Oleg Prudius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vladimir Kozlov.
Oleg Prudius
Description de cette image, également commentée ci-après

Oleg Prudius en 2010.

Données générales
Nom complet Oleg Prudius
Nom de ring Alexander Kozlov
Vladimir Kozlov
Nationalité ukrainienne
américaine
Date de naissance (38 ans),
Kiev
Taille 6 6 (1,98 m)[1]
Poids 310 lb (141 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) retraité (e)
Fédérations World Wrestling Entertainment
Ohio Valley Wrestling
Florida Championship Wrestling
Carrière pro. 20062012
Annoncé de Moscou, Drapeau de la Russie Russie[2]

Oleg Alexandrovitch Prudius (ukrainien : Олег Олександрович Прудіус), né le à Kiev), plus connu sous le nom de Vladimir Kozlov est un catcheur (lutteur professionnel) ukrainien naturalisé américain connu pour son travail à la World Wrestling Entertainment (WWE) de 2006 à 2011.

Prudius pratique de nombreux sports dans sa jeunesse notamment la lutte, le football américain, le sambo, le judo et le rugby. Il part vivre aux États-Unis en 2000 où il continue de faire du sport de combat devenant même champion international poids-lourds de grappling de l'United States Kickboxing Association. À côté de sa carrière sportive, il apparait ponctuellement au cinéma et dans des séries télévisés.

Il signe un contrat avec la WWE début 2006 et rejoint ses clubs-école que sont la Deep South Wrestling puis l'Ohio Valley Wrestling (OVW) dont il est brièvement champion poids lourd. Il prend rapidement le nom de Vladimir Kozlov et se fait annoncer comme venant de Russie. fait ses premières apparitions télévisés dans les émissions de la WWE fin 2006 avant de retourner à l'OVW car il manque d'expérience. Il réapparait dans les émissions de la WWE à Raw en avril 2008 et reste longtemps invaincu jusqu'à l'Elimination Chamber match de No Way Out en février 2009. Il rejoint ensuite l'ECW où il forme un clan avec William Regal et Ezekiel Jackson. Après la fermeture de l'ECW en février 2010, il va à SmackDown où il devient l'équipier de Santino Marella. C'est durant cette période qu'il remporte avec Marella le championnat par équipe de la WWE. En août 2011, la WWE met fin à son contrat.

Prudius tente alors de continuer sa carrière de catcheur au Japon à l'Inoki Genome Federation sous le nom d'Alexander Kozlov avant d'arrêter sa carrière en mai 2012. Il dirige une société de production et continue à faire de la figuration principalment dans des films d'action.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Prudius né dans une famille plutôt aisé d'Ukraine son père étant homme d'affaires et sa mère banquière[3]. Il s'intéresse au catch depuis son enfance en suivant la carrière d'Hulk Hogan et pratiques plusieurs arts martiaux, le kickboxing et la lutte[3].

En 1999, il fait partie de l'équipe d'Ukraine de football américain qui effectue une tournée en Californie[3]. Prudius comprend alors le lien entre le sport et l'industrie du cinéma et de retour dans son pays il commence à faire du théâtre[3]. Il immigre pour vivre à New York en 2000 et continue de faire de la lutte et du kickboxing devenant champion international poids-lourds de grappling de l'United States Kickboxing Association[4]. En 2002, il apparaît au cinéma comme figurant dans le film La 25e Heure puis dans la série Sur écoute[3],[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2006-2011)[modifier | modifier le code]

Passage dans les clubs-école (2006-2008)[modifier | modifier le code]

un homme brun aux cheveux courts portant un marcel avec un symbole soviétique.
Oleg Prudius en 2007

Le 17 janvier 2006, la World Wrestling Entertainment (WWE) annonce la signature de Prudius qui rejoint la Deep South Wrestling (DSW), le club-école de la WWE, pour s'entraîner[4]. Il effectue son premier combat de catch sous son véritable nom le 13 avril 2006 où il bat Scott Fantastic[5]. Il apparaît dans l'émission hebdomadaire de la DSW le 20 août où il gagne en moins de deux minutes son match face à Ray Geezy[6]. Il y effectue son dernier match avant la fin du partenariat avec la WWE durant l'enregistrement de l'émission du 14 janvier 2007 où il adopte le nom de Vladimir Kozlov et l'emporte face à Robert Anthony[7],[8].

