Asbel Kiprop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kiprop.
Asbel Kiprop Portail athlétisme
Asbel Kiprop Hengelo 2009-2.jpg
Asbel Kiprop lors du meeting d'Hengelo 2009.
Informations
Discipline(s) 800 m, 1 500 m, cross country
Nationalité Drapeau : Kenya Kényan
Naissance (24 ans)
Lieu près d'Eldoret
Taille 1,88 m
Poids 62 kg
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 2 0 0
Championnats d'Afrique 1 0 1

Asbel Kipruto Kiprop (né le dans le district de Uasin Gishu) est un athlète kényan spécialiste du demi-fond et notamment du 1 500 mètres.

Biographie[modifier | modifier le code]

En début de saison 2007, Asbel Kiprop remporte la course individuelle junior des Championnats du monde de cross-country de Mombasa, et permet par ailleurs à l'équipe du Kenya de monter sur la plus haute marche du podium au titre du classement par équipes. Vainqueur en juillet du 1 500 m des Jeux africains d'Alger, il termine quelques semaines plus tard au pied du podium des Championnats du monde d'Osaka, établissant en 3 min 35 s 24 la meilleure performance de sa carrière sur 1 500 m.

Lors des Championnats d'Afrique d'athlétisme 2008 d'Addis-Abeba, le Kényan termine respectivement 3e du 800 m et 4e du 1 500 m. Sélectionné dans l'équipe du Kenya lors des Jeux olympiques d'été de 2008, Kiprop termine deuxième de la finale du 1 500 m derrière Rachid Ramzi. Contrôlé positif, le Bahreïnien est déchu de son titre olympique le 18 novembre 2009. En conséquence, Asbel Kiprop récupère la médaille d'or[1].

En 2009, Asbel Kiprop subit une désillusion lors des Championnats du monde de Berlin en ne terminant que quatrième de la finale du 1 500 mètres, comme à Osaka deux ans plus tôt, à vingt-sept centièmes de secondes de Bernard Lagat, médaillé de bronze[2]. Aligné par ailleurs sur 800 m, il quitte la compétition dès les demi-finales.

Le à Nairobi, le Kényan s'adjuge, sur 1 500 m, son premier titre de champion d'Afrique. Devançant de dix-neuf centièmes le Marocain Amine Laalou, il établit un nouveau record des championnats avec le temps de 3 min 36 s 19[3]. Le 27 août, Asbel Kiprop remporte le Mémorial Van Damme de Bruxelles, dernière étape de la Ligue de diamant 2010, en réalisant son meilleur chronomètre de l'année en 3 min 32 s 18. Il termine en tête du classement général avec 22 points, devant son compatriote Augustine Choge[4].

En 2011, Asbel Kiprop décroche la médaille d'or du 1 500 mètres lors des Championnats du monde de Daegu dans le temps de 3 min 35 s 69, devançant son compatriote Silas Kiplagat, et l'Américain Matthew Centrowitz[5].

Après les Mondiaux, il réalise la MPM de la saison en remportant le meeting de Rieti en 3 min 30 s 46[6].

En juillet 2012 il remporte le 1500m du meeting Herculeis de Monaco (France) en 3:28.88, établissant par la même occasion la meilleure performance mondiale de la saison, et devenant ainsi le 5e meilleur performeur mondial de tous les temps sur la distance[7].

En 2013, aux championnats du monde de Moscou, il conserve son titre du 1 500 mètres en s’imposant dans le temps de 3 min 36 s 28, devant l'Américain Matthew Centrowitz et le Sud-africain Johan Cronje[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Asbel Kiprop lors du Mémorial Van Damme 2010
Année Compétition Lieu Résultat Épreuve
2007 Championnats du monde de cross Mombasa 1er Course junior
Jeux africains Alger 1er 1 500 m
Championnats du monde Osaka 4e 1 500 m
2008 Championnats d'Afrique Addis-Abeba 3e 800 m
4e 1 500 m
Jeux olympiques Pékin 1er 1 500 m[9]
2009 Championnats du monde Berlin 4e 1 500 m
2010 Championnats d'Afrique Nairobi 1er 1 500 m
Ligue de diamant 1er détails
2011 Championnats du monde Daegu 1er 1 500 m
Ligue de diamant 2e détails
2013 Championnats du monde Moscou 1er 1 500 m

Records personnels[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
800 m 1 min 43 s 15 Monaco 22 juillet 2011
1 500 m 3 min 27 s 72 Monaco 19 juillet 2013
Mile 3 min 48 s 50 Eugene 6 juillet 2009
3 000 m 7 min 42 s 32 Turin 8 juin 2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dopés aux JO de Pékin : quand y en a plus, y en a encore, Libération.fr, 30 avril 2009
  2. (en) Résultats du 1 500 m des Championnats du monde 2009, iaaf.org, 19 août 2009
  3. Résultats des Championnats d'Afrique 2010, nairobi2010.com, 1er août 2010
  4. (en) Ligue de diamant 2010 - 1 500 m, diamondleague.com, 27 août 2010
  5. (en) « Athlétisme: le Kenyan Kiprop sacré sur 1.500 m, Baala finit 9e », sur lexpress.fr (consulté le 4 septembre 2011)
  6. « MPM pour le Kényan Kiprop sur 1500 m », sur opl.fr, 10 septembre 2011.
  7. IAAF- Toplists 1500m
  8. Kiprop garde sa couronne
  9. Contrôlé positif à l'EPO, Rashid Ramzi est déchu de sa médaille d'or le 18 novembre 2008. Le Kenyan Asbel Kiprop récupère par conséquent le titre vacant

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :