Creuzier-le-Vieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Creuzier-le-Vieux
Église de Creuzier-le-Vieux
Église de Creuzier-le-Vieux
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Allier
Arrondissement Vichy
Canton Cusset
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier
Maire
Mandat
Christian Bertin
2014-2020
Code postal 03300
Code commune 03094
Démographie
Gentilé Creuziérois[1]
Population
municipale
3 315 hab. (2012)
Densité 291 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 09′ 38″ N 3° 26′ 06″ E / 46.1605555556, 3.43546° 09′ 38″ Nord 3° 26′ 06″ Est / 46.1605555556, 3.435
Altitude Min. 243 m – Max. 404 m
Superficie 11,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte administrative de l'Allier
City locator 14.svg
Creuzier-le-Vieux

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Creuzier-le-Vieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Creuzier-le-Vieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Creuzier-le-Vieux
Liens
Site web www.creuzier-le-vieux.com

Creuzier-le-Vieux est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne. Elle fait partie de l'aire urbaine de Vichy.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Creuzier-le-Vieux est située à proximité de la Montagne Verte, au nord des deux principales villes de l'agglomération par leur population que sont Vichy et Cusset.

Appartenant au canton de Cusset de 1801 à 1985, elle fut rattachée au canton de Cusset-Nord jusqu'en mars 2015. À la suite du redécoupage des cantons du département, la commune retrouve le canton de Cusset[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Six communes sont limitrophes de Creuzier-le-Vieux[3] :

Communes limitrophes de Creuzier-le-Vieux
Saint-Rémy-en-Rollat Saint-Germain-des-Fossés Creuzier-le-Neuf
Charmeil Creuzier-le-Vieux
Cusset, Vichy

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Risques naturels et technologiques[modifier | modifier le code]

La commune est soumise aux risques de mouvement de terrain, de séisme et de transport de matières dangereuses[4].

Un plan de prévention des risques naturels a été approuvé en 2001 pour les inondations de la rivière Allier, un autre concernant les mouvements de terrain par tassements différentiels l'a été en 2008. Le DICRIM existe depuis 1998[4].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est bordée à l'ouest par la rivière Allier.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Transport routier[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune de Creuzier-le-Vieux est traversé par plusieurs routes départementales.

Depuis Vichy et la zone commerciale des Ailes, la route départementale (RD) 6E dessert la polyclinique La Pergola et le collège Jules Ferry. Sur la commune, la route s'appelle rue des Ailes. À un carrefour à feux, elle croise la RD 27 de Cusset à Saulzet. Au-delà, la RD 174 dessert la zone industrielle de Vichy Rhue, les villages de Rhue et de Laudemarière puis continue vers la commune voisine de Creuzier-le-Neuf jusqu'au carrefour giratoire éponyme (N 209/D 2209/D 67/D 174/D 907).

La RD 258, partant de Saint-Germain-des-Fossés, dessert le centre-bourg et termine au hameau de Beausoleil sur la D 27.

La RD 558 relie les Guinards à Crépin via la mairie (et au-delà vers Seuillet) et la RD 658 dessert le quartier de Crépin. Ces deux dernières routes croisent la RD 2209 (ancienne route nationale 209) de Gannat à Varennes-sur-Allier, à l'est de la commune.

Transport urbain[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Transports en commun de Vichy.

Creuzier-le-Vieux est desservie par deux des neuf lignes du réseau de transport en commun MobiVie. La ligne D dessert le bourg (quartiers de Beausoleil et des Guinards, ainsi que la mairie, les Arloings et les Roussilles aux heures de pointe) tandis que la ligne F dessert la zone industrielle de Vichy-Rhue.

Transport ferroviaire[modifier | modifier le code]

La ligne de Saint-Germain-des-Fossés à Darsac passe à l'ouest de la commune. Les gares les plus proches sont celles de Saint-Germain-des-Fossés et de Vichy.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine et quartiers[modifier | modifier le code]

Des lieux-dits sont : Pont Boutiron, Laudemarière, Rhue, Crépin, les Arloings, les Guinards.

