Metal alternatif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Metal alternatif

Origines stylistiques Heavy metal
Rock alternatif
Origines culturelles Drapeau des États-Unis États-Unis
Milieu des années 1980
Instruments typiques Guitare électrique
Guitare basse
Batterie
Popularité Large, surtout dans les années 1990
Scènes régionales Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l’Union européenne Europe

Genres dérivés

Funk metal
Nu metal
Post-grunge
Metal industriel

Genres associés

Avant-garde metal
Groove metal

Le metal alternatif est un genre de metal qui s'est popularisé au début des années 1990 aux côtés du grunge. Dans de nombreux cas, le metal alternatif peut être décrit comme une fusion entre le heavy metal et le rock alternatif des années 1980. Ce genre de musique est caractérisé par des arrangements propres au heavy metal (particulièrement les riffs), mais généralement avec un côté expérimental, dont des paroles non conventionnelles, des mesures inhabituelles, des techniques de musique innovatrices, et en général une musique qui évite les approches conventionnelles du metal, avec des influences variées en dehors de la scène metal.

Présentation[modifier | modifier le code]

Bien que le terme et la catégorisation aient des limites assez floues, l'expression « metal alternatif » est généralement utilisé pour décrire des artistes qui jouent un style de rock qui est considéré comme une approche unique au genre du metal.

Le heavy metal est un élément du metal alternatif, mais il est très différent du thrash metal underground des années 1980. Au départ, le metal alternatif avait du succès chez les fans de rock alternatif, vu que quasiment tous les groupes de metal alternatif des années 1980 avaient leurs racines dans la scène rock underground américaine. Les groupes de metal alternatif émergeaient souvent du punk hardcore (Corrosion of Conformity), du post-punk, du rock gothique, du noise rock, comme des groupes comme Big Black et Sonic Youth aux côtés d'autres comme Helmet et White Zombie, du grunge (Alice In Chains, Soundgarden), du Metal indus (Ministry, Nine Inch Nails), et d'autres mouvements dans la scène indépendante underground, bien qu'il n'était pas rare pour ces groupes d'avoir plusieurs influences très distinctes et différentes.

Ces groupes ne formèrent jamais un mouvement ou une scène distincte ; au lieu de cela, ils étaient liés par leur incorporation d'éléments du metal et leur façon d'expérimenter avec la forme, souvent grâce à leurs influences éclectiques et approches innovatrices. Par exemple, Jane's Addiction utilisait de l'art performance et une esthétique bohémienne. Des groupes de grunge comme les Melvins et Soundgarden avaient tendance à modifier le heavy metal des années 1970. Faith No More incorporait du funk et du rap dans leur metal, tandis que Primus incorpore une touche obscure dans le genre.

Le mouvement grunge du début des années 1990 a aidé à populariser ces groupes, et ces artistes étaient aussi confortables à jouer devant des fans de rock alternatif que de faire la première partie d'un groupe de metal. Avec le paysage musical changeant dû à la popularisation du rock alternatif, le metal alternatif devint un nouveau terme utilisé par certains groupes pour décrire une musique metal innovatrice de l'ère de Nirvana. Des groupes plus récents ont émergés dans cette ère avec leurs approches distincte à partir du metal : Nine Inch Nails et Ministry commencèrent avec la vague industrielle, en alliant de la musique électronique influencée par du punk et des guitares lourdes. Tool s'inspire du rock progressif, Rage Against the Machine était autant inspiré du hip-hop et du post-punk que du metal, et Helmet utilisa le jazz et le post-hardcore. Certains groupes de Metal alternatif se rapproche aussi du Post-grunge comme Nickelback, 30 Seconds to Mars, Papa Roach, Breaking Benjamin, Three Days Grace et Alien Ant Farm.

Tandis que les années 1990 passèrent, le son du metal alternatif devint plus standardisé car les groupes plus récents s'inspirèrent du même collectif d'influences que Rage Against the Machine, Korn, Nine Inch Nails, et Helmet. Korn en particulier, avec ses riffs graves et ses dissonances agressives, créa le modèle musical pour un nouveau mouvement appelé le nu metal (ou neo metal en français). Les différences entre le metal alternatif et le neo metal sont que le son neo metal est plus lié au rock alternatif qu'au metal, et que, contrairement aux groupes de metal alternatif, beaucoup de groupes de neo metal[Qui ?] revendiquent leur appartenance au genre heavy metal, ou, plus récemment[Quand ?], à celui du metal alternatif.

