Jesse Williams (athlétisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jesse Williams (athlète))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jesse Williams.
Jesse Williams Portail athlétisme
Jesse Williams Daegu 2011.jpg
Jesse Williams lors des Championnats du monde 2011
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Période d'activité 2002-
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance 27 décembre 1983 (30 ans)
Lieu Modesto
Taille 1,83 m
Poids 67 kg
Entraîneur Cliff Rovelto
Distinctions
Trophée Jesse Owens en 2011
Palmarès
Championnats du monde 1 - -

Jesse Williams (né le 27 décembre 1983 à Modesto) est un athlète américain spécialiste du saut en hauteur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts sur la scène international lors des Championnats du monde juniors 2002 de Kingston où il échoue au pied du podium avec 2,21 m. Étudiant à Université de Californie du Sud à Los Angeles, il remporte les titres NCAA en salle et en plein air 2005 et 2006. Sixième des Mondiaux indoor de Valence en mars 2008, il se classe troisième des finales mondiales de l'IAAF disputées en fin d'année à Stuttgart.

En 2009, Jesse Williams améliore d'un centimètre son record personnel en franchissant 2,34 m le 9 mai 2009 à Eugene. Mais terminant quatrième seulement des sélections américaines, il ne se qualifie pas pour les Championnats du monde de Berlin. Jesse Williams se hisse au sommet de la hiérarchie américaine en 2010 en remportant les Championnats des États-Unis en salle (2,34 m) et en plein air (2,26 m). Il se classe deuxième du classement général de la Ligue de diamant derrière le Russe Ivan Ukhov.

Il remporte fin juin 2011 à Eugene les Championnats des États-Unis en plein air pour la deuxième fois consécutive. Il établit à cette occasion la meilleure performance mondiale de l'année 2011 avec 2,37 m franchi à son troisième essai[1], améliorant de trois centimètres son record personnel en plein air.

Le 1er septembre 2011, il décroche son premier titre international majeur en devenant champion du monde du saut en hauteur en enroulant une barre placée à 2,35 m[2]. Il réussit tous ses sauts de la finale dès leur première tentative avant d'échouer trois fois à 2,37 m. Son dauphin est le Russe Aleksey Dmitrik.

Il reçoit le Trophée Jesse Owens 2011, récompensant le meilleur athlète américain de l'année[3]. Avec une taille très modeste pour la discipline, il peut cependant s'appuyer sur une très bonne technique d'impulsion.

Sous la pluie, lors des sélections américaines, il ne termine que quatrième du concours, mais se qualifie pour Londres, le 3e n'ayant pas réussi le minima A et lui ayant franchi 2,36 m à New York en juin 2012. Le 20 juillet 2012, lors du meeting Herculis de Monaco, il remporte le concours à 2,33 m au premier essai, devant Robert Grabarz (également au premier essai) et Derek Drouin et Erik Kynard, à 2,30 m.

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2002 Championnats du monde juniors Kingston 4e 2,21 m
2008 Championnats du monde en salle Valence 6e 2,27 m
Finale mondiale Stuttgart 3e 2,29 m
2009 Finale mondiale Thessalonique 3e 2,29 m
2010 Ligue de diamant 2e détails
2011 Championnats du monde Daegu 1er 2,35 m
Ligue de diamant 1er détails
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 6e 2,31 m
Jeux olympiques Londres 9e 2,25 m

National[modifier | modifier le code]

  • Championnats des États-Unis
    • Plein air : vainqueur en 2010 et 2011, deuxième en 2005, troisième en 2006
    • Salle : vainqueur en 2010, deuxième en 2008 et 2009
  • Championnats NCAA : vainqueur en 2005 et 2006

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
Saut en hauteur 2,37 m Eugene 26 juin 2011
Saut en hauteur (salle) 2,36 m Banská Bystrica 11 février 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Saut en hauteur des Championnats des États-Unis 2011 », sur usatf.org (consulté le 26 juin 2011)
  2. « Hauteur: victoire de l'Américain Jesse Williams », sur opl.fr, 1er septembre 2011.
  3. (en) USA Track & Field, « Williams and Jeter win 2011 Jesse Owens Awards », sur iaaf.org,‎ 8 novembre 2011 (consulté le 8 novembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]