Il rejoint l'Ohio Valley Wrestling (OVW) où il remporte le 28 juillet le championnat poids-lourds de l'OVW après sa victoire sur Paul Burchill[9]. Son règne ne dure que quelques minutes puisqu'il donne la ceinture à Michael W. Kruel[10].

Débuts à SmackDown et diverses rivalités (2006-2009)[modifier | modifier le code]

Le 2006-12-1818 décembre 2006 durant l'enregistrement de Raw, Prudius apparait pour la première fois dans une émission de la WWE sous le nom de Vladimir Kozlov[11]. Ce jour là, Todd Grisham l'interviewe et Kozlov parle assez mal anglais[11]. Dans les semaines suivantes, les différents commentateurs de Raw, Smackdown et ECW l'interviewent puis déclare le 2007-01-2626 janvier 2007 qu'il est en négociation pour travailler dans une des trois émissions de la WWE[1]. Vince McMahon pense qu'il n'est pas prêt pour apparaitre das les émissions de la WWE et Kozlov retourne à l'Ohio Valley Wrestling[12].

Il bat rapidement Matt Bentley pour son premier combat télévisé le 4 avril 2008[13]. Durant les semaines suivantes, il affronte des jobbers[1].

ECW (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Lors du RAW du 13 avril, il est drafté à la ECW après la victoire de Christian sur Shelton Benjamin. À la ECW , il devient beaucoup moins puissant qu'avant... Le 7 juillet 2009, il perd à la ECW contre Christian dans un match pour déterminer le challenger au ECW Championship de Tommy Dreamer à Night of Champions 2009. Il se met en équipe avec William Regal et Ezekiel Jackson pour rivaliser avec le ECW champion Christian.

Lors du ECW du 24 novembre, William Regal perd son match et accuse Ezekiel Jackson. Ezekiel porte ensuite son finisher sur ses deux coéquipiers. Lors du ECW du 15 décembre, Kozlov perd contre Ezekiel à la suite d'une intervention de William Regal. Après le match, il est agressé par Regal et Jackson. Le 19 janvier 2010 à la ECW, il est l'invité du The Abraham Washington Show, animé exceptionnellement par Santino Marella. Il réalise un face turn[14]. Le 16 février, il fait une apparition dans le Abraham Washington Show où il s'adresse à Trent Barreta, Caylen Croft et Vance Archer en Russe. Celui-ci lui dit qu'il ne comprend rien et le pousse. Kozlov s'énerve et fait le ménage sur le ring. Il s'approche de Shelton Benjamin avec détermination mais finit par lui serrer la main. Ils célèbrent tous les deux leur "victoire".

Tag Team Champion avec Santino Marella et départ (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Quand Mr. McMahon met un terme à l'ECW, Vladimir Kozlov, comme toutes les autres superstars de la ECW, est devenu un agent libre et il choisit finalement d'aller du côté de RAW. Il débute à RAW le 8 mars 2010 et fait un heel turn pour la deuxième fois, en faisant un Gauntlet Match avec Drew McIntyre et Jack Swagger contre John Cena. Le 22 mars à RAW, il perd contre Kofi Kingston dans un match de qualification pour le Money in the Bank. Lors de WrestleMania XXVI, il participe dans une Battle Royal de 25 personnes mais ne l'emporte pas. Le 3 mai à Raw, il refait équipe avec son ancien partenaire William Regal pour affronter les champions par équipes, la Hart Dynasty, mais ils perdent le match.

Le 10 mai à Raw, il apparait en backstage avec William Regal, Santino Marella et Flavor Flav, Santino lui propose de faire équipe avec lui, mais celui-ci refuse prétextant ses nombreuses défaites. Le 24 mai, il affronte pour une deuxième fois avec William Regal la Hart Dynasty, mais ils perdent le match. La semaine suivante, il exécute un face turn en trahisant son partenaire William Regal et en laissant la victoire à Santino Marella et Eve. Le 7 juin, à Raw, il gagne un concours de danse contre Santino Marella. Puis après Santino lui demande de l'attraper mais celui-ci le contre avec un Russian Drive. La semaine suivante à RAW, il était l'arbitre spécial du match entre William Regal et Santino Marella mais "donna" la victoire à Santino en effectuant le compte de 3 très rapidement. La semaine suivante il bat Santino Marella avec le Russian Crash. Puis il quitte le ring serrant la main de William Regal mais il revient sur le ring pour sauver Santino. À la fin il met Santino sur ses épaules et s'en va dans les vestiaires.

Vlamir Kozlov et Santino Marella en novembre 2010

À Night of Champions 2010, lui et Santino ne parviennent pas à remporter les WWE Tag Team Championship. Dès le lendemain ils perdent de nouveau contre les nouveaux champions en titre Drew McIntyre et Cody Rhodes. Il aide ensuite Santino dans sa rivalité contre Sheamus. Lors du Raw du 15 novembre, lui et Santino Marella battent The Usos pour devenir challengers no 1 au titre par équipe à Survivor Series 2010 mais à cette date, ne remportent pas les titres à la suite d'une diversion des autres membres de Nexus.

Lors de Raw du 6 décembre Santino Marella et lui remportent les WWE Tag Team Championship dans un Fatal 4 Way Tag Team Elimination Match comprenant Heath Slater et Justin Gabriel (tenants du titre), The Usos et Mark Henry et Yoshi Tatsu. John Cena est intervenu pendant ce match. À noter que c'est le premier titre de Kozlov à la WWE. Lors de WWE TLC (2010), ils conservent leurs titres par disqualification contre Slater et Gabriel après que le reste de The Nexus les passent à tabac. Lors du Raw du 17 janvier 2011, lui et Santino Marella battent the Usos et conservent leurs titres par équipe.

Au Royal Rumble Match de 2011, il fait un « passage blanc » car il se fait rapidement éliminer après s'être fait malmené par Nexus. Lors du show du 31 janvier lui et Santino Marella défendent leurs titres face à Husky Harris et Michael McGillicutty. Lors de Smackdown, lui et Santino Marella battent Justin Gabriel et Heath Slater et conservent leurs titres. Lors d'Elimination Chamber (2011), lui et Santino Marella perdent contre The Corre et perdent également leurs titres. Lors du Smackdown du 4 mars, lui et Santino Marella perdent contre Heath Slater et Justin Gabriel et ne remportent pas le WWE Tag Team Championship à la suite de la distraction de Wade Barrett et Ezekiel Jackson. Lors de la 5e saison de NXT, il devient le pro de Conor O'Brian. Lors de Wrestlemania XXVII, Santino, Big Show, Kane et lui affronteront The Corre. À la suite d'une attaque du Corre pendant le Wrestlemania Axxess, il est remplacé par Kofi Kingston. Il participe toujours à la NXT avec Conor O'Brian. Lors du Superstars du 23 juin, lui et Santino perdent contre David Otunga et Michael McGillicutty et ne remportent pas le WWE Tag Team Championship. Lors du Raw du 4 juillet, lui et Santino Marella perdent contre David Otunga et Michael McGillicutty et ne remporte pas le WWE Tag Team Championship. Lors du SmackDown du 5 août, il perd son dernier match contre Mark Henry et il est évacué sur une civière après avoir été blessé avec une chaise par ce dernier. La WWE licencie Kozlov le 5 août[15].

Inoki Genome Federation (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Il signe à la Inoki Genome Fédération et est renommé Alexander Kozlov. Il perd son premier match contre Eric Hammer. Lors du show du 2 décembre, son match contre Montanha Silva se termine en no-contest. Il gagne son premier match le 17 février 2012 contre Akira Jo. Le 26 mai 2012 il perd contre Jérôme LeBanner pour le Championnat IGF en trois minutes. En mai 2012 il met un terme définitif à sa carrière de catcheur.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • The Moscow Mauler (le tabasseur de Moscou)
    • The Sambo Master (le maître du Sambo)
  • Musiques d'entrée
    • All For The Motherland de Jim Johnston
    • Pain de Jim Johnston

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sports de combat[modifier | modifier le code]

  • United States Kickboxing Association
    • 1 fois champion international poids-lourds de grappling USKA[3]
  • Autres titres
    • 1 fois champion des États-Unis poids-lourds toutes catégories de sambo (2005)[1]

En catch[modifier | modifier le code]

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 d'Oleg Prudius[17]
Année 2007 2008 2009 2010 2011
Rang 300 en augmentation 149 en augmentation 53 en diminution 155 en augmentation 92

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Sur écoute : Homme de main dans trois épisodes (non crédité)
  • 2004 : Shpionskie igry: Nelegal : Agent de la CIA
  • 2013 : Burn Notice : Garde dans l'épisode Frères d'armes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Profil de Vladimir Kozlov », sur Online World of Wrestling (consulté le 30 juin 2016).
  2. (en) « Vladimir Kozlov », sur WWE.com (consulté le 30 juin 2016).
  3. a, b, c, d, e et f (en) Lane DeGregory, « Inspired by Hulk Hogan, WWE wrestler Oleg Prudius goes from Ukraine to U.S. citizen », sur Tampa Bay Times, (consulté le 30 juin 2016).
  4. a, b et c (en) Eddie, « WWE Signs Oleg Prudius », sur rajah.com, (consulté le 30 juin 2016).
  5. (en) « DSW TV #11 », sur Cagematch (consulté le 30 juin 2016).
  6. (en) Larry Goodman, « Deep South Wrestling TV Report for August 20, 2006 », sur Inside Pulse, (consulté le 30 juin 2016).
  7. (en) Larry Goodman, « Deep South Wrestling TV Report for January 14, 2007 », sur Inside Pulse, (consulté le 30 juin 2016).
  8. (en) Larry Csonka, « WWE Ends Relationship with Deep South Wrestling », sur 411mania, (consulté le 30 juin 2016).
  9. (en) « OVW », sur Cagematch (consulté le 15 juillet 2016).
  10. a et b (en) « Historique du championnat poids-lourds de l'Ohio Valley Wrestling », sur Wrestling-Titles (consulté le 15 juillet 2016).
  11. a et b (en) Hunter Golden, « Raw Results - 12/18/06 - Washington, D.C. (K-Fed, Sly & WWE Title) », sur WrestleView, (consulté le 9 avril 2017)
  12. (en) Ryan Clark, « Vladimir Kozlov In The Doghouse?, Cena’s Title Reign », sur WrestleZone, (consulté le 10 avril 2017)
  13. (en) Wade Keller, « KELLER'S WWE SMACKDOWN REPORT 4/4: Batista confronts Shawn Michaels, Kane vs. Undertaker, MVP vs. Hardy, New Diva Debuts », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 17 juillet 2016).
  14. (en) « Face Turn », sur WWE (consulté le 21 janvier 2010)
  15. (en) « Vladimir Kozlov released », sur WWE.com (consulté le 8 août 2011)
  16. a, b et c (en) « Liste des managers et valets de Vadimir Kozlov », sur Cagematch (consulté le 15 juillet 2016).
  17. (en) « PWI Ratings for Vladimir Kozlov », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 14 avril 2017).
  18. a et b (de) « Observer-Awards des Jahres 2008 », sur Genickbruch (consulté le 14 avril 2017).
  19. http://www.thesmackdownhotel.com/svr2010/roster/
  20. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  21. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september

Liens externes[modifier | modifier le code]