Yaogan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yaogan ou Yaogan Weixing (en chinois satellite de télédétection) est une famille de satellites dont le premier exemplaire a été lancé en 2006. Selon les autorités chinoises les satellites Yaogang sont des satellites d'observation destinés à l'évaluation des récoltes, prévention des désastres, planification urbaine et expérimentation scientifique. Mais il est généralement admis que ces satellites sont également des satellites de reconnaissance militaires. Entre 2006 et 2011 13 lancements de satellites Yaogan ont été effectués. Cinq générations de satellites Yaogan se sont succédé. Selon les versions ils sont équipés soit d'instruments optiques soit d'un radar à synthèse d'ouverture. Les satellites optiques sont lancés par des fusées Longue Marche 2 généralement mais pas toujours depuis la base de lancement de Jiuquan tandis que les satellites radar sont lancés depuis la base de lancement de Taiyuan par des fusées Longue Marche 4. Les satellites Yaogan sont généralement placés sur une orbite polaire.

Versions[modifier | modifier le code]

Yaogan 1[modifier | modifier le code]

La première version du satellite avec radar à synthèse d'ouverture a été lancée à deux reprises en 2006 (Yaogan 1) et 2007 (Yaogan 3) par une fusée Longue Marche 4C depuis Taiyuan. Une coiffe agrandie (longueur 10 mètres, diamètre 3,8 mètres) a été développée pour le lancement de ces satellites. Le satellite qui est peut-être baptisé Jianbing 5 par les militaires chinois a été développé par l'établissement SAST de Shangaï. Le développement sur le radar remonte à la fin des années 1980 avec un premier prototype en 1991. Le radar qui fonctionne en bande L a deux résolutions : 5 mètres en haute résolution avec un champ optique de 40 km et 20 mètres avec un champ optique de 100 km. Le satellite a une masse de 2,7 tonnes et une durée de vie de 2 ans. Les deux satellites ne sont plus opérationnels. Le premier satellite a eu une durée de vie de 3,1 ans[1].

Yaogan 2[modifier | modifier le code]

La deuxième série de satellites Yaogan embarque des instruments optiques. Le premier exemplaire Yaogan 2 a été lancé depuis Jiuquan par une fusée Longue Marche 2D en 2007. Trois autres exemplaires ont été lancés par la suite : Yaogan 4 en 2008, Yaogan 7 en 2009 et Yaogan 11 en 2012. Les deux premiers exemplaires ne sont plus en service (janvier 2012). Ce satellite, baptisé par les militaires chinois Jianbing 6, utilise une plateforme pour mini-satellite CAST-2000 stabilisée 3 axes et disposant de capacités de manœuvre en orbite. Le satellite est placé sur une orbite polaire de 638x664 km avec une inclinaison de 97,9°. Selon les journaux chinois, la résolution serait de 1,5 mètres soit deux fois meilleure que celle de la série Ziyuan pour une masse divisée par 5. Les données recueillies sont transmises en bande S et les mesures télémétriques en bande X. Le satellite vénézuélien VRSS-1 aurait été développé par l'industrie chinoise sur la base du Yaogan 2[2].

Yaogan 5[modifier | modifier le code]

Le satellite Yaogan 5 (satellite de reconnaissance Jianbing 8 pour les militaires chinois) représente la deuxième génération de satellites Yaogan équipée avec des instruments optiques. Il pourrait avoir été développer pour remplacer les satellites de reconnaissance Ziyuan 2 (Jianbing 3 pour les militaires). Deux exemplaires ont été lancés depuis la base de Taiyuan par une fusée Longue Marche 4B (janvier 2012) : Yaogan 5 en 2008 et Yaogan 12 en 2011. L'optique aurait une résolution de 1 mètre. Les satellites circulent sur une orbite polaire de 481 × 498 km avec une inclinaison de 97,3° [3].

Yaogan 6[modifier | modifier le code]

Le satellite Yaogan 6 représente la deuxième génération de satellites Yaogan équipée avec un radar à synthèse d'ouverture. La résolution de cette version atteint 1,5 mètres. Le premier satellite Yaogan 6 a été lancé le 22 avril 2009 depuis Taiyuan par une fusée Longue Marche 2D. Le stellite a été placé sur une orbite circulaire de 500 km avec une inclinaison de 97,6°. Trois autres satellites de cette série ont été lancés (janvier 2012) : Yaogan 8 lancé en 2009 par une fusée Longue Marche 4C avec un mini satellite expérimental Xiwang 1 a été placé sur une orbite circulaire de 1200 km avec une inclinaison de 100,4°. Yaogan 10 lancé en aout 2010 par une fusée Longue Marce 4C a été placé sur une orbite circulaire de 634 km avec une inclinaisond e 97,8°. Yaogan 13 a été placé en novembre 2011 par une fusée Longue Marce 2C sur une orbite de 510 km avec une inclinaison de 97,1°[4].

