Saint-Pont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Pont
Saint-Pont
Le chevet de l'église romane de Saint-Pont.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Vichy
Intercommunalité Communauté d'agglomération Vichy Communauté
Maire
Mandat
Caroline Bardot
2020-2026
Code postal 03110
Code commune 03252
Démographie
Population
municipale
668 hab. (2018 en augmentation de 9,15 % par rapport à 2013)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 09′ 54″ nord, 3° 17′ 53″ est
Altitude Min. 287 m
Max. 343 m
Superficie 12,31 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Vichy
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Bellerive-sur-Allier
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Saint-Pont
Géolocalisation sur la carte : Allier
Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Saint-Pont
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Pont
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Pont
Liens
Site web mairie-saint-pont.fr

Saint-Pont est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie de l'aire d'attraction de Vichy.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Pont est située en Limagne bourbonnaise, au sud du département de l'Allier.

Représentations cartographiques de la commune
Carte OpenStreetMap
Carte topographique

Quatre communes sont limitrophes[1] :

Communes limitrophes de Saint-Pont
Broût-Vernet
Saint-Pont Vendat
Escurolles Espinasse-Vozelle

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par le Châlon[1].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Elle est desservie par les routes départementales 27 et 222[1].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Saint-Pont est une commune rurale[Note 1],[2]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Vichy, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 50 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[5],[6].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (90,5 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (92,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (43,8 %), prairies (43,3 %), zones urbanisées (7,5 %), zones agricoles hétérogènes (3,4 %), forêts (2 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune prit le nom de Mont-sur-Chalon[9].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

Saint-Pont dépendait du district de Gannat en 1793 puis de l'arrondissement de Gannat de 1801 à 1926, de Lapalisse de 1926 à 1941 puis de Vichy depuis 1941[9].

À la suite du redécoupage des cantons du département appliqué depuis les élections départementales de mars 2015, la commune, dépendant alors du canton d'Escurolles, est rattachée à celui de Bellerive-sur-Allier[10].

Jusqu'en 2016, la commune faisait partie de la communauté de communes du Bassin de Gannat. Celle-ci a fusionné avec deux autres communautés de communes pour former, au , la communauté de communes Saint-Pourçain Sioule Limagne.

Par délibération du conseil municipal du , la commune a souhaité changer de structure intercommunale. Ce changement a été autorisé moyennant une somme de plus de 48 000  afin de quitter Saint-Pourçain Sioule Limagne (conseil communautaire du ) et rejoindre la communauté d'agglomération Vichy Communauté (délibération du ). Ce changement d'intercommunalité a été autorisé par un arrêté préfectoral du , avec prise d'effet au [11].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[12]
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1794 Annet Granghon-Dessimons    
1794 1795 Jean Baptiste Granghon-Vodot    
1795 1800 Annet Granghon-Dessimons    
1800 1808 Jean Baptiste Granghon-Vodot    
1808 1813 Claude Bressol    
1825 1835 Barthélémy Chambon    
1835 1837 Bonnamour    
1837 1848 Philippe Chambon    
1848 1851 Barthélémy Chambon    
1851 1852 Victor Tixier   Médecin, propriétaire du château de Saint-Pont
1852 1855 François Richard    
1855 1861 Ernest Imbert de Trémiolles[Note 3]    
1861 1870 Antoine Borot    
1870 1871 Ernest Imbert de Trémiolles    
1871 1874 Antoine Borot    
1874 1876 Victor Tixier   Médecin, exploitant agricole
1876 1877 Yves Robelin    
1877 1888 Pierre Thivat    
1888 1889 Charles de Grivel    
1889 1904 Jean Baptiste Chassing    
1904 1912 Eugène Roche    
1912 1931 Jean-Baptiste Chassing    
1931 1941 Jean Beaudonnet    
1941 1944 Maxime Soucachet    
1944 1953 Armand Chassing    
1953 1959 Antoine Justin    
1959 1983 Roger Rambeau   Agriculteur
1983 1995 André Amilhat   Artisan serrurier
1995 2014 Pierre Prade   Ancien instituteur et secrétaire de mairie de Saint-Pont
2014 Agnès Chapuis   Agent d'affaires
[SP 1] En cours
(au )
Caroline Bardot[13]   3e vice-présidente de la communauté d'agglomération Vichy Communauté
chargée des transitions écologiques et énergétiques (depuis 2020)[14]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

La collecte des déchets est assurée par le SICTOM Sud Allier[SP 2].

