Jacqueline Cohen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacqueline Cohen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jacqueline Czerwonabroda Cohen, née en , est une traductrice spécialisée dans le sous-titrage et la traduction en version française, essentiellement de films et de séries anglais et américains.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Elle a fait une licence de lettres et du théâtre à l'Université McGill de Montréal (Québec)[1], avant de revenir en France. À son retour, elle commence à sous-titrer des films en anglais, notamment De l'amour de Jean Aurel (1964)[1], et continue ensuite sa carrière en traduisant des films de l'anglais au français.

Elle est aussi de manière épisodique comédienne de doublage, et a travaillé régulièrement avec la société de doublage Alter Ego. Outre l'anglais, elle maîtrise l'italien et l'espagnol. Elle a pris la relève de George Duterque pour traduire les films de Woody Allen, qui apprécie son travail[2]. Elle a aussi traduit des films de Wajda et de Carlos Saura.

Traductions cinématographiques[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Sous-titrages[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Direction artistique[modifier | modifier le code]

Traduction littéraires[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Les Vielles Babouches d'Abou Kacem, Bayard Presse, 1981, 13-15 p.
    Traduction et adaptation d'un conte oriental. Publié dans le no 61 d'Astrapi le , p. 3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Interview de Jacqueline Cohen sur Voxofilm
  2. « Jacqueline Cohen, Le travail de traduction », sur Objectif cinéma (consulté le 18 septembre 2010)
  3. Fiche du doublage dans Rencontres autour du doublage, Éditions Objectif Cinéma (2006).
  4. Fiche du doublage du film sur Voxofilm.free.fr
  5. a et b Créditée au carton de doublage.
  6. Cinéma d’auteur et doublage : le paradoxe Woody Allen
  7. Traduire la cohérence dialogique au cinéma : les charnières de discours dans le doublage des films de Woody Allen sur palimpsestes.revues.org

Liens externes[modifier | modifier le code]