Tianlian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tianlian (en chinois Lien céleste) est une famille de satellites de télécommunications de la République populaire de Chine dont les deux premiers exemplaires ont été lancés en 2008 et 2011. Ces satellites, placés en orbite géostationnaire assurent le relais entre les vaisseaux spatiaux en orbite basse et les stations terrestres. Ils sont plus particulièrement conçus pour assurer les liaisons voix et données entre les véhicules du programme Shenzhou et le sol. Les deux satellites permettent d'assurer une couverture de 85 %. Un troisième satellite est attendu en 2012. Une deuxième génération doit être développée dans le futur en utilisant une plateforme plus moderne.

Contexte[modifier | modifier le code]

Lorsqu'un vaisseau est en orbite basse, du fait de l'attitude et donc de la proximité de l'horizon, le contact avec une station terrestre ne peut être que très bref. Il est nécessaire de disposer d'un très grand nombre de stations terrestres pour assurer une couverture continue ce qui est d'une part couteux et en pratique irréalisable au-dessus des océans les plus importants. Le besoin d'une liaison radio continue est particulièrement important pour les missions spatiales habitées. Aussi les nations, qui ont un tel programme, ont déployé un réseau de satellites de télécommunications spécialisés situés en orbite géostationnaire qui assurent en permanence la liaison entre les vaisseaux et le sol : l'émission radio est émise par le vaisseau en direction du satellite géostationnaire qui la renvoie au sol (et inversement). Trois satellites de ce type peuvent suffire à assurer une couverture de 100 % (hors régions polaires). La NASA a déployé la famille de satellites TDRSS, l'Union Soviétique redéploie ses satellites Loutch et l'Europe malgré des besoins plus limités a placé en orbite le satellite Artemis. La Chine a commencé à déployer les satellites Tianlian en 2008 pour répondre aux besoins croissants de son propre programme spatial habité.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Les satellites Tianlian de première génération utilisent une plateforme DFH3 et sont développés par la société CAST de Shanghai. Deux exemplaires ont été lancés respectivement en 2008 et 2011 et un troisième devrait l'être en 2012. Les deux premiers baptisés TL 1A et TL 1B assurent déjà une couverture à 85 %. Cette génération de satellites est en partie expérimentale. Elle devrait être remplacée par une deuxième génération utilisant une plateforme DFH4 de plus grande capacité et longévité[1],[2].

Rôle dans le programme spatiale habité[modifier | modifier le code]

Les satellites du projet Tianlian servent également dans le Programme Shenzhou. En effet, les deux satellites TL-1A et TL-1B ont servi de relais de communications entre le module et la Terre, a raison de 60 minutes à chaque orbite terrestre parcouru (environ 90 minutes). Ces satellites ont ainsi permis une connaissance accrue de l'orbite du module[3].

Historique des missions[modifier | modifier le code]

mise à jour le 3/11/2012

Listes des satellites Tianlian[1],[2].
Nom Date
lancement
Type Masse Bus Charge utile Lanceur Site lancement Statut
TL-1A 25/04/2008 TL-1 2,1 t. DFH-3 CZ-3C Xichang Opérationnel, situé à la longitude 77° Est
TL-1B 11/07/2011 TL-1 2,1 t. DFH-3 CZ-3C Xichang Opérationnel, situé à la longitude 176.77° Est
TL-1C 28/06/2012 TL-1 2,1 t. DFH-3 CZ-3C Xichang

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)« TL 1A, 1B », Gunter's space page (consulté le 22/1/2012)
  2. a et b (en)« Tianlian 1 », sinodefence.com (consulté le 22/1/2012)
  3. http://www.redorbit.com/news/space/1112665272/china-tianlian-i-03-satellite/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • TDRSS Famille de satellites de la NASA jouant un rôle analogue
  • Loutch Homologue russe
  • Artemis Satellite européen remplissant le même rôle