Équipements et services publics[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Saint-Pont dépend de l'académie de Clermont-Ferrand et gère une école élémentaire publique[15].

Depuis 1991[réf. souhaitée], l'école fait partie d'un RPI (regroupement pédagogique intercommunal) qui regroupe les communes d'Escurolles, Le Mayet-d'École, Monteignet, Saint-Pont et Saulzet. Les élèves de la maternelle au CM2 fréquentent les dix classes réparties dans les cinq communes en sections uniques ou doubles[SP 3].

Hors dérogations à la carte scolaire, les collégiens se rendent à Gannat[16] et les lycéens à Saint-Pourçain-sur-Sioule ou à Cusset[17].

Justice[modifier | modifier le code]

Saint-Pont dépend de la cour d'appel de Riom, du tribunal de proximité de Vichy et des tribunaux judiciaire et de commerce de Cusset[18].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[19]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[20].

En 2018, la commune comptait 668 habitants[Note 4], en augmentation de 9,15 % par rapport à 2013 (Allier : −1,82 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9388708959741 0321 0351 0561 0911 038
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
966980921866814801752735736
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
705732702574555515502521486
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
451408387412435449516526603
2017 2018 - - - - - - -
656668-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Saint-Pont possède 24 édifices[22] dont 22 recensés à l'inventaire général du patrimoine culturel et deux inscrits aux monuments historiques :

Hors inventaire supplémentaire, la commune possède vingt-sept objets répertoriés dans la base Palissy[25].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Gendre de Granghon-Vodot.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  5. Arrière-petit-fils de Victor Tixier, maire de Saint-Pont de 1874 à 1876.

Références[modifier | modifier le code]

  • Site de la mairie :
  1. « Compte-Rendu du 27 mai 2020 » [PDF] (consulté le ).
  2. « Déchets » (consulté le ).
  3. « Ecole » (consulté le ).
  • Autres sources :
  1. a b et c Carte de Saint-Pont sur Géoportail.
  2. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  7. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  8. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  9. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Décret no 2014-265 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Allier.
  11. Direction de la Citoyenneté et de la Légalité - Service du conseil et du contrôle des collectivités territoriales - Bureau de l'intercommunalité et de la réforme territoriale, « ARRÊTÉ no 2970/2017 portant modification du périmètre de la communauté de communes Saint-Pourçain Sioule Limagne par retrait de la commune de Saint-Pont et modification du périmètre de la communauté d'agglomération Vichy Communauté par adhésion de la commune de Saint-Pont » [PDF], Recueil des actes administratifs no 03-2017-099, Préfecture de l'Allier, (consulté le ), p. 29-32.
  12. « Les maires de Saint-Pont », sur FranceGenWeb (consulté le ).
  13. « Caroline Bardot nouveau maire de Saint-Pont (Allier) », La Montagne, (consulté le ).
  14. « Les élus », sur vichy-communaute.fr, Communauté d'agglomération Vichy Communauté (consulté le ).
  15. « Annuaire : Résultats de recherche - Allier (03), Saint-Pont, école », Ministère de l'Éducation nationale (consulté le ).
  16. « Sectorisation des collèges du département de l'Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le ).
  17. « Sectorisation des lycées - 2GT - Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le ).
  18. « Liste des juridictions compétentes pour une commune », sur annuaires.justice.gouv.fr, Ministère de la Justice (consulté le ).
  19. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  20. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  22. Index des édifices de Saint-Pont dans la base Mérimée.
  23. « Église Saint-Mayeul-et-Saint-Pont », notice no PA00093284, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  24. « Château », notice no PA00093283, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  25. Index des objets de Saint-Pont dans la base Palissy.