Campus Condorcet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Condorcet.
Campus Condorcet
Image illustrative de l'article Campus Condorcet
Lieu Aubervilliers Paris (région Île-de-France)
Pays Drapeau de la France France
Construction 2019
Gare Gare de La Plaine - Stade de France
Métro Front Populaire
Tramway à terme : Tram'Y
Coordonnées 48° 54′ 31″ nord, 2° 21′ 59″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Campus Condorcet

Géolocalisation sur la carte : Seine-Saint-Denis

(Voir situation sur carte : Seine-Saint-Denis)
Campus Condorcet

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Campus Condorcet

La Cité des Humanités et des Sciences Sociales est un nouveau campus universitaire dans le Grand Paris, au nord de Paris, à cheval entre le territoire de la Porte de la Chapelle à Paris et de la commune d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). À son ouverture en 2019, ce sera le plus grands campus européen dans le domaine de la recherche en sciences humaines et sociales. Dix établissements d'enseignement supérieur et organismes spécialisés dans les sciences humaines et sociales et quatre ComUE y participent.

Ce site est desservi par la station de métro « Front populaire » (ligne 12) et bientôt par le Tramway (Tram'Y).

Mercredi 10 décembre 2014, le jury du concours organisé par la Région Île-de-France pour la bibliothèque du Campus Condorcet a sélectionné le projet architectural présenté par l’agence Elizabeth et Christian de Portzamparc[1].

Le 15 mars 2016, Jean-Claude Waquet, président de l’établissement public, a signé, en présence de Thierry Mandon, secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le contrat de partenariat avec le groupement Sérendicité (composé de GTM Bâtiment - filiale de VINCI Construction France - de 3i Infrastructure PLC et d’ENGIE Cofely) pour la construction et la maintenance pendant 26 ans de 50 000 m2 de locaux à Aubervilliers. Le loyer de ce contrat s’élève à 11 millions d’euros par an, couvrant les frais d’investissement-construction, la maintenance, l’entretien, la sécurité-sûreté[2], etc.

Historique du projet[modifier | modifier le code]

En 2008, le projet est porté par une fondation de coopération scientifique dont le président est Jean-Claude Waquet (École pratique des hautes études, EPHE), le trésorier Jean-Loup Salzmann (Paris XIII) et le directeur général David Bérinque. Le projet est présenté dès l'origine par l'École pratique des hautes études (section "Sciences historiques et philologiques" et section "Sciences religieuses", sans la section en "Sciences de la vie et de la terre"), auxquels se sont joints les universités Paris I, Paris VIII et Paris XIII et l'École nationale des chartes, puis le CNRS, l'INED, la Fondation Maison des sciences de l'homme (FMSH) et l'Université Paris III Sorbonne-Nouvelle.

L'opération est approuvée par les collectivités territoriales concernées: (Aubervilliers, Plaine Commune, ville de Paris, Conseil général de la Seine-Saint-Denis, région Île-de-France), et fait partie des dix campus retenus en juillet 2008 par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche[3] dans le cadre du plan campus[4].

Le projet comporte une surface totale de 180 000 m2 (surface hors œuvre nette) dont 157 000 m2 pour le site d'Aubervilliers. Un tiers des surfaces doivent être mises en commun : la bibliothèque ("Grand équipement documentaire"), le Pôle international d'accueil et d'échange, l'hôtel à projets, le pôle associatif et culturel, l'accueil « petite enfance », la restauration, des locaux sportifs et 450 logements étudiants.

Sans attendre la réalisation immobilière, un cycle de conférence "Les Conférences Campus Condorcet" est lancé à partir du à Aubervilliers pour « faire vivre le campus avant le campus. » À cette occasion, Andrea Leers, architecte américaine dont l’agence construit de nombreux édifices universitaires, à Harvard, au MIT et à l'université Brown (États-Unis), a présenté les enjeux de l’insertion d’une grande structure universitaire dans un territoire en pleine transformation tel que le Nord parisien[5]. Un cycle de conférences sur la « construction du territoire du Nord-est parisien » est organisé en 2011 à l'auditorium du stade de France, un autre sur la "mesure du temps" à Aubervilliers (théâtre de la Commune et lycée Le-Corbusier) Chaque année, un nouveau cycle des "Conférences Campus Condorcet" est ouvert au grand public dans divers théâtres et centre culturels d'Aubervilliers.

Le , le ministère de l'Enseignement supérieur annonce avoir débloqué 40 millions d'euros pour financer l’achat de 10 hectares de terrain nécessaire au lancement des premiers travaux[6].

