Pleasantville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pleasantville (homonymie).

Pleasantville

Titre original Pleasantville
Réalisation Gary Ross
Scénario Gary Ross
Acteurs principaux
Sociétés de production Larger Than Life
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame, comédie, Fantasy
Sortie 1998
Durée 120 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pleasantville est un film fantastique américain réalisé par Gary Ross et sorti au cinéma en 1998.

Synopsis court[modifier | modifier le code]

Pour s'extraire des angoisses d'une famille stressée et divisée des années 1990, David aime s'évader en regardant la télévision et plus particulièrement "Pleasantville", série en noir et blanc datant des années cinquante. Jennifer, sa sœur jumelle, est tout l'opposé de David : elle vit au jour le jour en parfaite harmonie avec le monde moderne. Jusqu'à ce que, par un étrange phénomène, Jennifer et David se retrouvent parachutés à "Pleasantville". Désormais intégrés au casting, ils vont parasiter la série au point de changer la vie bien réglée des protagonistes.


Synopsis[modifier | modifier le code]

David et sa sœur Jennifer ont des vies sociales complètement différentes. Jennifer est extravertie et cultive une certaine notoriété, tandis que David préfère regarder la télévision.

Une soirée, Jennifer et un copain ont un rendez-vous pour regarder un concert sur MTV. En même temps, David souhaite regarder son feuilleton préféré, Pleasantville. Les deux personnages se disputent, puis se retrouvent parachutés dans la série télévisée. Désormais, incarnant les personnages de Bud et de Mary-Sue, ils devront jouer la comédie, évitant ainsi de bousculer l'univers des personnages télévisés.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

À propos du film[modifier | modifier le code]

Le film a été entièrement tourné en couleurs, puis retravaillé numériquement pour les scènes en noir et blanc. Il détint brièvement le record du plus grand nombre de plans à effets spéciaux jusqu'à la sortie de Star Wars, épisode I : La Menace fantôme en 1999.

Lorsque Betty Parker devient « colorée », son fils Bud la maquille en noir et blanc. En réalité, il s'agissait d'un maquillage vert dont les teintes ressortaient convenablement en noir et blanc. Inversement, lorsque Bill lui ôte son maquillage, le visage de l'actrice était intégralement maquillé en vert.

Les deux livres que Bud lit aux adolescents sont Les Aventures de Huckleberry Finn et L'Attrape-cœurs (Catcher in the Rye), deux des livres les plus souvent bannis aux États-Unis.

Ce fut le dernier film de l'acteur J.T. Walsh qui mourut 8 mois avant la sortie du film.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]