Michel Vaillant (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Vaillant
Titre original Michel Vaillant
Réalisation Louis-Pascal Couvelaire
Scénario Luc Besson
Gilles Malençon
Jean Graton
Philippe Graton
Acteurs principaux
Sociétés de production EuropaCorp
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Action
Durée 103 minutes
Sortie 2003

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

image illustrant un film <adj> image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un film français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michel Vaillant (homonymie).

Michel Vaillant est un film français réalisé par Louis-Pascal Couvelaire, sorti en 2003. Il est librement adapté de la bande dessinée du même nom de Jean Graton et Philippe Graton.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Depuis 25 ans, l'écurie Vaillant fait partie des équipes de compétition automobile les plus prestigieuses, gagnant les courses les plus célèbres. Par le biais de Michel Vaillant et de ses équipiers, les Vaillantes sont toujours sur les podiums.

Mais, à la veille des 24 Heures du Mans, l'écurie des Leaders, grande rivale des Vaillants, refait surface et participe à la course après cinq années d'absence.

Le retour des Leaders va-t-il faire douter les Vaillants ?

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution, par ordre de crédits au générique :

Tournage[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Deux voitures de compétition ont été engagées par l'équipe Dams aux 24 Heures du Mans pour l'édition 2002 spécialement pour le film. Il s'agit d'une Lola B98/10 en tant que Vaillante et une Panoz LMP01 Roadster S pour jouer la Leader. La voiture utilisée pour effectuer le circuit à l'aveugle de nuit est une Pagani Zonda S, avec quelques badges Vaillants.

Le speaker officiel des 24 heures du Mans, Bruno Vandestick, y joue son propre rôle en tant que "voix du Mans".

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]