Noël mortel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Noël mortel
Saison 1
Épisode no 1

Titre original Simpsons Roasting on an Open Fire
Titre québécois Homer au nez rouge
Code de production 7G08
1re diffusion aux É.-U. 17 décembre 1989[1]
1re diffusion en France 22 décembre 1990
Tableau noir Aucun
Gag du canapé Aucun
Scénariste Mimi Pond[2]
Réalisateur David Silverman[2]
Chronologie
Précédent Bart le génie Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 1
Liste des épisodes des Simpson

Noël mortel (France) ou Homer au nez rouge (Québec), aussi connu sous le titre Les Simpson : Spécial de Noël (Simpsons Roasting on an Open Fire, aussi connu sous le titre The Simpsons Christmas Special[2] dans la version originale), est le 1er épisode long de la série télévisée d'animation Les Simpson à avoir été diffusé, même s'il était originalement le huitième épisode produit pour la première saison[2]. Il a été diffusé pour la première fois sur le réseau Fox aux États-Unis le 17 décembre 1989[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après avoir assisté au spectacle de Noël de Bart et Lisa à l'école élémentaire de Springfield, Marge leur demande ce qu'ils désirent recevoir comme cadeaux pour Noël : Bart demande un tatouage et Lisa demande un poney, mais Marge refuse de leur offrir ces cadeaux. Quand ils vont au centre commercial le lendemain, Bart s'esquive et se fait tatouer un cœur avec le mot « Mère » à l'intérieur, cependant, dès que Marge l'aperçoit, elle amène son fils dans une clinique au laser pour l'effacer, mais elle doit dépenser tout l'argent qu'elle a économisé pour acheter les cadeaux de Noël de la famille. Pendant ce temps, à la centrale nucléaire de Springfield, Homer apprend qu'il n'aura pas de prime de Noël cette année.

Quand Homer revient chez lui et apprend que l'argent réservé pour les cadeaux a été entièrement dépensé, il décide de ne pas parler à Marge de l'autre mauvaise nouvelle. Il part donc acheter lui-même des cadeaux peu coûteux dans un magasin à prix unique. Plus tard. à la taverne de Moe, Barney, qui est déguisé en Père Noël, lui conseille de travailler secrètement comme Père Noël au centre commercial, ce qu'il fait. Cependant, il est rapidement démasqué lorsque Bart lui enlève sa fausse barbe après avoir accepté un défi lancé par son ami Milhouse, mais celui-ci accepte de ne pas révéler son secret aux autres membres de sa famille.

Quand Homer reçoit son chèque de paye, il est consterné d'apprendre qu'il a seulement gagné treize dollars. Suivant les conseils de Barney, qui a reçu la même somme d'argent, et avec les encouragements de Bart, Homer décide donc de parier cet argent sur une course de lévriers. Bien que Barney lui ait dit de parier sur le chien nommé Tornade (ou Tourbillon dans la version québécoise), Homer décide de parier sur un participant de dernière seconde nommé Petit Papa Noël (ou Le P'tit renne au nez rouge dans la version québécoise), pensant que c'est un signe du destin. Cependant, Petit Papa Noël finit bon dernier et son propriétaire l'abandonne, Homer et Bart décident donc de l'adopter. De retour chez lui, Homer veut parler de ce qui s'est passé aux membres de sa famille, mais ils pensent qu'il a acheté un chien comme cadeau et tout le monde passe un joyeux Noël[1],[3],[4].

Conception[modifier | modifier le code]

Origine des Simpson[modifier | modifier le code]

Le créateur des Simpson, Matt Groening a conçu ces derniers en attendant devant le bureau de James L. Brooks. Brooks, producteur du programme télévisé The Tracey Ullman Show voulait utiliser une série de dessins animés comme transition entre les sketches. Il a demandé à Groening de lui préparer un projet de série de courts-métrages animés, que Groening a d'abord conçus comme une adaptation de son comic-strip Life in Hell. Cependant, lorsqu'il a réalisé que cette adaptation signifierait qu'il devrait renoncer à ses droits de publication, il a choisi une nouvelle approche et a ébauché sa version d'une famille dysfonctionnelle[5].