Yaogan 9[modifier | modifier le code]

La constellation de satellite Yoagan 9 a jusqu'à présent (janvier 2012) été lancé à une seule reprise en mars 2010 depuis Jiuquan par une fusée Longue Marche 4C. Elle consiste en 3 satellites lancés par la même fusée navigant en formation sur une orbite circulaire de 1047 km avec une inclinaison de 63,4°. Un des satellites porte des instruments optiques, le deuxième un radar à synthèse d'ouverture et le troisière pourrait disposer d'instruments ELINT/SIGINT. L'objectif de cette constellation pourrait être la surveillance des flottes de navires militaires et la désignation de cibles pour des missiles anti-navires trans horizon[5].

Historique des lancements[modifier | modifier le code]

Liste mise à jour le 20 janvier 2012

Nom Date
lancement
Type
(hypothèse)
Orbite approximative Type Identificant
NSSDC
Fabricant Site de lancement Lanceur
Yaogan 1 27 avril 2006 Radar 635–637 km, inclinaison 97,9° Yoagan 1 2006-015A SAST Taiyuan Longue Marche 4B
Yaogan 2 25 mai 2007 Optique 639–663 km, 97,9° Yaogan 2 2007-019A[6] CAST Jiuquan Longue Marche 2D
Yaogan 3 12 novembre 2007 Radar 635–637 km, inclinaison 97,8° Yoagan 1 2007-055A[7] SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 4 1 décembre 2008 Optique 642–660 km, 97,9° Yaogan 2 2008-061A[8] CAST Jiuquan Longue Marche 2D
Yaogan 5 15 décembre 2008 Optique 494–501 km, 97,3° Yaogan 5 2008-064A[9] CAST Taiyuan Longue Marche 4B
Yaogan 6 22 avril 2009 Radar 518–519 km, 97,6° Yaogan 6 2009-021A[10] SAST Taiyuan Longue Marche 2C
Yaogan 7 9 décembre 2009 Optique 630–666 km, 97,8° Yaogan 2 2009-069A[11] CAST Jiuquan Longue Marche 2D
Yaogan 8 15 décembre 2009 Radar 1200–1212 km, 100,5° Yaogan 6 2009-072A[12] SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 9A,
Yaogan 9B,
Yaogan 9C
5 mars 2010 Optique/Radar/ELINT 1089–1107 km, 63,4°
(orbite de Yaogan 9C)
Yaogan 9 2010-009A,
2010-009B,
2010-009C
CAST Jiuquan Longue Marche 4C
Yaogan 10 10 aout 2010 Radar 629–627 km, 97.8 degrees Yaogan 6 2010-038A SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 11 22 septembre 2010 Optique 670–625 km, 98.0 degrees Yaogan 2 2010-047A CAST Jiuquan Longue Marche 2D
Yaogan 12 9 novembre 2011 Optique inconnu Yaogan 5 2011 CAST Taiyuan Longue Marche 4B
Yaogan 13 30 novembre 2011 Radar inconnu Yaogan 6 2011 SAST Taiyuan Longue Marche 2C
Sources[13],[1],[2],[3],[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr)« Yaogan 1 », sinodefence.com (consulté le 20 janvier 2012)
  2. a et b (fr)« Yaogan 2 », sinodefence.com (consulté le 20 janvier 2012)
  3. a et b (fr)« Yaogan 5 », sinodefence.com (consulté le 20 janvier 2012)
  4. a et b (fr)« Yaogan 6 », sinodefence.com (consulté le 20 janvier 2012)
  5. a et b (fr)« Yaogan 9 », sinodefence.com (consulté le 20 janvier 2012)
  6. 2007-019A
  7. 2007-055A
  8. 2008-061A
  9. 2008-064A
  10. 2009-021A
  11. 2009-069A
  12. 2009-072A
  13. « Real Time Satellite Tracking », N2YO.com (consulté le 5 mars 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]