Longue Marche 2F

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Longue Marche 2F

Longue Marche 2F avant le lancement de Shenzhou 5 au Centre spatial de Jiuquan
Données générales
Mission -Lanceur Commercial Orbite LEO et GTO

-Lanceur Man-Rated

Date des lancements De 1999 à aujourd'hui
Nb de lancements 8
Pays d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Caractéristiques techniques
Dimensions
Hauteur 62 m[1]
Diamètre 3,35 m[1]
Masse au décollage 464 t[1]
Nombre d'étages 2
Puissance et capacité d’emport
Charge utile en LEO 8,4 t[1]
Charge utile en GTO 3,4 t
Poussée au décollage environ 638 t

Longue marche 2F (chinois : 长征二号F火箭 Chang Zheng 2F), également désignée CZ-2F, LM-2F ou Shenjian[1], est une fusée chinoise de la famille Longue Marche . Conçue pour lancer le véhicule spatial habité Shenzhou, Longue marche 2F est une version qualifiée pour lancer vol spatial habité du lanceur Longue Marche 2E, qui dérive son tour de la fusée Longue Marche 2C[2]. Elle est lancée depuis le complexe SLS au centre spatial de Jiuquan. La Longue Marche 2F a effectué son vol inaugural le , avec le vaisseau spatial Shenzhou 1. Après le vol de Shenzhou 3, le président Jiang Zemin a nommé la fusée « Shenjian », ce qui signifie « flèche divine »[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

La Longue marche 2F est une version de la famille de lanceurs Longue Marche 2 comportant 4 propulseurs d'appoint et 2 étages. Elle peut placer en orbite basse une charge utile de 8 400 kg et de 3 370 kg en orbite géostationnaire.

Différences par rapport à Longue Marche 2E[modifier | modifier le code]

Extérieurement, la fusée présente peu de différences par rapport à la Longue Marche 2E dont elle est dérivée. La plupart des changements portent sur la création de systèmes redondants pour améliorer la sécurité. Il y a quelques modifications structurelles qui permettent à la fusée de soutenir la coiffe plus massive imposée par la capsule Shenzhou. La fusée est également capable de soulever des charges plus lourdes avec l'ajout de propulseurs d'appoint accrochés au premier étage[4].

La fusée dispose d'un système avancé de diagnostic et de surveillance des anomalies destiné à permettre l'évacuation des astronautes en cas d'urgence. C'est le premier lanceur chinois assemblé et convoyé jusqu'à son site de lancement en position verticale[5].

Problèmes de vibration[modifier | modifier le code]

Durant le vol de Shenzhou 5, le taïkonaute Yang Liwei est devenu malade à cause de fortes vibrations de la fusée. Bien que le problème a été quelque peu réduit par des modifications de la fusée, les vibrations ont été signalées à nouveau pendant la mission Shenzhou 6, nécessitant d'autres changements. Selon Jing Muchun, concepteur en chef de la Longue Marche 2F, « Nous avons fait des changements dans les conduites d'alimentation du moteur-fusée, en ajustant sa fréquence. Une nouvelle conception du système de mise sous pression a produit des résultats significatifs. Les vibrations sont maintenant réduites de plus de 50 pour cent »[6].

Historique des lancements[modifier | modifier le code]

Date et heure (GMT) Charge utile Résultat Remarques
19 novembre 1999, 22:30 Shenzhou 1 Succès Premier essai inhabité de la capsule Shenzhou.
9 janvier 2001, 01:00 Shenzhou 2 Succès Second essai inhabité de la capsule Shenzhou, transportant des animaux vivants
25 mars 2002, 14:00 Shenzhou 3 Succès Troisième essai inhabité de la capsule Shenzhou.
29 décembre 2002, 16:40 Shenzhou 4 Succès Quatrième et dernier essai inhabité de la capsule Shenzhou.
15 octobre 2003, 01:00 Shenzhou 5 Succès Premier vol spatial habité chinois
12 octobre 2005, 01:00 Shenzhou 6 Succès Deuxième vol spatial habité, premier avec deux membres d'équipage.
25 septembre 2008, 13:10 Shenzhou 7 Succès Troisième vol spatial habité, premier avec trois membres d'équipage, première sortie extravéhiculaire.
29 septembre 2011, 13:16 Tiangong 1 Succès Première station spatiale chinoise, avec une version modifiée du lanceur Longue Marche 2F.
31 octobre 2011, 21:58:10 UTC Shenzhou 8 Succès Vol spatial inhabité. Objectif principal : tester les procédures de rendez-vous spatial et d'amarrage avec le laboratoire spatial Tiangong 1 mis en orbite quelques semaines auparavant. Il s'agit d'une répétition du vol Shenzhou 9 qui doit amener un équipage à bord du laboratoire en 2012.
16 juin 2012, 10:37:24 UTC Shenzhou 9 Succès Quatrième vol spatial habité, avec trois membres, première femme chinoise dans l'espace, amenant l'équipage à bord de Tiangong 1. Lanceur Longue Marche 2F/G.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Fusée Longue marche 2F
Caractéristiques Propulseurs d'appoint (4) 1er étage 2eétage
Moteurs 1 moteur YF-20B par booster 4 moteurs YF-20B 1 moteur YF-25/23
Poussée (dans le vide) 4 × 814 kN 3 256 kN 831 kN
Impulsion spécifique 291 secondes (2,9 kN·s/kg) 289 s (2,8 kN·s/kg) 289 s (2,8 kN·s/kg)
Durée de fonctionnement 128 secondes 166 s 300 s
Ergols N2O4 / UDMH N2O4 / UDMH N2O4 / UDMH
Masse brute 41 000 kg 196 500 kg 91 500 kg
Masse à vide 3 200 kg 9 500 kg 5 500 kg
Diamètre 2,3 m 3,4 m 3,4 m
Longueur 15,3 m 23,7 m 15,5 m

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Mark Wade, « CZ-2E », Encyclopedia Astronautica (consulté en 2008-05-02)
  2. (en) « LM-2F - Launch Vehicle », CGWIC (consulté en 2010-12-13)
  3. (en) « CZ », Astronautix.com (consulté en 2010-12-13)
  4. (en) « Long March 2F - Summary », Spaceandtech.com,‎ 1999-11-20 (consulté en 2010-12-13)
  5. (en) « ChangZheng 2F (Long March 2F) Space Launch Vehicle »,‎ décembre 2010
  6. (en) « CCTV International », Cctv.com,‎ 2008-09-25 (consulté en 2010-12-13)

Lien externe[modifier | modifier le code]