Saulzet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saulzet
Saulzet
La mairie.
Blason de Saulzet
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Vichy
Intercommunalité Communauté de communes Saint-Pourçain Sioule Limagne
Maire
Mandat
Jean-François Humbert
2020-2026
Code postal 03800
Code commune 03268
Démographie
Gentilé Saulzetois, Saulzetoises [1]
Population
municipale
385 hab. (2018 en augmentation de 1,85 % par rapport à 2013)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 08′ 09″ nord, 3° 13′ 12″ est
Altitude Min. 295 m
Max. 423 m
Superficie 9,21 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Vichy
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Gannat
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Saulzet
Géolocalisation sur la carte : Allier
Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Saulzet
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saulzet
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saulzet

Saulzet est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située en Limagne bourbonnaise entre Gannat et Saint-Pourçain-sur-Sioule, au sud du département de l'Allier[2], elle est située sur l'axe départemental 2009 reliant Moulins à Clermont-Ferrand.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Six communes sont limitrophes de Saulzet[3] :

Transports[modifier | modifier le code]

Située sur la RD 2009 (ancienne RN 9), la commune de Saulzet, comme les autres communes traversées par la RD 2009, est considérée comme zone dangereuse sur 200 mètres de chaque côté de la route à cause du passage de 1 900 camions par jour, dont des convois exceptionnels qui peuvent contenir des matières dangereuses. Aux abords de la RD, le bruit peut monter à 70 décibels, alors que le seuil de tolérance est situé à 50 dB. Les inconvénients liés au bruit de la RD 2009 concernent uniquement les riverains de l'ancienne nationale.[réf. nécessaire]

Le territoire communal est également desservi par les routes départementales 27 (en direction d'Escurolles), 42 (vers Jenzat et Chantelle), 117 (vers Monteignet-sur-l'Andelot) et 327 (vers Gannat)[3].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Saulzet est une commune rurale[Note 1],[4]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[5],[6].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Vichy, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 50 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[7],[8].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (92,3 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (92,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (86,5 %), zones urbanisées (7,8 %), zones agricoles hétérogènes (5,3 %), prairies (0,5 %)[9].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

1939-1945 : la ville de Saulzet a vu une colonne de la Wehrmacht stationner à l'ombre des vergers en juin 1940. Celle-ci se déplaçait vers Riom. Pendant le mois de juin 1940, une section blindée allemande a fait escale à Saulzet en route vers Riom.

En 1945, un certain nombre de prisonniers allemands ont été stationnés dans des baraquements situés au sud de Saulzet, entre le village et Gannat. Ils ont été employés à assécher les marais entre Escurolles et Saulzet. La plupart d'entre eux étaient rentrés chez eux dès 1947, sauf un qui n'est reparti qu'en 1949 car son village était en zone soviétique.

Quand ils avaient bien travaillé, les prisonniers avaient le droit d'aller dans les fermes du coin le dimanche pour demander un peu de nourriture afin d'améliorer le quotidien. À en croire la présence de noms d'origine germanique dans le cimetière de Saulzet certains n'ont pas trouvé que des œufs dans les fermes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1802 1824 Joseph René de Longueil[11]    
1824 1830 G. de Calignon[11]    
1830 1846 ... Brun[11]    
1846 1848 ... de la Boulaye[11]    
1848 1855 ... Jobert[11]    
1855 1870 Claude Gilbert de Gaulmyn[11]    
1870 1874 Elysée Joseph Gervy[11]    
1874 1881 Claude Gilbert de Gaulmyn[11]    
1881 1884 François-Guillaume Matthet[11]    
1884 1893 Jean Méchin[11]    
1893 après 1902 Jean Brun[11]    
1947 ? Henri Sarron SFIO Exploitant agricole
mars 2001 mars 2008 Daniel Tagornet    
mars 2008 En cours
(au 8 juillet 2020)
Jean-François Humbert[12]   Retraité
Réélu en 2014 et en 2020

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[14].

En 2018, la commune comptait 385 habitants[Note 3], en augmentation de 1,85 % par rapport à 2013 (Allier : −1,82 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
629666814851911912892862865
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
883829766759756690656647640
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
596571546468457441417354313
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
337354316312340330335336336
2013 2018 - - - - - - -
378385-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Saulzet dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Elle gère une école maternelle publique[17]. Saulzet appartient à un regroupement pédagogique intercommunal. Les élèves en primaire doivent suivre leur scolarité sur plusieurs communes. En 2012 par exemple, les petites sections de maternelles sont à Escurolles puis à Saulzet, puis le CP/CE1 à Saint-Pont, puis le CM1 au Mayet-d'École et le CM2 à Espinasse-Vozelle. Les élèves prennent le bus et sont obligés de rester à la cantine si les parents n'ont pas de moyen de transport pour les récupérer à midi.[réf. nécessaire]

Les collégiens poursuivent leur scolarité, hors dérogations, à Gannat[18], et les lycéens à Saint-Pourçain-sur-Sioule ou à Cusset, pour les filières générales ou technologiques[19].

Économie[modifier | modifier le code]

Commerce[modifier | modifier le code]

Un vide grenier/brocante a lieu tous les seconds dimanches de septembre autour de la salle des fêtes de la mairie.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Saulzet possède un seul édifice inscrit aux monuments historiques. Le château de Beauverger, du XVe siècle, est inscrit en 1929[20].

Autre monument, non protégé : l'église Saint-Julien. La nef et les bas-côtés sont du XIIe siècle ; le clocher-porche a été édifié au XIXe siècle. Vitraux de l'atelier d'Émile Thibaud.

Le château de Listenois, dont le nom venait du surnom porté par Louis Aycelin, sire de Montagut et de Saulzet en partie — surnom qui semble être une composition à partir de « Lis tenois », car Louis, par une grâce spéciale de Charles VI de 1412, relevait directement du roi et non plus du duc de Bourbon pour ses fiefs du Donjon et de Châteldon[21],[22], mais qui fleure bon aussi les légendes et les mythes héroïques, Pellinor de Listenois étant dans le cycle arthurien un roi gallois, père de Perceval, Lamorak, Agloval et Dornar — est généralement interprété comme une ancienne forteresse disparue, sise à Saulzet ; la terre et le château, en tout cas le nom, se sont transmis des Aycelin à la Maison de Vienne (-Roulans et Monbis : cf. l'article Jean de Vienne) et aux Bauffremont-Scey.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saulzet Blason
Écartelé en sautoir : au 1er d'argent à quatre roseaux à massettes au naturel, au 2e de sinople à une tour d'or maçonnée de sable, au 3e de sinople à une gerbe de blé d'or, au 4e d'argent à un saule au naturel[23].
Détails
Les roseaux rappellent l'ancien marais, la gerbe de blé pour la vocation agricole du village, le saule pour le nom de la commune et enfin la tour pour le château.

Création Jean-François Binon, adoptée le .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.habitants.fr/allier-03
  2. « Saulzet », sur Lion 1906.
  3. a et b Carte de Saulzet sur Géoportail.
  4. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  6. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  7. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  8. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  9. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  10. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  11. a b c d e f g h i j et k D'après les registres de l'État-civil de Saulzet, Archives départementales de l'Allier
  12. « Liste nominative des communes de l'Allier » [PDF], sur maires-allier.fr, Association des maires et présidents d'intercommunalité de l'Allier, (consulté le ).
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  17. Annuaire des établissements scolaires de Saulzet sur le site du ministère de l'Éducation nationale.
  18. « Sectorisation des collèges du département de l'Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le ).
  19. « Sectorisation des lycées - 2GT - Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le ).
  20. « Château de Beauverger », notice no PA00093296, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  21. « Le terrier de Louis Aycelin (1395) : vente d'un manuscrit médiéval », sur pecia.blog.tudchentil
  22. Voir Châteaux, fiefs, mottes, maisons fortes et manoirs en Bourbonnais, dir. René Germain, 2004 : p. 523
  23. « 03268 Saulzet (Allier) », sur armorialdefrance.fr (consulté le )