Portail:Musique bretonne

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Musique bretonne.svg Musique bretonne

Le portail de la musique bretonne rassemble les articles ayant trait à l'expression musicale de la Bretagne, sous ses formes traditionnelles, orales (chants) et instrumentales (biniou kozh-bombarde, harpe, accordéon, etc.), son patrimoine en général ainsi que les acteurs ayant contribué à la diffusion de ses pratiques ou à son évolution.

Ce portail comporte actuellement 709 articles.

Participer Participer

Si vous souhaitez participer à la rédaction et à l'amélioration des articles sur la musique bretonne, vous êtes invité(e) à visiter son projet : Projet:Bretagne.
Fairytale filenew2.png Pour laisser un message, cliquez ici.

Lumière sur...
Alan Stivell en concert à Quimper, 22 juillet 2016.

Alan Stivell, né le à Riom, est un auteur-compositeur-interprète et musicien français qui milite pour la reconnaissance culturelle, linguistique et politique de la Bretagne. Chanteur, il est aussi multi-instrumentiste : bombarde, cornemuse écossaise, whistles, synthétiseurs et surtout harpe celtique.

Avec la première harpe néo-celtique construite par son père, originaire de Gourin, il contribue à la renaissance de cet instrument et de la musique bretonne moderne. Héritier du premier renouveau musical breton avec la création des bagadoù, inspiré par le folk-song et le rock anglo-saxons, il nourrit le mouvement folk des années 1960. Sa personnalité et son travail ont joué un rôle majeur dans la popularisation de la musique celtique en Bretagne et dans le monde : il est en grande partie à l'origine de ce mouvement de renouveau des années 1970, notamment grâce à l'électrification de cette musique et par sa conceptualisation. Alan Stivell se rend ainsi célèbre par ses arrangements dans le répertoire traditionnel, même si l'autre partie de son œuvre est la création de nouveaux morceaux.

Reconnu aux États-Unis et au Canada en tant que harpiste new age, il réalise plusieurs tournées internationales. Il influence le sursaut que connaît la langue bretonne et la fierté du peuple breton. Il ouvre la voie à d'autres groupes ou artistes, suscite des vocations chez les jeunes, les luthiers, les enseignants et devient un modèle pour d'autres cultures. Il interprète majoritairement des paroles en langue bretonne, mais aussi dans d'autres langues celtiques, en français et en anglais. À la suite de son père, il élabore des prototypes de harpes électriques.

Son œuvre musicale s'enrichit d’un combat pour la reconnaissance de la culture bretonne et celtique et transmet des messages humanistes de fraternité au-delà des frontières. Cet esprit d'ouverture se traduit dès ses débuts par des métissages culturels et des fusions musicales, ce qui en fait l'un des précurseurs de la world music, qu'il définit clairement sur son premier album Reflets. La quête d'une « musique globale », dans l'espace et le temps, renforce le panceltisme et recentre la Celtie.

Le saviez-vous?

La musique et les chants se transmettant oralement, le collectage écrit ne se fera vraiment qu'à partir de 1839, après la publication du Barzaz Breiz. Les cantiques ont aussi laissé une trace musicale importante en Bretagne.

Un article au hasard
Searchtool right.svg Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Musique pour les silences à venir... »
Le cas échéant, n'hésitez pas à l'améliorer !

Vous pouvez aussi retenter votre chance !.
Index thématique
Party icon.svg Groupes


Emoji u1f50e.svg Voir aussi les autres articles des catégories ‎Groupe de musique breton et Groupe de fest-noz‎.

P Guitar.png Compositeurs, artistes

Emoji u1f50e.svg Voir aussi les autres articles des catégories Compositeur de musique bretonne‎, Musicien,‎ Musicienne, Interprète.


Wikimedia-logo.svg Wikimédia

Sur les autres projets Wikimedia
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images et médias


Lien vers Wikisource

Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Paroles et partitions


Portails connexes