Russenorsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Russenorsk
Russonorsk
Période XVIIIe et XIXe siècles
Classification par famille

Le russenorsk (ou russonorsk, rusnorsk, russo-norvégien) était un pidgin combinant des éléments de russe et de norvégien.

Cette langue de communication fut créée au XVIIIe siècle et au XIXe siècle siècles par des commerçants, des pêcheurs et des marins. Elle était utilisée dans les régions arctiques du Spitzberg, de la péninsule de Kola, du Finnmark et du nord de la Finlande.

Sa grammaire était rudimentaire, et son vocabulaire surtout restreint au domaine commercial. On estime qu’elle comportait environ 50 % de mots d’origine norvégienne, et 40 % d’origine russe, le reste provenant d’emprunts au suédois, à l’allemand, à l’anglais, au français et d’autres langues encore.

Elle était également surnommée Moja på tvoja, parodie d’une phrase en mauvais russe signifiant à peu près « Je peux parler dans ta langue ».

Après la Révolution russe de 1917, le russenorsk est sorti de l’usage.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • Kak sprek ? Moje niet forsto. (Que dis-tu ? je ne comprends pas).
  • Kupi vina, jebi mina. (Achète du vin, achètes-en davantage).

Certains mots russenorsk survivent encore dans le dialecte de Norvège du nord (« nordnorsk ») :

  • å råbbåte (« travailler », du russe работать)
  • klæba (« pain », russe хлеб)
  • å krale (« voler (dérober) », russe украсть)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (no) Broch, Ingvild / Ernst Håkon Jahr, Russenorsk : Et pidginspråk i Norge, Tromsø-studier i språkvitenskap III, 2. utg., Oslo 1984, ISBN 82-7099-091-4 (Ouvrage de référence sur le sujet).
  • (no) Stangnes, Helge: – Som han sa, russen – Om restar av det russenorske språket i Nord-Norge (« Comme il a dit, le Russe - Les vestiges du russenorsk en Norvège du nord »), Årbok for Senja, 1986, nr. 15.
  • (en) Lunden, S.S., 1978, Tracing the ancestry of Russenorsk, Slavia orientalis 27/2, 213-217.
  • (en) Peterson, R.E., 1980, Russenorsk: A little known aspect of Russian-Norwegian relations, Studies in language 4/2, 249-256.

Lien externe[modifier | modifier le code]