CIMA (catch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nobuhiko Ōshima)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nobuhiko Ōshima
CIMA1.jpg
Nobuhiko Ōshima en 2006.
Données générales
Nom de naissance
Nobuhiko Ōshima
Nom de ring
Shīma Nobunaga
CIMA
Nationalité
Naissance
Taille
5 9 (1,75 m)[1]
Poids
180 lb (82 kg)[1]
Catcheur en activité
Entraîneur
Carrière pro.
1997 - aujourd'hui

Nobuhiko Ōshima (大島 伸彦, Ōshima Nobuhiko?), né le à Sakai, est un catcheur japonais de la Dragon Gate connu sous le nom de CIMA (prononcé shīma).

Carrière[modifier | modifier le code]

Ōshima s'entraîne au sein de l'école de catch de la Toryumon Japan[2].

Dragon Gate[modifier | modifier le code]

Il a fait ses débuts lors de Toryumon Japan King Of Dragon 1999 - Tag 1 avec Judo Suwa et Sumo Fuji perdant contre Dragon Kid, Magnum TOKYO et SAITO dans un Elimination Match.

Le 14 janvier 2011, il effectue un Heel Turn avec le reste des Warriors, attaquant Masato Yoshino et World-1, et rejoignant les forces avec le groupe de Naruki Doi[3].

Le 15 mai, le reste des Blood Warriors attaquent Dragon Kid et l'expulse du groupe, malgré le fait qu'il était encore Open the Triangle Gate Champions avec lui et Ricochet. En conséquence, le titre est déclaré vacant[4]. Le 17 juillet, lui et Ricochet battent Dragon Kid et PAC du groupe rival Junction Three pour remporter les Open the Twin Gate Championship[5]. Après leur troisième défense réussie des titres le 30 novembre, ils les rendent vacant pour que Ricochet se concentre sur la défense de l'Open the Brave Gate Championship et pour que Cima se concentre sur la poursuite de l'Open the Dream Gate Championship[6]. Le 19 janvier 2012, Akira Tozawa prend la direction des Blood Warriors, et le vire du groupe. Après que Ricochet est continué de faire équipe avec lui à la Dragon Gate USA, il est annoncé le 9 février, qu'il a également été expulsé des Blood Warriors[7]. Le 4 mars, lui et Ricochet décide de se diviser, avec Ricochet qui rejoint Masato Yoshino et Naruki Doi au sein de World-1 International et Cima qui se relance au sein de Veteran-gun[8].

Lors de Dead Or Alive 2012, il conserve son titre contre Cyber Kong[9]. Le 17 juin, il conserve son titre contre Genki Horiguchi HAGeeMee. Le 22 juillet, il conserve son titre contre Akira Tozawa. Le 22 août, il conserve son titre contre Yamato. Lors de Dangerous Gate 2012, il conserve son titre contre Naruki Doi. Lors de Gate Of Destiny 2012, il conserve son titre contre Masato Yoshino. Lors de Final Gate 2012, il conserve son titre contre BxB Hulk et Shingo Takagi. Lors de Primal Gate 2013 - Tag 7, il conserve son titre contre Ryo Jimmy Saito. Lors de Memorial Gate 2013 In Wakayama, il conserve son titre contre Jimmy Kanda. Lors de Dragon Gate Champion Gate 2013 - Tag 2, il il conserve son titre contre Masato Yoshino. Le 4 avril, il conserve son titre contre K-ness. Lors de Dead Or Alive 2013, il conserve son titre contre Akira Tozawa[10]. Le 16 juin, il conserve son titre contre Ricochet[11]. Lors de Kobe Pro-Wrestling Festival 2013, il perd son titre contre Shingo Takagi[12]. Le 9 octobre 2014, lui, Don Fujii et Gamma battent Mad Blankey (Cyber Kong, Kzy et Naruki Doi) est remportent les Open the Triangle Gate Championship. Ils perdent leur titres 10 jours plus tard contre les Jimmyz (Genki Horiguchi HAGeeMee, Jimmy Susumu et Ryo Jimmy Saito).

Le 3 décembre, ils perdent leur titres contre Millennials (Eita et T-Hawk) et plus tard dans la soirée lui, Gamma, Don Fujii et K-ness sont obligés de rejoindre Mad Blankey[13].

