Andreas Thorkildsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andreas Thorkildsen Portail athlétisme
Andreas Thorkildsen 2008 cropped.jpg
Andreas Thorkildsen en 2008.
Informations
Disciplines Lancer du javelot
Période d'activité 1999 -
Nationalité Drapeau : Norvège Norvégien
Naissance 1er avril 1982 (32 ans)
Lieu Kristiansand
Taille 1,88 m
Poids 90 kg
Club Kristiansands IF
Entraîneur Åsmund Martinsen
Records
91,59 m en 2006.
Distinctions
Trophée de l'athlète européen de l'année en 2008
Palmarès
Jeux olympiques 2
Championnats du monde 1 3
Championnats d'Europe 2
Championnats de Norvège 8 2

Andreas Thorkildsen (né le 1er avril 1982 à Kristiansand) est un athlète norvégien, champion du monde et double champion olympique du lancer du javelot.

Biographie[modifier | modifier le code]

La jeunesse[modifier | modifier le code]

Andreas Thorkildsen naît à Kristiansand dans une famille d'athlètes : son père Tomm a été sélectionné en équipe nationale norvégienne en juniors et possède des records personnels de 10 s 9 sur 100 mètres et 71,64 m au lancer du javelot ; sa mère Bente (née Amundsen) a été championne de Norvège sur 100 mètres haies et détient un record personnel sur la distance de 14 s 9[1]. Il a un frère ainé, Christian[2]. Son père l'initie au javelot dès l'âge de 11 ans[3]. Jusqu'à 16 ans, il pratique également le football, avant de se consacrer complètement au javelot[4].

1999 - 2003 : les débuts[modifier | modifier le code]

Åsmund Martinsen, entraîneur de Thorkildsen

Il fait ses débuts sur la scène internationale à l'occasion des Championnats d'Europe juniors 1999 de Riga, se classant septième de la finale, avec 72,11 m[5].

L'année suivante, il termine deuxième des Championnats du monde juniors de Santiago du Chili, derrière le Sud-Africain Gerhardus Pienaar, en améliorant le record national junior avec 76,34  m[6]. C'est également en 2000 qu'il remporte sa première médaille aux Championnats de Norvège sénior. Il réalise 72,72 m et se classe deuxième derrière Ronny Nilsen (75,39 m)[7].

En 2001, il déménage à Oslo pour se rapprocher de son entraîneur Åsmund Martinsen[8]. Le 7 juin 2001, à Bergen, il établit le nouveau record du monde junior du lancer du javelot avec 83,87 m. Cette même année, il remporte également son premier titre national avec un jet à 79,98 m[7], ainsi que la médaille d'argent aux Championnats d'Europe juniors, derrière le Russe Aleksandr Ivanov[9].

Andreas Thorkildsen fait peu à peu son apprentissage du haut niveau en étant éliminé dès les qualifications des Championnats du monde 2001[10] et des Championnats d'Europe 2002.

En 2003, il termine au pied du podium aux Championnats d'Europe espoirs avec 76,95 m[11]. Aux Championnats du monde 2003, il parvient à se hisser en finale grâce à un jet à 79,44 m à son dernier essai de qualification[12]. Deux jours plus tard, il doit finalement se contenter de la 11e place, avec 77,75 m[13].

2004 - 2008 : le doublé olympique[modifier | modifier le code]

Le 27 juillet 2004, Thorkildsen remporte le meeting de Stockholm avec 83,46 m soit près de 5 mètres devant l'Américain Breaux Greer (78,52 m)[14]. En août, âgé seulement de 22 ans, le Norvégien remporte à la surprise générale le concours des Jeux olympiques d'Athènes en lançant son javelot à 86,50 m, record personnel à son deuxième essai. Il devance le Letton Vadims Vasiļevskis et le Russe Sergey Makarov de près de deux mètres[15],[16]. En septembre, il prend la 2e place lors de la Finale mondiale de l'athlétisme organisée à Monaco. Il réalise 82,52 m, tandis que le vainqueur, Breaux Greer lance à 87,86 m[17]. Son titre olympique vaut à Andreas Thorkildsen d'être choisi comme sportif norvégien de l'année 2004[18].

En 2005, Thorkildsen se classe deuxième des Championnats du monde d'athlétisme 2005 avec 86,18 m. Il est devancé par l'Estonien Andrus Värnik (87,17 m), la médaille de bronze revenant au Russe Sergey Makarov (83,54 m)[19]. En fin de saison, il est battu par le Finlandais Tero Pitkämäki lors de la Finale mondiale de l'athlétisme, malgré un lancer à 89,60 m, qui constitue alors son record personnel[20].

Photographie de Andreas Thorkildsen brandissant le drapeau norvégien
Thorkildsen célébrant son titre aux Jeux de 2008.

En mai 2006, Thorkildsen franchit pour la première fois la ligne des 90 mètres (90,13 m), lors du Qatar Athletic Super Grand Prix à Doha[21]. Un mois plus tard, le 2 juin 2006, il améliore une nouvelle fois son record personnel aux Bislett Games d'Oslo avec un jet à 91,59 mètres[22]. En août, Andreas Thorkildsen devient pour la première fois champion d'Europe à Göteborg, réussissant un jet à 88,78 m à son dernier essai. Il devance Tero Pitkämäki et Jan Železný[23]. En septembre, il représente l'Europe lors de la Coupe du monde des nations, et s'impose avec 87,17 m devant le Sud-africain Gerhardus Pienaar (83,62 m) et le Russe Aleksandr Ivanov (81,87 m)[24].

En juillet 2007, Thorkildsen s'impose lors du meeting Golden Gala de Rome avec 88,36 m[25]. Puis en septembre, il remporte une nouvelle fois la médaille d'argent aux Championnats du monde à Osaka, grâce à un lancer à 88,61 m à son deuxième essai. Il doit s'incliner cette fois face au Finlandais Tero Pitkämäki qui réalise 90,33 m[26]. Le Norvégien prend sa revanche au Weltklasse Zurich, le 7 septembre 2007 : il remporte le concours avec 89,51 m, contre 87,44 m pour le Finlandais[27]. Cependant, Pitkämäki devancera encore Thorkildsen en fin de saison, lors de la Finale mondiale de l'athlétisme[28].

En 2008, son principal objectif est le titre olympique à Pékin. Lors de sa préparation, il s'impose aux Bislett Games avec un jet à 87,73 m[29]. Lors des Jeux olympiques de Pékin, il conserve son titre olympique avec un lancer à 90,57 m à son cinquième essai. Il devance de plus de 4 mètres Tero Pitkämäki (86,16 m)[30]. Il bat par la même occasion le record olympique du Tchèque Jan Železný situé à 90,17 m et datant de 2000[31]. Le 29 août, il remporte le meeting de Zürich, comptant pour la Golden League 2008, avec un nouveau lancer au-delà des 90 mètres (90,28 m)[32].

En fin d'année, Andreas Thorkildsen reçoit le trophée de l'athlète masculin européen de l'année décerné par l'AEA[33], et obtient pour la seconde fois le titre de sportif norvégien de l'année[18].

2009 : première couronne mondiale[modifier | modifier le code]

Le 23 août 2009, Andreas Thorkildsen remporte la finale des Championnats du monde de Berlin, établissant avec 89,59 m son meilleur lancer de la saison. Il devance le Cubain Guillermo Martinez et le Japonais Yukifumi Murakami. Tero Pitkämäki, le Finlandais champion du monde en titre, ne prend que la cinquième place du concours[34]. Avec ce titre, Thorkildsen devient le premier lanceur de javelot à détenir simultanément les couronnes européenne, mondiale et olympique[8]. Quelques jours plus tard, au Weltklasse Zurich, il réalise la meilleure performance mondiale de l'année avec un jet à 91,28 m, mieux que les 90,71 m du Letton Vadims Vasiļevskis qui dataient du mois de mai[35]. Le 13 septembre 2009, il remporte la Finale mondiale de l'athlétisme avec 87,75 m réalisés à son dernier essai[36].

Aux championnats d'Europe 2010 à Barcelone, après un concours de qualifications difficile où il ne franchit pas la mesure requise nécessaire à une qualification directe, il l'emporte avec un jet à 88,37 m devant De Zordo et Pitkämäki[37]. En 2010, Thorkildsen remporte également la Ligue de diamant au lancer du javelot, en s'imposant lors de six des sept concours disputés[38]. Il remporte notamment le Mémorial Van Damme à Bruxelles, épreuve finale de la Ligue de diamant en lançant à 89,88 m[39]. Début septembre, il représente l'Europe lors de la Coupe continentale d'athlétisme 2010 et prend la première place de l'épreuve avec 89,26 m, soit plus de six mètres d'avance sur le second, le Sud-Africain Gerhardus Pienaar (83,17 m)[40]. Il est élu athlète norvégien de l'année 2010[41].

