, en 2004, Ocean's Twelve.

Redevenu bankable, Andy Garcia se permet d'explorer de nouveaux horizons. Il incarne le peintre Amedeo Modigliani dans le film éponyme de Mick Davis face à la française Elsa Zylberstein. Pour sa deuxième réalisation en 2005, Adieu Cuba, il retrouve son île d'origine pour un film personnel et touchant (avec l'Espagnole Inés Sastre. Il y incarne le propriétaire d'un club pendant la période de transition entre Fulgencio Batista, qui finira par s'exiler aux États-Unis, et Fidel Castro.

En 2007 il retrouve la bande des Ocean's pour le troisième volet de la série. Il n'a toutefois qu'un rôle clin d'œil, le vrai "méchant" du film étant son partenaire du Parrain, Al Pacino. En 2009 il fait à nouveau une apparition secondaire dans La Panthère rose 2 aux côtés de Steve Martin et Jean Reno avant de prêter sa voix à un chien dans Le Chihuahua de Beverly Hills.

En 2012, Andy Garcia interprète avec brio le rôle du Général Enrique Gorostieta, héros de la "Guerre des Cristeros". For Greater Glory est un vrai succès au Mexique et aux États-Unis. Il devrait sortir en salles en mai 2014, en France, sous le titre de Cristeros.

À 53 ans et près de soixante rôles à la télévision et au cinéma, Andy Garcia est honoré par le Festival du cinéma américain de Deauville qui lui décerne un hommage pour l'ensemble de sa carrière. Il y présente également City Island, film dans lequel il partage la vedette avec sa fille, Dominik Garcia-Lorido.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Cachao... Como Su Ritmo No Hay Dos (documentaire)
  • 2005 : Adieu Cuba (The Lost City)

Distinctions[modifier | modifier le code]

- Nomination a l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Le Parrain 3.


Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]