Huaraz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Huaraz
Image illustrative de l'article Huaraz
Administration
Pays Drapeau du Pérou Pérou
Région Ancash
Province Huaraz
Maire Vladimir Meza Villarreal
Démographie
Gentilé Huaracinien(ne) en francais Huaracino (a) en espagnol
Population 131 377 hab.
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 9° 32′ 00″ S 77° 32′ 00″ O / -9.533333, -77.533333 ()9° 32′ 00″ Sud 77° 32′ 00″ Ouest / -9.533333, -77.533333 ()  
Altitude 3 080 m
Superficie 249 291 ha = 2 492,91 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pérou

Voir sur la carte Pérou administrative
City locator 14.svg
Huaraz
Liens
Site web http://www.munihuaraz.gob.pe

La « Très Noble et Généreuse Ville de Huaraz » et « Capitale de l'Amitié Internationale » se localise dans la partie centrale de la Cordillère des Andes péruvienne (400 km de Lima par route), au centre du département de Ancash, sur la rive droite de la rivière Santa (3052 m) dans la vallée Callejón de Huaylas.

C'est la Cordillera Blanca et la Cordillera Negra (« Cordillère Noire »), chaînes de montagnes imposantes qui forment cette vallée et offrant ainsi des paysages d'une beauté naturelle remarquable et de nombreuses possibilités de sports d'aventure.

Le département de Ancash est un département avec un riche passé historique comportant des sites archéologiques pré-incas. Selon l'hypothèse de Julio C. Tello, la culture péruvienne est autochtone et originaire de Chavin de Huántar. Les premières peuplades de Chavín vinrent du piémont amazonien à la cordillère voisine Est de la Cordillera Blanca où ils ont prospéré jusqu'à aboutir en 1200 J.-C. à la culture Chavín.

En mai 1970, un séisme détruit la ville de Huaraz ; les dégâts furent énormes tant en vies (70 000 morts dans toute la vallée) qu'en dégâts matériels. C'est alors que débuta la reconstruction de la ville incluant une réforme urbanistique donnant lieu au nouveau Huaraz. Ville cosmopolite avec une architecture, un tracé et des constructions qui n'ont pas les caractéristiques des villes andines mais avec un fort potentiel touristique dans le Calléjón de Huaylas, dans le Pérou et les Andes.

Près de cette ville, on trouve les bains thermaux de Monterrey et Chancos, avec des eaux qui contiennent divers minéraux aux propriétés curatives.

Les autres attraits touristiques se localisent dans les villages à proximité comme Recuay, Carhuaz où l'on trouve le lac de Llanganuco et le glacier Huascarán qui domine Yungay, ville dévastée par une coulée de boue produite par le séisme de 1970.

Situation et localisation[modifier | modifier le code]

La ville se trouve dans la région centre-nord du pays, dans la partie centrale de la Cordillère des Andes péruviennes (400 km de Lima par route), au centre du département de Ancash, sur la rive droite de la rivière Santa (3052 m) dans le Callejón de Huaylas (en français : « Impasse de Huaylas »). Sa latitude est 9º 31' sud et sa longitude 77º 32' ouest.

Climat[modifier | modifier le code]

Dans cette ville la température moyenne annuelle est de 16,2 °C, car les courants atmosphériques de la côte se neutralisent avec les cordillères donnant ainsi une sorte de printemps perpétuel sans chaleurs ni froids excessifs.

Le climat de Huaraz se caractérise aussi par une saison sèche de mai à septembre et une saison humide d'octobre à avril.

La saison humide se caractérise par des matinées ensoleillées, sèches et chaudes (jusque 35 °C en plein soleil) avec des après-midis et nuits pluvieuses parfois violentes et avec des températures plus fraîches. La saison sèche se caractérise par des matinées et des après-midis ensoleillés, secs et chauds, avec des nuits froides proches de °C et un ciel dégagé, présentant ainsi de belles nuits claires.

L'époque favorable aux sports d'aventure correspond à la saison sèche qui dure pendant une centaine de jours sans pluies (juin, juillet et août). La différence de température et de luminosité est très forte d'un endroit exposé au soleil à un endroit à l'ombre. Les vents peuvent être violents avec des tourbillons qui soulèvent de la poussière dans la ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le département de Ancash est un département avec un riche passé historique. Selon l'hypothèse de Julio C. Tello, la culture péruvienne est autochtone et originaire de Chavín de Huantar. Les premières peuplades de Chavín vinrent du piémont amazonien à la cordillère voisine Est de la Cordillera Blanca où ils ont prospéré jusqu'à aboutir en 1200 J. -C. à la culture Chavín.

Ce fut la première culture qui put profiter d'une grande partie du territoire péruvien. Les hommes de la culture Chavín furent d'excellent agriculteurs, ils construisirent des grands canaux d'irrigation, produisirent du maïs et d'autres cultures à grande échelle. Ils ont dominé le tissage du coton avec des décorations en laine. La culture Chavín est connue par ses sculptures en pierre aux formes humaines ou d'animaux et symboles mystérieux et par la construction de grands temples et forteresses.

Il y a 3 000 ans, le temple Chavín fut un des principaux centre religieux de l'hémisphère occidental[pas clair]. Ce complexe architectural, localisé dans la province de Huari, présente de remarquables sculptures de pierre (stèle, têtes, obélisques et le fameux Lanzón) et il fut déclaré par l'UNESCO Patrimoine Culturel de l'Humanité.

La disparition de la culture Chavín est un mystère jusqu'à aujourd'hui. La culture Recuay ou Huaylas apparut dans le Ier siècle de notre ère et s'annexa au vaste Empire Inca dans la moitié du XVe siècle.

Les origines de Huarás remontent dans les périodes hispaniques comme un des nombreux noyaux urbains qui furent établis par l'entremise du Virrey Toledo.

Séisme de 1970[modifier | modifier le code]

Paramètres focaux[modifier | modifier le code]

  • Date 31/05/1970
  • Heure d'origine 20:23:31.5 GMT
  • Longitude -9.364
  • Latitude -78.872
  • Profondeur 64 km.
  • Magnitude 6.6 mb 7.8ms

Pour donner une idée de l'ampleur des dégâts matériels occasionnés par la catastrophe, CRYRZA a établi les données suivantes (1970) :

- 60 000 maisons détruites.

- Sur 38 villages détruits, 15 ont subi la destruction des constructions à 80 %.

- Le reste des villages ont eu des dégâts considérables.

- Dans 18 villes avec un total de 309000 habitants et 81 villages avec une population de 59400 personnes les égouts furent inutilisables.

- 6730 classes furent détruites.

- La distribution d'électricité de Ancash et de La Libertad fut réduite à 10 % suite aux important dégâts de la centrale Hydroélectrique de Huallanca.

- L'infrastructure pour irriguer 110000 hectares fut endommagée.

- 77 % des routes de la Libertad et de Ancash furent coupées ainsi que 40 % de celles existantes à Chancay et Cajatambo.

Perception du séisme hors de l'aire principale[modifier | modifier le code]

Il fut ressenti fortement au nord (Tumbes) et à III MM. À Guayaquil. Au nord et au nord-est le séisme créa une grande panique à Jaén, Moyobamba et Iquitos.

À l'est et au sud-est (Huánuco) le séisme atteint le IV-V degré. Au sud et au sud-est (Lima) le séisme atteint VI MM.

On le sentit également assez fortement à Pisco et Ica mais ne il fut pas ressenti à Abancay, Arequipa et Cuzco.

Voir aussi[modifier | modifier le code]