Sur les 1 138 hectares de la commune, 237,3 sont des espaces habités[5].

Logement[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 1 574 logements, contre 1 405 en 2007. Parmi ces logements, 90,8 % étaient des résidences principales, 1,2 % des résidences secondaires et 8 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 94,3 % d'entre eux des maisons individuelles et pour 5,4 % des appartements[a 1].

La proportion des résidences principales, propriétés de leurs occupants était de 83,4 %, en baisse par rapport à 2007 (86 %). La part de logements HLM loués vides était de 5,5 % (contre 4,4 %)[a 2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Des sondages effectués en 2002 aux Petits Guinards, en bordure de l'Allier, ont confirmé des découvertes plus anciennes et montrent une occupation remontant au Magdalénien[6]. Les restes retrouvés témoignent notamment de chasses au renne et au cheval, entre mars et juillet.

La seigneurie de Creuzier-le-Vieux appartenait au XVIe siècle à la famille de Montmorillon ; elle passe aux Bourbon-Busset, par le mariage, le 21 juin 1588, de Louise de Montmorillon avec César de Bourbon, comte de Busset. La famille de Bourbon-Busset resta propriétaire à Creuzier-le-Vieux jusqu'au milieu du XIXe siècle.

Depuis le XIe siècle jusque dans les années 1950-1960, les collines aux alentours de Vichy (dont celles de Creuzier-le-Vieux) étaient couvertes de vignes, on peut parler ainsi de « l'ancien vignoble vichyssois ».

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Les personnalités exerçant une fonction élective dont le mandat est en cours et en lien direct avec le territoire de la commune de Creuzier-le-Vieux sont les suivantes :

Élection Territoire Titre Nom Début de mandat Fin de mandat
Municipales Creuzier-le-Vieux Maire Christian Bertin 2014 2020
Départementales Cusset Conseillers départementaux Annie Corne
Jean-Sébastien Laloy
29 mars 2015 2021
Législatives 3e circonscription Député Gérard Charasse juin 2012 juin 2017
Régionales Auvergne Président du conseil régional René Souchon mars 2010 décembre 2015
Présidentielles France Président de la République François Hollande 6 mai 2012 mai 2017

Lors de l'élection présidentielle de 2012, les 2 430 votants ont majoritairement voté pour Nicolas Sarkozy (UMP) avec 51,09 % des voix alors que François Hollande (PS) n’a recueilli que 48,91 % des voix pour la commune ; le taux de participation pour cette élection était de 86,35 %[7].

Lors des élections législatives de 2012, les 1 715 votants (60,84 % de participation) ont majoritairement voté pour Gérard Charasse (PRG) par 57,70 % des voix. Celui-ci est élu dans la troisième circonscription du département[8].

Lors des élections régionales de 2010, les 1 453 votants (54,56 % de participation) ont voté pour René Souchon par 57,75 % des voix. Celui-ci est réélu à la tête du Conseil régional d'Auvergne[9].

Aux élections municipales de 2014, les 1 999 votants (70,16 % de participation) ont voté pour la liste André Crouzier par 65,02 % des voix. Il acquiert 19 sièges au conseil municipal dont 2 au conseil communautaire. Il bat Patrick Jourdain, qui obtient les 4 sièges restants du conseil municipal dont 1 du conseil communautaire. Le maire sortant ne s'est pas représenté. Christian Bertin a été élu maire même s'il n'était pas en tête de liste[10].

La liste UMP de Brice Hortefeux est arrivée en tête dans la commune aux élections européennes de 2014 avec 24,85 % des voix. 4 voix d'écart séparent cette liste de la liste FN. Moins d'un inscrit sur deux s'est exprimé (48,21 %)[11].

Aux élections départementales de 2015, le binôme Annie Corne - Jean-Sébastien Laloy, élu dans le canton, a recueilli 64,19 % des suffrages exprimés au second tour. 52,08 % des électeurs ont voté[12].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

En 2011, Creuzier-le-Vieux comptait 3 334 habitants[13]. Ce nombre étant compris entre 2 500 et 3 499, le nombre de membres du conseil municipal est de 23.

