Moutiers (Ille-et-Vilaine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Moutiers
Moutiers (Ille-et-Vilaine)
L'église Saint-Martin..
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Fougères-Vitré
Intercommunalité Vitré Communauté
Maire
Mandat
Yves Colas
2020-2026
Code postal 35130
Code commune 35200
Démographie
Gentilé Moutierrain
Population
municipale
927 hab. (2018 en diminution de 2,63 % par rapport à 2013)
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 58′ 02″ nord, 1° 12′ 50″ ouest
Altitude Min. 51 m
Max. 108 m
Superficie 17,64 km2
Élections
Départementales Canton de La Guerche-de-Bretagne
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
Voir sur la carte administrative de Bretagne
City locator 14.svg
Moutiers
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Moutiers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moutiers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moutiers
Liens
Site web www.moutiers.bzh

Moutiers est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne, peuplée de 927 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Moutiers est située à 3 km de La Guerche-de-Bretagne, à 13 km d'Argentré-du-Plessis, à 18 km de Vitré et à 24 km de Cossé-le-Vivien. La gare de Retiers, située à 17 km, est la plus proche de la commune.

Le village est situé sur la Seiche qui y forme l'étang de Carcraon.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes ecclesia de Monasteriis en 1120, Moustiers au XVIIe siècle.

Moutiers vient du latin monasterium (monastère)[1],[2],[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen-Âge[modifier | modifier le code]

La paroisse de Moutiers dépendait autrefois de la châtellenie du Désert, qui appartint aux barons de Châteaubriant, puis à ceux de Vitré à partir de 1542, et disposait du droit de haute justice. Le chef-lieu de la châtellenie du Désert se trouvait au manoir de la Rivière du Désert, en Visseiche, et s’étendait sur le territoire des paroisses d'Availles, Bais, Brielles, Chancé, Domalain, Gennes, Moulins, Moutiers, Le Pertre, Saint-Germain-du-Pinel, Vergéal et Visseiche[4].

Temps modernes[modifier | modifier le code]

Le duc de la Trémouille était seigneur de Moutiers. Plusieurs manoirs nobles ont disparu comme ceux de la Bellangerie et de la Bonnerie, qui appartinrent à Olivier du Guesclin, seigneur de La Guerche ; d'autres subsistaient en 1847 comme la Motte, le Fougeray et le Grand Chevrolay[5].

Le XIXe siècle[modifier | modifier le code]

La cure, qui était à l'ordinaire sous l'Ancien Régime devint succursale à partir du Concordat de 1801[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1950 1971 Pierre Martin    
1971 1995 Pierre Platier   Cadre notarial
1995[6] mars 2008 Bertrand Cornée   Agriculteur
mars 2008[7] mars 2014 Joseph Ollivier   Retraité
mars 2014[8] En cours Yves Colas SE Responsable conseil
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10].

En 2018, la commune comptait 927 habitants[Note 2], en diminution de 2,63 % par rapport à 2013 (Ille-et-Vilaine : +4,83 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2161 2231 6741 2631 2841 1471 1521 1661 151
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1001 1041 2021 0601 0541 0001 0081 023978
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
932931910801799800810821751
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
717650594625638655775928935
2018 - - - - - - - -
927--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne de bus n°7 de Vitré Communauté.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

La voie verte Vitré-Moutiers.

L'ancienne voie ferrée qui reliait Vitré (Ille-et-Vilaine) à La Guerche de Bretagne est transformée en voie verte. Le parcours de 20 km, utilisé par randonneurs, cyclistes et chevaux, part de Vitré et se termine à Moutiers [13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018, légale en 2021.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Etymologie et Histoire de Moutiers », infobretagne (consulté le 4 janvier 2017)
  2. André Chédeville - La Bretagne des saints et des rois, Ve-Xe siècle - Page 169.
  3. François Lebrun, Gilbert Le Guen - L'Ille-et-Vilaine: des origines à nos jours - Page 83.
  4. http://www.infobretagne.com/visseiche.htm
  5. a et b G. Corbe, Guide historique et statistique du département d'Ille-et-Vilaine, Rennes, Imprimerie Landais et Oberthur, .
  6. « Élections municipales 2001 », sur municipales2001.ouestfrance.fr, Ouest-France (consulté le 29 mars 2015)
  7. « Le maire Joseph Ollivier ne se représentera pas en 2014 », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 mars 2015)
  8. « Municipales à Moutiers. Yves Colas est le nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 mars 2015)
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  13. « Voie Verte de Vitré à Moutiers », sur http://www.af3v.org

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]