Elise Neal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neal.
Elise Neal
Description de cette image, également commentée ci-après

Elise Neal

Nom de naissance Elise Neal
Naissance (51 ans)
Drapeau des États-Unis Memphis, Tennessee (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Scream 2 Mission to Mars Paid in Full Hustle and Flow Logan
Site internet http://www.eliseneal.com/

Elise Neal est une actrice américaine née le à Memphis, Tennessee (États-Unis). Elle est principalement connue pour avoir joué dans les productions américaines suivantes : Scream 2 (1997), Mission to Mars (2000), Paid in Full (2002) et Hustle and Flow (2005). En 2017, elle figure au casting du blockbuster Logan, troisième volet de la saga centrée sur le personnage Wolverine. Elle a été nommée à trois reprises lors de la cérémonie des NAACP Image Awards.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Originaire de Memphis, Tennesse, Elise Neal est la fille d'une infirmière et d'un ouvrier de la construction[1]. Inscrite à l'école élémentaire de Lakeview, elle était danseuse de ballet et pom-pom girl. Après avoir été élue reine du bal de promo[2], elle ressort diplômée de l'université d'Overton pour les arts créatifs et les arts de la scène, elle poursuit sa formation à l'université des arts de Philadelphie, entre 1984 et 1988. À la fin de ses études, elle déménage à New York et commence sa carrière au théâtre musical. Danseuse accomplie[2], elle voyage à travers le monde grâce à ses représentations et finit par s'installer à Los Angeles. Elle tourne dans quelques publicités, des clips vidéos et entame sa carrière télévisuelle[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

1992-2005[modifier | modifier le code]

Après quelques apparitions dans les séries télévisées New York, police judiciaire, La Vie de famille et Le Prince de Bel-Air, elle décroche son premier rôle récurrent, dans le feuilleton du réseau ABC, Amoureusement vôtre. S'en suit, d'autre interventions dans des séries télévisées, dont la plupart sont inédites en France.

Parallèlement à sa carrière pour la télévision, l'actrice fait son entrée au cinéma, en 1992, pour le biopic Malcolm X. Continuant d'enchaîner les apparitions et d'alterner petit et grand écran (The Steve Harvey Show, Rosewood, ABC Afterschool Special), l'actrice se fait remarquer grâce à sa participation au film d'horreur Scream 2. Elle y incarne Hallie, la meilleure amie de l'héroïne. Initialement prévue pour être l'une des tueuses, son rôle est ré-écrit suite à une fuite du scénario sur internet[4]. Doté d'un budget de 24 millions de dollars[5] et très attendu par les fans, suite au succès du premier film[6], cette suite engrangera plus de 172 millions de dollars au box office mondial[5].

Forte de cette nouvelle visibilité, Elise décroche l'un des rôles principaux de la sitcom américaine The Hughleys. De 1998 à 2002, la série aborde l'insertion d'une famille afro-américaine issue du ghetto Sud de Los Angeles à West Hills, ou réside une grande majorité de population blanche. Véritable succès critique et public[7], l'actrice est nommée à deux reprises lors des NAACP Image Awards, la cérémonie qui récompense les professionnels de la communauté afro-américaine.

Elle continue de jouer pour le cinéma et figure au casting du premier film de science fiction du réalisateur Brian De Palma, Mission to Mars[8]. À l'occasion de la 53e cérémonie du Festival de Cannes, le film est présenté dans la sélection officielle, hors compétition mais déçoit les critiques[9] bien qu'il soit rentabilisé grâce aux recettes mondiales[10].

Parmi ses films les plus notables on peut compter sur le drame, sorti sur les écrans en 2002, Paid in Full qui raconte l’ascension d'un petit trafiquant dans le milieu de la drogue, très bien reçu par les critiques[11]. En 2005, elle fait partie de la distribution du film indépendant, Hustle and Flow. Aux côtés de l'actrice Taraji P. Henson, Elise et l'ensemble du casting sont nommés pour le Black Reel Awards et le SAG Awards de la meilleure distribution. Elise décroche sa troisième nomination lors des NAACP. Doté d'un budget modeste de 2,8 millions de dollars, il en engrangera plus de 23 millions[12] et sera acclamé par les critiques[13].

2005-présent[modifier | modifier le code]

Elise Neal, le lors du Slim Fast Fashion Show

Elise Neal se spécialise ensuite dans les apparitions en tant que guest star et apparaît, entre autres, dans les séries télévisées Les Experts, K-Ville, Private Practice.

A partir de 2010, elle figure au générique de nombreux films sortis directement en DVD, et de téléfilms : elle incarne notamment la mère du rappeur 50 Cent dans le film d'action Gun et interprète la chanteuse soul Gladys Knight dans le biopic controversé[14] Aaliyah: The Princess of R&B, sorti en 2015.

En 2011, elle obtient un rôle récurrent dans The Cape centrée sur un super-héros faisant régner la justice dans les rues, cette série du réseau NBC, ne rencontre pas le succès escompté. Les audiences déclinent d'épisodes en épisodes et la production décide d'en réduire le nombre[15] avant de l'annuler définitivement, diffusant le dernier épisode exclusivement sur internet[16]. L'actrice rebondie et incarne, la même année, une mère de famille un brin excentrique dans la série télévisée Section Genius, diffusée sur la chaîne Disney Channel, jusqu'en 2014. Cette production lance alors la carrière de la jeune China Anne McClain. Elle apparaît également dans un épisode de la série à succès, Scandal, diffusée sur la chaîne ABC.

Après sa participation à la télé réalité américaine Real Husbands of Hollywood, créé par l'acteur Kevin Hart, elle renouvelle l'expérience pour le programme Hollywood Divas, qui suit le quotidien d'actrices afro-américaines tentant de naviguer entre leur carrière, leur famille et leurs relations. Souhaitant développer son rôle de productrice, Elise lance une émission de télévision dont le but est de créer un groupe de R&B féminin, les Assorted Phlavors. Elle lance également une marque de sport et multiplie les projets grâce à son contrat de développement avec la maison de production américaine Mandalay Bay Entertainment. Elle produit notamment le film The White Sistas, dans lequel elle figure[17].

Au cinéma, elle participe au drame indépendant Love Ranch, malgré la présence de l'actrice oscarisée Helen Mirren, le film passe inaperçu[18], étant sorti dans un nombre de salles restreint[19]. En 2013, elle est à l'affiche d'un autre drame, cette fois-ci acclamé par les critiques[20],[21], 1982, suite direct du film 1981, également salué[22].

Renaissance cinématographique pour l'actrice, qui rejoint, en 2017, la distribution du blockbuster Logan, troisième volet de la saga centrée sur le personnage des X-men[23]. Elle retrouve également l'actrice Alexandra Shipp, pour la comédie horrifique Tragedy Girls [24] et participe à la comédie romantique No Regrets, un téléfilm diffusée sur la chaîne Urban Movie Channel avec Monica Calhoun et Loretta Devine[25].

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Après une relation de 5 ans[26], elle divorce du réalisateur F. Gary Gray[2].

En 2004[27], elle a eu une relation avec le rappeur 50 Cent[28],[26].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Aaliyah : The Princess of R&B : Gladys Knight
  • 2016 : Ladies Book Club : Rona
  • 2017 : No Regrets : Rebecca

Télé-réalité[modifier | modifier le code]

Clips Vidéos[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Cérémonie Année Catégorie Travail nommé
NAACP Image Awards 2000 Meilleure actrice dans une série comique The Hughleys
2001 Meilleure actrice dans une série comique The Hughleys
2006 Meilleure actrice dans un second rôle Hustle and Flow
Screen Actors Guild Awards 2006 Meilleure distribution Hustle and Flow
Black Reel Awards 2006 Meilleure distribution Hustle and Flow

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Elise Neal - Biography », sur web.archive.org
  2. a, b et c (en) « Elise Neal - Biography Trivia », sur www.imdb.com
  3. (en) « Elise Neal Biography », sur www.filmreference.com
  4. Dom, « Critique Scream 2 Wes Craven », sur www.silence-action.com,‎
  5. a et b « BOX Office Scream 2 », sur jpbox-office.com
  6. « BOX Office Scream », sur jpbox-office.com
  7. (en) « The Hughleys - Awards - IMDb », sur http://www.imdb.com/t
  8. « Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Mission to Mars" et de son tournage ! », sur allocine.fr
  9. (en) « Review Misson to Mars 2000 », sur rottentomatoes.com
  10. « BOX Office Misson to Mars », sur jpbox-office.com
  11. (en) « Review Paid In Full », sur rottentomatoes.com
  12. « BOX Office Hustle & Flow », sur jpbox-office.com
  13. « Review Hustle and flow », sur rottentomatoes.com
  14. Joshua Daguenet, « Aaliyah destin brisé (NT1) : polémique et changement d’actrice pour le biopic de la chanteuse décédée », sur www.toutelatele.com,‎
  15. Thomas Destouches, « Ça va mal pour le super-héros de "The Cape"... », sur allocine.fr,‎
  16. Maud Lorgeray, « Le final de "The Cape" diffusé uniquement sur le web », sur allocine.fr,‎
  17. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :2.
  18. (en) « Love Ranch », sur rottentomatoes.com
  19. (en) « BOX Office Love Ranch », sur boxofficemojo.com
  20. (en) « 1982 (2013) - imdb », sur www.imdb.com
  21. (en) « Review 1982 », sur rottentomatoes.com
  22. (en) « Review 1981 », sur rottentomatoes.com
  23. Pierre Louis, « Elise Neal rejoint “Wolverine 3” », sur http://www.universdescomics.com,‎
  24. (en) « Tragedy Girls (2017) - Full Cast & Crew », sur imdb.com
  25. (en) Sydney Scott, « Love And Regrets With Elise Neal And Brian White, Stars Of The New Comedy ‘No Regrets' », sur http://www.essence.com,‎
  26. a et b (en) « Elise Neal: “I’m Still Friends With 50 Cent” », sur icyte.com,‎
  27. (en) « Actress Elise Neal spills tee on her relationship with 50cent », sur http://realgossip101.blogspot.fr
  28. (en) « Elise Neal's Relationships », sur famoushookups.com