Organisation administrative du "Campus Condorcet"[modifier | modifier le code]

Par décret no 2012-286 du 28 février 2012 est créé un Établissement public de coopération scientifique (EPCS) « Campus Condorcet », régi par les articles L. 344-1 et L. 344-4 à L. 344-10 du Code de la recherche. Le décret approuve également les statuts de l'établissement. Il consacre la liste des dix membres fondateurs qui appartiennent à quatre ComUE différentes (PSL, Hésam , Sorbonne Paris Cité et Université Paris Lumière) :

L’établissement a deux missions principales : « la coopération scientifique entre les établissements d'enseignement supérieur et de recherche et les organismes de recherche présents, en tout ou partie, sur le campus qui sera créé à Paris et à Aubervilliers » ; « la conception, la réalisation, le financement, l'exploitation, la maintenance et la valorisation des constructions universitaires et des équipements constitutifs du campus Condorcet. À ce titre, il pilote, coordonne, met en œuvre et suit des programmes immobiliers et des opérations particulières, notamment de l'"opération Campus" ». L'établissement public est dirigé par un président et administré par un conseil d'administration, assisté d'un conseil scientifique. Il peut organiser en son sein des services. Le président est assisté d'un bureau et d'un directeur général[7].

L'EPCS « Campus Condorcet »[modifier | modifier le code]

Une situation géographique stratégique[modifier | modifier le code]

Le campus Condorcet s’organise autour de deux pôles principaux : le pôle « Porte de la Chapelle », consacré à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et le pôle « Aubervilliers » (SHS d'Aubervilliers). Le site d'Aubervilliers est situé à proximité immédiate de la station « Front Populaire » de la ligne 12 du métro et à proximité de la gare de La Plaine - Stade de France (ligne B du RER). Le site sera ultérieurement desservi par un tramway, le T8.

Le but est de créer le principal campus étudiant du Grand Paris pour les sciences humaines et sociales. Le Campus Condorcet est lié intimement au projet du Grand Paris. La presse parle parfois de l'émergence d'un Quartier latin du XXIe siècle[8].

L'établissement public territorial Plaine Commune, où se trouve le site d'Aubervilliers, est déjà le premier[En quoi ?] pôle universitaire francilien en dehors de Paris. Il est composé des universités Paris-VIII et Paris 13 Nord, du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), de la Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord et de nombreux laboratoires de recherche privés (Saint-Gobain, Rhodia Recherche, etc.)[9].

Le campus Condorcet sera entouré par trois sites du « Quartier universitaire international du Grand Paris » (le QUIGP sera le plus grand ensemble d'aménagements de tout le Grand Paris destiné à recevoir les étudiants étrangers) ce qui en fera une destination de choix pour les étudiants et les chercheurs du monde entier[10].

L'implantation géographique du Campus Condorcet le rapproche des sièges de grandes entreprises (notamment Rhodia, KDI, Motul, Lapeyre, Xerox, Zurich Assurances), ainsi que d'institutions telles que les Archives nationales (à Pierrefitte-sur-Seine) ou le Stade de France.

Le programme architectural[modifier | modifier le code]

Le campus Condorcet s’organisera autour de deux pôles principaux : « Porte de la Chapelle », dédié à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et « Aubervilliers » (SHS d'Aubervilliers). À terme, environ 180 000 m2 seront construits sur ces deux sites[11].

Les principes de la programmation du Campus Condorcet ont été définis en 2011 par les membres fondateurs, et le programme général a été rédigé par la SAMOP.

Synthèse des surfaces de l'ensemble des surfaces[12]

Surfaces du programme (SU)
AUBERVILLIERS 106 724 m2
Établissement – Enseignement et recherche 66 890 m2
Bibliothèque (Grand équipement documentaire) 17 598 m2
Pôle de services 22 236 m2
PARIS – PORTE DE LA CHAPELLE 14 669 m2
Administration 411 m2
Encadrement pédagogique 1 328 m2
Enseignement 5 145 m2
Vie de campus 7 173 m2
Maison des initiatives étudiantes (Ville de Paris) 612 m2
TOTAL DU CAMPUS 121 393 m2

Les réalisations de la première phase[modifier | modifier le code]

Le 14 avril 2015 le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé que le financement de la première phase de réalisation était validée. Cette première phase comprend 84 406 m2 (SU) construits en partenariat public privé, mais aussi en maîtrise d'ouvrage publique pour deux bâtiments du site d'Aubervilliers (le Grand équipement documentaire et le bâtiment de recherche de l'EHESS) et sur celui de Paris - Porte de la Chapelle[11].

Selon le Programme fonctionnel du contrat de partenariat du Campus Condorcet, rédigé en 2014 par l'agence Artelia, près de 70 000 m2 seront construits sur le site d'Aubervilliers, répartis comme suit:

Synthèse des surfaces construites en première phase dans le cadre du partenariat public privé et en maitrise d’ouvrage publique par la région Ile-de-France[13]
Unité fonctionnelle Surface utile (SU)
Bâtiment de recherche pour l’EHESS (MOP: Région IDF) 9 120 m2[14]
Siège de l’Ined 4 990 m2
Locaux de recherche et de formation des autres membres fondateurs 17 566 m2
Bibliothèque ("Grand équipement documentaire", MOP: Région IDF) 24 989 m2
Siège de l’EPCS Campus Condorcet 965 m2
Hôtel à projets 2 496 m2
Centre de colloques 2 848 m2
Maison des chercheurs 3 384 m2
Club de la faculté (Faculty club en anglais) 270 m2
Espace associatif et culturel 571 m2
Espace de restauration 2 158 m2
Pôle socio-médical 380 m2
Total 69 737 m2

De plus, à la demande de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, le Campus Condorcet s'est engagé à construire 450 logements étudiants sur le site d'Aubervilliers, dès la première phase[15].

Les effectifs par établissement[modifier | modifier le code]

Les dix établissements d'enseignement supérieur et organismes spécialisés dans les sciences humaines et sociales n'envisagent pas de la même manière leur occupation des locaux, puisque selon le Programme fonctionnel du Campus, publié en 2011, l'EHESS et l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne représenteront plus de 50 % des effectifs :

Répartition des personnes selon les institutions (2011)[16]
Enseignants-chercheurs ITA & IATOSS Étudiants (licence-master) Doctorants Total
Site d'Aubervilliers 12651
EHESS 1101 398 1300 1726 4525
EPHE 244 137 650 635 1866
Paris 1 867 158 1089 1400 3554
ENC 81 27 110 30 248
INED 233 111 56 380
Paris 8 149 9 463 621
Paris 13 219 6 40 258 526
CNRS 341 25 366
FMSH 30 30
Paris 3 41 24 300 120 485
Autres étab. 35 8 10 53
Site de la Chapelle 5163
Paris 1 463 45 4655 5163
Total 3994 953 8144 4723 17 814

La bibliothèque ("Grand équipement documentaire")[modifier | modifier le code]

Une bibliothèque destinée à la recherche en sciences humaines et sociales, appelée « Grand équipement documentaire », est prévue. Le bâtiment est réalisé par l'agence de l'architecte franco-brésilienne Élizabeth de Portzamparc (qui est également responsable de la nouvelle gare du Bourget) et son mari Christian de Portzamparc (prix Pritzker et titulaire de la chaire Création du Collège de France), au coût initial de 110 millions d'euros. Ce projet est financé par la Région Île-de-France[1]. La bibliothèque réunira 50 fonds documentaires dispersés actuellement sur 25 sites différents[17], et sera aussi un lieu de conservation de fonds d'archives[18]. Le bâtiment a une surface de 22 000 m2 environ, une capacité d'accueil de 1 432 places assises et comprend des espaces d'archives et de réserve, un espace forum, un café, une librairie, ainsi que des jardins[19].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Elizabeth de Portzamparc signe la grande bibliothèque du campus Condorcet à Aubervilliers - Projets », sur www.lemoniteur.fr (consulté le 15 janvier 2016)
  2. « Campus Condorcet à Aubervilliers : GTM Bâtiment remporte le contrat de partenariat - Entreprises de BTP », sur www.lemoniteur.fr (consulté le 16 mars 2016)
  3. Anne-Laure Buffard, « Plan Campus : le « nouveau paysage » universitaire se dessine », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  4. Luc Cédelle, « Le plan Campus privilégie dix pôles universitaires », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. « Le Campus Condorcet tient sa première conférence », sur Le Parisien, (consulté le 11 septembre 2010)
  6. « Campus Condorcet : 40 millions d'euros pour l'achat de foncier », sur ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche (consulté le 5 juin 2010)
  7. Décret n° 2012-286 du 28 février 2012 portant création de l'établissement public de coopération scientifique « Campus Condorcet »
  8. Alain Piffaretti, « Le Quartier Latin du XXIe Siècle sort de terre », sur Les Echos, (consulté le 24 mars 2016)
  9. Patrick Braouezec, « Campus Nicolas de Condorcet : déclaration du président de Plaine Commune », sur Plaine Commune, (consulté le 28 juillet 2008)
  10. « Le Nouveau quartier des étudiants en mobilité internationale », sur plainedefrance
  11. a et b « Au nord de Paris, le projet de campus Condorcet prend forme - Projets », sur www.lemoniteur.fr (consulté le 15 janvier 2016)
  12. « La programmation du Campus » [PDF], sur campus-condorcet.fr (consulté le 15 janvier 2016), p. 35
  13. « La programmation du Campus » [PDF], sur campus-condorcet.fr (consulté le 15 janvier 2016), p.15
  14. « Boamp.fr | Avis n°14-110518 », sur Bulletin officiel des annonces des marchés publics (consulté le 15 janvier 2016)
  15. « Geneviève Fioraso relance le projet Campus Condorcet - ESR : enseignementsup-recherche.gouv.fr », sur www.enseignementsup-recherche.gouv.fr (consulté le 15 janvier 2016)
  16. « La programmation du Campus Condorcet » [PDF], sur campus-condorcet.fr, (consulté le 25 janvier 2016), p.6
  17. « La bibliothèque du campus Condorcet sera conçue par l'agence de Portzamparc », sur Archimag (consulté le 15 janvier 2016)
  18. « Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : le Grand équipement documentaire (GED) », sur univ-paris1 (consulté le 15 janvier 2016)
  19. « Grand équipement documentaire (GED) - Elizabeth de Portzamparc », sur www.elizabethdeportzamparc.com (consulté le 15 janvier 2016)