Enseignement dans l'agglomération de Vichy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’agglomération de Vichy, dans les limites de son intercommunalité, compte plusieurs établissements scolaires dont huit collèges et trois lycées. En outre, la ville de Vichy possède un pôle universitaire.

Articles connexes : Vichy#Enseignement et Cusset#Enseignement.

Écoles primaires[modifier | modifier le code]

Écoles maternelles[modifier | modifier le code]

Tous les établissements sont publics, on en recense 14, dont :

  • 7 à Vichy[1] : d’Alsace, Beauséjour, Châteaudun, La Colline, Lyautey, Pierre-Coulon et Sévigné ;
  • 2 à Cusset[2] : Jean-Zay et les Darcins ;
  • 2 à Bellerive-sur-Allier[3] : du bourg et Jean-Zay.

Creuzier-le-Vieux, Saint-Germain-des-Fossés, Saint-Rémy-en-Rollat et Saint-Yorre ont aussi une école maternelle publique.

Écoles élémentaires[modifier | modifier le code]

  • 6 à Vichy[1] : Georges-Mechin, Jacques-Laurent, Paul-Bert, Pierre-Coulon, Sévigne-Lafaye et un privé : Jeanne-d’Arc ;
  • 5 à Cusset[2] : Chassignol, les Darcins, Liandon, Lucie-Aubrac et un privé : Notre-Dame ;
  • 2 à Bellerive-sur-Allier[3] : Jean-Baptiste-Burlot et Marx-Dormoy.

Toutes les autres communes de la communauté d’agglomération ont une école élémentaire publique (Saint-Germain-des-Fossés en a deux).

Établissements secondaires[modifier | modifier le code]

Collèges[modifier | modifier le code]

L’agglomération compte huit collèges, dont deux privés, répartis dans quatre communes[4] :

  • à Bellerive-sur-Allier, le collège Jean-Rostand ;
  • à Cusset, le collège Maurice-Constantin-Weyer ;
  • à Saint-Germain-des-Fossés, le collège Jean-de-la-Fontaine ;
  • à Saint-Yorre, le collège Victor-Hugo ;
  • à Vichy, les collèges des Célestins et Jules-Ferry.

Les deux collèges privés sont Saint-Joseph à Cusset et Saint-Dominique à Vichy.

Lycées[modifier | modifier le code]

Les lycées sont situés sur la commune de Cusset.

  • Cité scolaire Albert-Londres (composée du Lycée de Presles et du Lycée professionnel Albert-Londres)[carte 1]
  • Lycée Valery-Larbaud (sections technologiques et professionnelles)
  • Lycée Saint-Pierre (établissement privé)

Cité scolaire Albert-Londres[modifier | modifier le code]

La cité scolaire Albert-Londres[5] réunit les lycées de Presles (enseignement général et technologique) et Albert-Londres (professionnel) à la suite d'un changement de nom depuis 2011[6]. Elle est située à l’extrémité ouest de la commune de Cusset, bordée au nord par l’avenue de Vichy, au sud par le boulevard du 8-Mai 1945, à l’ouest par le boulevard urbain. Sa superficie atteint 17 hectares.

Ouvert le , le lycée de Presles accueillait les anciens élèves du collège de Cusset à la suite de la réforme des collèges de 1965[7].

La cité assure les filières générales, technologiques (STI et STL), professionnelles — partie du Campus Albert-Londres avec 315 étudiants[8] — (dont 8 BTS[9] dans les domaines suivants : multimédia-communication-langues, économie-gestion-droit, entrepreneuriat-management, commerce, ingénierie et qualité de l’environnement[8]). Le journaliste et ancien otage Georges Malbrunot et la chanteuse Nolwenn Leroy ont fréquenté le lycée.

Les bâtiments de la cité, dont les premiers ont été construits au début des années 1960, sont en cours de rénovation jusqu’en 2016 pour 61 millions d’euros[10]. Depuis 2006, une importante rénovation de la cité se poursuit pour un montant de 61 millions d’euros[10], avec la création d’une nouvelle entrée au sud. En 2011, le bâtiment à vocation scientifique a été rénové pour 23 millions d’euros, le plus gros montant pour un lycée dans la région[11]. À l’extérieur de la cité, des aménagements de sécurité ont été réalisés en 2009 et 2010 pour un montant totalisant un million d’euros[12] : en 2009, une halte routière pour déposer les élèves en toute sécurité avec création d’une piste cyclable (pas toujours respectée) puis l’année suivante, la réfection de la chaussée du boulevard du 8-Mai 1945 et une partie du passage du Quercy, un parking, l’augmentation des rayons des deux giratoires (l’un d’eux devait être supprimé à court terme avec le projet du boulevard urbain) et le prolongement de la piste cyclable jusqu’à l’intersection avec la rue de Touraine.

Lycée Valery-Larbaud[modifier | modifier le code]

Le lycée Valery-Larbaud est un lycée public situé boulevard Gabriel Péronnet, dans le quartier de Puy-Besseau[carte 2], auquel il doit son nom à l’écrivain Valery Larbaud, né en 1881 et décédé à Vichy en 1957.

