Portail:Musique bretonne

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Musique bretonne.svg Musique bretonne

Le portail de la musique bretonne rassemble les articles ayant trait à l'expression musicale de la Bretagne, sous ses formes traditionnelles, orales (chants) et instrumentales (biniou kozh-bombarde, harpe, accordéon, etc.), son patrimoine en général ainsi que les acteurs ayant contribué à la diffusion de ses pratiques ou à son évolution.

Ce portail comporte actuellement 712 articles.

Participer Participer

Si vous souhaitez participer à la rédaction et à l'amélioration des articles sur la musique bretonne, vous êtes invité(e) à visiter son projet : Projet:Bretagne.
Fairytale filenew2.png Pour laisser un message, cliquez ici.

Lumière sur...
Le 16 février 2012, Alan Stivell est de retour sur la même scène quarante ans après le concert historique.

À l'Olympia est le premier album live et le quatrième album original d'Alan Stivell, produit en mai 1972 par le label Fontana. Il est enregistré en public à l'Olympia, le célèbre music-hall de Paris, le .

Avec une solide expérience musicale, principal acteur du renouveau de la harpe celtique, Alan Stivell s'entoure pour la première fois d'un orchestre de neuf musiciens. Le concert étant programmé sur Europe 1, l'une des trois radios françaises, le jeune chanteur breton bénéficie d'une audience estimée à sept millions d'auditeurs. Il propose une musique bretonne réarrangée et modernisée par l'ajout d'instruments folk et rock, ce qui est une innovation majeure. Chantant principalement en breton, il ajoute un air gaélique et deux chansons en anglais, donnant une dimension interceltique à sa musique. Des chansons bretonnes s'illustrent dans les hit-parades : l'instrumental Pop Plinn, qui marque l'interprétation d'une danse bretonne pour la première fois à la guitare électrique, ainsi que les chansons Suite Sudarmoricaine et Tri Martolod, entonnées tels des hymnes fédérateurs.

Ce concert, comprenant exclusivement des titres inédits, marque le début de la deuxième étape du renouveau breton. Plus de deux millions d'albums se sont vendus dans le monde, en France, mais aussi en particulier dans les pays celtiques et les États-Unis (reconnaissance du magazine Rolling Stone). S'en suit une « vague » bretonne et celtique en France et en Europe à moindre échelle, avec des décalages temporels, ayant même des répercutions dans le bloc de l'Est et au Maghreb. Celle-ci voit la naissance de nombreux groupes et porte la popularité de l'artiste durant les années 1970.

Le saviez-vous?

Les premiers bagadoù sont créés en Bretagne à la fin des années 1940 après la formation de la Bodadeg ar Sonerion. Aujourd'hui répartis en cinq catégories, ils concourent pour le championnat national des bagadoù en deux manches.

Un article au hasard
Searchtool right.svg Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Les Frères Morvan »
Le cas échéant, n'hésitez pas à l'améliorer !

Vous pouvez aussi retenter votre chance !.
Index thématique
Party icon.svg Groupes


Emoji u1f50e.svg Voir aussi les autres articles des catégories ‎Groupe de musique breton et Groupe de fest-noz‎.

P Guitar.png Compositeurs, artistes

Emoji u1f50e.svg Voir aussi les autres articles des catégories Compositeur de musique bretonne‎, Musicien,‎ Musicienne, Interprète.


Wikimedia-logo.svg Wikimédia

Sur les autres projets Wikimedia
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images et médias


Lien vers Wikisource

Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Paroles et partitions


Portails connexes