Le conseil municipal a désigné le 28 mars 2014[14] six adjoints et seize conseillers municipaux[15].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1973 1983 René Corre    
octobre 1983 mars 2001 Jean Burlaud Apparenté PCF  
mars 2001 mars 2014 Jean-Claude Tuloup PCF  
mars 2014 en cours Christian Bertin Sans étiquette  

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Le SIVOM Val d'Allier assure la gestion de la distribution de l'eau potable sur la commune. L'assainissement relève de la compétence de la communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier[16].

Au , le système d'assainissement collectif de la commune était composé de trois réseaux d'eaux (usées 25,9 km, pluviales 24,3 km et unitaire 1,2 km). Une station d'épuration traitait les effluents à 108 000 équivalents habitants. Il existe cinq postes de refoulement[17].

Finances locales[modifier | modifier le code]

Le budget municipal pour l'année 2014 s'élevait à 2 848 646 € en fonctionnement et à 1 949 327 € en investissement[18].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Au 22 juillet 2015, selon le site France-Diplomatie du ministère des Affaires étrangères, il n'existe aucun projet de coopération avec Creuzier-le-Vieux[19].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 3 315 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 477 1 411 1 437 1 333 1 402 1 418 1 382 1 520 1 508
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 536 1 544 1 532 1 507 1 504 1 519 1 454 1 399 1 406
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 348 1 307 1 215 1 091 1 085 1 120 1 146 1 102 1 278
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
1 393 1 535 1 828 2 153 2 751 2 960 3 074 3 152 3 208
2012 - - - - - - - -
3 315 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2004[21].)
Histogramme de l'évolution démographique


La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (29,6 %)[a 3] est supérieur au taux national (23,6 %) mais inférieur au taux départemental (31,6 %).

À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Toutefois, le taux, de 50,5 %, est inférieur au taux national (51,6 %).

Répartition de la population de la commune par tranches d'âge en 2012
Tranche d'âge 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 ans et plus
49,5 % d'hommes 17,2 % 13,1 % 15,2 % 24,8 % 29,6 %
50,5 % de femmes 15,1 % 12,2 % 17,7 % 25,6 % 29,4 %
Pyramide des âges de Creuzier-le-Vieux en 2012 en pourcentage[a 4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,5 
90 ans ou +
0,8 
7,1 
75 à 89 ans
7,9 
22 
60 à 74 ans
20,7 
24,8 
45 à 59 ans
25,6 
15,2 
30 à 44 ans
17,7 
13,1 
15 à 29 ans
12,2 
17,2 
0 à 14 ans
15,1 
Pyramide des âges du département de l'Allier en 2012 en pourcentage[22]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,7 
90 ans ou +
1,9 
9,6 
75 à 89 ans
14,1 
18,1 
60 à 74 ans
18,5 
21,6 
45 à 59 ans
20,6 
17,9 
30 à 44 ans
16,7 
15,3 
15 à 29 ans
13,4 
16,8 
0 à 14 ans
14,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Creuzier-le-Vieux dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Elle gère l'école maternelle publique des Roussilles et l'école élémentaire publique des Arloings[23].

Santé[modifier | modifier le code]

La clinique privée La Pergola et le centre hospitalier Jacques-Lacarin, à Vichy, assurent les urgences.

La commune possède également une pharmacie et un cabinet médical[24].

Sports[modifier | modifier le code]

Deux stades sont implantés sur la commune : le stade René-Corre, du nom du maire élu entre 1973 et 1983, et un autre dans la zone industrielle de Vichy-Rhue[25].

La commune possède un club de football, de pétanque, de badminton, de tennis, de cyclisme et de basket-ball[26].

Médias[modifier | modifier le code]

La tour de télécommunications, d'une hauteur de 95 m et construite vers 1975, domine l'agglomération de Vichy. Elle assure la diffusion de quelques radios nationales en FM, comme RTL, Europe 1, RFM, RMC, ainsi que des radios locales[27].

La diffusion de la télévision est assurée par l'émetteur TDF de Cusset[27]. Les foyers peuvent recevoir France 3 Auvergne.

Les kiosques vendent La Montagne (édition de Vichy).

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2012, la population âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 2 103 personnes, parmi lesquelles on comptait 73,8 % d'actifs dont 68,2 % ayant un emploi et 5,6 % de chômeurs[a 5].

On comptait 1 434 emplois dans la zone d'emploi. Le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la zone étant de 1 448, l'indicateur de concentration d'emploi est de 99,1 %, ce qui signifie que la commune offre environ un emploi par habitant actif[a 6].

1 261 des 1 448 personnes âgées de 15 ans ou plus (soit 87,1 %) sont des salariés[a 7]. Près de trois quarts des actifs travaillent dans une autre commune du département[a 8].

Entreprises[modifier | modifier le code]

Au , Creuzier-le-Neuf comptait 160 entreprises : 20 dans l'industrie, 33 dans la construction, 86 dans le commerce, les transports et les services divers et 21 dans le secteur administratif[a 9], ainsi que 190 établissements[a 10].

Agriculture[modifier | modifier le code]

Au recensement agricole de 2010, la commune comptait 14 exploitations agricoles. Ce nombre est en nette diminution par rapport à 2000 (18) et à 1988 (24)[28].

La superficie agricole utilisée sur ces exploitations est de 406 hectares en 2010, celle-ci augmentant par rapport à 2000 (334 ha) et à 1988 (271 ha)[28].

Industrie et construction[modifier | modifier le code]

La zone industrielle de Vichy-Rhue, en bord d'Allier, accueille notamment les Laboratoires Vichy du groupe L'Oréal.

Commerce et services[modifier | modifier le code]

La commune comprend une épicerie-boulangerie-pâtisserie dans le quartier des Guinards, une coiffeuse à domicile, une esthéticienne, un fleuriste, ainsi que deux magasins de déstockage dans la zone de Vichy Rhue (Stock Affaires et Noz)[29].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Au , la commune ne compte ni hôtels[a 11] ni campings[a 12] ni d'autres hébergements collectifs[a 13].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Photographie du monument aux morts de Creuzier-le-Vieux
Monument aux morts
  • Église Saint-Martin, entourée du cimetière, à l'écart du bourg (fortement remaniée au XXe siècle sur une base du XIIe siècle). Une nécropole mérovingienne a été fouillée en 1986 dans la crypte de l'église[Note 3].
  • Maison forte du XVe siècle, accolée à l'église (château du Lauzet). Elle a succédé à un château plus ancien, dont il reste quelques vestiges. À cet endroit était le siège de la seigneurie de Creuzier-le-Vieux.
  • Monument aux morts 1914-1918 et 1939-1945, sur la place de l'église. Un enfant assis sur un canon montre une tête casquée. Des rameaux de vigne et des grappes de raisin rappellent la culture locale, mais symbolisent aussi le sang du sacrifice.
  • Maison forte de Laudemarière, fortement remaniée au XIXe siècle. Le logis central est flanqué d'un côté d'un pavillon et de l'autre d'une tour ronde à toit conique.
  • Maison forte de La Viala.
  • Château de La Seigne, du XVIIIe siècle dans son état actuel.
  • Pont Boutiron sur la RD 27.
  • Lavoir (XIXe siècle).

Héraldique[modifier | modifier le code]

blason

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

Parti: au premier de gueules à l'épi de blé d'or posé en pal, au second d'or à la grappe de raisin de gueules pampée de sinople.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.
  3. L'objet le plus remarquable provenant de ces fouilles est une fibule en argent incrustée de grenats, qui est conservée au musée Bargoin, à Clermont-Ferrand.

Références INSEE[modifier | modifier le code]

Dossier relatif à la commune

  1. LOG T2 – Catégories et types de logements.
  2. LOG T7 – Résidences principales selon le statut d'occupation.
  3. POP T0 – Population par grandes tranches d'âges.
  4. POP T3 – Population par sexe et âge en 2012.
  5. EMP T1 – Population de 15 à 64 ans par type d'activité.
  6. EMP T5 – Emploi et activité.
  7. ACT T1 – Population de 15 ans ou plus ayant un emploi selon le statut en 2012.
  8. ACT T4 – Lieu de travail des actifs de 15 ans ou plus ayant un emploi qui résident dans la zone.
  9. DEN T3 – Nombre d'entreprises par secteur d'activité au 1er janvier 2013.
  10. DEN T5 – Nombre d'établissements par secteur d'activité au 1er janvier 2013.
  11. TOU T1 – Nombre et capacité des hôtels au 1er janvier 2015.
  12. TOU T2 – Nombre et capacité des campings au 1er janvier 2015.
  13. TOU T3 – Nombre d'autres hébergements collectifs au 1er janvier 2015.

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. « Allier > Creuzier-le-Vieux (03300) », sur habitants.fr (consulté le 22 juillet 2015).
  2. Décret no 2014-265 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Allier
  3. « Creuzier-le-Vieux », sur Lion 1906.
  4. a et b Risques dans la commune sur prim.net
  5. Rapport de présentation du SCOT de la communauté d'agglomération de Vichy Val d'Allier approuvé par délibération du conseil communautaire du (en ligne).
  6. Laure Fontana, Laurent Lang, François-Xavier Chauvière, Marcel Jeannet et Lionel Magoga, « Nouveau sondage sur le site paléolithique des Petits Guinards à Creuzier-le-Vieux (Allier, France) : des données inattendues », Bulletin de la Société préhistorique française, vol. 100, no 3,‎ , p. 591-596 (lire en ligne).
  7. Résultats des élections présidentielles de 2012 sur le site du Ministère de l'Intérieur.
  8. Résultats des élections législatives de 2012 sur le site du Ministère de l'Intérieur.
  9. Résultats des élections régionales de 2010 sur le site du Ministère de l'Intérieur.
  10. Résultats des élections municipales de 2014 sur le site du Ministère de l'Intérieur.
  11. Résultats des élections européennes de 2014 sur le site du Ministère de l'Intérieur.
  12. « Résultats des élections départementales 2015 - ALLIER (03 ) - canton de Cusset - commune de Creuzier-le-Vieux », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 22 juillet 2015).
  13. « Populations légales 2011 de la commune : 03094-Creuzier-le-Vieux », sur le site de l'Insee (consulté le 22 juillet 2015).
  14. [PDF] « Compte rendu du conseil municipal du 28 mars 2014 », sur le site de la mairie (consulté le 22 juillet 2015).
  15. « Conseil municipal », sur le site de la mairie (consulté le 22 juillet 2015).
  16. « L'eau », sur le site de la mairie (consulté le 22 juillet 2015).
  17. « L'assainissement collectif et Vichy Val d'Allier », sur le site de la communauté d'agglomération (consulté le 22 juillet 2015).
  18. « Budget municipal », sur le site de la mairie (consulté le 22 juillet 2015).
  19. « Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures », sur le site France-Diplomatie du ministère des Affaires étrangères (consulté le 22 juillet 2015).
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2012.
  22. « Chiffres clés Évolution et structure de la population - Département de l'Allier (03) », sur le site de l'Insee (consulté le 4 juillet 2015).
  23. Annuaire des établissements scolaires de Creuzier-le-Vieux sur le site du ministère de l'Éducation nationale.
  24. « Professionnels de santé », sur le site de la mairie (consulté le 22 juillet 2015).
  25. « Sport », sur le site de la mairie (consulté le 22 juillet 2015).
  26. « Vie associative », sur le site de la mairie (consulté le 22 juillet 2015).
  27. a et b Philippe Cros, « On vous dit tout sur la tour du Vernet », La Montagne,‎ (lire en ligne).
  28. a et b Résultats du recensement agricole (cadrage) sur le site du ministère de l'Agriculture.
  29. « Commerces », sur le site de la mairie (consulté le 22 juillet 2015).