Anna Chicherova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anna Chicherova Portail athlétisme
Anna Chicherova2 Daegu 2011.jpg
Anna Chicherova lors des Championnats du monde 2011
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance 22 juillet 1982 (32 ans)
Lieu Erevan
Taille 1,80 m[1]
Entraîneur Yevgeny Zagorulko
Records
Actuelle détentrice des records de Russie en plein air (2,07 m en 2011) et en salle (2,06 m en 2012)
Palmarès
Jeux olympiques 1 - 1
Championnats du monde 1 2 1
Championnats du monde en salle - 2 1
Championnats d'Europe en salle 1 - -

Anna Vladimirovna Chicherova (en russe : Анна Владимировна Чичерова, en transcription française Anna Vladimirovna Tchitcherova[2], née le 22 juillet 1982 à Erevan en RSS d'Arménie) est une athlète russe, spécialiste du saut en hauteur. Elle est mariée au sprinteur kazakh Gennadiy Chernovol.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Née en 1982 à Erevan, en République socialiste soviétique d'Arménie, elle débute le saut en hauteur à l'âge de 7 ans sous la conduite de son père, Vladimir Chicherov, un ancien spécialiste de la discipline de niveau international. En 1992, après la dislocation de l'Union soviétique, la famille se fixe en Russie, à Belaïa Kalitva, dans l'oblast de Rostov[1]. En 1999, elle intègre l'Académie des sports de Russie, à Moscou, où elle entame une collaboration avec Alexander Fetisov. Elle dispute sa première compétition internationale majeure en 1999 à l'occasion des Championnats du monde cadets de Bydgoszcz. La Russe y remporte le titre avec un saut à 1,89 m. L'année suivante, elle termine au pied du podium des Championnats du monde juniors de Santiago du Chili (1,85 m) dans un concours remporté par l'espoir Croate Blanka Vlašić[3]. Sa progression est cependant freinée : son record personnel se situe à 1,92 m en 2002, soit seulement trois centimètres de mieux que sa performance établie à dix-sept ans en 1999[1].

Premiers records nationaux[modifier | modifier le code]

S'entrainant à partir d'août 2002 avec Yevgeny Zagorulko, Anna Chicherova se distingue en début de saison 2003 en effaçant une barre à 2,04 m lors du meeting en salle de la Christmas Cup à Iekaterinbourg[4], améliorant ainsi de onze centimètres sa meilleure marque personnelle en salle. Elle participe aux Championnats du monde en salle de Birmingham et décroche sa première médaille dans une compétition internationale sénior en franchissant une barre à 1,99 m. Elle se classe troisième du concours, derrière la Suédoise Kajsa Bergqvist et sa compatriote Yelena Yelesina[5]. En août 2003, elle termine sixième de la finale des Championnats du monde en plein air de Paris-Saint-Denis avec un saut à 1,95 m.

La Russe égale son propre record national en salle de 2,04 m en février 2004 à Arnstadt, dominant notamment dans ce concours Kajsa Bergqvist[6]. Elle se classe deuxième des Championnats du monde en salle 2004, à Budapest, où elle s'incline avec un saut à 2,00 m face à sa compatriote Yelena Slesarenko (2,04 m). Elle confirme son rang lors des Championnats du monde en salle de Budapest en s'emparant de la médaille d'argent avec un bond à 2,00 m, terminant à quatre centimètres de Slesarenko[7]. Sélectionnée dans l'équipe de Russie lors des Jeux olympiques de 2004, à Athènes en dépit d'une blessure à la voûte plantaire[1], Chicherova se classe sixième de la finale avec la marque de 1,96 m.

Elle remporte son premier succès international senior en début de saison 2005 en s'adjugeant le titre des Championnats d'Europe en salle de Madrid. Elle parvient à franchir une barre à 2,01 m et devance finalement l'Espagnole Ruth Beitia (1,99 m) et la Bulgare Venelina Veneva (1,97 m). Vainqueur quelques semaines plus tard des Universiades d'été d'Izmir grâce à un saut à 1,90 m, elle termine au pied du podium des Championnats du monde d'Helsinki avec 1,96 m, battue au nombre d'essais pour la médaille de bronze par la Suédoise Emma Green[8].

En 2006, les performances de Chicherova se situent à 1,96 m en salle et 1,95 m en plein air. Troisième de la Coupe d'Europe à Malaga, elle ne termine que septième des Championnats d'Europe de Göteborg avec 1,95 m.

Rivalité avec Blanka Vlašić[modifier | modifier le code]

Anna Chicherova (à gauche) lors des Championnats du monde 2007

En 2007 à Toula, Anna Chicherova remporte pour la deuxième fois de sa carrière les Championnats de Russie en plein air après avoir franchi 2,01 m. Plus tard dans la saison, elle se classe deuxième des Championnats du monde d'Osaka, terminant ex-æquo avec l'Italienne Antonietta Di Martino avec une barre à 2,03 m effacée à son deuxième essai. Le titre mondial revient à Blanka Vlašić avec 2,05 m[9]. En fin de saison 2007, la Russe prend la troisième place de la finale mondiale de l'IAAF, à Stuttgart, derrière Vlašić et Di Martino.

Décidant de faire l'impasse sur la saison en salle 2008, y compris les Championnats du monde en salle de Valence, elle signe un retour gagnant en remportant les sélections olympiques russes, à Kazan, devant Slesarenko. Fin août à Pékin, Chicherova parvient à monter sur la troisième marche du podium des Jeux olympiques en égalant, avec un saut à 2,03 m, la meilleure marque de sa carrière en plein air. Elle doit néanmoins s'incliner face aux 2,05 m de la Belge Tia Hellebaut, médaillée d'or, et de Blanka Vlašić, médaillée d'argent[10]. Le 9 septembre à Zagreb, Chicherova ajoute un centimètre à son record personnel en enroulant une barre placée à 2,04 m[11]. Elle se classe deuxième de la finale mondiale de l'IAAF (1,99 m), derrière Vlašic (2,01 m).

Elle participe aux Championnats du monde 2009 de Berlin et monte sur la deuxième marche du podium avec un saut 2,02 m réussi à sa première tentative, signant à cette occasion sa meilleure performance personnelle de la saison. Elle s'incline à la hauteur suivante en échouant à trois reprises à 2,04 m, barre que seule Blanka Vlašić parvient à maitriser à son deuxième essai[12].

Elle met sa carrière entre parenthèses en 2010 pour donner naissance à son premier enfant[13].

2,07 m et titre mondial[modifier | modifier le code]

Anna Chicherova remporte les Championnats du monde 2011

En juillet 2011, à Tcheboksary, Anna Chicherova remporte les Championnats de Russie en plein air et améliore de trois centimètres son record personnel en réalisant 2,07 m à sa troisième et dernière tentative, signant à cette occasion la meilleure performance mondiale de l'année 2011 ainsi qu'un nouveau record national de Russie[14]. En effaçant cette barre, la Russe se hisse à la troisième place des meilleurs « performeurs » mondiaux de tous les temps, derrière la Bulgare Stefka Kostadinova (2,09 m), la Croate Blanka Vlašić (2,08 m), et à égalité avec l'autre Bulgare Lyudmila Andonova[15].

Le 3 septembre 2011, elle remporte les Championnats du monde de Daegu devant Blanka Vlašić et Antonietta Di Martino, le même podium qu'à Osaka en 2007[16]. Elle se rend ensuite à Bruxelles quinze jours plus tard pour le Mémorial Van Damme, finale de la Ligue de Diamant 2011. Elle remporte le concours en franchissant 2,05 m et échoue par trois fois dans une tentative d'amélioration du record du monde. Elle termine deuxième du classement général final, derrière Blanka Vlasic[17].

En février 2012, Anna Chicherova efface une barre à 2,06 m lors de la réunion d'Arnstadt, en Allemagne, et améliore de deux centimètres le record de Russie en salle qu'elle codétenait depuis 2004 en compagnie de sa compatriote Yelena Slesarenko[18]. Élue troisième athlète féminine du mois pour sa performance[19], Chicherova est néanmoins vaincue lors des championnats du monde en salle à Istanbul où elle termine seconde ex-aequo avec 1,95 m derrière l'Américaine Chaunté Lowe.

Titre olympique à Londres[modifier | modifier le code]

En l'absence de Blanka Vlašić, blessée, Anna Chicherova figure parmi les favorites à la victoire finale lors des Jeux olympiques de 2012, à Londres. Après avoir effacé ses cinq premières barres au premier essai, la Russe est la seule concurrente à franchir 2,05 m malgré un échec à sa première tentative. Elle devient championne olympique, quatre ans après sa médaille de bronze de Pékin, et devance sur le podium l'Américaine Brigetta Barrett et l'autre Russe Svetlana Shkolina (2,03) m[20]. Lors des Championnats du monde 2013 qui se déroule à Moscou, dont elle fait figure de favorite, Anna Chicherova ne remporte finalement que le bronze, ex-aequo avec l'Espagnole Ruth Beitia.

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Rang Marque
1999 Championnats du monde jeunesse Bydgoszcz 1re 1,89 m
2000 Championnats du monde junior Santiago du Chili 4e 1,85 m
2003 Championnats du monde en salle Birmingham 3e 1,99 m
Championnats du monde Paris 6e 1,95 m
2004 Championnats du monde en salle Budapest 2e 2,00 m
Jeux olympiques Athènes 6e 1,96 m
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 7e 1,92 m
2005 Championnats d'Europe en salle Madrid 1re 2,01 m
Universiade Izmir 1re 1,90 m
Championnats du monde Helsinki 4e 1,96 m
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 7e 1,89 m
2006 Championnats d'Europe Göteborg 7e 1,95 m
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 6e 1,90 m
2007 Championnats d'Europe en salle Birmingham 5e 1,92 m
Championnats du monde Osaka 2e 2,03 m
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 3e 1,97 m
2008 Jeux olympiques Pékin 3e 2,03 m
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 2e 1,99 m
2009 Championnats du monde Berlin 2e 2,02 m
Finale mondiale de l'athlétisme Thessalonique 2e 2,00 m
2011 Championnats du monde Daegu 1re 2,03 m
Ligue de diamant 2e détails
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 2e 1,95 m
Jeux olympiques Londres 1re 2,05 m
Ligue de diamant 2e détails
2013 Championnats du monde Moscou 3e 1,97 m
Ligue de diamant 1re détails

National[modifier | modifier le code]

  • Championnats de Russie d'athlétisme :
    • Plein air : vainqueur en 2004, 2007, 2009 et 2011
    • Salle : vainqueur en 2004 et 2007

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Extérieur 2,07 m Tcheboksary 22 juillet 2011
Salle 2,06 m Arnstadt 5 février 2012

Meilleures performances par année[modifier | modifier le code]

Plein air[21]
Année Marque Date Lieu Rang[22]
1999 1,89 m 17 juillet 1999 Bydgoszcz -
2000 1,90 m 15 septembre 2000 Krasnodar -
2001 1,92 m 27 juin 2001 Kazan -
2002 1,89 m 14 juillet 2002 Cheboksary -
2003 2,00 m 15 juillet 2003
27 juillet 2003
Moscou
Moscou
9
2004 1,98 m 1er août 2004 Toula 10
2005 1,99 m 3 septembre 2005 Paris 4
2006 1,95 m 14 juin 2006
16 juillet 2006
11 août 2006
Toula
Toula
Göteborg
10
2007 2,03 m 2 septembre 2007 Osaka 2
2008 2,04 m 9 septembre 2008 Zagreb 3
2009 2,02 m 20 août 2009 Berlin 3
2010 - - - -
2011 2,07 m 22 juillet 2011 Cheboksary 1
2012 2,05 m 11 août 2012 Londres 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Natalia Maryanchik, « Focus on Athletes - Anna Chicherova », sur iaaf.org,‎ 29 juillet 2008 (consulté le 7 novembre 2011)
  2. Translittération correcte et parfois recommandée mais très rarement utilisée en France pour les sportifs, les artistes et les personnalités russes.
  3. (en) « Résultats des Championnats du monde juniors 2000 », sur iaaf.org,‎ 20 octobre 2000 (consulté le 7 novembre 2011)
  4. (en) « Chicherova defeats Olympic champion with a 2.04m Russian indoor record », sur iaaf.org,‎ 9 janvier 2003 (consulté le 7 novembre 2011)
  5. (en) « Résultats des Championnats du monde en salle 2003 », sur iaaf.org,‎ 16 mars 2003 (consulté le 7 novembre 2011)
  6. (en) « Holm 2.36 and Chicherova 2.04 in Arnstadt », sur iaaf.org,‎ 8 février 2004 (consulté le 7 novembre 2011)
  7. (en) « Résultats des Championnats du monde en salle 2004 », sur iaaf.org,‎ 7 mars 2004 (consulté le 7 novembre 2011)
  8. (en) « Résultats des Championnats du monde 2005 », sur iaaf.org,‎ 8 août 2005 (consulté le 7 novembre 2011)
  9. (en) « Résultats du saut en hauteur féminin des Championnats du monde 2007 », sur iaaf.org,‎ 2007 (consulté le 23 juillet 2011)
  10. (en) « Résultats du saut en hauteur féminin des Jeux olympiques de 2008 », sur iaaf.org,‎ 2008 (consulté le 23 juillet 2011)
  11. (en) Bob Ramsak, « Robles, Harper and Vlasic prevail in Zagreb - IAAF World Athletics Tour », sur iaaf.org,‎ 2008 (consulté le 23 juillet 2011)
  12. (en) Bob Ramsak, « Event Report - Women's High Jump - Final », sur berlin.iaaf.org,‎ 2009 (consulté le 23 juillet 2011)
  13. (en) « Russia’s Chicherova jumping back into the spotlight », sur european-athletics.org,‎ 5 avril 2011 (consulté le 7 novembre 2011)
  14. (en) Nickolai Dolgopolov, Rostislav Orlov, « Chicherova 2.07m; Kapachinskaya 49.35 and Savinova 1:56.95 stun – Russian Champs, Day 2 », sur iaaf.org (consulté le 23 juillet 2011)
  15. (en) « High Jump All Time », sur iaaf.org (consulté le 23 juillet 2011)
  16. « Hauteur : l'or pour la Russe Chicherova », sur opl.fr, 3 septembre 2011.
  17. (en) « Six European victories at the final Diamond League meeting in Brussels », sur www.european-athletics.org (consulté le 17 septembre 2011)
  18. (en)Bob Ramsak, « Chicherova flying high - 2.06m in Arnstadt », sur iaaf.org,‎ 5 février 2012 (consulté le 5 février 2012)
  19. (en) « Isinbayeva and Kszczot voted European Athletes of the Month for February », sur www.european-athletics.org (consulté le 3 avril 2012)
  20. (en) Laura Arcoleo, « London 2012 - Event Report - Women's High Jump Final », sur iaaf.org,‎ 11 août 2012 (consulté le 12 août 2012)
  21. (en) « Meilleures performances mondiales de l'année », sur apulanta.fi (consulté le 29 octobre 2011)
  22. Classement établi par l'IAAF en fonction des meilleures performances de l'année

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :