Les Touches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Touches
Image illustrative de l'article Les Touches
Blason de Les Touches
Blason
Logo
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Châteaubriant
Canton Nort-sur-Erdre
Intercommunalité Communauté de communes d'Erdre et Gesvres
Maire
Mandat
Frédéric Grégoire
2014-2020
Code postal 44390
Code commune 44205
Démographie
Gentilé Touchois
Population
municipale
2 303 hab. (2011)
Densité 66 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 26′ 34″ N 1° 25′ 46″ O / 47.4427777778, -1.42944444444 ()47° 26′ 34″ Nord 1° 25′ 46″ Ouest / 47.4427777778, -1.42944444444 ()  
Altitude Min. 3 m – Max. 52 m
Superficie 35,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte administrative de Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Les Touches

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte topographique de Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Les Touches

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Touches

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Touches
Liens
Site web www.lestouches.fr/

Les Touches est une commune de l'Ouest de la France, dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation des Touches dans le département de la Loire-Atlantique.

Les Touches est située à 30 km au nord-est de Nantes et 5 km à l'est de Nort-sur-Erdre.

Les communes limitrophes sont Joué-sur-Erdre, Trans-sur-Erdre, Ligné, Petit-Mars et Nort-sur-Erdre.

Selon le classement établi par l'Insee en 1999, Les Touches est une commune rurale monopolarisée qui fait partie de l'aire urbaine de Nantes et de l'espace urbain de Nantes-Saint-Nazaire.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont les suivantes :

Rose des vents Joué-sur-Erdre
Nort-sur-Erdre
Joué-sur-Erdre Trans-sur-Erdre Rose des vents
Nort-sur-Erdre N Trans-sur-Erdre
Mouzeil
O    Les Touches    E
S
Nort-sur-Erdre
Petit-Mars
Ligné
Petit-Mars
Ligné

Toponymie[modifier | modifier le code]

Étymologiquement, « Les Touches » signifie « les petits bois »[1].

Le nom gallo de la commune est Lez Tósch, en écriture ELG[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est dans la ferme de Pierre Martin située au village de La Maison Rouge qu'a été formé le 16 octobre 1943 le maquis La Maison Rouge qui deviendra plus tard le maquis de Saffré (premier maquis de la Loire-Atlantique homologué par Londres)[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'article histoire des maires de France retrace l'évolution des modalités d'élection ou de nomination des maires de la commune.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1790 1790 Charles Lecomte    
1790 1793 Pierre Cesbron    
1793 1794 Pierre Tardiveau    
1794 1807 Pierre Cesbron    
1808 1813 Melchior Éloy Foucaud    
1813 1818 Julien Ferrand    
1818 1830 Jean Marie Pichelin    
1830 1832 Pierre Tardiveau    
1832 1850 Jean-Baptiste Houdinet    
1850 1852 Honoré Coyne    
1852 1856 Jean-Baptiste Belheure    
1857 1860 Simon Hodé    
1860 1861 Félix Foucaud    
1861 1862 Jean Chapeau    
1862 1874 Pierre Pelletier    
1874 1876 Jean Leduc    
1876 1884 Pierre Pelletier    
1885 1921 Louis Macé    
1922 1943 Jean Leroux    
1943 1949 Alexandre Hodé    
1949 1959 Alfred Bourré    
1959 1977 Pierre Baron    
1977 1995 Michel Pentecouteau    
1995 2008 Colette Macé SE  
2008 2014 Gilles Guinouet SE instituteur
2014 en cours Frédéric Grégoire LDVG responsable informatique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 2 303 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 661 1 215 1 637 1 802 1 819 1 867 1 808 1 961 2 013
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 111 2 134 2 119 2 122 2 149 2 088 2 088 2 086 2 051
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 922 1 890 1 815 1 643 1 560 1 473 1 439 1 364 1 376
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
1 306 1 326 1 359 1 633 1 935 1 948 2 071 2 303 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5]. , pour le recensement de 1836, archives départementales de la Loire-Atlantique[6])
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,9 %) est en effet inférieur au taux national (22,7 %) tout en étant toutefois supérieur au taux départemental (20,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,4 % contre 48,7 % au niveau national et 48,5 % au niveau départemental).