La famille Simpson apparaît pour la première fois dans des courts-métrages du Tracy Ullman Show le 19 avril 1987[6]. Groening a proposé des croquis rapides aux animateurs en pensant qu'ils seraient retravaillés pendant la production. Cependant, les producteurs ont seulement repris ces dessins, ce qui leur donne une apparence grossière dans les courts-métrages[7]. En 1989, une équipe de compagnies de production a adapté Les Simpson en épisodes d'une demi-heure pour la Fox Broadcasting Company. Brooks a négocié une clause du contrat avec le réseau Fox stipulant que celui-ci ne pourrait pas interférer avec le contenu du programme[8]. Groening a déclaré que son objectif en créant le programme était d'offrir au public une alternative à ce qu'il appelle « les déchets classiques » qu'il regardait[9]. La série d'épisodes d'une demi-heure a débuté le 17 décembre 1989 avec Noël Mortel[1].

Production[modifier | modifier le code]

Noël Mortel est le premier épisode des Simpson et la Fox était inquiète au sujet du programme, n'étant pas sûre de pouvoir conserver l'attention du public pendant toute la durée d'un épisode[10]. Il a été proposé de faire trois courts-métrages de sept minutes par épisode et quatre spéciales jusqu'à ce que le public s'adapte[10] mais finalement, les producteurs se sont risqués à demander à la Fox treize épisodes complets[11]. La série devait débuter plus tôt durant l'automne 1989 avec l'épisode Une soirée d'enfer, mais des problèmes importants dans l'animation de cet épisode ont fait débuter la série le 17 décembre avec Noël Mortel. Une soirée d'enfer a quant à lui été diffusé en fin de saison[12]. Cet épisode, étant le premier diffusé, n'a pas de générique d'ouverture qui a été par la suite ajouté au deuxième épisode lorsque Groening a réalisé qu'une séquence d'ouverture plus longue impliquait moins d'animation[10]. Cet épisode est donc l'un des trois épisodes de la première saison à ne pas comporter de gag du canapé avec Terreur à la récré et Marge perd la boule.

La séquence où la classe de Lisa personnifie les « Pères Noël du monde entier » (ou les « Pères Noël de tous les pays » dans la version québécoise) est basée sur une vraie expérience de Matt Groening alors qu'il était en deuxième année et qu'il devait faire un reportage sur Noël en Russie. Il a aussi utilisé cette référence dans sa bande-dessinée Life in Hell, dans laquelle un jeune homme se fait dire que c'est dommage que sa grand-mère soit originaire de la Russie puisque Noël est illégal dans ce pays[10]. De plus, le costume de Tawanga, le Père Noël des mers du sud, que porte Lisa pendant cette scène a causé quelques problèmes avec les censeurs ; dans les commentaires audio du DVD de la première saison, Matt Groening affirme qu'elle porte une combinaison[10]. De plus selon Groening, la parodie de Vive le vent n'a pas été créée pour cet épisode mais était déjà connue dans les cours d'école[10].

David Silverman a réalisé l'épisode, bien que Rich Moore l'ait storyboardé et ait conçu le personnage de Ned Flanders. Des scènes ont été écrites par Eric Stefani, frère de Gwen Stefani[13]. Dans cet épisode, Barney a des cheveux jaunes de la même couleur que sa peau, mais elle a ensuite été modifiée pour que seule la famille Simpson ait de tels cheveux. Seymour Skinner, Milhouse Van Houten, Moe Szyslak, Charles Montgomery Burns, Barney Gumble, Patty et Selma Bouvier, Ned et Rod Flanders, Petit Papa Noël, Boule de Neige II, Dewey Largo, Sherri et Terri et Lewis apparaissent tous pour la première fois dans cet épisode. Boule de Neige I est mentionné pour la première fois, et on peut entendre la voix de Waylon Smithers au haut-parleur de la centrale, bien qu'on ne le voie pas[2].

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le titre original de l'épisode, Simpsons Roasting on an Open Fire, est un jeu de mots concernant le chant de Noël Chestnuts Roasting on an Open Fire, aussi connu sous le nom The Christmas Song[2].
  • Au début de l'épisode, les enfants de l'école chantent les chants de Noël Mon beau sapin et Vive le vent dans la version française alors qu'ils chantent O Little Town of Bethlehem et Jingle Bells dans la version originale.
  • Pendant son programme de formation, Homer doit nommer les rennes du Père Noël, cependant, il se trompe en prononçant « Nixon », probablement en référence à l'ancien président des États-Unis Richard Nixon dans les versions québécoises et originales. Il dit ensuite « Donna Dixon » en référence à l'actrice américaine qui porte ce nom dans la version originale alors qu'il dit « Donne-moi le ton » dans la version québécoise. Dans la version française, il doit chanter le chant de Noël Petit Papa Noël, cependant, il remplace certaines paroles pour parler d'argent. De plus, le nom du chien de la famille dans la version française, Petit Papa Noël, fait aussi référence à ce chant.
  • Pour convaincre Homer de parier sur la course de lévriers, Bart lui parle de ce qui est arrivé à Tiny Tim, un personnage du conte Un chant de Noël, à Charlie Brown et aux Schtroumpfs. Dans la version française, Tiny Tim est remplacé par Michael Jackson.
  • Dans la version originale, le nom d'un des chiens participant à la quatrième course, Dog O'War, est un jeu de mots concernant le nom du cheval de course Man O'War. Ce chien se nomme Chien-de-guerre dans la version française et Tapage dans la version québécoise.
  • Pendant le générique de fin de l'épisode, les Simpson chantent le chant de Noël Le petit renne au nez rouge. De plus, dans la version québécoise, le nom du chien de la famille, Le P'tit renne au nez rouge, et le titre de l'épisode, Homer au nez rouge, font aussi référence à ce chant et à l'histoire populaire Rudolphe le renne au nez rouge.
  • Dans la version originale, pendant que la famille chante à la fin de l'épisode, Bart fait référence à Attila, le roi des tribu Huns.
  • La scène où Bart se fait enlever son tatouage au laser alors qu'il est attaché à une table rappelle la scène dans Goldfinger ou James Bond s'apprête à être découpé par un laser.

Réception[modifier | modifier le code]

Cet épisode a été sélectionné pour deux Emmy Award en 1990, dans les catégories Meilleur programme animé (une heure ou moins) et Meilleur montage pour une mini-série ou un spécial. Comme Noël mortel est considéré comme un spécial à part, la série a été sélectionnée deux fois dans la catégorie Meilleur programme animé et cet épisode a perdu contre l'épisode des Simpson intitulée Marge perd la boule[14].

Lors de sa diffusion originale américaine, cet épisode a fini en troisième place dans la liste des cotes d'écoute de la semaine du 11 au 17 décembre 1989, avec 14,5 sur l'échelle de Nielsen et environ 13,4 millions de téléspectateurs. À ce moment, c'était la deuxième émission la plus regardée du réseau Fox.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « "Simpsons Roasting on an Open Fire" » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-24, sur The Simpsons.com.
  2. a, b, c, d, e et f (en) « "Simpsons Roasting on an Open Fire" » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-24, sur le site de la BBC.
  3. Richmond et Coffman 1997, p. 173
  4. (en) Warren Martyn et Adrian Wood, I Can't Believe It's a Bigger and Better Updated Unofficial Simpsons Guide, Virgin Books,‎ 2000 (ISBN 0-7535-0495-2).
  5. (en) Simpson's Creator Matt Groening, National Public Radio. Consulté le 24 octobre 2009
  6. Richmond et Coffman 1997, p. 14
  7. (en) BBC. (2000) (DVD). 'The Simpsons': America's First Family (6 minute edit for the season 1 DVD). UK: 20th Century Fox.
  8. (en) « Harry Shearer » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-24, Los Angeles City Beat. Consulté le 24 octobre 2009
  9. Tucker, Ken (1993-03-12). "Toon Terrific". Entertainment Weekly. p. 48(3)
  10. a, b, c, d, e et f Groening, Matt. (2001). Les Simpson : L'intégrale de la première saison : Commentaires audio de l'épisode Noël mortel [DVD]. 20th Century Fox.
  11. Brooks, James L.. (2001). Les Simpson : L'intégrale de la première saison : Commentaires audio de l'épisode Noël mortel [DVD]. 20th Century Fox.
  12. Groening, Matt. (2001). Les Simpson : L'intégrale de la première saison : Commentaires audio de l'épisode Une soirée d'enfer [DVD]. 20th Century Fox..
  13. Silverman, David. (2001). Les Simpson : L'intégrale de la première saison : Commentaires audio de l'épisode Noël mortel [DVD]. 20th Century Fox.
  14. (en) Advanced Primetime Awards Search, sur le site officiel des Emmy Awards. Consulté le 2 mars 2007.

Traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :