Liste de langues mortes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette liste comprend les langues éteintes et est classée par groupe de famille.

Langues chamito-sémitiques[modifier | modifier le code]

Langues sémitiques[modifier | modifier le code]

Langues caucasiennes[modifier | modifier le code]

Langues abkhazo-adygiennes :

Oubykh : Parlé en Turquie et en Géorgie. Éteint depuis 1992.

Langues finno-ougriennes et samoyèdes[modifier | modifier le code]

Langues sames :

Same d'Akkala : parlé dans la Péninsule de Kola (Russie) et éteint depuis la mort de son dernier locuteur en 2003.

Same de Kemi : parlé en Laponie finlandaise et éteint depuis le XIXe siècle.

Langues pré-indo-européennes[modifier | modifier le code]

Voir: Langues pré-indo-européennes

Langues indo-européennes[modifier | modifier le code]

Groupe balte[modifier | modifier le code]

Langues baltes occidentales :

Skalvien : parlé en Lituanie Occidentale jusqu'au XVIe siècle et remplacé par le lituanien.

Sudovien (ou 'Yotvingien) : parlé en Prusse-Orientale et disparu après le Moyen Âge.

Vieux-prussien (Prusse-Orientale), plusieurs dialectes dont le Nadruvien et le Galindien: il reste de nombreux écrits permettant de reconstituer cette langue éteinte au XVIIIe siècle.

Langues baltes orientales :

Sélonien : parlé en Sélonie (Sud-Est de la Lettonie et Nord de la Lituanie) jusqu'au XVIe siècle et remplacé par le latgalien ou le lituanien.

Sémigalien : parlé en Zemgale (Sud de la Lettonie) jusqu'au XVIe siècle et remplacé par le letton.

Groupe celtique[modifier | modifier le code]

Langues brittoniques :

Cambrien: parlé en Cambrie (Angleterre) et disparu au Moyen Âge suite à l'invasion saxonne.

Langues celtiques continentales:

Celtibère : parlé en Castille (Espagne) jusqu'au IIe siècle après J.-C.

Galate : parlé en Galatie (Turquie) jusqu'au IVe siècle par les Galates.

Gaulois : Après le VIe siècle selon Grégoire de Tours (Gaule).

Lépontique : parlé en Gaule cisalpine jusqu'au IIIe siècle av. J.-C.

Groupe germanique[modifier | modifier le code]

Langues germaniques orientales:

Burgonde: Parlé dans le Royaume de Bourgogne au Ve siècle.

Gotique: vers le VIe siècle (Espagne; Italie).

Gotique de Crimée: après le IXe siècle (Crimée).

Lombard: Parlé en Scandinavie (avant le Ier siècle) puis en Hongrie et en Italie (VIe siècle). Éteint après le Xe siècle.

Vandale  : avant le VIe siècle (Scandinavie puis Espagne).

Langues scandinaves :

Norne : vers le XVIIIe siècle (Écosse).

Vieux norrois: vers le XVe siècle (Scandinavie).

Groupe italique (Italie)[modifier | modifier le code]

Langues sabelliques  (osque; sabin; volsque...): absorbé par le latin durant la République romaine.

Groupe roman (issu du latin, langue du groupe italique)[modifier | modifier le code]

Langues italo-romanes:

Dalmate  (2 dialectes : ragusain et végliote): parlé en Dalmatie (Croatie) et disparu en 1898 avec la mort de son dernier locuteur.

Groupe slave[modifier | modifier le code]

Langues slaves occidentales

Polabe : Parlé en Allemagne du Nord-Est. Disparu au XVIIIe siècle.

Slovince : Parlé en Poméranie et disparu au XXe siècle.

Langues slaves méridionales:

Vieux slave: ancêtre du bulgare et du macédonien. Parlé en tant que langue liturgique des églises ortodoxes.

Pidgin et langues créoles disparues[modifier | modifier le code]

Pidgins[modifier | modifier le code]

Basco-algonquin: pidgin issu du basque, parlé par les marins et pécheurs basques en Terre-Neuve.

Basco-islandais: pidgin issu du basque, parlé par les marins et pécheurs basques en Islande.

Russenorsk: mélange de norvégien et de russe parlé par les pécheurs des Spitzberg, de la Péninsule de Kola et du Finnmark. Disparu après la Révolution d'Octobre.

Sabir: Lingua franca des marins et marchands méditerranéens.

Créoles[modifier | modifier le code]

doumer

Article connexe[modifier | modifier le code]

Langues en danger

Références[modifier | modifier le code]