En 2011, son début de saison est perturbée par une blessure à l'aine contractée lors du meeting de Shanghai[42]. En août, Andreas Thorkildsen marque les esprits en remportant les Championnats de Norvège avec un jet à 90,61 m (meilleure performance mondiale de la saison), et ce à quelques jours des Championnats du monde d'athlétisme 2011[43]. Aux Championnats du monde à Daegu, il remporte la médaille d'argent avec 84,78 m, la victoire revenant à l'Allemand Matthias de Zordo[44], surprise du concours. Au cours de la Ligue de diamant, le Norvégien remporte trois des sept concours, à savoir l'Athletissima de Lausanne, l'Aviva Birmingham Grand Prix et le DN Galan de Stockholm[45]. Il termine finalement deuxième au classement final derrière de Zordo[46].

2012 : année décevante[modifier | modifier le code]

La saison 2012 est difficile pour Thorkildsen. Il échoue au pied du podium aux Championnats d'Europe avec 81,55 m, et termine à la sixième place aux Jeux olympiques (82,63 m), alors qu'il nourrissait des ambitions de victoire dans ces deux compétitions[47]. Fin août, après le meeting Dagens Nyheter Galan de Stockholm où il prend la 10e et dernière place avec 71,05 m, Andreas Thorkildsen annonce qu'il met un terme à sa saison[48].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international[modifier | modifier le code]

Andreas Thorkildsen lors des Bislett Games 2010.
Année Compétition Lieu Résultat Marque
1999 Championnats d'Europe juniors Riga 7e 72,11 m
2000 Championnats du monde juniors Santiago du Chili 2e 76,34 m
2001 Championnats d'Europe juniors Grosseto 2e 76,98 m
2003 Championnats d'Europe espoirs Bydgoszcz 4e 76,95 m
Championnats du monde Paris 11e 77,75 m
2004 Jeux olympiques Athènes 1er 86,50 m
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 2e 82,52 m
2005 Championnats du monde Helsinki 2e 86,18 m
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 2e 89,60 m
2006 Championnats d'Europe Göteborg 1er 88,78 m
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 1er 89,50 m
Coupe du monde des nations Athènes 1er 87,17 m
2007 Championnats du monde Osaka 2e 88,61 m
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 2e 85,06 m
2008 Jeux olympiques Pékin 1er 90,57 m
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 2e 83,77 m
2009 Championnats du monde Berlin 1er 89,59 m
Finale mondiale de l'athlétisme Thessalonique 1er 87,75 m
2010 Championnats d'Europe par équipes Bergen 2e 82,98 m
Championnats d'Europe Barcelone 1er 88,37 m
Ligue de diamant 1er détails
Coupe continentale Split 1er 89,26 m
2011 Championnats du monde Daegu 2e 84,78 m
Ligue de diamant 2e détails
2012 Championnats d'Europe Helsinki 4e 81,55 m
Jeux olympiques Londres 6e 82,63 m
2013 Championnats du monde Moscou 7e 81,06 m

Palmarès national[modifier | modifier le code]

  • Champion de Norvège du lancer du javelot: 2001, 2003-2006, 2009-2011[1].

Records[modifier | modifier le code]

Andreas Thorkildsen a été détenteur du record du monde junior du lancer du javelot, avec 83,87 m réalisé à Bergen le 7 juin 2001. Ce record a été battu 10 ans plus tard, le 22 juin 2011, par le Letton Zigismunds Sirmais, qui a réalisé un jet à 84,47 m à Sofia lors de la coupe d'Europe hivernale des lancers[49].

Record personnel[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
Lancer du javelot 91,59 m Oslo 2 juin 2006

Meilleures performances par année[modifier | modifier le code]

Meilleures performances par année
Année Âge Marque Date Lieu Rang[50]
1998 16 61,57 m 21 juin 1998 Kristiansand -
1999 17 72,11 m 7 août 1999 Riga -
2000 18 77,48 m 30 septembre 2000 Düdingen -
2001 19 83,87 m 7 juin 2001 Bergen -
2002 20 83,43 m 16 juin 2002 Karlstad 16
2003 21 85,72 m 14 juin 2003 Ventspils 8
2004 22 86,50 m 28 août 2004 Athènes 7
2005 23 89,60 m 10 septembre 2005 Monaco 3
2006 24 91,59 m 2 juin 2006 Oslo 1
2007 25 89,51 m 7 septembre 2007 Zurich 4
2008 26 90,57 m 23 août 2008 Pékin 1
2009 27 91,28 m 28 août 2009 Zurich 1
2010 28 90,37 m 29 mai 2010 Florø 1
2011 29 90,61 m 14 août 2011 Byrkjelo 1
2012 30 84,72 m 25 mai 2012 Ostrava 10
Dix meilleures performances[51]
no  Marque Date Lieu
1 91,59 m 2 juin 2006 Oslo
2 91,28 m 28 août 2009 Zurich
3 90,61 m 14 août 2011 Byrkjelo
4 90,57 m 23 août 2008 Pékin
5 90,37 m 29 mai 2010 Florø
6 90,34 m 14 juillet 2006 Rome
7 90,28 m 29 août 2008 Zurich
8 90,13 m 12 mai 2006 Doha
9 89,88 m 27 août 2010 Bruxelles
10 89,78 m 25 juillet 2006 Stockholm

Médias et sponsors[modifier | modifier le code]

Andreas Thorkildsen a tenu un journal hébergé sur le site de l'IAAF au cours de la saison 2010[52].

Sa relation avec la spécialiste des haies Christina Vukićević a été suivie dans la presse norvégienne[53]. Le couple annonce sa séparation en mars 2011, après 6 ans ensemble[54].

En 2010, Andreas Thorkildsen met fin à son contrat avec l'équipementier Adidas et signe avec la marque chinoise Li Ning[55].

En décembre 2011, Thorkildsen signe un accord de partenariat avec Coca-Cola pour une durée de 2 ans[56]. Le Norvégien sera notamment l'ambassadeur de la marque dans le cadre des Jeux olympiques d'été de 2012[57].

En 2013, le frère d'Andreas Thorkildsen, Christian, réalise un documentaire sur la saison de l'athlète[58].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Fiche biographique d'Andreas Thorkildsen », Fédération norvégienne d'athlétisme,‎ 23 septembre 2011
  2. (no) « Champagne i strie strømmer », VG Nett,‎ 29 août 2004
  3. (en) « The Nordic God of the Javelin », The New York Times,‎ 31 août 2011
  4. « Andreas Thorkildsen, un lanceur taillé pour l’histoire », sur www.athlenergy.com (consulté le 6 janvier 2012)
  5. (en) « Résultats des Championnats d'Europe juniors 1999 », World Junior Athletics History (consulté le 22 décembre 2011)
  6. (en) « Men's javelin throw final - 2000 World Junior Championships », IAAF,‎ 22 octobre 2000
  7. a et b (no) « Palmarès du lancer du javelot masculin aux Championnats de Norvège », Fédération norvégienne d'athlétisme (consulté le 13 octobre 2011)
  8. a et b (en) « Thorkildsen does what Zelezny couldn't! », IAAF,‎ 23 août 2009
  9. (en) « Résultats des Championnats d'Europe juniors 2001 », EAA (consulté le 22 décembre 2011)
  10. (en) « Résultats des qualifications du lancer du javelot masculin aux Championnats du monde 2001 », IAAF,‎ 10 août 2001
  11. (en) « Résultats des Championnats d'Europe espoirs 2003 », EAA (consulté le 22 décembre 2011)
  12. (en) « Qualifications du lancer du javelot masculin aux Championnats du monde 2003 », IAAF,‎ 29 août 2003
  13. (en) « Finale du lancer du javelot masculin aux Championnats du monde 2003 », IAAF,‎ 31 août 2003
  14. (en) « Athletics - DN Galan 2004 », sur www.the-sports.org (consulté le 6 janvier 2012)
  15. (en) « Finale du lancer du javelot masculin aux Jeux olympiques de 2004 », IAAF,‎ 28 août 2004
  16. (en) « Olympic 2004: Javelin: Surprise gold for Thorkildsen », The Norway Post,‎ 3 août 2004
  17. (en) « IAAF World Athletics Final 2004 - Event Report - Men's Javelin Throw », IAAF,‎ 19 septembre 2004
  18. a et b (no) « Sportsjournalistenes Statuett », Norske Sportsjournalisters Forbund (consulté le 26 septembre 2011)
  19. (en) « IAAF World Championships 2005 - Event Report - Men Javelin Throw Final », IAAF,‎ 10 août 2005
  20. (en) « IAAF World Athletics Final 2005 - Event Report - Men's Javelin Throw », IAAF,‎ 10 septembre 2005
  21. (en) « History - Qatar Athletics Super Grand Prix Records », Diamond League - Doha (consulté le 22 décembre 2011)
  22. (en) « Thorkildsen thrills Bislett; Powell, 9.96 and 9.98 in Oslo - IAAF Golden League », IAAF,‎ 2 juin 2006
  23. (en) « Ice-cool Thorkildsen exudes grace under pressure », Site des Championnats d'Europe 2006,‎ 9 août 2006
  24. (en) « IAAF World Cup 2006 - Men's Javelin Throw », IAAF,‎ 17 septembre 2006
  25. (en) « Résultats du Golden Gala 2007 », sur www.the-sports.org (consulté le 23 décembre 2011)
  26. (en) « IAAF World Championships 2007 - Event Report - Men's Javelin Throw Final », IAAF,‎ 2 septembre 2007
  27. (en) « Résultats du Weltklasse Zurich 2007 », sur www.the-sports.org (consulté le 23 décembre 2011)
  28. (en) « IAAF World Athletics Final 2007 - Event Report - Men's Javelin Throw », IAAF,‎ 23 septembre 2007
  29. (en) « Bislett Games - Men - Javelin Throw », IAAF,‎ 6 juin 2008
  30. (en) « Thorkildsen retains javelin crown », BBC Sport,‎ 23 août 2008
  31. (en) « Thorkildsen breaks Zelezny's Olympic record to retain title », IAAF,‎ 23 août 2008
  32. (en) « Weltklasse Zürich 2008 - Javelin Throw - M », IAAF,‎ 29 août 2008
  33. (en) « Andreas Thorkildsen (NOR) is the male Waterford Crystal European Athlete of the Year 2008 », European Athletics,‎ 2 octobre 2008
  34. (en) « Résultats du lancer du javelot masculin aux Championnats du monde 2009 », IAAF (consulté le 12 octobre 2011)
  35. (en) « Thorkildsen throws a world leading 91.28m at the Weltklasse in Zurich », EAA,‎ 28 août 2009
  36. (en) « IAAF World Athletics Final 2009 - Event Report - Men's Javelin Throw », IAAF,‎ 13 septembre 2009
  37. Javelot: « Thorkildsen titré », sur eurosport.fr, mis en ligne le 31 juillet 2010
  38. (en) « Samsung Diamond League - Javelin Throw Men », Samsung Diamond League (consulté le 10 octobre 2011)
  39. (en) « Javelin: Thorkildsen won at Brussels », The Norway Post,‎ 28 août 2010
  40. (en) « Résultats du lancer du javelot lors de la Coupe continentale 2010 », IAAF,‎ 5 septembre 2010
  41. (en) « Thorkildsen and Makestad Bovim are Norway’s Athletes of the Year », EAA (consulté le 22 décembre 2011)
  42. (en) « Thorkildsen stops for two weeks », Fédération russe d'athlétisme,‎ 23 mai 2011
  43. (en) « Thorkildsen reinforces status as overwhelming Daegu favourite with 90.61m throw », IAAF,‎ 15 août 2011
  44. (en) « Golds for Russia’s Chicherova and Germany’s De Zordo at World Championships », European Athletics,‎ 3 septembre 2011
  45. (en) « Super Grand Prix Stockholm - MPM pour Thorkildsen », Eurosport,‎ 29 juillet 2011
  46. (en) « 2011 IAAF Diamond League Standing - Javelin Throw Men », IAAF (consulté le 23 décembre 2011)
  47. (en) « Thorkildsen relishing chance for European and Olympic double », IAAF,‎ 26 avril 2012
  48. (en) « Thorkildsen calls a halt to his season », European Athletics,‎ 21 août 2012
  49. (en) « World Junior Javelin Throw record; Pars highlights in hammer in Sofia », IAAF,‎ 21 mars 2011
  50. Rang parmi les meilleurs performeurs de l'année selon l'IAAF
  51. (en) « Meilleures performances masculines de tous les temps au lancer du javelot », IAAF (consulté le 26 septembre 2011)
  52. (en) « Andreas Thorkildsen's Diary », IAAF (consulté le 22 décembre 2011)
  53. (no) « Kjæresteparet tok kongepokalene », VG Nett,‎ 30 juillet 2006
  54. (no) « Brudd mellom Thorkildsen og Vukicevic », VG Nett,‎ 6 mars 2011
  55. (no) « Thorkildsen vraker Adidas », Aftenposten,‎ 10 février 2010
  56. (no) « Coca-Cola er Thorkildsens nye sponsor », Dagligvarehandelen,‎ 14 décembre 2011
  57. (no) « Coca-Cola sponser Thorkildsen », Handelsbladet FK,‎ 14 décembre 2011
  58. (en) « Andreas Thorkildsen horses around in Doha », IAAF,‎ 6 mai 2013 (consulté le 7 mai 2013)