Lors de Gate Of Destiny 2016, lui et Dragon Kid battent Jimmyz (Jimmy Kagetora et Jimmy Susumu) et remportent les Open the Twin Gate Championship[14]. Lors de Final Gate 2016, ils conservent les titres contre VerserK (Shingo Takagi et T-Hawk)[15].

Ring Of Honor (2005-2008)[modifier | modifier le code]

Il effectue ses débuts à la fédération lors de ROH Dragon Gate Invasion où il bat A.J. Styles[16].

Lors de ROH International Challenge, lui et SHINGO perdent contre Christopher Daniels et Matt Sydal et ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship[17].

Pro Wrestling Guerrila[modifier | modifier le code]

Lors de PWG Guerre Sans Frontières, lui et The Motor City Machine Guns (Alex Shelley et Chris Sabin) battent Brian Kendrick et The Young Bucks[18]. Lors de PWG Eight, lui et Kevin Steen battent The Young Bucks.

Dragon Gate USA (2009-2013)[modifier | modifier le code]

Lors de Untouchable 2011, il perd contre Yamato et ne remporte pas le Open the Freedom Gate Championship[19].

Lors de Freedom Fight, il perd contre Masato Yoshino. Lors de Enter the Dragon 2012, lui et AR Fox battent WORLD-1 International (Rich Swann et Ricochet) et remportent les vacants Open The United Gate Championship[20]. Lors de Uprising 2012, ils conservent leurs titres contre Genki Horiguchi et Ryo Saito[21]. Lors de Open The Ultimate Gate 2013, ils perdent leur titres contre The Young Bucks[22]. Lors de Mercury Rising 2013, Eita, Tomahawk TT et lui perdent contre Johnny Gargano, Rich Swann et Ricochet.

International Wrestling Revolution Group[modifier | modifier le code]

Lors de IWRG on TVC Deportes, Toscano, Trauma I et lui perdent contre Canis Lupus, Mascara Ano 2000 Jr. et X-Fly dans un Two Out Of Three Falls Match.

Wrestle-1 (2018)[modifier | modifier le code]

Peu après la OWE, lui, T-Hawk, El Lindaman, Takehiro Yamamura, Gao Jingjia, Zackery Wentz et Dezmond Xavier forment un groupe nommée Strong Hearts. Le 13 juin, Strong Hearts apparaît à la Wrestle-1 et déclarent une guerre totale contre la fédération[23]. Le 22 juin, il effectue son premier match à la fédération et bat Jun Tonsho[24].

Dramatic Dream Team (2018-...)[modifier | modifier le code]

Le 21 octobre, il bat Konosuke Takeshita[25]. Le 28 octobre, lui, T-Hawk et Duan Yingnan battent DAMNATION (Mad Paulie, Soma Takao et Tetsuya Endo) et remportent les KO-D Six Man Tag Team Championship[26].

Prises[modifier | modifier le code]

CIMA exécutant sa prise de finition, Schwein, sur Jack Evans (2006).
CIMA exécutant sa prise de finition, Schwein, sur Jack Evans (2006).
  • Schwein
  • Crossfire
  • Egoist Schwein
  • Mad Splash (Frog splash)
  • Nagoya Castle
  • Goriconoclasm
  • Mona Lisa Overdrive / Tokarev
  • Neji to Hashi
  • Perfect Driver
  • Venus
  • Salmonella (Spike piledriver)
  • Superdrol (Double knee backbreaker)
  • Cerebro Lock (Skull vice avec bodyscissors)
  • Skayde Special (Inverted cloverleaf)
  • Sasorizagatame (Elevated grapvined Boston crab)
  • Iconoclasm
  • Superkick

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • International Wrestling Revolution Group
    • 1 fois IWRG Intercontinental Welterweight Championship
  • Michinoku Pro Wrestling
    • Futaritabi Tag Team League (1999) avec SUWA
  • Toryumon Japan
    • 2 fois Último Dragón Gym Championship
    • 1 fois NWA International Light Heavyweight Championship (1 fois)
    • UWA World Trios Championship (4 fois) avec SUWA (3 fois), Big/Don Fujii (4 fois), et Taru
    • El Numero Uno League winner (2003)

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Cima[27]
Année 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Rang 103 en augmentation44 en diminution73 en diminution94 en diminution110 en diminution135 en diminution191 en augmentation56 en augmentation52 en augmentation46
Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang en diminution114 en diminution158 en diminution171 en augmentation152 en augmentation77 en diminution161 en diminution238 en augmentation205 en diminution235
  • Wrestling Observer Newsletter
    • 5 Star Match (2006) avec Naruki Doi et Masato Yoshino vs. Dragon Kid, Genki Horiguchi et Ryo Saito (ROH Supercard of Honor, 31 mars)
    • Match de l'année (2006)[28]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de CIMA », sur Cagematch (consulté le 10 mai 2015).
  2. (en) Greg Oliver, « CIMA leads Dragon Gate into Mania weekend », sur Slam! Wrestling, (consulté le 10 mai 2015).
  3. « "Viva La Raza! Lucha Weekly" »
  4. (en-US) « iHeartDG - », sur iHeartDG (consulté le 14 janvier 2016)
  5. « "7/17 Dragon Gate Pro Wrestling Festival in Kobe 2011 - 17 Jul 2011". »
  6. « "11/30 Blood Warriors Independent Performance - 1st Blood. - 30 Nov 2011". »
  7. « "2/9 Truth Gate, Blood Warriors vs. Junction Three Finale - 09 Feb 2012". »
  8. (en-US) « iHeartDG - », sur iHeartDG (consulté le 14 janvier 2016)
  9. (en-US) « Résultats de Dragon Gate Dead or Alive 2012 (06/05/12) », catchfans.net, (consulté le 7 octobre 2018)
  10. (ja) « Dead or Alive 2013 », Dragon Gate, (consulté le 6 mai 2013)
  11. « DRAGON GATE:ドラゴンゲート公式サイト 試合結果 », sur www.gaora.co.jp (consulté le 14 janvier 2016)
  12. (ja) « ドラゴンゲートKobe プロレスフェスティバル 2013 », Dragon Gate (consulté le 22 juillet 2013)
  13. (ja) « ドラゴンゲート12.3後楽園大会 大阪06vs.ミレニアルズのツインゲート戦、ミラクル土井ダーツ開催 », Battle News,‎ (consulté le 10 mai 2015)
  14. (en) « 11/03 THE GATE OF DESTINY 2016 », iheartdg.com, (consulté le 11 mars 2016)
  15. (en) « 12/25 The Final Gate 2016 », iheartdg.com, (consulté le 25 décembre 2016)
  16. (en-US) « ROH – Dragon Gate Invasion DVD Review », 411mania.com, (consulté le 7 octobre 2018)
  17. (en-US) « ROH – International Challenge DVD Review », 411mania.com, (consulté le 7 octobre 2018)
  18. (en-US) « Break It Down: PWG Guerre Sans Frontieres », 411mania.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  19. (en-US) « 411’s DGUSA Untouchable 2011 Report », 411mania.com, (consulté le 7 octobre 2018)
  20. (en) Sean Radican, « Radican's DGUSA "Enter the Dragon 2012" internet PPV report - Live coverage of DGUSA anniversary celebration from Chicago », Pro Wrestling Torch, (consulté le 25 novembre 2012)
  21. (en) « DGUSA Uprising 2012 iPPV Results 11.03.12 », 411mania.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  22. (en) Sean Radican, « Radican's DGUSA "Open the Ultimate Gate 2013" iPPV blog 4/6 - Gargano-Shingo, Fox & Cima vs. Young Bucks », Pro Wrestling Torch, (consulté le 6 avril 2013)
  23. (en) « WRESTLE-1 results for June 13, 2018 », puroresuspirit.net, (consulté le 22 juin 2018)
  24. (en) « WRESTLE-1 results for June 22, 2018 », puroresuspirit.net, (consulté le 22 juin 2018)
  25. (en) « DDT “RYOGOKU PETER PAN 2018 ~FALL WRESTLING CULTURE FESTIVAL~” Results », dramaticddt.wordpress.com, (consulté le 28 octobre 2018)
  26. (en) « CIMA率いる #STRONGHEARTS が6人タッグ王座を奪取!「上海で500万人にこのベルト見てもらおうか」 », headlines.yahoo.co.jp,‎ (consulté le 28 octobre 2018)
  27. (en) « PWI Ratings for CIMA », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 11 octobre 2017)
  28. (de) « Observer: Observer: Best Worked Match Of The Year », sur genickbruch.com (consulté le 13 octobre 2009)