Sous-genres et formes dérivées[modifier | modifier le code]

Comme le terme metal alternatif est utilisé pour un ensemble de groupes avec une caractéristique particulière malgré leurs tendances vers différents sons, les sous-genres du metal alternatif se sont formés grâce aux groupes qui ont adopté des styles similaires. Ces sous-genres sont devenus des termes communs pour distinguer entre les groupes ayant différentes influences dans un genre ou plusieurs genres.

Funk metal[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Funk-metal.

Des groupes qui fusionnent le funk et le heavy metal sont souvent appelés des groupes de funk metal. Ces groupes, qui empruntent aussi parfois au hip-hop et au punk, apparaissent au milieu des années 1980. Le groupe Extreme, qui était influencé par le glam metal de la période, a perdu de la popularité quand le public s'est tourné vers de la musique plus "grumeleuse". Mais cela n'a pas diminué la popularité croissante des instigateurs du style, comme Faith No More (formé en 1982) ou des Red Hot Chili Peppers (formés en 1983). Ces deux groupes sont souvent considérés comme les premiers groupes de metal alternatif. Primus et Incubus sont d'autres groupes de funk-metal. Le funk metal a continué à voir sa popularité augmenter jusqu'aux années 1990, et a connu son apogée quand, Rage Against the Machine, a fortement influencé les groupes de nu metal.

Metal industriel[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Metal industriel.

Le metal industriel était un autre sous-style qui commença dans les années 1980. Le groupe industriel Ministry est souvent crédité pour avoir commencé le style en incorporant des guitares lourdes dans leur album The Land of Rape and Honey (1988). En un an, le style était trouvable aux quatre coins du globe. KMFDM a aussi commencé à utiliser des guitares lourdes et s'éloignèrent de leurs racines dans la musique electronique-industrielle. La scène goth a aussi commencé une variété d'artistes qui, en suivant le chemin de Ministry, fusionnèrent du rock gothique, du punk rock, du heavy metal, et la musique industrielle pour solidifier le genre. Marilyn Manson and the Spooky Kids, un groupe influencé par KMFDM et Nine Inch Nails, devint l'un des groupes les plus controversés de la scène industrielle et reçu un énorme succès pendant les années 1990. Fear Factory, un groupe de death metal industriel, se forma en 1990 et devint une grande influence sur la scène nu metal. Le style est un des survivants des formes dérivées du metal alternatif, surtout en Allemagne, avec des groupes comme Rammstein, Oomph! et Megaherz, qui mènent une scène encore prospère, surtout pour Rammstein, groupe au succès mondial.

Nu metal[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nu metal.

À partir du milieu des années 1990, des groupes comme Limp Bizkit, Deftones, Linkin Park et Korn s'inspirèrent des artistes de metal alternatif plus populaires ainsi que du grunge, du groove metal, et du hip-hop pour former un genre dérivé appelé nu metal (ou neo metal en français). Le nu metal était moins une fusion de rock alternatif avec le heavy metal, mais plus un sous-genre du rock avec beaucoup plus d'uniformité dans le son avec sa propre scène distincte.

Autres styles[modifier | modifier le code]

Certains groupes de metal alternatif ont une base dans le rock gothique (par contre, les groupes de metal alternatif inspirés du rock gothique sont entièrement différents du sous-genre du metal appelé gothic metal). D'autres groupes fusionnent le metal avec le post-punk, le rock indépendant, le noise rock, et le grunge. Ces groupes, par contre, s'inspirent tous de différents sous-genres du rock alternatif, et ne sont donc pas catégorisés dans des sous-styles. Ils sont simplement catégorisés dans le metal alternatif.

Groupes de metal alternatif[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Christe, Ian (2003). Sound of the Beast: The Complete Headbanging History of Heavy Metal. HarperCollins. ISBN 0-380-81127-8.

Liens externes[modifier | modifier le code]