Breaking Benjamin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benjamin.

Breaking Benjamin

Surnom Plan 9
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Post-grunge, rock alternatif, metal alternatif, rock/fusion, nu metal
Années actives 1998 - 2010 (en pause)
Labels Hollywood
Site officiel shallowbay.com
Composition du groupe
Membres Benjamin Burnley
Anciens membres Nick Hoover
Chris Lightcap
Jeremy Hummel
Jason Davoli
Jonathan Price
Aaron Fink
Mark Klepaski
Chad Szeliga

Breaking Benjamin est un groupe américain de metal alternatif fondé en 1998 à Wilkes-Barre, en Pennsylvanie, par le chanteur actuel Benjamin Burnley et l'ancien batteur Jeremy Hummel.

Le nom du groupe provient du fait que, lors d'un concert de sa carrière solo, Benjamin Burnley fit tomber son micro et le cassa, le propriétaire du micro lui cria alors du fond des coulisses « Merci d'avoir cassé mon micro Benjamin », le groupe s'étant brièvement appelé plan 9 en 1999, c'est fin de l'année 2000 après de nombreux changements de membres qu'ils décidèrent de lui donner ce nom.

En août 2011, Benjamin, le chanteur décide de renvoyer le guitariste et le bassiste du groupe à la suite d'une dispute sur un remix de Blow me away[1]. Le différent sera résolu et Benjamin gardera le droit d'utiliser le nom du groupe mais celui-ci devra se trouver de nouveaux membres puisqu'il a exclu le guitariste, le bassiste et que le batteur décida de quitter le groupe.[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Formé en 1998 par le chanteur actuel Benjamin Burnley et l'ancien batteur Jeremy Hummel, le groupe est rapidement repéré dans son état (Pennsylvanie).

Le groupe tire son nom d'un incident. Alors que le chanteur, Benjamin Burnley chantait une chanson de Nirvana dans un night-club, il fit tomber son micro et le cassa. Le propriétaire du micro vint sur scène et dit : « Je tiens à remercier Benjamin d'avoir brisé mon putain de micro. »

En 1999, ils changèrent brièvement de nom pour Plan 9, avant d'adopter définitivement Breaking Benjamin fin 2001.

Deux amis de Benjamin Burnley, Aaron Fink et Mark Klepaski, quittèrent leur précédent groupe (Lifer) pour le rejoindre en prenant respectivement le poste de guitariste et de bassiste.

Selon le groupe, leur logo, supposé être une variation du nœud celtique, est en fait un assemblage de quatre B imbriqués l'un dans l'autre.

Il est tatoué sur le poignet gauche de Benjamin Burnley, Aaron Fink, Mark Klepaski, ainsi que le poignet droit de Chad Szeliga.

Saturate[modifier | modifier le code]

Le groupe a signé avec Hollywood Records début 2002, après le succès de leur EP Breaking Benjamin, entièrement écoulé (2 000 exemplaires). Ils réalisent donc avec Hollywood Records leur premier album sous un label, Saturate, sorti le 27 août 2002.

L'album atteint la deuxième place au Billboard Top Heatseekers Chart et la 136e place au Billboard Top 200.

Le premier single de l'album, Polyamorous, connait un fort succès auprès des radios, mais ne parvient pas à toucher le grand public.

Le deuxième single Skin, provenant également de Saturate, est bien moins diffusé que son prédécesseur, mais est néanmoins joué sur plusieurs plateaux TV de talk-shows américains.

Medicate, dernier single de l'album, est peu diffusé à la radio et reste assez peu connu.

We Are Not Alone[modifier | modifier le code]

Breaking Benjamin sort son deuxième album, We Are Not Alone, le . L'album figure rapidement en tête des charts avec le single So Cold largement diffusé dans les médias. Il existe deux vidéos différentes pour le single So Cold, l'un étant une vidéo promotionnelle pour le film Hellboy.

So Cold a passé 37 semaines dans le top 20 du Billboard charts. Le succès commercial de ce single a permis à We Are Not Alone de se vendre à 48 000 exemplaires dès sa première semaine.

Également publié en tant que single de l'album : Sooner or Later (aussi présente dans un épisode de la série Summerland) et une nouvelle version de Rain.

Les morceaux « Rain », « Forget It » et « Follow me » ont tous été coécrit par le guitariste et chanteur de The Smashing Pumpkins, Billy Corgan.

En septembre 2004, batteur et membre fondateur de Breaking Benjamin, Jeremy Hummel est prié de quitter le groupe. Le 28 septembre 2005, Hummel lance une poursuite auprès du groupe en faisant valoir qu'il n'avait pas été payé pour les chansons qu'il avait aidé à écrire. Il demande plus de 8 millions de dollars de dommages et intérêts.

