Anastasiya Kapachinskaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anastasiya Kapachinskaya Portail athlétisme
Anastasiya Kapachinskaya Daegu 2011.jpg
Anastasiya Kapachinskaya lors des Championnats du monde 2011
Informations
Disciplines 200 m, 400 m
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance 21 novembre 1979 (35 ans)
Lieu Moscou
Taille 1,73 m
Poids 59 kg
Palmarès
Jeux olympiques - 1 -
Championnats du monde 1 1 3
Championnats d'Europe 1 1 -

Anastassia Aleksandrovna Kapatchinskaïa (en russe : Анастасия Александровна Капачинская, transcription anglaise : Anastasiya Kapachinskaya), née le 21 novembre 1979 à Moscou, est une athlète russe, spécialiste du 200 et du 400 mètres.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle remporte la médaille de bronze sur 4 × 400 m aux championnats du monde de 2001 et l'argent aux championnats d'Europe de 2002. Aux championnats du monde de 2003, elle décroche l'argent en relais 4 × 400 m et sur 200 m avant d'être déclarée championne du monde du 200 m suite à la disqualification pour dopage de Kelli White. En salle, la même année, elle termine encore troisième sur 200 m mais s'adjuge finalement la médaille d'argent derrière la Française Muriel Hurtis, suite à la disqualification pour dopage de l'Américaine Michelle Collins.

En 2004, aux championnats du monde en salle, elle remporte le 200 m mais est déchue de son titre pour dopage aux stéroïdes anabolisants, elle est suspendue deux ans par l'IAAF du 31 mars 2004 au 30 mars 2006[1].

De retour sur les pistes en 2008, la Russe participe aux Jeux olympiques de Pékin où elle se classe cinquième du 400 mètres (50 s 03), et deuxième du relais 4 × 400 mètres, derrière l'équipe des États-Unis, en compagnie de ses compatriotes Yulia Guschchina, Liudmila Litvinova et Tatiana Firova[2]. En 2009, Kapachinskaya atteint la septième place du 400 mètres lors des Championnats du monde de Berlin (50 s 53), et obtient un nouveau podium international dans une épreuve collective en se classant troisième du relais 4 × 400 m.

Lors des Championnats d'Europe 2010, elle termine au pied du podium du 200 mètres en 22 s 47, son meilleur temps de la saison, et décroche par ailleurs le premier titre continental de sa carrière en remportant la finale du relais 4 × 400 mètres. L'équipe de Russie, composée par ailleurs de Antonina Krivoshapka, Kseniya Ustalova et Tatyana Firova, s'impose en 3 min 21 s 26 devant l'Allemagne et le Royaume-Uni.

En 2011, Anastasiya Kapachinskaya remporte le titre du 400 m des Championnats de Russie en améliorant son record personnel et en réalisant la meilleure performance mondiale de l'année provisoire en 49 s 35[3] mais elle ne termine que 3e en plus de 50 s aux Mondiaux de Daegu.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Anastasiya Kapachinskaya en 2011 lors du meeting ISTAF de Berlin.
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
2001 Championnats du monde Edmonton 3e 4 × 400 m
2002 Championnats d'Europe Munich 5e 400 m
2e 4 × 400 m
2003 Championnats du monde en salle Birmingham 2e 200 m
Championnats du monde Paris 1re 200 m
2e 4 × 400 m
2008 Jeux olympiques Pékin 5e 400 m
2e 4 × 400 m
2009 Championnats du monde Berlin 7e 400 m
3e 4 × 400 m
2010 Championnats d'Europe Barcelone 4e 200 m
1re 4 × 400 m
2011 Championnats du monde Daegu 3e 400 m
3e 4 × 400 m
2012 Jeux olympiques Londres 2e 4 × 400 m

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
En plein air 200 m 22 s 38 Paris 28 août 2003
400 m 49 s 35 Cheboksary 22 juillet 2011
En salle 200 m 22 s 59 Moscou 27 février 2003
400 m 52 s 10 Moscou 21 février 2008

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Après Kelli White, Kapachinskaya positive à son tour », sur sport.fr,‎ 2004 (consulté le 25 juillet 2011)
  2. (en) « Résultats du 4 × 400 féminin des Jeux olympiques de 2008 », sur iaaf.org (consulté le 25 juillet 2011)
  3. (en) Nickolai Dolgopolov, Rostislav Orlov, « Chicherova 2.07m; Kapachinskaya 49.35 and Savinova 1:56.95 stun – Russian Champs, Day 2 », sur iaaf.org (consulté le 23 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :