Renard de Magellan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lycalopex culpaeus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Renard de Magellan

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Canidae
Genre Lycalopex

Nom binominal

Lycalopex culpaeus
(Molina, 1782)

Synonymes

  • Pseudalopex culpaeus
  • Dusicyon culpaeus

Répartition géographique

alt=Description de l'image Pseudalopex culpaeus map.png.


Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 28/06/79

Le Renard de Magellan (Lycalopex culpaeus, syn. Pseudalopex culpaeus ou Dusicyon culpaeus), aussi connu sous le nom de Loup de Magellan ou Renard des Andes est appelé communément culpeo en Argentine. C'est le second plus grand canidé vivant d'Amérique du Sud, seulement dépassé par le loup à crinière ou aguará guazú en langue guarani.

Description[modifier | modifier le code]

Un animal intermédiaire entre renard et loup en liberté dans la neige
Renard de Magellan à Ushuaïa (en hiver).

Il ressemble au renard roux avec sa tête et ses pattes rougeâtres. Le ventre, le cou et la gueule sont blancs et le pelage de son dos est gris rayé de noir. La queue est abondamment pourvue de poils gris qui deviennent noirs à son extrémité.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il habite dans les prairies et les bois caducifoliés de Terre de Feu, de Patagonie et des Andes, parvenant au nord jusqu'en Équateur.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit de rongeurs, de lapins, d'oiseaux, de lézards, et, dans une moindre mesure de charognes.

Dans certaines zones très peuplées il attaque des troupeaux d'ovins, raison pour laquelle il fut durement pourchassé par les éleveurs de bétail qui l'abattirent ou empoisonnèrent des charognes. Il est de ce fait devenu rare dans certaines régions et dans d'autres, il fut exterminé jusqu'à sa disparition.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Domestication[modifier | modifier le code]

Jadis certaines tribus fuégiennes ont domestiqué le culpeo, obtenant de ce fait le chien yagán. Le loup des Malouines, disparu au XIXe siècle, était un grand canidé de la taille d'un loup étroitement apparenté au culpeo.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sites de référence taxinomiques[modifier | modifier le code]

Autres liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) J.E. Jiménez et A.J. novaro, Culpeo, Pseudalopex culpaeus (Molina, 1782), Lire le document PDF
  • (es) Funes, M. C., et al. 2006. El manejo de zorros en la Argentina. Compatibilizando las interacciones entre la ganadería, la caza comercial y la conservación. Dans: M. L. Bolkovic y D. Ramadori (ed.). Pp.: 151-166. Manejo de Fauna Silvestre en la Argentina. Programas de uso sustentable. Dirección de Fauna Silvestre, Secretaría de Ambiente y Desarrollo Sustentable. 168 p. + 8 ilust. (ISBN 978-950-38-0022-5). Lire le document PDF
  • (es) Charif Tala et all., Especies Amenazadas de Chile:Protejámoslas y evitemos su extinción, CONAMA,‎ 2009, 122 p. (ISBN 978-956-7204-29-8, lire en ligne), p. 39, Zorro culpeo de Tierra del Fuego
  • (en) Pia, M.V. et al. Effects of livestock feeding ecology on the endemic culpeo foxes...in central Argentina. Revista Chilena de Historia Natural, 2003. Lire le document PDF