Jonathan Davis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Davis.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Houseman.

Jonathan Davis

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jonathan Davis à Bangkok

Informations générales
Nom de naissance Jonathan Houseman Davis
Naissance 18 janvier 1971 (43 ans)
Genre musical Nu metal, metal alternatif
Instruments Chant, Cornemuse, Guitare(occasionnellement)
Années actives Depuis 1993
Labels Epic Records

Jonathan Houseman Davis, aussi connu sous le pseudonyme JD ou JDevil, est le chanteur du groupe de nu metal américain Korn.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né le 18 janvier 1971 à Bakersfield (Californie) où son père, Rick Davis, d'origine nord-irlandaise (irlando-écossaise), tenait un magasin de musique. Sa mère, Holly Chavez, était une actrice et danseuse professionnelle. Jonathan Davis a une soeur, Alyssa Davis[1], une demie soeur, Amanda Chavez, et un demi frère, Mark Chavez, qui est l'ancien chanteur d'Adema.

Ses parents divorcèrent lorsqu'il avait 3 ans et il fut élevé en partie par sa belle-mère Lilly avec qui il entretenait une très mauvaise relation car elle le harcelait et le torturait. La chanson Kill you de l'album Life is peachy parle de cette femme[2],[3],[4] dont le père de Jonathan Davis divorça ensuite. La chanson Daddy engendra une rumeur comme quoi Rick Davis, le père de Jonathan, l'avait violé alors même que Jonathan a dit dans plusieurs interviews que cette chanson était écrite à propos d'un ami de la famille qui l'avait abusé sexuellement. Il dit que, enfant, quand il se tourna vers sa famille pour le leur dire, ils ne le crurent pas. Ni Jonathan ni son père n'ont dit qui était cette personne cependant tout deux disent que c'était une femme[5]. Le nouveau compagnon de sa mère, un catholique intégriste, le frappa[réf. nécessaire]. La chanson nommée Falling Away From Me de l'album Issues fait référence à cet homme.

Au collège, fan de new wave et son idole étant Alice Cooper, il se démarquait par son style vestimentaire féminin (il portait par exemple de l'eyeliner)[réf. nécessaire]. Il se fit molester pour cette raison ; plusieurs chansons de KoRn font référence à cette époque et aux insultes homophobes qu'il reçut comme par exemple Faget du premier album de Korn ou Thoughtless d'Untouchables. Par ailleurs le tatouage de Jonathan Davis sur son épaule, HIV, est le nom anglais du virus du Sida, référence aux anciennes insultes qu'on lui a portées.

Au lycée, il se lance dans des études de Science Mortuaire et en parallèle apprendra à jouer plusieurs instruments, notamment de la cornemuse. Il fait même partie de l'orchestre du lycée où il joue de la cornemuse en tenue traditionnelle (kilt), de la batterie et de la guitare électrique.

Il devient ensuite assistant médecin-légiste à la morgue. Plusieurs chansons de KoRn y font également référence, comme Pretty de l'album Follow The Leader ou Trash, de l'album Issues.

En parallèle de son travail à la morgue, il ne renonça pas à la musique et intégra très vite un groupe de rock, Sex Art, avec lequel il chantera jusqu'en 1992. C'est lors d'un concert qu'il donne dans un bar avec Sex Art que James "Munky" Shaffer et Brian "Head" Welch, alors membres du groupe LAPD rebaptisé Creep après le départ de leur chanteur, le remarquent. Après une audition, où les membres de Creep jouèrent leur titre Alive en demandant simplement à Jonathan Davis d'essayer de coller à la musique, il intégra très vite le groupe. Ils changèrent par la suite le nom de Creep en Korn.

Actuellement Jonathan Davis est marié avec une ex-actrice de films porno, Devon, et a trois fils, Nathan (qu'il a eu avec sa première femme, Renne Perez), Pirate et Zeppelin.

En 2002, Jonathan Davis apparaît dans le film La Reine des Damnés dans lequel il joue le rôle d'un revendeur de place de concert. En 2007, Jonathan Davis apparaît dans le film Sin-Jin Smith.

En 2008, on le retrouve pour la première fois dans une tournée solo, le "Alone I Play Tour", où Jon H.I.V Davis interprète pour la première fois sur scène les chansons qu'il a composées pour la B.O. de La Reine des Damnés. Il compose aussi avec KoRn la BO du jeu Haze.

En 2009, il chante sur la chanson Smashing The Opponent du groupe de Goa Trance Infected Mushroom.

Avec Korn, il reprend la chanson Kidnapper le perce-oreille extrait du film l'Étrange Noël de monsieur Jack de Tim Burton.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Korn[modifier | modifier le code]

Solo

Ses chansons[modifier | modifier le code]

DUO


Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2002 : La Reine des Damnés : Revendeur de place de concert
  • 2004 : Monk saison 3 episode 13 : Monk dans les bouchons
  • 2013 : The Philosophers de John Huddles (compositeur)

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Interview de Korn sur l'album Life is peachy
  3. Interview de Jonathan Davis dans Rock'n' roll Experience
  4. Interview de Jonathan Davis et James "Munky" Shaffer
  5. Article rétrospectif sur l'évolution du groupe