La construction de ce lycée a débuté en 1998[13]. Ouvert en septembre 1999, le lycée Valery-Larbaud est une réalisation du conseil régional d’Auvergne. Son coût total est de 2 759 327 euros, soit 18,1 millions de F. Il a été inauguré le en présence de Valéry Giscard d'Estaing alors Président du Conseil régional, du recteur, des élus, du personnel et des élèves de l’établissement[13]. Il remplace l’ancien lycée professionnel Abel-Boisselier, implanté au centre-ville, qui datait de 1835 et nommé en 1982[7].

La section professionnelle est membre du campus Albert-Londres, totalisant 215 étudiants dans les filières suivantes : santé et nutrition (avec une classe préparatoire institut de formation en soins infirmiers) et 3 BTS (diététique, opticien lunetier) et dans le tourisme, un BTS hôtellerie-restauration[8].

Lycée Saint-Pierre[modifier | modifier le code]

Ce lycée est localisé allée Pierre-Berthomier, à proximité du centre-ville[carte 3]. Ce lycée et le collège Saint-Joseph sont groupés dans le même établissement, ils sont étendus sur 8 bâtiments et 12 900 m2.

Le lycée a été fondé en 1822[7] par Mademoiselle Cougoul-Salignat et confié aux religieuses de la congrégation de Saint-Joseph de Chambéry. En 1856, le pensionnat Saint-Joseph s’est installé dans l’ancienne maison Pons (allée Pierre-Berthomier, du nom d’un aviateur résistant fusillé en 1944). Il prend la suite d’un pensionnat Saint-Pierre pour demoiselles créé trente ans plus tôt. Par la suite, il a connu une grande expansion tout au long de son histoire. Le , la chapelle Saint-Joseph, construite pour les religieuses arrivées en 1854 pour gérer le dit pensionnat, est bénie par l’évêque Dreux-Brézé.

Les sœurs de Saint-Joseph ont confié en 1986 à Pierre Déborbe, un laïc, la direction du collège et du lycée Saint-Joseph. En 1992, le lycée a pris le nom de Saint-Pierre. P. de Saint-Sauveur est arrivé en 1993 à la tête du lycée puis en 1994 à celle du collège[14].

Avec un effectif de 800 élèves en 2009-2010, un des bâtiments a été surélevé pour un coût de 600 000  TTC[15]. Il s’agit du bâtiment F accueillant les classes de seconde et de terminale. L’augmentation de l’effectif a conduit pour 2011-2012 à construire un nouveau restaurant scolaire et à créer une nouvelle classe de sixième[16].

Enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

Le campus Albert-Londres est nommé le 15 mai 2012 à l’occasion du quatre-vingtième anniversaire du décès du journaliste Albert Londres. Il regroupe dix établissements assurant des formations après le baccalauréat avec 2 300 étudiants[17],[8] :

Autres écoles :

  • École d'esthétique Fournier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Géolocalisation des établissements[modifier | modifier le code]

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Annuaire des écoles primaires de Vichy sur le site du Ministère de l'Éducation nationale
  2. a et b Annuaire des écoles primaires de Cusset sur le site du Ministère de l'Éducation nationale
  3. a et b Annuaire des écoles primaires de Bellerive-sur-Allier sur le site du Ministère de l'Éducation nationale
  4. Liste des collèges
  5. Site de la cité scolaire Albert-Londres
  6. « La cité scolaire de Presles va changer de nom », La Montagne (édition de Vichy),‎ (lire en ligne)
  7. a b et c Alain Carteret, Histoire de Vichy et de Cusset.
  8. a b c et d Supplément au Mag VVA no 24, 2013.
  9. « Presles soigne son entrée », La Montagne (édition de Vichy),‎ (lire en ligne)
  10. a et b Franck Charvais, « La rénovation des lycées de Presle et Albert-Londres avance à grandes enjambées », La Montagne (édition de Vichy),‎ (lire en ligne)
  11. Astrid Garaude, « L’été des grands travaux dans les lycées », La Montagne,‎
  12. Page Actualités du VVA magazine, magazine de la communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier, no 13, octobre 2009, p. 4.
  13. a et b inauguration du lycée Valery-Larbaud sur ac-clermont.fr.
  14. Historique du collège Saint-Joseph et du Lycée Saint-Pierre sur sjsp03.fr
  15. « Un étage supplémentaire pour Saint-Joseph et Saint-Pierre », La Montagne,‎ (lire en ligne) (édition de Vichy).
  16. « Le nouveau restaurant scolaire ouvre aujourd’hui à Saint-Joseph - Saint-Pierre », La Montagne,‎ , p. 12 (édition de Vichy).
  17. Jean-Michel Guerre (dir.), « Albert-Londres », VVA Expresso, no 141,‎ (lire en ligne) Lettre d’information de la communauté d’agglomération