Sébastien Martel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martel.
Sébastien Martel
Seb Martel et ses invités - Fête de l'Humanité 2012 - 001.jpg

Sébastien Martel sur scène lors de la fête de l'Humanité en septembre 2012.

Biographie
Activités
Guitariste, guitariste de jazzVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument

Sébastien Martel, appelé encore Seb Martel, est un guitariste français. Il pratique divers styles comme le jazz, le rock, les musiques noires américaines, la musique antillaise. Il est aussi accompagnateur de variétés.

Il est le guitariste de plusieurs artistes dont -M-, Alain Chamfort, et Albin de la Simone et a collaboré avec Helena Noguerra (sur l'album Fraise Vanille), Camille pour ses premières chansons notamment[1], Femi Kuti, Piers Faccini, Enrico Macias, Morcheeba, Julien Lourau, Magic Malik, Bumcello ou Sinclair[2].

Sébastien Martel a sorti en 2003 son premier album solo : Ragalet, contraction de Rag (en référence au style de musique ragtime) et de galette (en hommage aux pâtisseries de sa grand-mère). On peut noter sur ce disque des participations de Franck Monnet, Camille, Cyril Atef et Vincent Ségal (Bumcello), et de Matthieu Chedid.

En parallèle, il fait partie du groupe Las Ondas Marteles avec son frère Nicolas et la contrebassiste Sarah Murcia, groupe de musique latino-américaine[3]. Il a aussi fait partie du groupe Vercoquin, avec Thierry Stremler. Il a aussi collaboré à de nombreuses reprises avec le saxophoniste Julien Lourau, notamment dans l'Olympic Gramofon et le Julien Lourau Groove Gang.

En 2006, il sort son second album solo, Coitry? (sous le nom de Sebmartel) avec la participation de Vincent Segal, Cyril Atef et M, Fred Poulet, Piers Faccini, Hervé Salters ou Vic Moan. Il s'agit d'un double album, composé d'une partie country et d'une partie city.

En 2009, il est en duo avec Camille pour quelques concerts dans le cadre du Festival Fragile, aux Bouffes du Nord, à Paris, en juillet[1]. En 2011, il collabore avec le metteur en scène Jean-Michel Rabeux, et monte sur les planches pour orchestrer le spectacle La Nuit des rois, comédie de William Shakespeare. La pièce, adaptée et mise en scène de manière très « rock'n roll » par Jean-Michel Rabeux, a été présentée jusqu'au 3 avril 2011 à la MC93 de Bobigny.

En 2013, il participe au spectacle Struggle inspiré par Woody Guthrie, avec Dorothée Munyaneza et Catman[4], et en 2014, au spectacle théâtral et musical Sur la route, autour de la Beat Generation, où il joue à nouveau la musique de Woody Guthrie, avec Jil Caplan et Philippe Calvario (Maison de la poésie, &e festival d'Avignon 2014)[5]. Durant ce festival d'Avignon 2014, il participe encore, dans un programme Sujets à vif, comme musicien, mais aussi et surtout danseur, avec sa guitare comme accessoire, à l'interprétation du spectacle Tapis rouge, de et avec Nadia Beugré[6], puis en fin de la même année à la pièce Samedi détente, de Dorothée Munyaneza consacré au génocide rwandais de 1994[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Stéphane Davet, « Magique duo sonore entre Camille et Sébastien Martel », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Sébastien Martel : sa biographie », sur concerts.fr
  3. Patrick Labesse, « La fraîcheur ingénue de Las Ondas Marteles », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. « Struggle », sur Télérama
  5. Brigitte Salino, « Sur la route, en parole et en musique », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. Marie-Christine Vernay, « La lutte au corps de Nadia Beugré », Libération,‎ (lire en ligne)
  7. Rosita Boisseau, « Danser sur un champ de bataille », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :