Championnats du monde d'athlétisme 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnats du monde d'athlétisme 2011

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo des championnats du monde d'athlétisme 2011

Généralités
Sport Athlétisme
Organisateur(s) IAAF
Édition 13e
Lieu Drapeau : Corée du Sud Daegu
Date 27 août au 4 septembre 2011
Nations 199
Participants 1 742 athlètes
Épreuves 47 (24 masc. et 23 femin.)
Site(s) Stade de Daegu
Site web officiel
Palmarès
Meilleure nation Drapeau des États-Unis États-Unis (25 m.)
Records 1 record du monde

Navigation

1983 1987 1991 1993 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013 2015 2017

Les 13es championnats du monde d'athlétisme se sont déroulés du 27 août au 4 septembre 2011 à Daegu, en Corée du Sud. En anglais, le nom officiel de la compétition est : « 2011 IAAF World Championships ». Ce pays accueillait pour la première fois cet événement sportif organisé depuis 1983 par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) et, pour cette édition, par la Fédération sud-coréenne d'athlétisme (KAAF). Deux autres éditions avaient déjà été disputées en Asie, mais pas encore sur le continent : Tōkyō en 1991 et Ōsaka en 2007.

Dans le stade de Daegu, quarante-deux compétitions, ainsi que deux compétitions particulières pour athlètes handicapés sur fauteuil roulant[1], ont pris place[note 1]. Ce stade a déjà accueilli la Coupe du monde de football 2002 et les Universiades d'été de 2003. L'enceinte peut accueillir 66 422 spectateurs[2].

Au total, quarante-sept épreuves figurent au programme de ces championnats (24 masculines et 23 féminines). 199 pays sur les 212 nations membres de l'IAAF participent aux compétitions[note 2].

Organisation[modifier | modifier le code]

Sélection de la ville hôte[modifier | modifier le code]

La ville de Daegu a été choisie par l'IAAF en raison notamment du montant qu'elle a été capable de réunir sur sa candidature[3]. Neuf pays étaient candidats le 4 avril 2006 (Maroc, Corée du Sud, Émirats arabes unis, Espagne, Russie, Suède, Croatie et Australie). Au 1er décembre 2006, seules quatre villes restaient en lice : Brisbane, Daegu, Göteborg et Moscou[3]. Göteborg renonce en raison d'un soutien financier insuffisant du gouvernement suédois. Le 27 mars 2007, à Mombasa (Kenya), l'IAAF retient la candidature de Daegu[3].

Affiche à la Dongdaegu Station

Récompenses[modifier | modifier le code]

Plus de 7 millions de dollars américains (USD) seront distribués aux finalistes (exactement 7 336 000 $), le gagnant de chaque épreuve individuelle empochant 60 000 $, le médaillé d'argent 30 000 $, le médaillé de bronze 20 000 $, les suivants jusqu'au 8e et dernier finaliste 4 000 $. Pour les relais, l'équipe gagnante reçoit 80 000 $ et ainsi de suite. La Coupe du monde de marathon, incluse au sein des Championnats, comporte 142 000 $ supplémentaires attribués aux équipes de 1 à 6. Enfin pour chaque record du monde battu, 100 000 $ sont prévus. Le comité d'organisation a préparé 90 lots de médailles pour un total de 270. 88 lots sont donnés à l'IAAF et deux sont conservés par le comité local d'organisation. L'IAAF distribue 79 lots de médailles et en met de côté 9 au cas où (ex-æquo, dopage…). 24 lots de médailles sont nécessaires pour les relais où tous les relayeurs, y compris les remplaçants, sont récompensés. Il en va de même pour les deux épreuves en fauteuil roulant et la Coupe du monde de marathon où cinq athlètes par équipe sont récompensés (10 lots sont nécessaires pour cette Coupe). Les médailles sont en red brass de dix centimètres de diamètre et de 6 mm d'épaisseur, 412 g chacune. Le red brass est un alliage de cuivre et de zinc (moins de 20 %). Les médailles d'or sont plaquées avec de l'or 24-carats. Le symbole Yin-Yang et le stade de Daegu sont gravés respectivement sur le recto et verso. Une fois les résultats d'une épreuve connus, elles sont gravées avec la date, l'épreuve, le nom de l'athlète et le pays au verso.

Équipement du stade et sites de la compétition[modifier | modifier le code]

La piste d'athlétisme en anneau synthétique de 400 m est couleur bleu clair, selon le code P85 de la société italienne Mondo du modèle « Sportflex Super X », fournisseur important depuis les Jeux de Montréal en 1976. Inaugurée le , elle a coûté plus d'un million d'euros au comité d'organisation afin de remplacer l'ancien anneau en uréthane. La couleur, légèrement plus claire que celle de Berlin 2009, a été choisie en fonction du slogan officiel de la ville de Daegu, Colorful[note 3] Daegu, d'où également le nom du Colorful Daegu Pre-Championships Meeting, couleur censée donner « un style rafraîchissant », « afin d'améliorer la concentration des athlètes, et de réduire la fatigue des yeux des téléspectateurs »[4].

Cinq compétitions se déroulent en centre-ville, contrairement à la tradition, y compris les cérémonies de récompense associées, très en dehors du stade de Daegu, avec un départ et une arrivée au Gukchae-bosang Memorial Park (celles du marathon et de la marche).

Calendrier[modifier | modifier le code]

S Séries Q Qualifications ½ Demi-finales F Finales
Hommes
Date → 27
août
28
août
29
août
30
août
31
août
1
sept.
2
sept.
3
sept.
4
sept.
Evénement ↓ M A M A M A M A M A M A M A M A M A
100 m Q S ½ F
200 m S ½ F
400 m S ½ F
800 m S ½ F
1 500 m S ½ F
5 000 m S F
10 000 m F
Marathon F
110 m Haies S ½ F
400 m haies S ½ F
3 000 m steeple S F
Relais 4 × 100 m S F
Relais 4 × 400 m S F
20 km marche F
50 km marche F
Longueur Q F
Triple Q F
Hauteur Q F
Perche Q F
Poids Q F
Disque Q F
Marteau Q F
Javelot Q F
Décathlon F
Femmes
Date → 27
août
28
août
29
août
30
août
31
août
1
sept.
2
sept.
3
sept.
4
sept.
Evénement ↓ M A M A M A M A M A M A M A M A M A
100 m Q S ½ F
200 m S ½ F
400 m S ½ F
800 m S ½ F
1 500 m S ½ F
5 000 m S F
10 000 m F
Marathon F
100 m haies S ½ F
400 m haies S ½ F
3 000 m steeple S F
Relais 4 × 100 m S F
Relais 4 × 400 m S F
20 km marche F

-
Longueur Q F
Triple Q F
Hauteur Q F
Perche Q F
Poids Q F
Disque Q F
Marteau Q F
Javelot Q F
Heptathlon F

Participants[modifier | modifier le code]

Minimas de qualifications[modifier | modifier le code]

Les marques suivantes représentent les minimas de qualification, dits « A » et « B » , pour ces Championnats du monde d'athlétisme[5] . Chaque pays peut engager un maximum de quatre athlètes ayant atteint ces minimas pendant la période de qualification entre le 1er octobre 2010 (1er janvier 2010 pour le 10 000 m, le marathon — où ce chiffre est porté à cinq —, les épreuves combinées, la marche) et le 15 août 2011 (minuit, heure de Monaco). En revanche, seuls trois athlètes peuvent concourir dans les différentes autres compétitions, exceptions faites des relais dans lesquels six athlètes par nations sont engagés dont obligatoirement tous ceux qui participent à leur épreuve individuelle (100 ou 400 m). De même les anciens champions du monde (ceux de 2009) ne comptent pas dans le contingent de la fédération participante — qui peut donc dans certains cas, faire participer jusqu'à quatre athlètes par épreuve. Dans le cas où aucun athlète n'aurait atteint les minimas A, une fédération peut engager un maximum de deux athlètes ayant réussi les minimas B. Dans le cas d'une fédération sans aucun minima, deux athlètes, un homme et une femme, peuvent être engagés avec toutefois des restrictions pour certaines épreuves techniques. Les athlètes sacrés champions du monde en 2009 (en titre, portant pour le distinguer un dossard doré) bénéficient automatiquement d'une invitation particulière de la part de l'IAAF et ne doivent pas affronter des épreuves de sélection nationale. De même, les athlètes ayant remporté une médaille d'or lors d'un championnat continental se voient également accorder un droit d'inscription afin de participer aux Mondiaux, même s'ils n'ont pas pu réaliser les minimas demandés.

Minimas de qualification pour les mondiaux 2011
Discipline Hommes Femmes
Hommes A Hommes B Femmes A Femmes B
100 m 10 s 18 10 s 25 11 s 29 11 s 38
200 m 20 s 60 20 s 70 23 s 00 23 s 30
400 m 45 s 25 45 s 70 51 s 50 52 s 30
800 m 1 min 45 s 40 1 min 46 s 60 1 min 59 s 80 2 min 00 s 30
1 500 m 3 min 35 s 00 3 min 38 s 00 4 min 05 s 90 4 min 08 s 90
5 000 m 13 min 20 s 00 13 min 27 s 00 15 min 14 s 00 15 min 25 s 00
10 000 m 27 min 40 s 00 28 min 00 s 00 31 min 45 s 00 32 min 00 s 00
Marathon 2 h 17 min 00 2 h 43 min 00
100 m haies - - 12 s 96 13 s 15
110 m haies 13 s 52 13 s 60 - -
400 m haies 49 s 40 49 s 80 55 s 40 56 s 55
3 000 m steeple 8 min 23 s 10 8 min 32 s 00 9 min 43 s 00 9 min 50 s 00
Relais 4 × 100 m 39 s 20 44 s 00
Relais 4 × 400 m 3 min 04 s 00 3 min 32 s 00
20 km marche 1 h 22 min 30 s 1 h 24 min 20 1 h 33 min 30 1 h 38 min 00
50 km marche 3 h 58 min 00 s 4 h 09 s 00 - -
Saut en longueur 8,20 m 8,10 m 6,75 m 6,65 m
Triple saut 17,20 m 16,85 m 14,30 m 14,10 m
Saut en hauteur 2,31 m 2,28 m 1,95 m 1,92 m
Saut à la perche 5,72 m 5,60 m 4,50 m 4,40 m
Lancer du poids 20,50 m 20,00 m 18,30 m 17,30 m
Lancer du disque 65,00 m 63,00 m 62,00 m 59,50 m
Lancer du marteau 78,00 m 74,00 m 71,50 m 69,00 m
Lancer du javelot 82,00 m 79,50 m 61,00 m 59,00 m
Heptathlon - - 6 150 pts 5 950 pts
Décathlon 8 200 pts 8 000 pts - -

Nations participantes[modifier | modifier le code]

En mai 2011, sur les 212 membres de l'IAAF, 201 fédérations avaient déclaré leur intention d'envoyer une délégation à Daegu[6]. Une équipe s'est ajoutée par la suite, le Népal, à la dernière minute. Parmi les rares pays à boycotter figure la Corée du Nord. D'autres pays ne participent pas comme la Libye en raison de la guerre civile en cours, la Géorgie qui a envoyé uniquement une délégation officielle, sans athlètes, ou la Jordanie. D'autres fédérations qui n'étaient pas présentes à Berlin 2009 sont présentes cette fois-ci : Guam, la Guinée-Bissau, le Mali et le Timor oriental. Aruba participe à nouveau en tant que telle étant donné la disparition de l'équipe des Antilles néerlandaises dont la plupart des athlètes ont rejoint l'équipe des Pays-Bas.

En matière d'engagés, les États-Unis ont toujours la part du lion, avec 155 inscrits (160 en 2009), bien devant l'Allemagne (78, 7 de moins que chez elle) qui fait presque jeu égal avec la Russie 83 (106 en 2009), et ensuite le Royaume-Uni 69 (51 en 2009) tandis que la Corée du Sud les suit d'assez près avec un total de 63 athlètes engagés et l'augmentation la plus spectaculaire (seulement 19 en 2009)[note 4]. L'Ukraine avec 57, le Japon 52, la Jamaïque 51 sont devant l'Espagne (49), le Kenya (48) et l'Australie (47). La France suit avec 46 devant la Pologne 43, l'Éthiopie 42 ou encore l'Italie 33.

L'épreuve du 100 mètres (masculin et féminin) est celle qui réunit le plus d'inscrits (80 et 79 respectivement) suivie par celle le marathon (70 et 59) mais cette dernière épreuve est concomitante avec une Coupe du monde et permet, de ce fait, d'engager davantage que trois athlètes par nation. C'est sur 10 000 m, avec finale directe, que les inscrits sont le moins nombreux (25 et 22). Les relais 4 × 100 m comportent 23 équipes masculines et 21 féminines tandis que les 4 × 400 m en comportent 16 masculines et 20 féminines.

Comme en 2009 à Berlin, où c'était un Gilbertin qui était lui-aussi engagé sur 100 m, c'est une Gilbertine qui est l'athlète la plus jeune : Kabotaake Romeri vient de fêter son 16e anniversaire le 5 août dernier tandis que l'athlète la plus ancienne est encore une fois une femme, l'Américaine Teresa Vaill, née le 20 novembre 1962, inscrite sur le 20 km marche qui participe pour la sixième fois aux Championnats du monde. C'est une autre marcheuse, la Portugaise Susana Feitor qui va battre le record de onze participations consécutives à ces championnats. Pour les hommes, c'est le capitaine italien, Nicola Vizzoni qui entame quant à lui à ses huitièmes championnats consécutifs où il sera finaliste.

Ci-dessous figure, par pays, la liste des athlètes sélectionnés et leur performance lors de la compétition. Le nombre d'engagés est indiqué entre parenthèses.

