Muesli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Du muesli, composé de flocons d'avoine, de blé, de maïs et de fruits secs.

Le muesli ou musli (en allemand : Müsli ou Birchermüsli) est un mélange de flocons d'avoine, de graines et de fruits secs. En Suisse romande, muesli se prononce muzeli, à l'allemande, et musseli dans les autres pays francophones.

Il est habituellement consommé au petit déjeuner mélangé à du lait de vache, du lait de soja, du lait d'amande, d'autres laits végétaux, du yaourt, du jus de fruits et / ou des fruits frais. Il est très répandu en Suisse alémanique, région d'où il est originaire.

En Suisse romande, on le désigne généralement par « bircher » tout court (prononcer "birchaire"), et il est aussi consommé au goûter et au souper (repas du soir).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom Birchermüsli est composé du nom du docteur suisse Maximilian Oskar Bircher-Benner qui a déterminé sa recette dans les années 1900 et du mot suisse-allemand muesli, diminutif de l'allemand Mus « purée, bouillie ».

Le hasard d'une promenade en montagne a amené le docteur Bircher à partager le repas d'un berger, fort alerte malgré son grand âge, repas composé de blé écrasé dans du lait, sucré au miel et accompagné d'une pomme. C'est ainsi qu'il découvrit le muesli et le préconisa dans les régimes qu'il proposait aux patients de sa clinique, puis le bircher s'est rapidement répandu dans la population suisse.

Au niveau international, il a été au départ surtout connu dans les milieux « santé », puis sportifs, particulièrement de montagne (c'est un petit déjeuner traditionnel dans maints restaurants himalayens à la suite de la venue en masse des trekkers) ; il est maintenant partout répandu.

Par ailleurs, les cercles végétariens l'ont aussi adopté, ce qui a contribué à son succès grâce au mouvement hippie [1].

Il est aujourd'hui présent jusqu'aux grandes tables de l'hôtellerie de luxe [2].

Recette originale[modifier | modifier le code]

Voici la recette originale du docteur Bircher, pour une personne :

  1. faire tremper pendant 12 heures 1 cuillère à soupe rase de flocons d'avoine dans 3 cuillères à soupe d'eau froide[3],[4] ;
  2. ajouter 1 cuillère à soupe de jus de citron et 1 cuillère à soupe de lait condensé sucré ;
  3. mélanger avec 200 g de pommes (non traitées) râpées (y compris la peau et les pépins) ;
  4. saupoudrer d'une cuillère à soupe de noisettes ou d'amandes râpées.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, il existe une multitude de variantes, qui contiennent généralement beaucoup de flocons d'avoine, car cette dernière est bon marché, ou divers autres céréales, des fruits secs, du chocolat. Une version croustillante est de plus en plus courante.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cuisine de saison, mai 2009, p. 46.
  2. Cuisine de saison, mai 2009, p. 45-47 (site web : www.saison.ch).
  3. Fruit Dishes and Raw Vegetables (traduit par Reginald Snell), Health Research Books, , 19-20 p. (ISBN 0787314110, lire en ligne), « IV A. Raw Food Porridge (Bircher Müesli) ».
  4. Ruth Kunz-Bircher, Le Guide de santé Bircher, Stock, 1977.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Birchermus, article détaillé du site dédié au patrimoine culinaire suisse.