Walter Dix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Walter Dix Portail athlétisme
Walter Dix Daegu 2011.jpg
Walter Dix lors des Championnats du monde 2011
Informations
Disciplines 100 m, 200 m
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance 31 janvier 1986 (28 ans)
Lieu Coral Springs
Taille 1,75 m
Poids 86 kg
Entraîneur Bob Braman
Palmarès
Jeux olympiques - - 2
Champ. du monde - 2 -

Walter Dix (né le 31 janvier 1986 à Coral Springs, en Floride) est un athlète américain, spécialiste du sprint.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'Université d'État de Floride, Walter Dix remporte les titres NCAA du 100 m en 2005 et 2007, du 200 m en 2006 et 2007, et du 200 m en salle en 2006. Il améliore à cette occasion le record du monde en salle junior avec le temps 20 s 37[1]. Troisième des championnats américains 2007 à Indianapolis, il aurait dû être sélectionné pour les Championnats du monde d'Osaka : en raison de sa méforme, ce sont les 4e et 5e qui ont été sélectionnés à sa place.

2008 : des JO bronzés[modifier | modifier le code]

Walter Dix se qualifie pour les Jeux olympiques de 2008 grâce à sa deuxième place obtenue sur 100 m lors des sélections américaines d'Indianapolis derrière son compatriote Tyson Gay, et à sa victoire sur 200 m en 19 s 86. À Pékin, l'Américain remporte deux médailles de bronze : sur 100 m, où il termine derrière Usain Bolt et Richard Thompson en 9 s 91 (nouveau record personnel), et sur 200 m en réalisant le temps de 19 s 98[2]. Cette dernière est obtenue suite aux disqualifications de Churandy Martina et Wallace Spearmon, respectivement 2e et 3e de la course.

Cependant, en 2009, il échoue en demi-finale du 100 m des Championnats des États-Unis avec un temps de 10 s 32, après avoir réalisé 10 s 07 lors des séries. Il n'obtient donc pas sa qualification pour les Championnats du monde de Berlin.

2010 : haut de forme et ligue de diamant[modifier | modifier le code]

En 2010, Walter Dix termine en tête du classement du 200 mètres de la première édition de la Ligue de diamant, série de quatorze meeting internationaux régis par l'IAAF, grâce notamment à ses quatre victoires consécutives obtenues lors des meetings de Rome, Eugene (où il bat son compatriote Tyson Gay), Lausanne (en 19 s 86 devant Churandy Martina) et Gateshead[3]. Le 8 août 2010, il se classe deuxième du 100 mètres du meeting de Nottwil, en Suisse, derrière la Jamaïcain Nesta Carter. Il établit à cette occasion un nouveau record personnel en 9 s 88, améliorant de trois centièmes de seconde sa précédente meilleure marque établie en finale des Jeux olympiques de Pékin, en 2008[4]. Victime d'une déchirure à la cuisse peu avant la finale de la Ligue de diamant à Zurich, Walter Dix doit abandonner le titre au profit de son compatriote Wallace Spearmon[5] car le règlement de l'IAAF impose la présence d'un athlète leader de son épreuve lors des finales pour pouvoir recevoir le trophée[6].

2011 : L'argent aux championnats et 19 s 53 sur 200 m[modifier | modifier le code]

En plein air en 2011, il s'aligne sur 200 mètres lors de la ligue de diamant 2011, à Doha le 6 mai, où il termine premier en 20 s 06[7]. Près d'un mois plus tard, à Eugene le 4 juin, il finit à nouveau premier en 20 s 19 devant Jaysuma Saidy Ndure.
Fin juin, il se qualifie sur 100 mètres lors des Championnats des États-Unis, à Eugene[8] pour les Championnats du monde de Daegu en remportant la course[9] en 9 s 94 devant par Justin Gatlin (9 s 95) et Michael Rodgers[10]. Le lendemain, il termine à nouveau 1er du 200 mètres en 19 s 95 (vent +2,4 m/s)[11]. Dix a devancé Darvis Patton (19 s 98) et Jeremy Dodson (20 s 07).

Le 21 juillet, il remporte le meeting de Lucerne avec un temps de 20 s 02 établissant au passage la troisième performance mondiale de l'année sur 200 m[12].

Lors des Mondiaux de Daegu, il se classe deuxième en finale du 100 m avec un temps de 10 s 08 derrière Yohan Blake (9 s 92). Lors du 200 m, il remporte une nouvelle médaille d'argent, derrière Usain Bolt, avec un temps de 19 s 70. Puis en finale de la Ligue de diamant, lors du mémorial Van Damme à Bruxelles, il réalise un exceptionnel 19 s 53, toujours derrière Yohan Blake à 19 s 26, mais remporte néanmoins la compétition aux points.

2012 et 2013 : blessures[modifier | modifier le code]

Le 11 mai 2012 lors du Qatar Athletic Super Grand Prix de Doha, il remporte le premier 200 m comptant pour la ligue de diamant 2012 en 20 s 02 (record du meeting), devant Churandy Martina (20 s 26). Toutefois, lors des sélections olympiques américaines de Eugene, il n'obtient pas sa qualification pour les Jeux de Londres se blessant lors de l'épreuve du 100 m, remportée par Justin Gatlin (9 s 80) (+1,8 m/s). Cela constitue une grande désillusion pour le double médaillé d'argent des Mondiaux de Daegu sur 100 m et 200 m.

Blessé lors des sélections américaines à Des Moines en juin 2013, Walter Dix fait quelques apparitions en fin de saison : 10 s 07 sur 100 m au Weltklasse Zurich, 20 s 12 sur 200 m Mémorial Van Damme de Bruxelles puis il descend sous les 10 secondes lors de sa dernière compétition de l'année, sur la piste rapide du Meeting de Rieti (9 s 99, vent : +0,7 m/s)[13].

Records[modifier | modifier le code]

Walter Dix lors du meeting d'Eugene 2008
Épreuve Temps Lieu Date
60 m 6 s 58 Albuquerque 28 février 2010
100 m 9 s 88 Nottwil 8 août 2010
200 m 19 s 53 Bruxelles 16 septembre 2011

Walter Dix détient par ailleurs le record du monde junior du 200 m en salle (20 s 37) ainsi que le record NCAA du 200 m (19 s 69). Il a également détenu, en 2005, le record des États-Unis junior du 100 m avec le temps de 10 s 06.

Palmarès[modifier | modifier le code]

La finale du 100 mètres lors des Jeux olympiques 2008 à Pékin (Dix au couloir 6).

International[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Place Épreuve Temps
2008 Jeux olympiques Pékin 3e 100 m 9 s 91
3e 200 m 19 s 98
2011 Championnats du monde Daegu 2e 100 m 10 s 08
2e 200 m 19 s 70
Ligue de diamant 1er 200 m détails

National[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Player bio : Walter Dix, seminoles.com, consulté le 9 août 2010
  2. (en) « FSU sprinter Walter Dix wins Olympic bronze in the 100m », site de la Florida State University, consulté le 9 août 2010
  3. (en) Compte-rendu de l'épreuve du 200 m de la Ligue de diamant 2010, diamondleague.com, consulté le 9 août 2010
  4. (en) « Blazing 100m in Nottwil - Carter edges Dix 9.86 to 9.88 », iaaf.org, 9 août 2010
  5. (fr) « Dix forfait à Zurich, privé de trophée », Ouest-France, mis en ligne le 18 août 2010
  6. (fr) Dix, blessé à une cuisse, doit renoncer au trophée du 200 m, Le Parisien, mis en ligne le 18 août 2010
  7. (en) Diamond League 2011: Walter Dix powers to 200m Doha win (2011-05-06). Consulté le 7 mai 2011.
  8. (en) « Felix, McQuay win 400 titles at nationals », sur blueridgenow.com (consulté le 26 juin 2011)
  9. en l'absence de Tyson Gay, blessé et forfait
  10. (fr) « Gay grimace de Daegu », sur sports.fr (consulté le 25 juin 2011)
  11. (fr) « Sélections américaines - Walter Dix sera l'espoir du sprint US aux Mondiaux », sur AFP (consulté le 28 juin 2011)
  12. « Victoire probante de Walter Dix sur 200 m », sur opl.fr, 21 juillet 2011.
  13. (fr) « Walter Dix sous les 10" », sur L'Equipe.fr (consulté le 9 septembre 2013)
  14. (en) USA Outdoor Track & Field Champions, www.usatf.org, consulté le 26 août 2010