Loubaresse (Ardèche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Loubaresse (Cantal)
Loubaresse
Image illustrative de l'article Loubaresse (Ardèche)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Canton Valgorge
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Beaume Drobie
Maire
Mandat
Claude Fournet
2014-2020
Code postal 07110
Code commune 07144
Démographie
Gentilé Loubaressiens, Loubaressiennes
Population
municipale
31 hab. (2011)
Densité 3,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 36′ 02″ N 4° 03′ 03″ E / 44.6005555556, 4.05083333333 ()44° 36′ 02″ Nord 4° 03′ 03″ Est / 44.6005555556, 4.05083333333 ()  
Altitude Min. 871 m – Max. 1 433 m
Superficie 8,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte administrative d'Ardèche
City locator 14.svg
Loubaresse

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte topographique d'Ardèche
City locator 14.svg
Loubaresse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Loubaresse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Loubaresse

Loubaresse est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Rhône-Alpes.

La commune fait partie du canton de Valgorge.

Les habitants sont appelés les Loubaressiens et les Loubaressiennes[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation et voies d'accès[modifier | modifier le code]

Loubaresse est située à 21 kilomètres de Langogne, 29 kilomètres d'Aubenas et 51 kilomètres du Puy-en-Velay. L'accès à la commune depuis Valgorge est assurée par la route départementale D24, voie étroite et sinueuse descendant l'étroite et encaissée vallée de la Beaume depuis le col de Meyrand (1 371 mètres d'altitude), à la limite de la localité et de celle de Borne, à deux kilomètres au nord du village. Le col offre des points de vues sur la haute vallée de la Beaume, les Alpes, le Bas-Vivarais, le Mont Lozère et le Mont Ventoux.

  • /

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Loubaresse est entourée de quatre communes[2], toutes situées dans le département de l'Ardèche, ils s'agit de :

Communes limitrophes de Loubaresse
Borne
Loubaresse Valgorge
Sablières Dompnac

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tanargue.

Loubaresse est un village de la Cévenne ardéchoise bâti sur les contreforts du massif du Tanargue, sur un plateau à 1 250 mètres d'altitude entouré de sucs volcaniques.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Beaume (rivière).

La rivière la Beaume prend sa source au sein du territoire municipal, juste au-dessus du village. La rivière de Lichechaude traverse aussi Loubaresse. Une partie de la localité fait partie du bassin versant de la Borne.

Climat[modifier | modifier le code]

Loubaresse possède un climat typiquement cévenol, caractérisé par de très forts cumuls de précipitations annuelles et des automnes souvent marqués par des pluies diluviennes. À ce titre, la commune partage avec le Mont Aigoual et les communes voisines de Borne et La Souche le record de la localité la plus arrosée de France métropolitaine : 2 200 mm d'eau par an en moyenne[3]. La municipalité comprend un poste de mesure météorologique, situé à 1 224 mètres d'altitude, et qui possède des relevés météorologiques anciens reproduits ci-dessous :

Nuvola apps kweather.png Températures moyennes et précipitations à Loubaresse sur la période 1971 - 2000 :
Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures minimales moyennes (°C) -2,5 -2,4 -0,8 0,8 5 8,1 11,1 11,3 8,3 4,9 0,5 -1,2 3,5
Températures moyennes (°C) 0,5 0,7 2,6 4,6 8,9 12,4 15,9 15,8 12,3 8,1 3,5 1,7 7,2
Températures maximales moyennes (°C) 3,4 3,7 6 8,3 12,8 16,7 20,6 20,3 15,9 11,3 6,5 4,5 10,8
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 209 135 112 180 183 106 60 93 214 307 254 216 2069
Source : Archives climatologiques mensuelles - Loubaresse (1971-2000)

Cette station météorologique possède des records remarquables, comme une pluviométrie annuelle (d'août 1976 à juillet 1977) mesurée à 4 032 mm, une hauteur de neige de 2 mètres en 24 heures le 30 janvier 1986, et une température relevée à - 25,8 ° en janvier 1987[4]. Lors des intempéries de novembre 2011, il a été relevé à Loubaresse 910 mm de précipitations en cinq jours[5] et 323,5 mm pour la journée du 3 novembre 2011[6],[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Loubaresse apparaît pour la 1ère fois dans des actes du XIIe siècle.

Plusieurs hypothèses ont été avancées pour éclairer son étymologie, mais aucune ne revêt quelque caractère de vraisemblance :

- de « LOBARESSA », un lieu hanté par les loups ; [8]

- de « RESSE », une grande scie utilisée par les bûcherons du village ;

- de « L'AOUBO RECENTO » l’aube récente ou naissante : le lieu sur le Tanargue qui "reçoit avant les autres les premiers rayons du soleil" !

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 31 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
264 240 249 272 290 302 265 270 316
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
278 296 296 301 301 317 280 251 233
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
184 201 166 112 101 95 87 81 66
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
65 43 29 30 26 32 32 32 31
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2004[10].)
Histogramme de l'évolution démographique


Depuis son optimum démographique de 1881 avec 317 habitants, la population de la localité a été divisée par 10, suite à un intense exode rural, comme dans toute la région des Cévennes. Loubaresse est aujourd'hui la commune la moins peuplée de l'Ardèche, avec seulement 32 habitants permanents.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 en cours Marie-Pierre Malcles[11]    
Les données manquantes sont à compléter.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Économie et emploi[modifier | modifier le code]

La commune essentiellement rurale, dispose de quelques exploitations agricoles (élevage surtout) et a souffert d'un exode rural important au cours du XXe siècle.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Manifestations[modifier | modifier le code]

Une foire traditionnelle et animée est organisée le 18 août de chaque année.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église construite en 1843.
France Ardeche Loubaresse Pano.jpg

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]