Compétition[modifier | modifier le code]

Faits marquants[modifier | modifier le code]

Valerie Adams remporte à Daegu son troisième titre mondial consécutif.

Onze athlètes seulement conservent le titre mondial remporté en individuel à Berlin : les Américains Dwight Phillips et Brittney Reese (saut en longueur), ainsi que Trey Hardee (décathlon), les Russes Valeriy Borchin et Olga Kaniskina en marche, l'Allemand Robert Harting (lancer du disque), la Néo-Zélandaise Valerie Adams qui signe sa troisième victoire consécutive au lancer du poids, le Jamaïcain Usain Bolt sur 200 m, ainsi que les Kényans Abel Kirui (en marathon), Ezekiel Kemboi (3 000 m steeple) et Vivian Cheruiyot. Par ailleurs à Daegu, Cheruiyot est la seule double championne en individuel (doublé 5 000 - 10 000 m). Usain Bolt et Yohan Blake remportent eux aussi un deuxième titre mondial grâce au relais 4 × 100 m, tandis que Carmelita Jeter fait de même chez les féminines. En outre, le relais 4 × 100 m jamaïcain (Usain Bolt, Yohan Blake, Nesta Carter et Michael Frater) bat le seul record du monde de ces championnats en réalisant 37 s 04, en effaçant son propre record. En montant sur la plus haute marche du podium, deux fois consécutivement, lors des deux dernières cérémonies du dernier jour des championnats, malgré son faux départ en finale du 100 m.

Avec quatre nouvelles médailles aux Championnats du monde (le bronze sur 200 m, l'argent sur 400 m et l'or des deux relais), l'Américaine Allyson Felix devient l'athlète la plus médaillée de l'histoire de la compétition, avec un total de dix médailles (huit en or, une en argent et une en bronze), rejoignant ainsi au palmarès son compatriote Carl Lewis.

Podiums[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
100 m
Détails, Vent : -1,4 m/s
Drapeau : Jamaïque Yohan Blake
9 s 92 (SB)
Drapeau : États-Unis Walter Dix
10 s 08
Drapeau : Saint-Christophe-et-Niévès Kim Collins
10 s 09
200 m
Détails, Vent : +0,8 m/s
Drapeau : Jamaïque Usain Bolt
19 s 40 (WL)
Drapeau : États-Unis Walter Dix
19 s 70 (SB)
Drapeau : France Christophe Lemaitre
19 s 80 (NR)
400 m
Détails
Drapeau : Grenade Kirani James
44 s 60 (PB)
Drapeau : États-Unis LaShawn Merritt
44 s 63
Drapeau : Belgique Kévin Borlée
44 s 90
800 m
Détails
Drapeau : Kenya David Rudisha
1 min 43 s 91
Drapeau : Soudan Abubaker Kaki
1 min 44 s 41
Drapeau : Russie Yuriy Borzakovskiy
1 min 44 s 49
1 500 m
Détails
Drapeau : Kenya Asbel Kiprop
3 min 35 s 69
Drapeau : Kenya Silas Kiplagat
3 min 35 s 92
Drapeau : États-Unis Matthew Centrowitz
3 min 36 s 08
5 000 m
Détails
Drapeau : Royaume-Uni Mohammed Farah
13 min 23 s 36
Drapeau : États-Unis Bernard Lagat
13 min 23 s 64
Drapeau : Éthiopie Dejen Gebremeskel
13 min 23 s 92
10 000 m
Détails
Drapeau : Éthiopie Ibrahim Jeilan
27 min 13 s 81
Drapeau : Royaume-Uni Mohammed Farah
27 min 14 s 07
Drapeau : Éthiopie Imane Merga
27 min 19 s 14
Marathon
Détails
Drapeau : Kenya Abel Kirui
2 h 07 min 38 s (SB)
Drapeau : Kenya Vincent Kipruto
2 h 10 min 06 s
Drapeau : Éthiopie Feyisa Lilesa
2 h 10 min 32 s (SB)
20 km marche
Détails
Drapeau : Russie Valeriy Borchin
1 h 19 min 56
Drapeau : Russie Vladimir Kanaykin
1 h 20 min 27
Drapeau : Colombie Luis Fernando López
1 h 20 min 38 (SB)
50 km marche
Détails
Drapeau : Russie Sergey Bakulin
3 h 41 min 24
Drapeau : Russie Denis Nizhegorodov
3 h 42 min 45 (SB)
Drapeau : Australie Jared Tallent
3 h 43 min 36 (SB)
110 m haies
Détails, Vent : -1,6 m/s
Drapeau : États-Unis Jason Richardson
13 s 16
Drapeau : République populaire de Chine Liu Xiang
13 s 27
Drapeau : Royaume-Uni Andrew Turner
13 s 44
400 m haies
Détails
Drapeau : Royaume-Uni David Greene
48 s 26
Drapeau : Porto Rico Javier Culson
48 s 44
Drapeau : Afrique du Sud L. J. van Zyl
48 s 80
3 000 m steeple
Détails
Drapeau : Kenya Ezekiel Kemboi
8 min 14 s 85
Drapeau : Kenya Brimin Kipruto
8 min 16 s 05
Drapeau : France Mahiedine Mekhissi-Benabbad
8 min 16 s 09
4 × 100 m
Détails
Drapeau : Jamaïque Jamaïque
Nesta Carter
Michael Frater
Yohan Blake
Usain Bolt
37 s 04 (WR)

Participation aux séries[note 6] :
Dexter Lee

Drapeau : France France
Teddy Tinmar
Christophe Lemaitre
Yannick Lesourd
Jimmy Vicaut
38 s 20 (SB)

 
 

Drapeau : Saint-Christophe-et-Niévès Saint-Christophe-et-Niévès
Jason Rogers
Kim Collins
Antoine Adams
Brijesh Lawrence
38 s 49

 
 

4 × 400 m
Détails
Drapeau des États-Unis États-Unis
Greg Nixon
Bershawn Jackson
Angelo Taylor
LaShawn Merritt
2 min 59 s 31

Participation aux séries[note 6] :
Jamaal Torrance
Michael Berry

Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Shane Victor
Ofentse Mogawane
Willem de Beer
L. J. van Zyl
2 min 59 s 87

Participation aux séries[note 6] :
Oscar Pistorius
 

Jamaïque Jamaïque
Allodin Fothergill
Jermaine Gonzales
Ryker Hylton
Leford Green
3 min 00 s 10

Participation aux séries[note 6] :
Lansford Spence
 

Saut en hauteur
Détails
Drapeau : États-Unis Jesse Williams
2,35 m
Drapeau : Russie Aleksey Dmitrik
2,35 m
Drapeau : Bahamas Trevor Barry
2,32 m (PB)
Saut à la perche
Détails
Drapeau : Pologne Paweł Wojciechowski
5,90 m (PB, =WL)
Drapeau : Cuba Lázaro Borges
5,90 m (NR, =WL)
Drapeau : France Renaud Lavillenie
5,85 m
Saut en longueur
Détails
Drapeau : États-Unis Dwight Phillips
8,45 m (SB)
Drapeau : Australie Mitchell Watt
8,33 m
Drapeau : Zimbabwe Ngonidzashe Makusha
8,29 m
Triple saut
Détails
Drapeau : États-Unis Christian Taylor
17,96 m (WL)
Drapeau : Royaume-Uni Phillips Idowu
17,77 m (SB)
Drapeau : États-Unis Will Claye
17,50 m (PB)
Lancer du poids[8]
Détails
Drapeau : Allemagne David Storl
21,78 m (PB)
Drapeau : Canada Dylan Armstrong
21,64 m
Drapeau : États-Unis Christian Cantwell
21,36 m
Lancer du disque
Détails
Drapeau : Allemagne Robert Harting
68,97 m
Drapeau : Estonie Gerd Kanter
66,95 m
Drapeau : Iran Ehsan Hadadi
66,08 m (SB)
Lancer du marteau
Détails
Drapeau : Japon Kōji Murofushi
81,24 m (SB)
Drapeau : Hongrie Krisztián Pars
81,18 m (SB)
Drapeau : Slovénie Primož Kozmus
79,39 m (SB)
Lancer du javelot
Détails
Drapeau : Allemagne Matthias de Zordo
86,27 m (SB)
Drapeau : Norvège Andreas Thorkildsen
84,78 m
Drapeau : Cuba Guillermo Martínez
84,30 m
Décathlon
Détails
Drapeau : États-Unis Trey Hardee
8 607 pts
Drapeau : États-Unis Ashton Eaton
8 505 pts
Drapeau : Cuba Leonel Suárez
8 501 pts

AR Record continental | CR Record de la compétition | DNF N'a pas terminé | DNS N'a pas pris le départ | DQ Disqualification | EL Meilleure performance européenne de l'année | MR Record du meeting | NR Record national | OR Record olympique | PB Record personnel | SB Meilleure performance personnelle de la saison | WL Meilleure performance mondiale de l'année | WJR Record du monde junior | WR Record du monde

