Francena McCorory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francena McCorory Portail athlétisme
Francena McCorory Sopot 2014.jpg
Francena McCorory lors des championnats du monde en salle 2014.
Informations
Disciplines 400 m
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Naissance 20 octobre 1988 (25 ans)
Lieu Hampton
Taille 1,73 m
Entraîneur Maurice Pierce
Records
Détentrice du record des États-Unis en salle du 400 m
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 1 1 0
Championnats du monde en salle 2 0 0

Francena Lynette McCorory (née le 20 octobre 1988 à Hampton) est une athlète américaine spécialiste du 400 mètres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiante à l'Université d'Hampton, en Virginie, Francena McCorory remporte le titre du 400 m des Championnats NCAA en salle en 2009 et 2010. Le 13 mars 2010 à Fayetteville, elle établit un nouveau record des États-Unis en salle en parcourant ses deux tours de piste dans le temps de 50 s 54[1]. Vainqueur de son premier titre universitaire en plein air en 50 s 69, le 11 juin, à Eugene[2], elle améliore son record personnel deux semaines plus tard en courant 50 s 52 lors des Championnats des États-Unis 2010 de Des Moines, s'inclinant face à sa compatriote Debbie Dunn. En août 2010, elle termine troisième du meeting DN Galan de Stockholm.

Auteure de 50 s 50 sur la piste de Gainesville en avril 2011, Francena McCorory se classe deuxième des Championnats des États-Unis, fin juin à Eugene, dans le temps de 50 s 49, échouant à six centièmes de secondes d'Allyson Felix[3]. Elle améliore d'un centième son record personnel et obtient sa qualification pour les Championnats du monde. À Daegu, McCorory échoue au pied du podium de l'épreuve individuelle (50 s 45) après avoir amélioré son record personnel en demi-finale avec 50 s 24. Elle remporte en fin de compétition le titre du relais 4 × 400 m en compagnie de ses compatriotes Allyson Felix, Sanya Richards-Ross et Jessica Beard. L'équipe américaine, qui devance au final la Jamaïque et la Russie, établit la meilleure performance mondiale de l'année 3 min 18 s 09[4].

Fin juin 2012, lors des sélections olympiques américaines de Eugene, elle obtient sa qualification pour les Jeux de Londres en terminant troisième de l'épreuve du 400 m en 50 s 43, derrière Sanya Richards-Ross et Dee Dee Trotter. En août 2012, lors des Jeux olympiques de Londres, Francena McCorory remporte le titre olympique du relais 4 × 400 m aux côtés de DeeDee Trotter, Allyson Felix et Sanya Richards-Ross. L'équipe des États-Unis s'impose en 3 min 13 s 87, devant la Russie et la Jamaïque[5].

Francena McCorory se classe deuxième des championnats des États-Unis 2013, devancée de justesse par Natasha Hastings (49 s 94 contre 50 s 01)[6]. En juillet, elle remporte le meeting Ligue de diamant de Lausanne dans le temps de 50 s 36, puis descend pour la première fois de sa carrière sous les 50 secondes en réalisant la marque de 49 s 96 au Meeting Herculis de Monaco. Elle participe aux Championnats du monde 2013, à Moscou, et améliore son record personnel en demi-finale en bouclant son tour de piste en 49 s 86. Elle ne réédite pas cette performance en finale, se classant sixième en 50 s 68. Avec ses coéquipières Jessica Beard, Natasha Hastings et Ashley Spencer, elle s'adjuge en fin de compétition la médaille d'argent du relais 4 × 400 m en min 20 s 41, derrière l'équipe de Russie.

En mars 2014, lors des championnats du monde en salle de Sopot en Pologne, Francena McCorory remporte son premier titre individuel majeur en s'imposant dans l'épreuve du 400 m en 51 s 12, devant la Jamaïcaine Kaliese Spencer et la Bahaméenne Shaunae Miller[7]. Alignée par ailleurs sur 4 × 400 m, elle s'adjuge une nouvelle médaille d'or aux côtés de ses coéquipières américaines Natasha Hastings, Joanna Atkins et Cassandra Tate. L'équipe des États-Unis s'impose en min 24 s 83, devant la Jamaïque et le Royaume-Uni[8]. Fin juin, au cours des Championnats des États-Unis 2014 de Sacramento, McCorory remporte le titre national en 49 s 48, améliorant de près de 4/10e de seconde son record personnel.

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Année Compétition Lieu Résultat Épreuve Performance
2011 Championnats du monde Daegu 4e 400 m 50 s 45
1re 4 × 400 m 3 min 18 s 09
2012 Jeux olympiques Londres 7e 400 m 50 s 33
1re 4 × 400 m 3 min 16 s 87
2013 Championnats du monde Moscou 6e 400 m 50 s 68
2e 4 × 400 m 3 min 20 s 41
2014 Championnats du monde en salle Sopot 1re 400 m 51 s 12
1re 4 × 400 m 3 min 24 s 83

National[modifier | modifier le code]

  • Championnats des États-Unis :
    • Plein air : 1re du 400 m en 2014 ; 2e 2010, 2011 et 2013 ; 3e en 2012.
  • Championnats NCAA : vainqueur du 400 m en plein air en 2010, du 400 m en salle en 2009 et 2010.

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
400 m Plein air 49 s 48 Sacramento 28 juin 2014
Salle 50 s 54 (NR)[9] Fayetteville 13 mars 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. McCorory sets 400m American record, usatf.org, 14 mars 2010
  2. Impressive doubles highlight NCAA championships, iaaf.org, 13 juin 2010
  3. (en) « McCorory places second in 400 meters, earns spot for Worlds », sur dailypress.com (consulté le 26 juin 2011)
  4. (en) « Résultats du 4 × 400 m féminin des Championnats du monde 2011 », sur daegu2011.iaaf.org (consulté le 6 septembre 2011)
  5. (en) Chris Turner, « London 2012 - Event Report - Women's 4x400m Final », sur iaaf.org,‎ 11 août 2012 (consulté le 16 août 2012)
  6. (en) « Résultats des championnats des États-Unis 2013 », sur usatf.org,‎ 22 juin 2013
  7. (en) Nicola Bamford, « Report: women's 400m final – Sopot 2014 », sur iaaf.org,‎ 8 mars 2014
  8. (en) Nicola Bamford, « Report: women's 4x400m final – Sopot 2014 », sur iaaf.org,‎ 9 mars 2014
  9. Record national