Menhir de Champ-Dolent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’archéologie image illustrant les monuments historiques français image illustrant la Bretagne
Cet article est une ébauche concernant l’archéologie, les monuments historiques français et la Bretagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Menhir de Champ-Dolent
Menhir Dol-de Bretagne.jpg

Menhir du Champ-Dolent.

Présentation
Type
Construction
Néolithique
Hauteur
9,30 m
Propriétaire
terrain privé, accès libre
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Région
Département
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Ille-et-Vilaine
voir sur la carte d’Ille-et-Vilaine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le menhir de Champ-Dolent est situé à Dol-de-Bretagne dans le département français de l’Ille-et-Vilaine.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le menhir se situe au lieu-dit du même nom, à environ 2 kilomètres au sud du centre de l'agglomération communale, à proximité de la route départementale D 795.

Protection[modifier | modifier le code]

Ce menhir fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1889[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le menhir a été élevé sur un point culminant le marais de Dol, à environ 30 mètres d’altitude, à l’interfluve entre le ruisseau du Tertre Bintin (à l’ouest) et d'un autre ruisseau sans nom (à l’est). C'est un monolithe de forme conique en granit roux à petit grain. Il mesure 9,30 m de hauteur[3], ce qui en fait l'un des plus grand menhirs dressés de Bretagne[4],[n. 1]. Son périmètre est de 7 m au sol et de 8,70 m à 1,50 m du sol[3].

Joseph Déchelette le mentionne «comme l'un des plus beaux menhirs de France»[3].

Il a été surmonté d’un Christ en croix au XIXe siècle[4].

Mentions historiques[modifier | modifier le code]

« C’est à un quart de lieue de la ville qu’il faut aller chercher la fameuse pierre du Champ-Dolent. Ce nom rappelle-t-il des sacrifices humains ? Mon guide me dit gravement qu’elle a été placée là par César. Était-elle jadis au sein des forêts ? Maintenant elle se trouve au beau milieu d’un champ cultivé. Ce Menhir a vingt-huit pieds de haut et se termine en pointe ; à sa base il a, suivant ma mesure, huit pieds de diamètre. Au total, c’est un bloc de granit grisâtre dont la forme représente un cône légèrement aplati.

Il faut noter que ce granit ne se retrouve qu’à plus de trois quarts de lieue de la ville, au Mont-Dol, colline entourée de marécages et qui probablement fut une île autrefois. La pierre du Champ-Dolent repose sur une roche de quartz dans laquelle elle s’enfonce de quelques pieds. Par quel mécanisme les Gaulois, que nous nous figurons si peu avancés dans les arts, ont-ils pu transporter une masse de granit longue de quarante pieds et épaisse de huit ? Comment l’ont-ils dressée ? »

— Stendhal, Mémoires d'un touriste, II, 1854, p. 50-51.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Grand menhir brisé d'Er Grah en Locmariaquer, actuellement brisé en 4 morceaux, était le plus grand menhir du monde, mesurant près de 20 m

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]