Femmes[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
100 m
Détails, Vent : -1,4 m/s
Drapeau : États-Unis Carmelita Jeter
10 s 90
Drapeau : Jamaïque Veronica Campbell
10 s 97
Drapeau : Trinité-et-Tobago Kelly-Ann Baptiste
10 s 98
200 m
Détails, Vent : 1 m/s
Drapeau : Jamaïque Veronica Campbell
22 s 22 (SB)
Drapeau : États-Unis Carmelita Jeter
22 s 37
Drapeau : États-Unis Allyson Felix
22 s 42
400 m
Détails
Drapeau : Botswana Amantle Montsho
49 s 56 (NR)
Drapeau : États-Unis Allyson Felix
49 s 59 (PB)
Drapeau : Russie Anastasiya Kapachinskaya
50 s 24
800 m
Détails
Drapeau : Russie Mariya Savinova
1 min 55 s 87 (WL)
Drapeau : Afrique du Sud Caster Semenya
1 m 56 s 35 (SB)
Drapeau : Kenya Janeth Jepkosgei Busienei
1 m 57 s 42 (SB)
1 500 m
Détails
Drapeau : États-Unis Jennifer Barringer
4 min 05 s 40
Drapeau : Royaume-Uni Hannah England
4 min 05 s 68
Drapeau : Espagne Natalia Rodríguez
4 min 05 s 87
5 000 m
Détails
Drapeau : Kenya Vivian Cheruiyot
14 min 55 s 38
Drapeau : Kenya Sylvia Kibet
14 min 56 s 21
Drapeau : Éthiopie Meseret Defar
14 min 56 s 94
10 000 m
Détails
Drapeau : Kenya Vivian Cheruiyot
30 min 48 s 98 (PB)
Drapeau : Kenya Sally Kipyego
30 min 50 s 04
Drapeau : Kenya Linet Masai
30 min 53 s 59 (SB)
Marathon
Détails
Drapeau : Kenya Edna Kiplagat
2 h 28 min 43 s
Drapeau : Kenya Priscah Jeptoo
2 h 29 min 00 s
Drapeau : Kenya Sharon Cherop
2 h 29 min 14 s (SB)
20 km marche
Détails
Drapeau : Russie Olga Kaniskina
1 h 29 min 42 s
Drapeau : République populaire de Chine Liu Hong
1 h 30 min 00 s
Drapeau : Russie Anisya Kirdyapkina
1 h 30 min 13 s
100 m haies
Détails, Vent :
Drapeau : Australie Sally Pearson
12 s 28 (AR, WL, CR)
Drapeau : États-Unis Danielle Carruthers
12 s 47 (PB)
Drapeau : États-Unis Dawn Harper
12 s 47 (PB)
400 m haies
Détails
Drapeau : États-Unis Lashinda Demus
52 s 47 (WL)
Drapeau : Jamaïque Melaine Walker
52 s 73 (SB)
Drapeau : Russie Natalya Antyukh
53 s 85
3 000 m steeple
Détails
Drapeau : Russie Yuliya Zaripova
9 min 07 s 03 (WL)
Drapeau : Tunisie Habiba Ghribi
9 min 11 s 97 (NR)
Drapeau : Kenya Milcah Cheywa
9 min 17 s 16
4 × 100 m
Détails
Drapeau des États-Unis États-Unis
Bianca Knight
Allyson Felix
Marshevet Myers
Carmelita Jeter
41 s 56 (WL)

Participation aux séries[note 6] :
Shalonda Solomon
Alexandria Anderson

Jamaïque Jamaïque
Shelly-Ann Fraser-Pryce
Kerron Stewart
Sherone Simpson
Veronica Campbell-Brown
41 s 70 (NR)

Participation aux séries[note 6] :
Jura Levy
 

Ukraine Ukraine
Olesya Povh
Nataliya Pohrebnyak
Mariya Ryemyen
Hrystyna Stuy
42 s 51 (SB)

 
 
 

4 × 400 m
Détails
Drapeau des États-Unis États-Unis
Sanya Richards-Ross
Allyson Felix
Jessica Beard
Francena McCorory
3 min 18 s 09 (WL)

Participation aux séries[note 6] :
Natasha Hastings
Keshia Baker

Jamaïque Jamaïque
Rosemarie Whyte
Davita Prendergast
Novlene Williams-Mills
Shericka Williams
3 min 18 s 71 (NR)

Participation aux séries[note 6] :
Shereefa Lloyd
Patricia Hall

Drapeau de la Russie Russie
Antonina Krivoshapka
Natalya Antyukh
Lyudmila Litvinova
Anastasiya Kapachinskaya
3 min 19 s 36 (SB)

Participation aux séries[note 6] :
Kseniya Vdovina
Ksenia Zadorina

Saut en hauteur
Détails
Drapeau : Russie Anna Chicherova
2,03 m
Drapeau : Croatie Blanka Vlašić
2,03 m (SB)
Drapeau : Italie Antonietta Di Martino
2,00 m
Saut à la perche
Détails
Drapeau : Brésil Fabiana Murer
4,85 m (AR)
Drapeau : Allemagne Martina Strutz
4,80 m (NR)
Drapeau : Russie Svetlana Feofanova
4,75 m (SB)
Saut en longueur
Détails
Drapeau : États-Unis Brittney Reese
6,82 m
Drapeau : Russie Olga Kucherenko
6,77 m
Drapeau : Lettonie Ineta Radēviča
6,76 m (SB)
Triple saut
Détails
Drapeau : Ukraine Olha Saladuha
14,94 m
Drapeau : Kazakhstan Olga Rypakova
14,89 m
Drapeau : Colombie Caterine Ibargüen
14,84 m
Lancer du poids
Détails
Drapeau : Nouvelle-Zélande Valerie Adams
21,24 m (CR)
Drapeau : Biélorussie Nadzeya Astapchuk
20,05 m
Drapeau : États-Unis Jillian Camarena
20,02 m
Lancer du disque
Détails
Drapeau : République populaire de Chine Li Yanfeng
66,52 m
Drapeau : Allemagne Nadine Müller
65,97 m
Drapeau : Cuba Yarelys Barrios
65,73 m (SB)
Lancer du marteau
Détails
Drapeau : Russie Tatyana Lysenko
77,13 m (SB)
Drapeau : Allemagne Betty Heidler
76,06 m
Drapeau : République populaire de Chine Zhang Wenxiu
75,03 m
Lancer du javelot
Détails
Drapeau : Russie Mariya Abakumova
71,99 m (CR)
Drapeau : République tchèque Barbora Špotáková
71,58 m (SB)
Drapeau : Afrique du Sud Sunette Viljoen
68,38 m (AR)
Heptathlon
Détails
Drapeau : Russie Tatyana Chernova
6 880 pts (WL)
Drapeau : Royaume-Uni Jessica Ennis
6 751 pts
Drapeau : Allemagne Jennifer Oeser
6 572 pts

AR Record continental | CR Record de la compétition | DNF N'a pas terminé | DNS N'a pas pris le départ | DQ Disqualification | EL Meilleure performance européenne de l'année | MR Record du meeting | NR Record national | OR Record olympique | PB Record personnel | SB Meilleure performance personnelle de la saison | WL Meilleure performance mondiale de l'année | WJR Record du monde junior | WR Record du monde

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-après présente uniquement les dix meilleures nations au classement des médailles par pays. Le classement complet et le détail par place de finaliste sont indiqués dans l'article détaillé.

La nation hôte ne remporte aucune médaille et doit se contenter de deux finalistes.

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau des États-Unis États-Unis 12 8 5 25
2 Drapeau de la Russie Russie 9 4 6 19
3 Kenya Kenya 7 6 4 17
4 Jamaïque Jamaïque 4 4 1 9
5 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 3 3 1 7
6 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 2 4 1 7
7 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1 2 1 4
8 Drapeau de l'Australie Australie 1 1 1 3
9 Drapeau d’Éthiopie Éthiopie 1 0 4 5
10 Ukraine Ukraine 1 0 1 2

Records[modifier | modifier le code]

D'assez nombreux records sont établis lors de ces 13es Championnats : un record du monde, quatre records continentaux, trois records des championnats du monde et 41 records nationaux. Par ailleurs, dix-sept meilleures performances mondiales de l'année sont améliorées à cette occasion[9].

Records du monde[modifier | modifier le code]

Le seul record du monde est établi par l'équipe masculine représentant la Jamaïque au relais 4 × 100 m (dans l'ordre de passage : Nesta Carter, Michael Frater, Yohan Blake et Usain Bolt). Elle réalise le temps de 37 s 04 en finale, améliorant de six centièmes de seconde son propre record qu'elle détenait depuis les Jeux olympiques de 2008[10].

Date Épreuve Nouveau record Ancien record
Athlète Performance Athlète Performance Date
Relais 4 × 100 m masculin Jamaïque Jamaïque 37 s 04[11]
en finale
Jamaïque Jamaïque 37 s 10

Records continentaux[modifier | modifier le code]

Date Épreuve Nouveau record Ancien record
Athlète Performance Athlète Performance Date
Saut à la perche femmes Drapeau : Brésil Fabiana Murer 4,85 m (égalé) Drapeau : Brésil Fabiana Murer 4,85 m
Lancer du javelot femmes Drapeau : Afrique du Sud Sunette Viljoen 68,38 m Drapeau : Afrique du Sud Sunette Viljoen 66,47 m 2011
50 km marche Drapeau : Équateur Andrés Chocho 3 h 49 s 32 Drapeau : Équateur Xavier Moreno 3 h 52 s 07
Relais 4 × 100 m femmes Drapeau du Brésil Brésil 42 s 92 Drapeau du Brésil Brésil 42 s 97

Records des championnats[modifier | modifier le code]

Date Épreuve Nouveau record Ancien record
Athlète Performance Athlète Performance Édition
Lancer du poids femmes Drapeau : Nouvelle-Zélande Valerie Adams 21,24 m (égalé) Drapeau : URSS Natalya Lisovskaya 21,24 m 1987
Lancer du javelot femmes Drapeau : Russie Maria Abakumova 71,99 m Drapeau : Cuba Osleidys Menéndez 71,70 m 2005
100 m haies Drapeau : Australie Sally Pearson 12 s 28 Drapeau : Bulgarie Ginka Zagorcheva 12 s 34 1987

Dopage[modifier | modifier le code]

Pour la première fois, la totalité des athlètes participants aux championnats font l'objet de prélèvements sanguins pour aboutir à un bilan sanguin par athlète, en plus de 500 contrôles urinaires lors des compétitions, de façon à établir des paramètres de base pour d'ultérieures vérifications[12]. Ces contrôles seront effectués sur 2 000 athlètes, le passeport biologique qui en résulte est spécifique à la discipline pratiquée[13].

Avant la compétition, deux sprinteurs parmi les dix meilleurs de l'année sur 100 mètres et sélectionnés pour cette compétition, le Jamaïcain Steve Mullings (9 s 80) et l'Américain Mike Rodgers (9 s 85), sont contrôlés positifs, le premier au furosémide, produit masquant, et le second à un stimulant interdit[14]. Les deux sprinteurs sont exclus de leurs sélections.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sauf pour le marathon et la marche qui se déroulent en ville, en dehors du stade, sur un circuit urbain.
  2. Le record de 202 obtenu à Séville n'est pas battu. La Coupe du monde de marathon est également organisée en même temps que les deux épreuves individuelles
  3. En anglais « colorée, pleine de couleurs ».
  4. Parmi ceux-ci, nombre n'ont réalisé ni les minima A ni les B et bénéficient du statut du pays hôte.
  5. Dont c'est la toute première participation à une compétition internationale de ce niveau en tant qu'État membre du royaume des Pays-Bas.
  6. a, b, c, d, e, f, g, h et i Les athlètes ayant participé aux séries des relais sont également médaillés

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sans caractère officiel de Championnats du monde mais avec remise de médailles identiques et respect du protocole.
  2. (en) « The Stadium Guide - Daegu WC Stadium », sur www.stadiumguide.com (consulté le ). Chiffre exact communiqué par La Gazzetta dello Sport du 24 août 2011, p. 24
  3. a, b et c (en) « Korea's Daegu selected as host of 2011 World Athletics Championship », sur www.korea.net (consulté le 8 mai 2011)
  4. « Athlétisme : pourquoi la piste de Daegu est-elle bleue ? » lemonde.fr, 30 août 2011.
  5. (en) Minimas de qualification pour les Championnats du monde 2011, site de l'IAAF, consulté le 10 juin 2011
  6. (en) « 201 Member Federations Set for Daegu World Champs », IAAF,‎ 4 mai 2011
  7. [PDF]« Athlètes engagés par pays », sur iaaf.org (consulté le 24 août 2011)
  8. Le Biélorusse Andrei Mikhnevich, initialement troisième du concours, a été convaincu de dopage et radié à vie par l'IAAF en 2013 après réexamen des échantillons collectés lors des Championnats du monde 2005. Tous ses résultats obtenus depuis août 2005 sont annulés. « Andrei MIKHNEVICH (BLR) – results annulled from August 2005 », sur iaaf.org,‎ 31 juillet 2013 (consulté le 31 juillet 2013)
  9. (en) « Records Broken Daegu 2011 », sur daegu2011.iaaf.org (consulté le 4 septembre 2011)
  10. (en) « Mondiaux d'athlétisme: la Jamaïque gagne le 4x100, la France 2e », sur AFP (consulté le 4 septembre 2011)
  11. (en) « Résultat de la finale du relais 4 × 100 m », sur daegu2011.iaaf.org (consulté le 4 septembre 2011)
  12. (en) « Blood tests for all athletes in Daegu in unprecedented Anti-doping programme », sur iaaf.org, IAAF,‎ 11 août 2011 (consulté le 21 août 2011)
  13. Damien Ressiot, « Passeport en règle », L'Équipe, no 20 863,‎ 26 août 2011, p. 18
  14. Jean-Moise Dubourg, « Au tour de Rodgers… », sur www.sport365.fr (consulté le 27 août 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :