Longue Marche 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Longue Marche 1, ou CZ-1 (en chinois : « 长征-1 » , Chang Zheng 1), est un lanceur léger développé par la République populaire de Chine en 1965[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Les Chinois commencèrent le développement du CZ-1 à la seconde moitié de l'année 1965[1]. Les premier et deuxième étages furent directement adaptés à partir du missile balistique Dong-Feng 3, alors en cours de développement. Le troisième étage employait, lui, un propergol solide pour assurer sa propulsion[1].

La mise au point d'un propulseur à carburant solide pour le troisième étage fut une étape majeure pour les Chinois, à la fin des années 1960[1]. Le moteur-fusée de cet étage mesurait 4 m de long pour un diamètre de 77 cm, et brûlait 1 800 kg de propergol, un chiffre bien plus élevé que tout ce qu'avaient réalisé les Chinois jusqu'alors. Il fallait, de plus, pouvoir assurer un allumage fiable à ce moteur, à haute altitude, alors qu'il était en rotation sur lui-même à grande vitesse[1]. De mai 1969 à janvier 1970, quatre essais à pleine puissance furent effectués sous différentes conditions, auxquels s'ajouta un vol de test d'une modification à deux étages du missile DF-3. Lancée du centre spatial de Jiuquan le 24 avril 1970, la fusée plaça en orbite le premier satellite artificiel chinois, Dong Fang Hong I (DFH-1), suivi moins d'un an plus tard par un satellite scientifique, le Shi Jian-1 (SJ-1)[1].

Actuellement retirée du service, la version d'origine de cette fusée était capable de placer une charge utile de 300 kg en orbite basse [LEO). Dans cette configuration, le lanceur a été tiré trois fois, entre le 16 novembre 1969 et le 3 mars 1971[1]. Une version améliorée, permettant de placer 740 kg de charge utile en orbite basse, a été tiré à trois reprises (1 échec, le 3 janvier 2002) pour des tests de rentrée atmosphérique, entre 1995 et 2002.

Le responsable de la conception de la fusée est Ren Xinmin.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

La fusée CZ-1 employait deux étages à ergols liquides et un troisième à propergol solide.

Pendant le vol de la fusée, après l'arrêt du deuxième étage, l'ensemble continuait à avancer sur son élan pendant plus de 200 secondes avant que le troisième étage ne soit séparé puis mis à feu. Un système de contrôle d'attitude, employant les ergols résiduels dans les réservoirs fut ajouté au second étage, afin de pouvoir contrôler les mouvements de l'ensemble pendant la phase de vol à gravité zéro[1]. Après avoir été séparé du second étage, le troisième étage était mis en rotation sur lui-même jusqu'à une vitesse de 180 tr/min, par le biais d'une petite fusée dédiée spécialement à cet usage. Cette auto-rotation, imprimée juste avant l'allumage du moteur, donnait à l'étage une bonne stabilité pendant la durée de combustion de de dernier (le terme anglais correspondant est « spin »)[1].

Une variante plus puissante fut développée par la suite, la version 1-D. La principale amélioration concernait la poussée développée par le premier étage, passant de 1 020 à 1 101,2 kN. Les performances des deuxième et troisième étages furent également revues à la hausse, afin de permettre d'augmenter la masse des satellites à lancer sur orbite basse. Sur cette version, les deux moteurs YF-03 du deuxième étage furent montés sur cardans, remplaçant l'ancien système d'orientation de la poussée par vannes d'échappement[2]. Le troisième étage reçoit un contrôle d'attitude 3-axes effectué grâce à un buse de gaz projetant de l'azote[2].


(Ci-dessous, les caractéristiques de la première version, CZ-1)

La fusée Étage 1 Étage 2 Étage 3
  • Nombre d'étages : 3
  • Longueur : 28,220 m
  • Diamètre : 3,810 m
  • Masse totale au décollage : 81 075 kg
  • Poussée totale au décollage : 1 020 kN
  • Rapport poussée/masse : 13,6 N/kg
  • Charge utile :
    • 930 kg (rotation)
    • 750 kg (Sans rotation)
      (300 km circulaire, Inclinaison 57 °)
  • Longueur : 19,735 m
  • Diamètre : 2,250 m
  • Masse de l'étage : 65 040 kg
    • Masse de la structure : 4 080 kg
    • Masse des ergols : 60 860 kg
  • propulseur : 4 x YF-2A non orientables
  • orientation de la poussée : vannes d'échappement[2]
  • Ergols :
  • Poussée : 1 101,2 kN
  • Impulsion spécifique : 2 378 N·s/kg
  • Temps de combustion : ~ 132 s
  • Longueur : 6,037 m
  • Diamètre : 2,250 m
  • Masse de l'étage : 13 490 kg
    • Masse de la structure : 1 100 kg
    • Masse des ergols : 12 380 kg
  • propulseur : 2 x YF-3 non orientables
  • orientation de la poussée : vannes d'échappement[2]
  • Ergols :
  • Poussée : 306,14 kN (dans le vide)
  • Impulsion spécifique : 2 981,2 N·s/kg
  • Temps de combustion : 110 s
  • Longueur : 1,696 m
  • Diamètre : 2,054 m
    • Masse de l'étage : 2 050 kg
    • Masse de la structure : 250 kg
    • Masse de propergol : 1 800 kg
  • Propulseur : 1 x GF-03[2]
  • Poussée : 180,99 kN (dans le vide)
  • Temps de combustion : 38 s
  • rotation (spin) : 180 tr/min

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) « Encyclopedia astronautica : CZ-1 », Astronautix.com (consulté le 3 septembre 2014)
  2. a, b, c, d et e (en) « Long March » (consulté le 3 septembre 2014)

Articles connexes[modifier | modifier le code]