Amazonas (Pérou)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amazonas.
Amazonas
Localisation de la région Amazonas
Localisation de la région Amazonas
Administration
Pays Drapeau du Pérou Pérou
Capitale Chachapoyas
Ville principale Bagua Grande
Subdivisions 7 provinces
83 districts
Président José Arista
Démographie
Population 428 095 hab. (estim. 2002)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 6° 13′ 12″ S 77° 51′ 00″ O / -6.22, -77.856° 13′ 12″ Sud 77° 51′ 00″ Ouest / -6.22, -77.85  
Superficie 3 924 913 ha = 39 249,13 km2
Latitudes 2º 59' Sud
Longitudes 77º 9' - 78º 42' Ouest
Principales ressources Riz, café, cacao, élevage.
Liens
Site web www.regionamazonas.gob.pe

La région d'Amazonas (Departamento de Amazonas en espagnol) est l'une des 24 régions du Pérou. Elle est située au nord du pays. Sa capitale est la ville de Chachapoyas.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La région est limitée au nord par l'Équateur, à l'est par les régions de Loreto et de San Martín, au sud la région de La Libertad et à l'ouest par la région de Cajamarca. En 1966, ses limites géographiques ont été modifiées par la création de la région de Loreto.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est tropical, chaud et humide, avec des précipitations abondantes. La forêt tropicale humide occupe 72,93 % du territoire de la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région d'Amazonas a été fondée le 21 novembre 1832. Son nom vient de ce qu'elle est arrosée par le Río Marañón, considéré comme la première source de l'Amazone.

La culture Chachapoyas a laissé des vestiges monumentaux, qui remontent au Xe siècle, comme la forteresse de Kuélap et la Laguna de los Condores (« lagune des Condors »). Site regroupant douze cités.

Voir aussi :culture Chachapoyas

Économie[modifier | modifier le code]

Le centre d'activité humaine de cette région est la vallée de l'Utucubamba. Les facteurs géographiques et topographiques font que seulement 16,4 % du territoire est cultivable, mais les conditions sont favorables à la culture du riz, du café, du cacao, ainsi qu'à l'élevage.

Division administrative[modifier | modifier le code]

La région d'Amazonas est divisée en 7 provinces :

Province Chef-lieu Districts Carte des provinces
Bagua Bagua 6 Provinces of Amazonas region.PNG
Bongará Jumbilla 12
Chachapoyas Chachapoyas 21
Condorcanqui Santa María de Nieva 3
Luya Lámud 6
Rodríguez de Mendoza Mendoza 12
Utcubamba Bagua Grande 7

Transports[modifier | modifier le code]

Sous la république, cette région fut isolée du reste du pays, jusqu'à l'arrivée du réseau routier, qui lui permit de se connecter avec la route panaméricaine.

Aéroport de Chavez.

Culture et tourisme[modifier | modifier le code]

Les visiteurs fréquentent pour la plupart le site archéologique de Kuelap, chargé d'histoire.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Langues et Peuples de l'Amazonie
(2007)
Ethnie Population Famille linguistique
Ashaninka 88 703 Arahuaco
Aguaruna 55 366 Jibaro
Shipibo-Conibo 22 517 Pano
Chayahuita 21 424 Cahuapana
Quichua 19 118 Quechua
Lamas 16 929 Quechua
Cocama 11 279 Tupi Guarani
Matsiguenga 11 279 Arahuaco
Ticuna 6 982 non déterminé
Ese'ejja 588 Tacana
Orejon 190 Tucano
Source : INEI Flag of Peru.svg[1]
  • Le paradis de orchidées, à 40 km du lac de Pomacocha. On y trouve plus de 2 500 espèces d'orchidées.
  • La gorge de Manseriche, longue de 12 km et large de 45 m.
  • La cataracte Gocta : la troisième plus haute cascade du monde, découverte en 2005.
  • Les grottes de Cambiopitec (Copallín-Bagua) : deux grottes de la période formative
  • La grotte de Churuyacu (Le Bagua-Peca) : de nombreuses stalactites et stalagmites.
  • Pongo de Rentema : (Le Bagua-Peca)
  • Canyon de l'Arenal (Le Bagua-Peca)
  • Numparket-New Hope (Aramango-Bagua) : chute de 90 m de hauteur.
  • Laguna El Porvenir (Aramango-Bagua)
  • La lagune de Pomacocha, située à 2 150 m d'altitude et profonde de 80 m par endroits, est l'une des plus grandes et plus belles du pays. Son eau vert émeraude, sa faune et sa flore endémiques en font une des curiosités naturelles de cette région.
Aguarunas (Amazonas)

Patrimoine culturel et archéologique[modifier | modifier le code]

  • Kuelap (Kuelap-Luya): vestiges archéologiques bien conservés de la culture Chachapoyas.
  • Musée de Leymebamba (Leymebamba-Chachapoyas): ouvert en 2000, il abrite plus de 200 momies retrouvées dans la lagune des Condors.
  • Site archéologique de Llactán o Anguyo Alto (La Peca-Bagua)
  • La vallée d'Utcubamba et ses monuments en pierre dotés d'énormes murailles (XIIIe siècle).
  • Centre archéologique de Kakachaken (Quinjalca, près du Río Imaza)

Groupes ethniques[modifier | modifier le code]

Plats typiques[modifier | modifier le code]

Purtumute : mélange de différents types de frijoles (haricots) avec du maïs, accompagné d'une sauce à base de coriandre frais.

Danses et festivités[modifier | modifier le code]

La région n'est pas aussi riche que celle de Cuzco ou de Puno. La danse régionale est la « Chumachaida ». Si la musique est indienne, la chorégraphie est française, la « danse des lanciers ». En effet, elle fut introduite par un évêque français, Emile Lisson, qui influença fortement la région.

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]