Phobia[modifier | modifier le code]

Phobia parait en octobre 2006. Le troisième album inclut le single « The Diary Of Jane », qui se classe numéro 2 du Rock Charts aux États-Unis.

À l'automne 2006, le groupe commence une tournée en première partie de Godsmack pour son « IV Tour ». Beaucoup de dates de la tournée ont été reportées pour cause de maladie au sein du groupe.

Le 11 février 2007, HDNet présente une heure de concert de Breaking Benjamin à Bethlehem, en Pennsylvanie, à la Stabler Arena. C'est également ce concert qui est présent dans la réédition de Phobia contenant un DVD dans sa version collector, cette version sortie en avril 2007 : Live - The Homecoming.

Le groupe obtient pour la première fois, la première place avec son single Breath.

Ils tournent ensuite en tête d'affiche d'une tournée américaine comprenant Three Days Grace, Seether, Skillet (première partie) et Red (deuxième partie).

L'album est entré dans le Billboard 100, au numéro 38 sur 5 mai 2007, avec sa nouvelle émission.

Deux autres concerts de leur tournée d'emballage (à Myrtle Beach, SC en juillet 2010 et Greensboro, NC en juillet 2011) ont été annulés ainsi. Sur leur site, ils ont annoncé que Burnley était malade et incapable d'accomplir à Atlanta et à deux autres spectacles[réf. nécessaire].

Après plusieurs concerts annulés en raison de problèmes de santé du chanteur, des rumeurs affirmant que le groupe allait se séparer ont été démenties par celui-ci[réf. nécessaire].

Le 21 mai 2009, Phobia atteint le statut de disque de platine. L'album s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires aux États-Unis.

Dear Agony[modifier | modifier le code]

David Bendeth, producteur de We Are Not Alone et Phobia, s'avère aussi être le producteur du 4e album studio du groupe : Dear Agony.

Sur leur MySpace, Breaking Benjamin a annoncé : « Nous sommes occupés à préparer le nouveau matériel et plusieurs morceaux sont prêts pour la production »[réf. nécessaire]. Le , le chanteur Benjamin Burnley a été interviewé sur Cage Rattle et a déclaré qu'il écrivait tellement pour le nouvel album que cela occupait tout son temps. Il a aussi déclaré qu'il n'acceptait aucune date limite ou pression de la part du label et qu'il prenait donc son temps.

Le , les membres du groupe ont confirmé qu'il y aurait 11 morceaux sur le nouvel album. L'un des morceaux s'appelle « What Lies Beneath ». Et le 14 août, le groupe annonce le titre du 4e album sur leur myspace, Dear Agony qui sortira le .[12]

Le clip du morceau « I Will Not Bow » a été diffusé sur leur MySpace le vendredi 21 août. Leur second simple, « Give Me A Sign », est sorti sur iTunes le 10 mars 2010.

À la suite d'un désaccord au sujet d'un remix de "Blow me away" sans l'accord de Ben Burnley, Mark Klepaski et Aaron Fink sont exclus du groupe.

2010 - Présent[modifier | modifier le code]

Le 20 avril 2013, il est dit que le différend entre Benjamin Burnley, qui est le seul fondateur, musicien primaire, chanteur et compositeur pour le groupe Breaking Benjamin, et les deux ex-membres de la bande a été résolu. Benjamin Burnley conserve son droit d'utiliser le nom de groupe et Breaking Benjamin se poursuivra[2].

Le 22 avril 2013, Chad annonce quitter le groupe[3].

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • Breaking Benjamin EP (2001)
  • Breaking Benjamin Live EP (2004)
  • So Cold EP (2004)

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Classement Album
US Hot 100 US Mainstream Rock US Modern Rock
2002 « Polyamorous » - 19 31 Saturate
2003 « Skin » - 25 37 Saturate
2003 « Medicate » - - - Saturate
2004 « So Cold » 76 2 3 We Are Not Alone
2004 « Sooner or Later » 99 2 7 We Are Not Alone
2005 « Rain » (version 2005) - 23 39 We Are Not Alone
2006 « The Diary of Jane » 50 2 4 Phobia
2007 « Breath » 84 1 3 Phobia
2007 « Until The End » 122 6 21 Phobia
2009 « I will Not Bow » - 26 25 Dear Agony

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Clips Vidéo[modifier | modifier le code]

  • « Polyamorous »
  • « So Cold »
  • « Sooner or Later »
  • « The Diary of Jane »
  • « Breath »
  • « I Will Not Bow »
  • « Give Me A Sign »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]