Tool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tool

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Tool sur scène en 2006.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metal progressif, rock progressif, metal alternatif, art rock
Années actives Depuis 1990
Labels Zoo Entertainment
Volcano II
Tool Dissectional
Site officiel www.toolband.com
Composition du groupe
Membres Maynard James Keenan
Adam Jones
Danny Carey
Justin Chancellor
Anciens membres Paul D'Amour

Tool est un groupe de metal progressif américain formé en 1990[1] par le chanteur Maynard James Keenan, le guitariste Adam Jones, le batteur Danny Carey et le bassiste Paul D'Amour. Ce dernier quitte le groupe en 1995 pour être remplacé par Justin Chancellor du groupe britannique Peach (en) peu de temps avant l'enregistrement de leur troisième œuvre majeure, Ænima. Ce groupe emprunte au heavy metal sa puissance, au rock progressif sa charge d'émotions et au rock psychédélique la capacité de créer une atmosphère pleine et envoûtante.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Maynard James Keenan (Chant) :

Adam Jones (Guitare et réalisation des clips) :

  • Il a réalisé toutes les vidéos de Tool, à l'exception de Hush.
  • Jones s'est inspiré dernièrement de l'univers pictural d'Alex Grey. Ce dernier a participé à la réalisation du clip de Parabola et de Vicarious. Spécialiste des effets spéciaux, il a travaillé sur Terminator 2, Jurassic Park ou encore Predator 2.
  • Il apparaît dans plusieurs albums des Melvins et joue avec ceux-ci en tant que guitariste sur certaines tournées lorsque son emploi du temps le lui permet.
  • Il a joué sur l'album Wavering Radiant (2009) de Isis.

Danny Carey (Batterie) :

  • Il utilise une des plus imposantes batteries dans la musique moderne, avec pas moins de 25 percussions différentes.
  • Il est le batteur du groupe Pigmy Love Circus.
  • Il a également été batteur pour quelques titres sur deux albums du groupe Collide et la piste Use Less de l'album The greater Wrong of the Right (2004) de Skinny Puppy.
  • Il fait partie du groupe Volto! (en) qui se produit de temps à autre dans divers clubs de Los Angeles.
  • Il faisait partie du groupe ZAUM (en).
  • Certaines parties de batterie de l'album Lateralus auraient été composées selon des théorèmes de la géométrie sacrée tirée du Livre de Thot et de la géométrie du Temple de Salomon.

Justin Chancellor (Basse) :

  • Ancien bassiste du groupe anglais Peach (en).
  • Il a joué sur l'album Panopticon (2004) de Isis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2009). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Les débuts[modifier | modifier le code]

Maynard James Keenan et Adam Jones se rencontrent en 1986, le premier quittant la Côte Est et l'autre son Illinois natal pour venir s'installer tous les deux à Los Angeles. Danny Carey vit alors dans l'appartement en dessous de celui de Maynard.

Avant de rejoindre le groupe Tool, Danny Carey avait déjà joué dans plusieurs autres groupes. Il remplace quelque temps un batteur, qui aurait dû venir auditionner, mais qui n'est jamais venu. Paul D'Amour rejoint la formation quelque temps plus tard en tant que bassiste, et c'est finalement en 1990 que le groupe Tool commence sa carrière.

Tool et la Lacrymologie[modifier | modifier le code]

L'univers de Tool est entre autres basé sur l'une des inventions d'Adam Jones, l'auteur fictif Ronald P. Vincent et sa philosophie, la « lacrymologie ». Pendant plusieurs années, Les membres du groupe font passer ce mythe, qui fait son apparition en 1993 dans un historique distribué avec les copies promotionnelles de l'album Undertow, la raison de la création de Tool[2]. Selon le site Urban Dictionnary[3], la lacrymologie est peut-être née de la volonté de railler les mouvements religieux ou sectaires comme la scientologie, auquel le groupe s'attaque régulièrement dans ses textes.

Selon l'historique écrit par le groupe, Adam Jones, diplômé d'une école de cinéma et passionné par l'art sous toutes ses formes, traîne dans le milieu undergound de Los Angeles et y fait la rencontre d'un dénommé Ronald P. Vincent, auteur en 1949 d'une œuvre unique, A joyful guide to lachrymology. Jones affirme que l'ambition de Vincent, grâce à son guide, est de fonder une philosophie/religion, la « lacrymologie ». Pour lui, le seul moyen pour un être humain de progresser et de se développer passe par l'exploration et la compréhension de sa douleur physique et de sa peine.

Jones, alors guitariste amateur, décide donc de former un groupe dont la musique serait un outil (a tool en Anglais) pour aider le public à comprendre la lacrymologie. Jones explique que Vincent meurt d'une cirrhose quelques mois après la formation du groupe, et prétend étudier sans relâche A joyful guide... pendant deux ans, parallèlement à son emploi à Hollywood.

Entre temps, il fait la rencontre de Maynard James Keenan. Celui-ci, qui vient de quitter son école militaire dans le Michigan, possède quelques notions de chant et va alors s'associer à Adam dans ce projet.

Opiate[modifier | modifier le code]

Un premier album sort en 1992 : Opiate. Il permit au groupe de se faire connaître un peu partout sur le territoire américain. Le titre de l'album fait référence à la citation de Karl Marx « la religion est l'opium du peuple », ce qui explique le visuel de l'album où l'on voit un monstre mi-homme mi-chenille en costume de prêtre.

Undertow[modifier | modifier le code]

L'année suivante sort leur premier album long, Undertow. L'album a pour fil conducteur les notions de noyade et de cycle vie-mort (la purification par l'eau et l'immersion sont ensuite des idées récurrentes dans l'œuvre de Tool). Les singles Sober et Prison Sex sont les premiers clips (réalisés par Adam Jones avec Fred Stuhr) et sont, à l'époque, largement diffusés par exemple sur MTV, contribuant à rendre Tool célèbre en confortant le groupe dans un univers visuel unique.

Ænima[modifier | modifier le code]

Paul D'Amour quitte le groupe en septembre 1995, pour des problèmes de différences d'opinion. Néanmoins, il serait toujours en bons termes avec les autres membres du groupe : il a tout de même participé à l'écriture de deux morceaux : Eulogy et Pushit. Il est alors remplacé par Justin Chancellor avec lequel Tool continue de travailler sur le nouvel album, Ænima, qui sort finalement le 1er octobre 1996. Énorme succès une fois de plus pour cet album, qui impose le groupe sur la scène internationale. Suivent différentes récompenses de la profession, de nombreux concerts, et la participation à des festivals mythiques comme Ozzfest ou Lollapalooza.

L'interlude Intermission est un clin d'œil au film des Monty Python Sacré Graal.

Lateralus[modifier | modifier le code]

Au printemps 2001, après cinq années de gestation, sort Lateralus. Travaillé et complexe, il bénéficie d'une critique très favorable.

Cet album entérine le travail entamé dès les débuts du groupe en le poussant vers une musique plus labyrinthique, où chaque morceau est à nombreux tiroirs, possédant sa propre mystique. Après la « révélation » que fut Ænima, Lateralus confirme donc l'évolution du groupe vers un son metal toujours plus fouillé et original.

Le titre de la chanson Faaip de Oiad est en énochéen, une langue supposée venue des anges et inventée au XVIe siècle par l'occultiste et mathématicien John Dee.

10,000 Days[modifier | modifier le code]

Après cinq ans d'absence, Tool sort en mai 2006 l'album 10,000 Days, dont le nom fait référence aux 10 000 jours de paralysie que connut la mère de Maynard James Keenan avant sa mort. Un supposé « morceau caché » est retrouvé sur cet album si l'on écoute Wings for Marie et Vigini Tres consécutivement, en même temps que 10,000 Days. Ce qui expliquerait la présence de Vigini Tres.

L'album comprend une paire de lunettes permettant de voir en 3D les images du livret qui l'accompagne.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1986 : rencontre de Maynard James Keenan et Adam Jones
  • 1990 : création du groupe, avec Keenan, Jones, Danny Carey et Paul D'Amour
  • 1992 : sortie du 1er EP, Opiate
  • 1993 : sortie du 1er album, Undertow
  • 1995 : Paul D'Amour est remplacé par Justin Chancellor
  • 1996 : sortie du 2e album, Ænima
  • 2000 : sortie du coffret Salival (VHS et DVD des 5 premiers clips et CD live)
  • 2001 : sortie du 3e album, Lateralus
  • 2006 : sortie du 4e album, 10,000 Days
  • 2008 : Les morceaux Parabola, Schism et Vicarious apparaissent dans le jeu Guitar Hero: World Tour
  • 2011 : Le morceau Forty Six and Two apparaît dans le film Captain America

Discographie[modifier | modifier le code]

Année Titre Label
1992 Opiate EP Zoo/BMG/Volcano: US
1993 Undertow Zoo/BMG/Volcano: US
1996 Ænima Zoo/Volcano/BMG: US
2000 Salival (CD/DVD/VHS boxset) Volcano II/Tool Dissectional: US
2001 Lateralus Volcano II/Tool Dissectional: US
2006 10,000 Days BMG : US

Reprises[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tool sur Allmusic.
  2. (en) voir les explications de Blair MacKenzie Blake sur le site officiel du groupe.
  3. (en) Article « Lachrymology » sur urbandictionnary.com.
  4. (en) Liste de sites web recommandés par le site officiel de Tool