Dragon Gate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dragon Gate
logo de Dragon Gate

Création 2004, prenant la suite des activités de la Toryumon Japan créée en 1999
Siège social Kobe
Drapeau du Japon Japon
Activité Catch, Lucha libre, Puroresu (Shoot/Strong style)
Site web Site de la fédération en japonais

La Dragon Gate (ドラゴンゲート, Doragon Gēto?) est une fédération japonaise de catch (lutte professionnelle). Elle est issue d'une autre fédération nommée Toryumon dont la plupart des catcheurs ont été formés par Ultimo Dragon, certains au Japon, d'autres au Mexique. De ce fait, la Dragon Gate collabore souvent avec des fédérations mexicaines et mêle les deux influences. Elle s'appuie surtout sur des catcheurs de la catégorie des poids lourds-légers.

À la fin des années 2000, la Dragon Gate se fait connaitre à l'international en co fondant la Dragon Gate UK (en) en Grande-Bretagne et la Dragon Gate USA aux États-Unis.

En France, les émissions de la Dragon Gate ont été diffusées sur la chaîne Mangas le samedi soir à partir du 19 mars 2011. Les commentaires étaient assurés par Grégoire Hellot (bilingue japonais, à la tête de la maison d'édition de mangas Kurokawa) et Norbert Feuillan (commentateur de catch en live)[1]. Ils ont été sélectionnés par les internautes à la faveur d'un casting en ligne[2].

Histoire de la fédération[modifier | modifier le code]

En 1999, Ultimo Dragon créé la Toryumon Japan, une fédération de catch mêlant la lucha libre mexicaine au puroresu[3]. Il permet aux élèves de son école de catch d'aller s'aguerrir au Mexique puis de lutter au Japon[3]. Il fonde aussi deux autres fédérations : la Toryumon 2000 Project et la Toryumon X[3]. En 2004, les catcheurs de la Toryumon Japan et Toryumon 2000 Project quittent leurs fédérations respectives pour créer la Dragon Gate dirigé par Takashi Okumura[3]. En quittant cette fédération, CIMA qui est le dernier champion du gymnase d'Ultimo Dragon se proclame champion Open the Dream Gate[4].

Alors qu'elle est à peine créée la Dragon Gate signe un contrat avec la chaine Fuji TV pour diffuser une émission télévisée quotidienne[5]. L'année suivante, CIMA et Shingo Takagi font un passage remarqué à la Ring of Honor le 27 août au cours de Dragon Gate Invasion[6].

Roster[modifier | modifier le code]

La plupart des catcheurs de la compagnie font partie de factions.

MaxiMuM[modifier | modifier le code]

Over Generation[modifier | modifier le code]

  • CIMA
  • Dragon Kid
  • Eita
  • Gamma
  • Kaito Ishida
  • Mondai Ryu
  • Takehiro Yamamura

Tribe Vanguard[modifier | modifier le code]

  • BxB Hulk
  • Kzy
  • Flamita
  • YAMATO
  • Yosuke♥Santa Maria

VerserK[modifier | modifier le code]

  • "brother" YASSHI
  • El Lindaman
  • Naoki Tanizaki
  • Punch Tominaga
  • Shingo Takagi
  • T-Hawk
  • Takashi Yoshida
  • Yasushi Kanda

Non affiliés[modifier | modifier le code]

  • Don Fujii
  • Genki Horiguchi
  • "Hollywood" Stalker Ichikawa
  • Hyou Watanabe
  • Johnson Florida
  • Kagetora
  • Katsumi Takashima
  • Kenichiro Arai
  • K-ness
  • Masaaki Mochizuki
  • Président Okamura
  • Ryo Saito
  • Shachihoko BOY
  • Shun Skywalker
  • Super Shisa
  • Susumu Yokusuka
  • Takayuki Yagi (arbitre et General Manager)
  • Taku Iwasa
  • U-T
  • Yuki Yoshioka

Alumni[modifier | modifier le code]

  • Anthony W. Mori (Retraité)
  • Cyber Kongcito/Katsuo/Yuki Ono (Retraité)
  • Daniel Mishima (retraité)
  • Jack Evans (=AAA=)
  • Kenshin Chikano/Kenichi Chikano (Retraité)
  • Magnum Tokyo (Retraité)
  • Matt Sydal alias Evan Bourne (WWE)
  • Milano Collection A.T. (Retraité)
  • Pac alias Adrian Neville (WWE)
  • Ryoma/Yohei Fujita (Wrestling New Classic)
  • Shinobu (666)
  • Shogo Takagi (Retraité)
  • Shuji Kondo (All Japan/Wrestle-1)
  • Suwa (Pro Wrestling Noah)
  • Takuya Sugawara (Pro Wrestling Zero1)
  • Toru Owashi (DDT)
  • Taru (All Japan/travailleur indépendant)

Invités[modifier | modifier le code]

  • Abdullah the Butcher
  • Anthony Nese
  • AR Fox
  • Arik Cannon
  • Akebono
  • Atsushi Onita
  • Austin Aries
  • Az
  • Black Buffalo
  • Black Thunder
  • The Bodyguard
  • Brodie Lee (alias Luke Harper WWE)
  • Chris Bosh
  • Chuck Taylor
  • Daichi Hashimoto
  • Dick Togo
  • El Blazer
  • Hub
  • Human Tornado
  • Jimmy Rave
  • Jinsei Shinzaki (alias Hakushi WWE)
  • Johnny Gargano
  • Jorge Rivera
  • Jushin "Thunder" Liger
  • Katsuhiko Nakajima
  • Kensuke Sasaki
  • KENTA
  • Kikutaro
  • King Shisa / Pentagon Black
  • Magnitude Kishiwada
  • Mark Haskins
  • Mazada
  • Minoru Fujita
  • MPT
  • Muscle Gang
  • Nosawa
  • Prince Devitt
  • Rich Swann
  • Roderick Strong
  • Sanshiro Takagi
  • Scott Reed
  • Tatsumi Fujinami
  • Tigers Mask
  • Turboman
  • Wade Fitzgerald
  • Yoshihiro Takayama

Championnats[modifier | modifier le code]

Championnat Date de création Champion(s) actuel(s) Date de victoire
Open the Dream Gate Championship 4 juillet 2004 Masaaki Mochizuki 18 septembre 2017
Open the Triangle Gate 7 novembre 2004 BxB Hulk, Kzy, YAMATO 3 novembre 2017
Open the Brave Gate 13 mars 2005 Jimmy Kagetora 20 mars 2017
Open the Twin Gate Championship 12 octobre 2007 CIMA et Dragon Kid 3 novembre 2016
Open the Owarai Gate 4 mai 2007 "Hollywood" Stalker Ichikawa 10 avril 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tony Cotte, « Dragon Gate : le catch japonais vu par Norbert Feuillan et Grégoire Hello », sur toutelatélé.com, (consulté le 27 avril 2017)
  2. « Catch : MCM et Mangas montent sur le ring fin 2010 », sur Première, (consulté le 16 mai 2017)
  3. a, b, c et d (en) John Carroll, « Dragon Gate 101 – History and Generations », sur Voices of Wrestling, (consulté le 16 mai 2017)
  4. (en) John Carroll, « Dragon Gate 101: Championships & Events », sur Voices of Wrestling, (consulté le 16 mai 2017)
  5. (ja) « DRAGON GATEがお台場で1カ月150試合 », sur Nikkansports,‎ (consulté le 16 mai 2017)
  6. (en) Chris Vetter, « Tape Review: ROH, "Dragon Gate Invasion," Aug. 27, 2005, with Styles-CIMA, Curry Man-Takagi », sur PWTorch, (consulté le 17 mai 2017)