Rösti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rösti (homonymie).
Rösti
Image illustrative de l'article Rösti
Rösti.

Autre nom rœsti
Lieu d’origine Suisse alémanique
Place dans le service plat principal
Température de service chaud
Ingrédients pomme de terre, saindoux ou beurre
Classification galette

La (galette de) rösti ou rœsti (nom masculin pluriel) est une galette de pommes de terre, typique de la Suisse alémanique mais consommé dans toute la Suisse[1]. Ce plat a donné son nom à la frontière symbolique séparant la Suisse romande et la Suisse alémanique, le Röstigraben.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot se prononce reuchti ([ˈrøːʃti]) et peut aussi s'orthographier röschti. Typique de l'enrichissement culturel réciproque, il est dérivé du français rosties[réf. nécessaire].

Description générale du plat[modifier | modifier le code]

C'est une spécialité originaire de la Suisse alémanique[2]. À l'origine, les pommes de terre, cuites la veille ou antérieurement en robe des champs, étaient grossièrement râpées, formées en galettes et revenues dans du saindoux ; celui-ci a été progressivement remplacé par du beurre. Il existe de très nombreuses variantes, certaines classiques en y ajoutant du fromage, du lardon, de l'oignon, surmonté d'œuf au plat, d'autres plus originales. Ils sont servis comme garniture, par exemple avec l'émincé de veau à la zurichoise, ou comme plat principal quand ils sont agrémentés de lard (les rösti à la Bernoise) ou de fromage. Depuis la fin du XXe siècle, on trouve des rösti industriels préparés et emballés sous vide dans les commerces alimentaires.

Importance culturelle[modifier | modifier le code]

Les rösti ont donné leur nom à la « barrière de rösti », ou « rideau de rösti », ou encore Röstigraben (littéralement « fossé de rösti ») qui marquerait la différence de mentalité entre la Suisse romande et la Suisse alémanique. On parle notamment du röstigraben quand une votation fédérale obtient dans la région francophone des résultats très différents de la région germanophone.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Georg Kreis, « Röstigraben » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  2. Il s'agirait à l'origine d'un plat préparé pour le petit déjeuner par les paysans bernois, peut-être inspiré par un plat de pommes de terre rôties apparu au XIXe siècle dans la région zurichoise.[citation nécessaire]