Pyramide des âges à Les Touches en 2009 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
1,6 
6,4 
75 à 89 ans
9,7 
11,7 
60 à 74 ans
12,2 
19,9 
45 à 59 ans
19,7 
22,5 
30 à 44 ans
20,6 
16,2 
15 à 29 ans
14,9 
23,0 
0 à 14 ans
21,3 
Pyramide des âges du département de la Loire-Atlantique en 2009 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
1,0 
5,6 
75 à 89 ans
9,1 
12,1 
60 à 74 ans
13,4 
20,1 
45 à 59 ans
19,7 
21,3 
30 à 44 ans
20,1 
20,1 
15 à 29 ans
18,5 
20,5 
0 à 14 ans
18,3 

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune des Touches compte deux écoles primaires :

  • l'école du Sacré-Cœur, école privée qui compte 165 élèves, répartis dans 6 classes, en 2012[9].
  • l'école des Moulins de juillet, école publique qui compte 95 élèves, répartis en 4 classes, en 2012. Cette école a été ouverte en 2012, 53 ans après la fermeture de l'ancienne école publique[10].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux remarquables des Touches on compte :

  • Le mont Juillet : mamelon rocheux dressé à l'ouest d'une hauteur de 52 m. Dès le Moyen Âge un moulin y fut dressé, puis trois autres y fonctionnèrent jusqu'à la seconde guerre mondiale. Sur l'un d'eux fut érigé en calvaire en 1926. Aujourd'hui c'est un jardin public[11].
  • Le moulin des Buttes[12].
  • L'église Saint-Melaine[13].

Associations culturelles[modifier | modifier le code]

Parmi les associations de la commune des Touches on compte[14] :

  • Bibliothèque Mille et une pages
  • Comité des fêtes de la Martelière
  • L'association disco Jeun'Anim

Emblèmes[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'or à la croix de gueules, cantonnée de quatre lionceaux affrontés du même.
Commentaires : Blason de la seigneurie de Casson et des Touches (d'Hyères) (Réformation de 1427) ; famille Bril de la Brillère et Paris. Blason présenté à la Fête des Drapeaux le 26 septembre 1924 à Quimper.

Logotype[modifier | modifier le code]

Les Touches logo.gif

Logo des Touches.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jeanne Rabine, mère de Jean-Jacques Audubon (peintre animalier), y est née et a vécu au lieu-dit Les Mazures[15].

Événements culturel[modifier | modifier le code]

  • Fête de la musique aux Touches est organisée par l'association Jeun'Anim.
  • En 2012 a été relancée la fête de la Saint Jacques, dont la première édition date de 1668[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.loire-atlantique.fr/jcms/cg_7849/touches-les
  2. « Villes bretonnes, noms gallo », Geobreizh (consulté le 10 avril 2014)
  3. http://maquis.voila.net/
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  6. « Les Touches 1836 », sur Archinoë, portail d'indexation collaborative, archives départementales de la Loire-Atlantique (consulté le 31 décembre 2012).
  7. « Résultats du recensement de la population - Les Touches - POP T3 - Population par sexe et âge en 2009 », sur recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 10 décembre 2012).
  8. « Résultats du recensement de la population de la Loire-Atlantique - POP T3 - Population par sexe et âge en 2009 », sur recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 10 décembre 2012).
  9. [Présentation de l'école du Sacré-Cœur sur son site internet http://www.ecole-sacrecoeur-lestouches.fr/l_ecole/presentation_de_l_ecole.html]
  10. http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Un-demi-siecle-apres-une-ecole-publique-renait-aux-Touches-44-_40783-2109727------44036-aud_actu.Htm Un demi-siècle après, une école publique renaît aux Touches (44)], Ouest-France, 4 septembre 2012
  11. http://www.lestouches.fr/jsp/site/Portal.jsp?page_id=60
  12. http://www.lestouches.fr/jsp/site/Portal.jsp?page_id=62
  13. http://www.lestouches.fr/jsp/site/Portal.jsp?page_id=63
  14. http://www.lestouches.fr/jsp/site/Portal.jsp?page_id=36
  15. D'après Les noms qui ont fait l'histoire de Bretagne.
  16. http://www.pulceo.com/videos/les-touches/histoire/les-touches-a-la-sauce-17eme-siecle

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]