Cathedral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathedral (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Cathédrale.

Cathedral

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cathedral, sur scène au festival Wacken Open Air de 2009.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Doom metal, stoner metal[1], heavy metal
Années actives 19892013
Labels Columbia/Sony, Dream Catcher, Earache, Nuclear Blast, Rise Above, Southern Lord, Ultimatum, Spitfire Records, Relativity
Site officiel cathedralcoven.com
Composition du groupe
Anciens membres Voir anciens membres

Cathedral est un groupe de doom metal britannique, originaire de Coventry, en Angleterre[2]. Le groupe se popularise grâce à son premier album, Forest of Equilibrium, considéré par la presse spécialisée comme un classique du genre[3]. Après neuf albums studio et de nombreuses tournées plus de deux décennies, Cathedral se sépare après la sortie de The Last Spire en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est fondé en 1989 par Lee Dorrian, ancien chanteur du groupe Napalm Death, Garry Jennings du groupe Acid Reign et par Mark Griffiths qui était roadie pour le groupe Carcass[4],[5]. Lee Dorrian venait à l'époque de quitter Napalm Death, car il n'appréciait pas le virage Death metal que prenait le groupe. Son envie de fonder Cathedral survient à sa rencontre avec Garry Jennings et Mark Griffiths, avec qui il parle de leur goût en commun pour les groupes de doom metal comme Candlemass, Dream Death, Pentagram, Trouble, et Witchfinder General.

Le groupe sort la même année la démo In Memoriam, principalement orientée vers le doom metal, au son très lent et très lourd. Le groupe signera plus tard un contrat avec le label Earache Records. Sans mettre fin à leur contrat avec ce label, le groupe signe en 1992 un contrat avec Columbia Records, qui s'achève en 1994. Le contrat avec Earache Records prend fin en 2000[6]. Quatre années plus tard, Cathedral signe avec leur label actuel, Nuclear Blast[7].

Le 6 février 2011, Cathedral décide de se séparer. Le chanteur Lee Dorian explique « [qu']il est simplement temps de tirer notre révérence. Vingt-et-un ans c'est très long, et c'est presque un miracle que nous ayons pu tourner aussi longtemps ! » Le groupe enregistre un dernier album studio sorti en avril 2013, The Last Spire[8],[9].

Membres[modifier | modifier le code]

Derniers membres[modifier | modifier le code]

  • Lee Dorrianchant (1989–2013)
  • Garry Jennings – guitare (1989–2013), basse (1993–1994), clavier (1994–1996)
  • Brian Dixon - batterie (1994–2013)
  • Scott Carlson - basse (2011–2013 ; en tournée - 1995)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Adam Lehan - guitare (1989–1994)
  • Mark Griffiths - basse (1989–1993)
  • Ben Mochrie - batterie (1989-1991)
  • Mike Smail - batterie (1991-1992)
  • Mark Ramsey Wharton - batterie (1992–1994), clavier (1992)
  • Leo Smee - basse (1994–2011)

Membres de tournée[modifier | modifier le code]

  • Victor Griffin - guitare (1994)
  • Joe Hasselvander - batterie (1994)
  • Dave Hornyak - batterie (1995)
  • Max Edwards - basse (2003–2004)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Forest of Equilibrium
  • 1993 : The Ethereal Mirror
  • 1995 : The Carnival Bizarre
  • 1996 : Supernatural Birth Machine
  • 1998 : Caravan Beyond Redemption
  • 2001 : Endtyme
  • 2003 : The VIIth Coming
  • 2005 : The Garden of Unearthly Delights
  • 2010 : The Guessing Game
  • 2013 : The Last Spire

Autres[modifier | modifier le code]

  • In Memoriam (1990, EP)
  • Soul Sacrifice (1992, EP)
  • Twylight Songs (1993, EP)
  • Statik Majik (1994, EP)
  • Cosmic Requiem (1994, EP)
  • Hopkins (The Witchfinder General) (1995, EP)
  • In Memoriam (1999, Reissue, EP)
  • Statik Majik/Soul Sacrifice (1999, Reissue, compilation)
  • Gargoylian (2000, 7 inch)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cathedral-The Last Spire », Exclaim! (consulté le 5 janvier 2014).
  2. Sharpe-Young, Gary, « MusicMight: Artists: Cathedral », MusicMight (consulté le 10 décembre 2008).
  3. (en) True Doom, 2006, p. 52.
  4. Toby Cook, « We're Really Not That Positive: Cathedral Interviewed », The Quietus (consulté le 1er avril 2013).
  5. (en) « Encyclopaedia Metallum - Napalm Death » (consulté le 2 décembre 2013).
  6. (en) « Cathedral Cure Earache - Sign To Dream Catcher », sur Blistering (consulté le 1er décembre 2014).
  7. (en) « CATHEDRAL Sign With NUCLEAR BLAST RECORDS », sur Blabbermouth,‎ 24 juillet 2003 (consulté le 1er décembre 2014).
  8. John Doran, « Lee Dorrian Discusses The End Of Cathedral », The Quietus,‎ 19 mai 2011 (consulté le 6 janvier 2014).
  9. « Cathedral Announces Plans To Disband », Blabbermouth.net,‎ 6 février 2011 (consulté le 11 mai 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]