Nesta Carter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carter.
Nesta Carter Portail athlétisme
Nesta Carter 2010.jpg
Nesta Carter lors du meeting Mémorial Van Damme de Bruxelles, le 27 août 2010.
Informations
Disciplines 100 m, 200 m, relais 4 × 100 m
Nationalité Drapeau : Jamaïque Jamaïcain
Naissance 10 novembre 1985 (29 ans)
Lieu Banana Ground
Taille 1,78 m
Poids 70 kg
Club MVP Track & Field Club, Kingston
Records
Actuel codétenteur du record du monde du relais 4 × 100 m (36 s 84 lors des Jeux Olympiques)
Palmarès
Jeux olympiques 2 - -
Championnats du monde 2 1 1
Champ. du monde en salle - 1 -

Nesta Carter (né le 10 novembre 1985) est un athlète jamaïcain spécialiste du sprint. Il est l'actuel codétenteur du record du monde du relais 4 × 100 m avec 36 s 84, performance établie aux côtés de Michael Frater, Usain Bolt et Yohan Blake le 11 août 2012 lors des Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres.

Carrière[modifier | modifier le code]

Découvert avec le 4 × 100 m[modifier | modifier le code]

Il se révèle durant la saison 2004 en terminant troisième du 100 m des Jeux de la CARIFTA juniors puis quatrième du 200 mètres des Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes juniors. Lors de cette même compétition, il remporte le titre du relais 4 × 100 m aux côtés de ses compatriotes jamaïcains[1]. Sélectionné pour les Championnats du monde juniors de Grosseto, en Italie, Nesta Carter est éliminé en demi-finale du 200 m mais permet à son équipe de se qualifier pour la finale du relais 4 × 100 m.
En 2006, le Jamaïcain descend pour la première fois de sa carrière sous les 21 secondes sur 200 m en signant le temps de 20 s 78 lors du meeting de Zürich.
Il participe à trois épreuves lors des Championnats du monde se déroulant fin août 2007 à Osaka. Éliminé en quart de finale du 100 m (10 s 23) puis en demi-finale du 200 m (20 s 28), il remporte le 1er septembre 2007 la médaille d'argent du relais 4 × 100 m aux côtés de Marvin Anderson, Usain Bolt et Asafa Powell[2]. L'équipe de Jamaïque établit un nouveau record national en 37 s 89 et se classe derrière les États-Unis amenée notamment par Tyson Gay, vainqueur du 100 m et du 200 m lors de cette compétition.

Auteur de deux nouveaux records personnel sur 200 m en début de saison 2008 (20 s 38 puis 20 s 31), Nesta Carter devient le cinquième athlète jamaïcain à descendre sous la barrière des 10 secondes au 100 m en réalisant le temps de 9 s 98 lors du meeting DN Galan de Stockholm[3],[4], le 22 juillet 2008. Sélectionné dans l'équipe du relais 4 × 100 m lors des Jeux olympiques de Pékin, il permet à son équipe de se qualifier pour la finale en réalisant le deuxième temps de seize nations engagées (38 s 31). Le 22 août 2008, le relais jamaïcain composé de Nesta Carter, Michael Frater, Usain Bolt et Asafa Powell remporte la finale olympique en 37 s 10[5], améliorant de trente centièmes de secondes le record du monde de la discipline détenue par l'équipe des États-Unis depuis l'année 1993.

Il participe aux derniers meetings européens de fin de saison et signe de nouveau le temps de 9 s 98 sur 100 m lors du meeting Athletissima de Lausanne où il terminera à la 3e place derrière Asafa Powell et Walter Dix. Il se classe deuxième du 100 m de la Finale mondiale de l'IAAF de Stuttgart, derrière son compatriote Asafa Powell.

2010, l'éclosion en individuel[modifier | modifier le code]

Le 8 août 2010, Nesta Carter établit un nouveau record personnel sur 100 m en remportant le meeting de Nottwil, en Suisse, en 9 s 86 (+1,0 m/s)[6]. Il réalise la quatrième performance mondiale de l'année 2010[7]. Le 27 août, lors du meeting Mémorial Van Damme de Bruxelles, le Jamaïcain se classe deuxième du 100 m derrière Tyson Gay avec le temps de 9 s 85 (+0,1 m/s)[8]. Sa performance le situe alors parmi les dix meilleurs « performeurs » de tous les temps sur 100 mètres[9]. Deux jours plus tard, lors du Meeting de Rieti, Carter égale la meilleure performance de l'année de 9 s 78 détenue par Tyson Gay, et améliore ainsi de sept centièmes de secondes son récent record personnel[10]. Il devient le quatrième sprinteur le plus rapide de tous les temps sur 100 mètres derrière Usain Bolt (9 s 58), Tyson Gay (9 s 69) et Asafa Powell (9 s 72)[11].

Le 10 juillet 2011, il finit 2e derrière Asafa Powell (9 s 91) au meeting de Birmigham comptant pour la Ligue de diamant avec un temps de 9 s 93[12]. Déconcentré par un faux départ d'Usain Bolt en finale des championnats du monde de Daegu, il assiste de loin au sacre de Yohan Blake terminant sa course dans le temps catastrophique de 10 s 95. En finale du relais 4 × 100 mètres avec la Jamaïque, il prend le départ d'une course qui mènent les Jamaïcains au titre assorti d'un nouveau record du monde de la discipline en 37 s 04[13].

2012[modifier | modifier le code]

Le 18 février, lors du meeting très relevé de Birmingham, il termine second en finale du 60 m en 6 s 49 (record personnel) derrière son compatriote Lerone Clarke (6 s 47, MPMA et record personnel) et devant son ami membre du même club (MVP)[14] Asafa Powell (6 s 50, record personnel égalé)[15]. Lors de cette finale très dense, il devance également Trell Kimmons, l'ancien champion du monde Kittitien Kim Collins et Michael Frater.

En août 2012, lors des Jeux olympiques de Londres, Nesta Carter remporte la médaille d'or du relais 4 × 100 m aux côtés de Michael Frater, Yohan Blake et Usain Bolt. L'équipe de Jamaïque s'impose en 36 s 84, devant les États-Unis et Trinité-et-Tobago, et améliore de 2/10e le record du monde de la discipline qui était déjà en sa possession depuis les Championnats du monde de 2011[16].

2013[modifier | modifier le code]

Le 14 juillet 2013, l'agence anti-dopage jamaïcaine révèle qu'il fait partie de cinq athlètes contrôlés positifs lors des Championnats nationaux à Kingston, avec notamment Asafa Powell. Son nom sera ensuite retiré de cette liste.
Il termine 4e du 100 mètres des championnats de Jamaïque 2013 qualificatifs pour les championnats du monde 2013 mais est finalement sélectionné suite au forfait de Yohan Blake tenant du titre et blessé. Nesta Carter est une doublure de choix car il a signé la deuxième performance mondiale de l’année, derrière Usain Bolt, en 9 s 87, chrono réalisé le 13 juillet lors du meeting de Madrid.

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Lieu Date Temps
60 m Birmingham 18/02/2012 6 s 49
100 m Rieti 29/08/2010 9 s 78[17]
200 m Kingston 29/06/2008 20 s 31
4 × 100 m Londres 11/08/2012 36 s 84 (RM)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Place Épreuve Temps
2007 Championnats du monde Osaka 2e 4 × 100 m 37 s 89
2008 Jeux olympiques Pékin 1er 4 × 100 m 37 s 10
Finale mondiale Stuttgart 2e 100 m 10 s 07
2010 Championnats du monde en salle Doha 7e 60 m 6 s 72
2011 Championnats du monde Daegu 7e 100 m 10 s 95
1er 4 × 100 m 37 s 04
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 2e 60 m 6 s 54
Jeux olympiques Londres 1er 4 × 100 m 36 s 84
Ligue de diamant 2e 100 m détails
2013 Championnats du monde Moscou 3e 100 m 9 s 95
1er 4 × 100 m 37 s 36
2014 Championnats du monde en salle Sopot 7e 60 m 6 s 57
Relais mondiaux Nassau 1er 4 × 100 m 37 s 77
Coupe continentale Marrakech 1re 4 x 100 m 37 s 97
Ligue de diamant 3e 100 m détails

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Résultats des Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes 2004, cfpitiming.com, consulté le 22 mai 2010
  2. (en) Finale du relais 4 × 100 m des Championnats du monde de 2007, IAAF.org, consulté le 22 mai 2010
  3. 2008 DN Galan 100 m results
  4. National Lists of Jamaica (Men)
  5. Résultats du relais 4 × 100 m aux Jeux olympiques de 2008
  6. (en) « Nesta Carter races to 9.86 PB », trackalerts.com, mis en ligne le 8 août 2010
  7. Carter, le troisième « Jam », L'Équipe du 9 août 2010
  8. (en) Résultats du meeting Van Damme 2010, www.diamondleague-brussels.com, 27 août 2010
  9. (en) « 100 Metres All Time », IAAF, consulté le 28 août 2010
  10. (en) « Nesta Carter sizzles to 9.78 WL time», trackalerts.com, 29 août 2010
  11. (en) 100 m All time, IAAF, consulté le 29 août 2010
  12. (fr) Powell en forme, www.opl.fr, 10 juillet 2011
  13. « Une fin en apothéose ! », sur www.lefigaro.fr (consulté le 4 septembre 2011)
  14. (fr) En toute décontraction, L'Équipe, 29 juin 2012
  15. (fr) MPM pour Liu Xiang et Clarke, L'Équipe, le 18/02/2012
  16. (en) Bob Ramsak, « London 2012 - Event Report - Men's 4x100m Final », sur iaaf.org,‎ 11 août 2012 (consulté le 16 août 2012)
  17. Résultats du meeting de Rieti 2010, 29 août 2010