Vendat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vendat
Vendat
La mairie en 2014.
Blason de Vendat
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Vichy
Intercommunalité Communauté d'agglomération Vichy Communauté
Maire
Mandat
Jean-Marc Germanangue
2020-2026
Code postal 03110
Code commune 03304
Démographie
Gentilé Vendatois
Population
municipale
2 249 hab. (2019 en augmentation de 1,03 % par rapport à 2013)
Densité 134 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 09′ 53″ nord, 3° 21′ 15″ est
Altitude Min. 265 m
Max. 345 m
Superficie 16,76 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Vichy
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Bellerive-sur-Allier
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative d'Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Vendat
Géolocalisation sur la carte : Allier
Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Vendat
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vendat
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vendat
Liens
Site web vendat.fr

Vendat est une commune française située dans le département de l'Allier, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Incluse dans l'aire d'attraction de Vichy, la commune est peuplée de 2 249 habitants en 2019, appelés les Vendatois et les Vendatoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Vendat est une commune de la Limagne bourbonnaise, située à 4 km à l'ouest de Charmeil et à 10 km de Vichy. Elle était membre de la communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier de 2001 à 2016, puis de Vichy Communauté depuis le , et depuis le redécoupage des cantons du département appliqué à la suite des élections départementales de 2015, du canton de Bellerive-sur-Allier[1]. Elle dépendait jusqu'alors du canton d'Escurolles.

La ville est départagée en deux parties : Vendat le Vieux (ancienne ville) et Vendat le Jeune.

Cinq communes sont limitrophes[2] :

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 1 676 hectares ; son altitude varie entre 285 et 345 mètres[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Guêle et le Béron[2].

Le Béron, long de 16,4 km, prend sa source entre Biozat et Brugheas près de la route départementale 984, et se jette dans la rivière Allier, au sud des pistes de l'aéroport[4]. Elle comprend un affluent, la Guêle, long de 3,9 km, prenant sa source près du hameau du Cognet, à Saint-Pont[5].

Climat[modifier | modifier le code]

La station météorologique la plus proche est située à Charmeil. Les relevés sont les suivants :

Relevés météorologiques de la station de Vichy-Charmeil (1981-2010, sauf ensoleillement 1991-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −0,4 −0,2 1,9 3,9 8,1 11,2 13,3 12,9 9,8 7,3 2,8 0,4 6
Température moyenne (°C) 3,5 4,4 7,5 9,9 14,1 17,4 19,9 19,5 16 12,5 7 4,1 11,3
Température maximale moyenne (°C) 7,4 9 13 15,8 20 23,5 26,4 26,1 22,2 17,6 11,2 7,8 16,7
Ensoleillement (h) 78,1 94,8 153,7 175,4 203,4 225 248,9 238,3 183,5 128,1 76,7 55,9 1 861,7
Précipitations (mm) 46,8 39,8 44,2 69,3 98,2 78,2 71,6 74,2 75,4 68 63,3 50,5 779,5
Nombre de jours avec neige 4,4 4,3 2,4 1,4 0 0 0 0 0 0 1,8 3,2 17,5
Nombre de jours avec grêle 0 0,1 0,2 0,5 0,4 0,2 0,2 0,3 0,2 0 0 0 2,1
Nombre de jours d'orage 0,1 0,1 0,4 1,2 4,9 4,4 5,1 5,4 3 1 0,2 0,1 25,9
Nombre de jours avec brouillard 4,5 3,1 1,6 1,1 1,8 1,3 1,1 1,6 4,1 5,1 4,6 4,7 34,6
Source : Météo-France[6] et Lamétéo.org[7]


Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la route départementale 27 reliant Cusset à Saulzet.

Quatre autres routes départementales desservent également Vendat : la RD 220, en direction de Saint-Rémy-en-Rollat au nord-est ; la RD 278, vers Broût-Vernet au nord-ouest par le lieu-dit Lourdy ; la RD 279 vers Espinasse-Vozelle au sud ; ainsi que la RD 520, reliant Lourdy à Saint-Rémy-en-Rollat.

L'autoroute A719 traverse l'extrémité sud de la commune. Les accès les plus proches sont l'entrée de l'autoroute à Espinasse-Vozelle ou l'accès de Gannat Est.

La ligne de Saint-Germain-des-Fossés à Nîmes-Courbessac traverse le sud de la commune, dans la vallée du Béron. Une halte ferroviaire a existé à Vendat, entre 1906 et le début des années 1970 (au km 364,1 de la ligne)[8]. La section entre Saint-Germain et Gannat n'est actuellement plus empruntée que par du trafic de fret. Elle devrait de nouveau accueillir du trafic voyageurs avec l'ouverture en 2022 d'une ligne opérée par Railcoop entre Lyon et Bordeaux.

Les transports urbains ne desservent pas la commune de Vendat. Néanmoins, il existe deux services de transport à la demande gérés par la communauté d'agglomération Vichy Communauté : Mobival et Mobil'hand. Le service Mobival est accessible sous condition d'adhésion et de réservation et permet de rejoindre Vichy depuis le centre-bourg ou le hameau de Lourdy[V 1].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Vendat est une commune rurale[Note 1],[9]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[10],[11].

Elle appartient à l'unité urbaine de Vichy, une agglomération intra-départementale regroupant 13 communes[12] et 64 124 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[13],[14].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Vichy, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 50 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[15],[16].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (61,3 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (63,6 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : prairies (33,5 %), forêts (26,6 %), zones agricoles hétérogènes (24,5 %), zones urbanisées (12,1 %), terres arables (3,3 %)[17].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Aux élections municipales, le maire sortant ne s'est pas représenté. La liste DVD de Jean-Marc Germanangue obtient 54,17 % des voix, 15 sièges au conseil municipal dont 2 au conseil communautaire. La liste DVG de Patrick Letocart est battue avec 47,82 % des voix. La participation à cette élection est de 69,29 %[18].

Les élections européennes ont été organisées le 25 mai 2014 en France : à Vendat, c'est la liste FN qui détient le meilleur score avec 27,37 % des voix, suivie par la liste UMP avec 26,07 % des voix. La participation à cette élection est de 48,93 %[19].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

En 2011, Vendat comptait 2 242 habitants[20]. Ce chiffre étant compris entre 1 500 et 2 499, le nombre de membres au conseil municipal est de 19.

Le conseil municipal, élu à la suite des élections municipales de 2020, est composé de trois adjoints[V 2].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1893[21] 1912[21] Jean Migeon    
1925[21] 1927[21] Jean Migeon    
1971[22] 1989[22] Claude Auroyer    
1989 Daniel Goulefert    
Encarnacion Douchet-Pardo    
En cours
(au )
Jean-Marc Germanangue[23] DVD Artisan
Vice-président de Vichy Val d'Allier (2014-2016)[Note 3],
puis de Vichy Communauté (depuis 2017)[Note 4],[Note 5]
Conseiller départemental du canton de Bellerive-sur-Allier depuis 2021

Équipements et services publics[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Vendat dépend de l'académie de Clermont-Ferrand et gère deux écoles élémentaires publiques : l'école maternelle publique des Quatre Vents[V 3] et l'école élémentaire publique Les Coursières[V 4].

Hors dérogations, les collégiens sont scolarisés au collège Jules-Ferry de Vichy[27] et les lycéens des filières générales et technologiques au lycée Albert-Londres à Cusset[28].

Justice[modifier | modifier le code]

Vendat dépend de la cour administrative d'appel de Lyon, de la cour d'appel de Riom, du tribunal administratif de Clermont-Ferrand, du tribunal de proximité de Vichy et des tribunaux judiciaire et de commerce de Cusset[29].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont appelés les Vendatois et les Vendatoises[30].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[31]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[32].

En 2019, la commune comptait 2 249 habitants[Note 6], en augmentation de 1,03 % par rapport à 2013 (Allier : −2,17 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7637631 0471 1191 1221 2041 1681 2131 258
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 2051 1561 1151 1721 1631 1611 1311 1641 117
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0961 0531 030882810814801666718
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
8589301 1851 6131 8811 9682 0942 1242 226
2014 2019 - - - - - - -
2 2182 249-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[33] puis Insee à partir de 2006[34].)
Histogramme de l'évolution démographique

Sports[modifier | modifier le code]

Boulodrome de l'amicale de la boule vendatoise

La commune compte deux boulodromes, deux courts de tennis, une aire de terrain de jeux extérieurs, deux terrains de grands jeux (trois terrains), une salle non spécialisée, une piste de roller-skate-vélo bicross ou freestyle. Elle dispose en outre de deux circuits de randonnée[35].

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2011, le revenu fiscal médian par ménage s'élevait à 35 804 , ce qui plaçait Vendat au 6 783e rang des communes de plus de 49 ménages en métropole[36].

Commerce[modifier | modifier le code]

La base permanente des équipements de 2014 recense une pizzeria, supérette, une boulangerie, une boucherie-charcuterie, une librairie/papeterie/journaux, ainsi qu'un magasin de meubles[37].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Léger Saint-Jean-Baptiste de Vendat

Vendat compte, hors présentation communale, 24 édifices répertoriés à l'inventaire général du patrimoine culturel, mais aucun monument historique[38].

  • Maison de maître dite des Penéteaux, 2e moitié du XVIIIe siècle[39]
  • Ferme des Penéteaux, 2e moitié du XVIIIe siècle et 1er quart du XIXe siècle[40]
  • Monument aux morts, 1928[41]
  • Croix monumentale, 1re moitié du XXe siècle[42]
  • Château de Vendat[43], du haut Moyen Âge[44]
  • Église paroissiale Saint-Léger, 1879[45] avec 32 objets (hors liste supplémentaire) référencés dans la base Palissy[46]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Vendat (03).svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

D'azur à trois lionceaux d'argent.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Géreau, Vendat, évocation historique,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Selon le zonage publié en , en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en celle d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. 6e vice-président de la communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier chargé de la mobilité et des transports (2014-2016)[24].
  4. 7e vice-président de la communauté d'agglomération Vichy Communauté chargé de la mobilité et des transports (2017-2020)[25].
  5. 10e vice-président de la communauté d'agglomération Vichy Communauté chargé des mobilités durables et des transports (depuis 2020)[26].
  6. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.

Autres références[modifier | modifier le code]

  • Site de la mairie :
  1. « Mobival » (consulté le ).
  2. « Liste des élus » (consulté le ).
  3. « Ecole maternelle les 4 vents » (consulté le ).
  4. « Ecole primaire des Coursières » (consulté le ).
  • Autres sources :
  1. Décret no 2014-265 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Allier
  2. a et b Carte de Vendat sur Géoportail.
  3. Institut national de l'information géographique et forestière, Répertoire géographique des communes [lire en ligne].
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - le Béron (K3104000) » (consulté le ).
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau (K3106000) » (consulté le ).
  6. « Données climatiques de la station de Vichy », sur Météo-France (consulté le ).
  7. « Normales climatiques 1981-2010 : Vichy », sur Lamétéo.org (consulté le ).
  8. Thierry Wirth et Patrick Kessler, Gares et Trains, Vichy, Les Trois Roses, coll. « Mémoire d'Allier », , 356 p. (ISBN 978-2-919431-06-9), p. 318
  9. « Zonage rural », sur observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  10. « Commune urbaine-définition », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  11. « Comprendre la grille de densité », sur observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  12. « Unité urbaine 2020 de Vichy », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  13. « Base des unités urbaines 2020 », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  14. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  15. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  16. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  17. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le ).
  18. Résultats des élections municipales de 2014 sur le site Élections du Ministère de l'Intérieur.
  19. Résultats des élections européennes de 2014 sur le site Élections du Ministère de l'Intérieur.
  20. « Populations légales 2011 de la commune de Vendat », Insee (consulté le ).
  21. a b c et d Plaque apposée près de l'entrée du centre socio-culturel, constatée le .
  22. a et b Plaque apposée à l'entrée de la salle polyvalente, constatée le .
  23. « Liste nominative des communes de l'Allier » [PDF], sur maires-allier.fr, Association des maires et présidents d'intercommunalité de l'Allier, (consulté le ).
  24. « Le conseil communautaire », Communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier (consulté le ).
  25. « Les élus », Vichy Communauté (consulté le ).
  26. « Les élus », sur vichy-communaute.fr, Communauté d'agglomération Vichy Communauté (consulté le ).
  27. « Sectorisation des collèges du département de l'Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le ).
  28. « Sectorisation des lycées du département de l'Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le ).
  29. « Recherche de tribunaux », sur justice.fr, Ministère de la Justice (consulté le ).
  30. « Vendat (03110) », sur habitants.fr, SARL Patagos (consulté le ).
  31. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  32. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  33. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  34. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  35. « Base permanente des équipements : sports, loisirs et culture » [zip], Insee, .
  36. Revenus fiscaux localisés des ménages [zip], Insee, données 2011.
  37. « Base permanente des équipements : commerce » [zip], Insee, .
  38. Index des édifices de Vendat dans la base Mérimée.
  39. « Maison de maître dite Maison les Penéteaux », notice no IA00063422, base Mérimée, ministère français de la Culture
  40. « Ferme des Penéteaux », notice no IA00063421, base Mérimée, ministère français de la Culture
  41. « Monument aux morts », notice no IA00063582, base Mérimée, ministère français de la Culture
  42. « Croix monumentale », notice no IA00063412, base Mérimée, ministère français de la Culture
  43. Antoine Cariol aîné, chargé de l'application du décret du 12 pluviôse an II () relatif à la destruction des signes de féodalité, s'est intéressé au lieu ou monument dont il s'agit.
  44. « Château fort dit Château de Vendat », notice no IA00063426, base Mérimée, ministère français de la Culture
  45. « Église paroissiale Saint-Léger, Saint-Jean-Baptiste », notice no IA00063411, base Mérimée, ministère français de la Culture
  46. Index des objets mobiliers de Vendat dans la base Palissy.